Souffle acide du vent, larmes brulantes du ciel. Le monde ne ressemble plus aux paysages d'autrefois. Les cataclysmes ont frappé, des colonnes de flammes et de fumées se sont élevées sur l'horizon. La guerre. La guerre des hommes. Et nous, les loups n'avons eu d'autres choix que de fuir. Nombreux furent nos congénères emportés. Nous traversâmes les plaines cabossées, les forêts de cendres, poursuivis par la faim, traqués par la mort.

Notre salut, nous le devions malheureusement à ceux qui avaient provoqué notre malheur.


 

 :: Territoires des meutes :: Territoire Sekmet :: La caverne de fer

 Homecoming. [SEKMET]

Combat Éternel
Combat Éternel

Fiche de personnage
force:
100/100  (100/100)
agilité:
100/100  (100/100)
endurance:
100/100  (100/100)
avatar
En savoir plus
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 11 Mar - 13:12





Homecoming

F: 100 - A: 100 - E: 100




Une brume matinale lancinante. Des clapotis discrets des perles de rosée. Un hurlement long et puissant. La meute est appelée.

Le géant brun était sur un de ces gros monticules de fer qui entouraient l’entrée de la caverne des Sekmet. Il avait sonné l’alerte, il avait sonné le rassemblement. L’heure n’était guère grave, mais ce dernier s’imposait. Depuis que les Sekmet étaient arrivés sur cette nouvelle terre, l’alpha n’avait jamais convoqué la meute en son entier. Pourtant, c’était devenu nécessaire, il avait tant de choses à dire. Certaines informations n’étaient nécessaires que pour une mise au point et pour inviter les membres à donner leur avis, car les Sekmet savaient déjà certaines choses qu’Athos allait annoncer. En revanche, l’Alpha apportait aussi des nouvelles fraiches, et pas qu’agréables malheureusement. Le jeune alpha brun comptait toutefois et avant tout demander l’avis des membres de sa meute. C’était là une promesse qu’il leur avait faite lorsque les Sekmet avaient choisi de changer d’Alpha pour prendre Athos, lors d’un vote. Ce vote qui avait changé sa vie, le pouvoir était arrivé entre ses pattes pour tirer sa meute, à l’époque au bord du gouffre après la mort d’Empress, vers le haut. Il avait dû sacrifier nombre de choses pour en arriver là, et lui qui aimaient tant ses enfants avaient dû faire une croix sur eux et refuser de les rejoindre, parce qu’ils étaient d’une meute adverse, la meute qui était à l’époque l’ennemi jurée des Sekmet. Mais il ne regrettait rien, il ne regrettait jamais rien. Il était sûr de ses choix, il était sûr de ce qu’il voulait : la prospérité et la suprêmatie des Sekmet.


Les loups commençaient à s’attrouper autour de lui. Athos examina chacun des visages qu’il connaissait par cœur. Certains étaient anxieux de ce regroupement, d’autres trépignaient d’impatience d’entendre les annonces, ou d’autres encore plantaient fermement leurs griffes dans la terre, prêts à faire entendre leur mot sur les divers sujets qui allaient être abordés.
Un regard sur chacun d’eux. Chacun. Puis, lorsqu’il considéra que tous les concernés étaient arrivés, il commença à parler.


« Sekmet, meute du Brasier Blanc »


Il marqua une légère pause. Tous s’étaient déjà tus, à l’écoute de leur alpha. Athos songea qu’il ne s’étonnerait pas de l’intervention particulière de certaines personnes. Par exemple, il pensa à Daren. Lui qui n’avait pas grand-chose à faire des histoires de meutes aimait pourtant soulever des questions, rien que pour trouver des failles et mettre à l’épreuve l’Alpha. Athos aimait les défis, et avait toujours réponse aux questions auquel il répondait fermement, mais surtout véritablement.


« J’aimerai aujourd’hui ouvrir notre première réunion de meute depuis l’Exode. Je sais que cette période a été difficile pour chacun d’entre nous. Nous avons subi des pertes, mais nous avons aussi recueilli certains loups, auxquels je souhaite encore officiellement la bienvenue. »


Athos lança un regard particulier à Midona, qui était venue le voir avec Epsilon, le jeune héritier de la famille du Temps. Une des nouvelles depuis l’Exode. Elle n’avait jamais vu de réunion de meute de sa vie. Eh bien, elle allait être servie.


« J’ai plusieurs sujets à aborder avec vous, et je vais tous vous les dire maintenant. Ensuite, si vous souhaitez exprimer votre avis, quel qu’il soit, il sera écouté et entendu par votre Alpha, vous en avez ma parole. »



Un regard vers Daren. Bon, toi j’te sens venir.

« D’abord, concernant notre premier mois sur ces nouvelles terres, il me faut vous féliciter. Vous avez tous chassé comme il se doit, en particulier notre chère Bras Droit Nilaya, et notre meilleure chasseuse Xilven. Bravo à eux. Il faut continuer sur ce chemin, chasser et surtout recherchez, car n’oubliez pas que tout ce que vous trouverez sera utile. Si vous avez des propositions d’amélioration de l’agencement de notre caverne, je suis ouvert aux propositions éclairées, évidemment. Et n’oubliez pas les objets trouvés. Chaque chose a son utilité et sera nécessaire à notre survie si nous voulons conserver un certain équilibre de vie et assurer à nos enfants une vie digne d’eux. »

Athos passa un regard sur l’assemblée. Un petit sourire en coin de l’Alpha Sekmet. La tête haute et fière.

« En parlant d’enfants, je crois que certains et certaines d’entre nous ont cachés certaines choses… Félicitations à Midona et Epsilon, qui attendent ensemble leurs premiers petits.
Par ailleurs, Zagan est officiellement nommé Assassin. N’oubliez pas que pour les autres meutes il reste un guerrier, mais n’hésitez pas à le couvrir si jamais quelqu’un de l’extérieur un peu trop curieux s’interroge sur lui. Je rappelle aussi que Nilaya est toujours Championne Sekmet… Personne jusqu’à aujourd’hui n’a pu la destituer.


Il ricana légèrement

«Mais tout est encore possible.

Quant à moi … Quant à nous. J’ai aussi une nouvelle à vous annoncer. Ma compagne Nilaya et moi auront bientôt également des louveteaux. De nouveaux princes et princesses arriveront donc très bientôt parmi nous pour découvrir notre terre… Et votre couple Alpha agrandira sa famille. A partir d’aujourd’hui, Nilaya ne sera plus votre Bras Droit, et vous n’aurez plus de Bras Droit jusqu’à ce que nous décidions le contraire. Nilaya est à partir d’aujourd’hui ma compagne. Mon autorité est sienne, mes pouvoirs sont siens et sa vie m’appartient. »



Il marqua une pause et n'adressa aucun regard à celle qu'il aimait. Il devait à présent gérer ce changement. C'était à lui de le faire, et à lui seul, et cela allait de soi. Il était né pour être Alpha, et lui, le louveteau venu de nulle part, l'orphelin, avait su par sa force devenir ce en quoi il avait toujours aspiré, pour mener sa meute vers le sommet... Au dessus de toutes et de tous.
Des mouvements commençaient à s’échapper de la foule. Ce n’était pas prévu, mais certains devaient bien s’en douter. Nilaya était constamment aux côtés d’Athos, il la questionnait quand il en avait besoin, elle prenait déjà des décisions au nom d’Athos lorsque ce dernier partait en mission ou en chasse. Elle était déjà bien plus qu’un bras droit, ce rôle ne lui correspondait pas. Elle devait être avec lui, constamment. C’était son rôle, c’était son devoir, c’était son destin. C’était leur destin. Le fait d’apprendre que Nilaya était de nouveau pleine, de leurs enfants, avait définitivement décidé Athos. Il avait pris sa décision. Cela ne changerait rien pour lui, il savait que les Sekmet avaient confiance en lui, ils l’avaient élu chef, ils avaient de leur voix destitué l’imposteur précédent pour qu’Athos prenne sa place à la suite d’un coup d’Etat. Athos avait été porté ici par les membres mêmes de la meute qui avaient eu confiance en lui, qui avaient voulu qu’il devienne Alpha et les guide vers la gloire et la prospérité. Il était fort possible que certains protestent à cette soudaine ascenssion de Nilaya. Athos attendait déjà les remarques de certains d’entre eux, et en particulier ceux au plus fort caractère qui n’appréciaient pas forcément que quelqu’un d’autre qu’Athos puisse être amené à gouverner. C’était pour cela que dès le début Athos avait annoncé qu’il laisserait libre parole à tous. Il voulait les laisser parler, les laisser s’exprimer, dire ce qu’ils avaient à dire car c’était nécessaire. Si Athos devait mener la meute avec Nilaya, il fallait qu’il réponde lui-même aux questions des autres. Certes, c’était Athos et non Nilaya qui avait été élu par la meute, c’était lui que la meute avait choisi pour la gouverner. Mais justement. Il fallait que les Sekmet lui fassent confiance, une fois de plus. C’était la meilleure décision, et il ne l’aurait jamais prise, ô grand jamais, s’il ne pensait pas que c’était LA chose à faire.

Cependant, le loup ne s’attarda pas sur le sujet, il en aurait bien le temps suite aux diverses questions qui allaient sûrement arriver. Il continua donc sur la politique de la meute.

« Il faut également que nous voyions un point important vis-à-vis des autres meutes. En ce moment, l’alliance des anciens mercenaires et des anciens Esobek qui a fondé la meute Aldark est instable. Leur meute est affaiblie, fragile. Il faudra voir ce que nous pouvons faire d’eux… Quant aux Navnik j’ai de bien tristes nouvelles à vous annoncer. Amarok et Aponyria, deux des nôtres, ont été assassinés par des Navnik. On a juré qu’il s’agissait de légitime défense. Avant d’exprimer mon propre avis là-dessus, j’aimerai entendre le vôtre. A ce jour, je n’ai pas eu l’occasion de m’entretenir avec Helya, leur alpha. Peut-être qu’il serait temps mais avant ça nous devons voir ensemble comment réagir. Je vous ai promis que je n’agirai jamais la tête baissée. Vous vous doutez donc que j’ai déjà mon idée là-dessus. Mais d’abord, il me faut vous entendre, savoir ce qu’il en retourne d’après vous et comment nous pourrions réagir… ou laisser passer. »

Laisser passer ? Ce n’était pas le style Sekmet… Même si les Navnik alléguaient la légitime défense, Athos savait qu’Aponyria n’aurait jamais tué qui que ce soit. Amarok… Peut être. Après tout, les Sekmet était loin d’être des petits chats. Mais un tel crime ne devait pas rester impuni… Il fallait envisager des solutions. Athos avait eu deux idées. Soit, il allait réclamer justice auprès d’Helya, en passant par une phase diplomatique, sans faire justice lui-même. Soit… Soit ils passaient au plan qui avait émergé dans la tête du jeune alpha conquérant…


Athos laissa alors les Sekmet bouillir sous cette masse d'informations...L'Alpha Sekmet se tenait droit, sur plus grand que n'importe lequel d'entre eux, immense, épais... Représentation même du chef des Sekmet, de cette meute forte et guerrière qui devenait chaque jour un peu plus puissante.. Jusqu'à l'apothéose qui se profilait...





A-Delta ©


_________________
"Look at me in the eyes when I'm talking to you"





Merci Helya !

Merci Cody-nours ! :
 

Bouclier des Âmes
Bouclier des Âmes

Fiche de personnage
force:
5/100  (5/100)
agilité:
0/100  (0/100)
endurance:
8/100  (8/100)
avatar
En savoir plus
Voir le profil de l'utilisateur http://teenwolfrpg.forumsactifs.com
Sam 11 Mar - 22:42

Force: 5/100 Agilité: 0/100 Endurance: 8/100



Homecoming. [SEKMET]


Feat la meute

J'attendais un hurlement en matin brumeux, c'était celui de notre nouvel alpha Athos. Je marchait en sa direction dans l'herbe légèrement humide le temps étais un peu frais. Une fois arrivé près de la caverne j'aperçois alors les membres de la meute et l'alpha. Je m'approche d'un pas sûr de moi, je me demandai vraiment se qu'il allait nous parlé. Depuis cet nouvelle vie cette nouvel terre ont n'avais besoin d'un renouveau, et de clarifié certaines aspects de la gestion ou autres de la meute. Je sentis mes griffes se planter dans la terres mon regard ne quitte pas celui de Athos, je me demandais se qu'il allait nous parlé. Je l'écoute parlé enfin quand les mots Exode retenti en moi, cette période a été pas seulement difficile mais horrible selon moi.

Mais au moins oui nous avons accueilli des loups, mais les pertes que nous avions subit n'allait rien changé à qu'ont n'aille des nouveaux loups. Mais j'étais heureux de les avoir permis nous tout de même. En autant qu'il ne fassent pas comme mon frère a qui que j'ai de nouveau perdu la trace. Il était peut-être mort à l'heure qu'il est mais bon tout était de ma faute. À quoi j'ai à être un bon loup pour la meute à part chassé, aussi mes paroles quand que je m'adressait dans ses événement était t'elle réellement écouter j'en savais rien, je soupir légèrement. Je regarde alors vers les nouveaux loups ou la nouvelle louve je sais plus j'étais trop préoccupé par les paroles de celui-ci. Parfais j'allais bien réfléchir à tout se qu'il avait a mentionné avant de répondre, car cela étais impolie de parler tout de suite. Hum attendu et écouter ont va bien voir cel quand va venir mon tour. Je souris à l'alpha enfin j'étais félicité en partie, enfaite j'étais très flatté par les paroles de celui-ci de plus mes compagnons de chasse devrais l'être aussi.

Merci bien c'est notre travail après tout ont n'est fière de faire cela pour la meute!




Des propositions pour l'agencement de la caverne il voulait dire quoi lui où qu'ont pourrais mettre la nourriture et la préparer pour nos enfants. Mais en ce moment j'avais vraiment aucunes idée de cela, mais bon en écoutant les autres cela va sûrement me donné des idées. Une chose était sûr c'était que si je trouves des objets j'allais les rapporté ici. Je regarde l'alpha d'un regard fier tout en l'écoutant de nouveau. Trop bien des jeunes louveteaux en vues j'avais vraiment hâte d'être leurs mentor ou autres, j'avais bien hâte de les voir. En espérant qu'ils n'allait pas subir le même sort que certains ont subit dans la meute. Ha se Zagan bien sûr je n'hésiterai en aucun cas de le couvrir celui-là. J'étais vraiment fière pour Nilaya elle le méritait pleinement, même un peu trop, mais un jour j'allais sûrement prendre sa place. Enfaite je le voulais mais j'avait encore beaucoup de choses à apprendre pour être à son niveau.

Pour Zagan vous pouvez être sûr que je serais là! Mes félicitations chère Nilaya.




Tout est encore possible il vouait dire quoi par là lui, parfait je le trouvais vraiment bizarre. Mais à vrais dire je l'admirais vraiment se loup, j'aimerais bien devenir comme oui un jour aussi. Ha super nous allons voir très bientôt nos princes et princesses, j'étais vraiment heureux pour notre Alpha et Nilaya. Un léger grognement sortie de ma mâchoire tout d'un coup, il n'avait pas dit qu'il serait le seul à diriger la meute. Alors était t'ils véritablement capable oui sûrement mais là. Je le regarde si il voulait décider comme cela s'était bien son choix à lui et non à nous.




Je ne veux en aucun cas brisé se choix et c'est bien vous qui décidez, mais vous êtes sûr de se que vous faite. Bien sûr je mais pas en baisse les tâches de celle-ci, mais bon c'est votre choix et votre meute...




Bien pour la meute affaiblie et fragile nous pouvions toujours les aider ou en recueillir ici,ou même s'allier à ceux-ci. En plus il y a deux des notes qui sont mort avec cette meute, non ont ne pouvais en aucun cas laissé passer cela voyons, en quoi qu'il avait en tête lui. Mais bon oui ont devais vraiment avoir plusieurs versions pour avoir une idée globale de se qu'ont pourrai faire. Je regard celui-ci et j'attendais les moindres paroles ou autres de celui-ci et les réactions des autres de la meute.




















© code by Lou' sur Epicode

Perle de Brume
Perle de Brume

Fiche de personnage
force:
74/100  (74/100)
agilité:
56/100  (56/100)
endurance:
54/100  (54/100)
avatar
En savoir plus
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 12 Mar - 19:57




HOMECOMING

Force : 23
Agilité : 32
Endurance : 27

Midona & Meute Sekmet

Midona venait à peine de se lever lorsque le hurlement de l'Alpha retentit. La louve lança un regard interrogateur à Epsilon, qui lui fit signe de le suivre. Tous deux rejoignirent le point de rassemblement, où se trouvaient déjà de nombreux autres membres de la meute. Midona se sentait quelque peu tendue au milieu de tous ces loups, et elle ne pouvait ignorer les regards en coin que lui lançaient encore certains. Jetant un regard aux alentours, elle aperçut Zagan plus loin, mais ne distingua pas Reflet. Elle se demanda si le guérisseur se joindrait à eux ou si il préférait rester loin de toute cette agitation. La louve suivit son compagnon, puis tous deux s'assirent au milieu de la foule. Tous avaient le museau levé vers Athos, fièrement perché sur un rocher aux côtés du bras-droit Nilaya, attendant les paroles de leur chef. Les murmures voyageaient, transportant de vagues rumeurs, parfois un commentaire désobligeant. Mais Midona ne les écoutait pas. Elle avait beau vivre parmi les Sekmet depuis plus d'un mois désormais, elle ne se sentait pas encore totalement comme chez elle. De plus, elle était de plus en plus fatiguée par sa gestation et préférait ne pas s'attirer de problèmes en se mêlant de ce qui ne la regardait pas. Elle se rapprocha de son compagnon, afin que leurs fourrures se touchent, puis s'immobilisa en patientant comme tout le monde. Finalement, après avoir vérifié la présence de tout le monde, Athos salua la meute. Il s'agissait donc d'un réunion pour faire le point sur divers sujets importants. Midona se doutait que ce genre de rassemblements avaient souvent lieu dans les meutes, mais elle n'avait, en toute logique, jamais encore participé à l'un d'eux. Aussi fut-elle gênée lorsque le grand mâle brun posa son regard sur elle en lui souhaitant la bienvenue. Sensation qui ne fit que s'aggraver lorsque, après avoir remercié les meilleurs chasseurs et les membres les plus dévoués de la meute, ce dernier la félicita pour ses futurs louveteaux. Midona le remercia d'un rapide hochement de tête avant de baisser cette dernière, fixant avec insistance ses pattes avant qui piétinaient nerveusement le sol. Elle n'aurait jamais cru être aussi timide face aux autres, mais c'était visiblement un trait de caractère qu'elle s'était découvert depuis peu.
Heureusement, l'Alpha aborda bien vite le sujet suivant et les regards se dispersèrent, la laissant reprendre son souffle. Elle se reconcentra alors sur le discours d'Athos.
«Quant à nous. J’ai aussi une nouvelle à vous annoncer. Ma compagne Nilaya et moi auront bientôt également des louveteaux. De nouveaux princes et princesses arriveront donc très bientôt parmi nous pour découvrir notre terre… Et votre couple Alpha agrandira sa famille. A partir d’aujourd’hui, Nilaya ne sera plus votre Bras Droit, et vous n’aurez plus de Bras Droit jusqu’à ce que nous décidions le contraire. Nilaya est à partir d’aujourd’hui ma compagne. Mon autorité est sienne, mes pouvoirs sont siens et sa vie m’appartient., annonça-t-il.
Tous les commentaires fusèrent d'un seul coup. De simples murmures glissés aux oreilles des autres, mais qui ensemble créaient un brouhaha incompréhensible. Midona pencha la tête de côté. Elle n'avait jamais eu l'occasion de s'adresser à Nilaya, elle ne pouvait donc se prononcer quand au fait qu'elle devienne Alpha. Mais savoir que la louve aux yeux violets allait avoir des petits la rassurait quelque peu. Peut-être pourrait-elle l'aider avec les siens si elle ne s'en sortait pas ?
Quoi qu'il en soit, la guerrière garda le silence. Au bout d'un moment, Athos reprit:
-Il faut également que nous voyions un point important vis-à-vis des autres meutes. En ce moment, l’alliance des anciens mercenaires et des anciens Esobek qui a fondé la meute Aldark est instable. Leur meute est affaiblie, fragile. Il faudra voir ce que nous pouvons faire d’eux… Quant aux Navnik j’ai de bien tristes nouvelles à vous annoncer. Amarok et Aponyria, deux des nôtres, ont été assassinés par des Navnik.
Un nouveau murmure d'indignation parcourut la foule. Midona était intriguée par cette dernière nouvelle. Si les Sekmet avaient toujours eu une réputation de meute guerrière, il n'en était pas de même pour les Navnik, bien qu'ils soient puissants. La jeune louve se tourna vers Epsilon.
-C'est étrange, je croyais que les Navnik étaient plutôt pacifiques. Pourquoi avoir tué ces loups ?, chuchota-t-elle.
Bien qu'elle ne connaisse pas les concernés puisqu'elle n'avait rejoint la meute qu'après l'exode, Midona voulait savoir de quoi il en retournait. Car si les Navniks avaient tués deux des leurs de sang-froid, ils pourraient tout à fait recommencer. Et savoir cela à l'approche de la naissance de ses petits l'inquiétait.
-Mais d’abord, il me faut vous entendre, savoir ce qu’il en retourne d’après vous et comment nous pourrions réagir… ou laisser passer.», termina Athos.
Ces derniers mots avaient été prononcés sans conviction. Midona se doutait que leur Alpha ne laisserait pas passer ce genre de choses à moins que la meute entière s'oppose à sa décision. Mais dans ce cas, il ne leur restait que deux choix. La diplomatie, ou la guerre. Et bien que la première soit la plus sage, si elle ne donnait rien alors il ne leur resterait qu'à se battre. Et en tant que guerrière, la louve n'aurait d'autre choix que de s'y engager corps et âme. D'abord hésitante à ce sujet, Midona sentit ensuite la motivation et la détermination l'envahir. Si il fallait se battre, alors elle le ferait sans problème. Elle avait fait allégeance aux Sekmet, avait promis de servir la meute et allait en plus y fonder une famille. Elle défendrait tout cela au prix de sa vie s'il le fallait.


© REIRA DE LIBRE GRAPH

_________________
Cadeaux:
 


Code par Zagan
Tourmente du Temps
Tourmente du Temps

Fiche de personnage
force:
100/100  (100/100)
agilité:
100/100  (100/100)
endurance:
100/100  (100/100)
avatar
En savoir plus
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 14 Mar - 20:14



Homecoming

Jauges : Force : 37 | Agilité : 31 | Endurance : 37



Comme il fallait s'y attendre, le hurlement d'Athos avait fini par raisonner pour la première fois sur leurs nouvelles terres, appelant les Sekmets à se rassembler. Déjà dehors, dans l'air frais du matin, Epsilon se tourna vers sa compagne, lui faisant signe de le suivre. C'était la toute première fois que Midona allait assister à une réunion de meute. Il espérait que la présence de tous ces loups ne la mettait pas mal à l'aise et qu'elle ne se sentirait pas trop perdue au milieu de tout cela.

Ils arrivèrent dans les premiers, cotes à cotes, et allèrent directement s'installer vers le milieu de l'assemblée. En passant, Epsilon lança quelques regards froids à ceux qui se permettaient de dévisager sa compagne avec un peu trop d'insistance... Il savait que Midona n'était pas encore acceptée par tout le monde, et il pouvait le comprendre, mais il ne tolérait pas que certains aient un comportement aussi irrespectueux vis-à-vis de sa compagne. Elle devait se sentir ici chez elle, et non pas comme une étrangère.

Athos se trouvait déjà sur son promontoire, fièrement dressé devant l'assemblée. Il attendit que tout le monde soit arrivé avant d'entamer son discours. Epsilon sentit Midona se presser doucement contre lui, sans doute un peu tendue par la foule qui se trouvait autour d'elle. Il lui caressa discrètement l'échine du bout de la queue, avant de diriger son attention sur leur Alpha. Athos aborda quelques sujets avant de souhaiter la bienvenue à Midona, puis de les féliciter pour leur première portée. Contre lui, Epsilon sentit sa compagne se rétracter sur elle même. Il fit léger un mouvement de tête afin de remercier le meneur. De nombreux regards s’étaient posés sur eux, accompagnés par quelques félicitations. Epsilon n'aimait pas beaucoup être mis en avant de la sorte, mais c'était une bonne chose. Cela permettrait à tous et à toutes de reconnaitre Midona comme l'une des leurs.

Athos poursuivit sur une annonce importante, déclarant que Nilaya, sa compagne, serait désormais Alpha. Epsilon jeta un petit regard en direction de cette dernière. C'était une bonne chose pour elle, d'autant plus qu'elle attendait elle aussi des louveteaux. Sur le coup de la nouvelle, la foule se mit à s'agiter. Athos poursuivit alors sur une note moins légère, annoncant la mort d'Amarok et d'Aponyra. Epsilon sentit son souffle se couper. Il connaissait Aponyra... C'était une louve douce et gentille. Jamais elle n'aurait attaqué quelqu'un aussi violemment.

- C'est étrange, je croyais que les Navnik étaient plutôt pacifiques. Lui murmura Midona. Pourquoi avoir tué ces loups ?

Il se tourna vers elle, l'air pensif.

- Je ne sais pas... Ça me parait étrange à moi aussi.

... A ce jour, je n’ai pas eu l’occasion de m’entretenir avec Helya, leur alpha. Peut-être qu’il serait temps mais avant ça nous devons voir ensemble comment réagir. Je vous ai promis que je n’agirai jamais la tête baissée. Vous vous doutez donc que j’ai déjà mon idée là-dessus. Mais d’abord, il me faut vous entendre, savoir ce qu’il en retourne d’après vous et comment nous pourrions réagir… ou laisser passer. Finit par déclarer Athos.

Serrant les crocs, Epsilon se leva.

- Aponyra n'aurait jamais attaquée un Navnik sans raison, fit t-il à voix haute, je ne crois pas qu'il s'agisse de légitime défense. Nous devons savoir ce qui s'est passé exactement.

Il posa son regard sur l'assemblée avant de se rassoir. Si les Navniks avaient une bonne explication par rapport à ce qu'ils avaient fait, le meurtre d'Amarok et d'Aponyra serait peut-être justifiable, mais dans le cas contraire, ce n'était ni plus ni moins qu'une déclaration de guerre. Si les Navniks commençaient à s'en prendre aux membres de leur meute sans raison, ils représentait un risque. Epsilon ne voulait pas que ses petits soient en danger. Si il devait se battre pour leur sécurité, il se battrait.

Fiche réalisée par @Joy
Empereur Éternel
Empereur Éternel

Fiche de personnage
force:
18/100  (18/100)
agilité:
13/100  (13/100)
endurance:
14/100  (14/100)
avatar
En savoir plus
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 14 Mar - 21:58



Homecoming

Jauges : Force : 10 | Agilité : 8 | Endurance : 7



Illidan se trouvait aux abords du camps lorsqu'il entendit le hurlement de son père s'élever dans les airs. Ne perdant pas de temps, le jeune prince abandonna ce qu'il était en train de faire pour rejoindre le centre de la caverne. En arrivant, il adressa un sourire à sa mère et à son père, puis alla s'assoir non loin d'eux. C'était la première fois qu'il assistait à une telle réunion et il avait l'intention de se comporter comme un prince digne de ce nom. Le dos droit et l'allure fière, il attendit patiemment que tout le monde se soit installé et que son père commence à parler. En tant qu’héritier, il devait apprendre à s'adresser à la meute. Il écouta donc attentivement les paroles du meneur, s’imprégnant de l'éloquence avec laquelle celui-ci s'exprimait.

Athos aborda plusieurs points avant d'annoncer le nouveau statut d'alpha de Nilaya. Se réjouissant de cette nouvelle, Illidan adressa un grand sourire à sa mère. Elle qui avait toujours voulu diriger la meute aux cotés d'Athos allait enfin avoir la place qu'elle méritait. Une fois que la cohue de la foule se fut dissipée, le meneur annonça une deuxième nouvelle : l'arrivée de leurs futurs petits. En entendant cela, le sourire d'Illidan se dissipa.

L'air confus, il détacha son regard d'Athos. Il se sentait mal à l'aise de penser cela, mais il ne voyait pas vraiment l'arrivée de cette nouvelle portée comme une bonne nouvelle... Lui qui trouvait déjà son père trop accaparé par ses responsabilités et ses autres enfants, il allait bientôt avoir de nouveaux louveteaux à élever... Et si Athos les préférait à lui ? Illidan chassa cette idée de ses pensées. Son père ne penserait certainement pas ça, non, mais il était certain qu'il allait passer au second plan. Il aurait aimé ne pas éprouver cette jalousie envers ses futurs petits frères et sœurs, mais il ne pouvait s'en empêcher. Leur arrivée l’inquiétait. Il n'avait plus qu'a s’entrainer encore plus durement à partir d’aujourd’hui, ainsi que d'apprendre à être moins possessif envers ses parents... Cela lui semblait difficilement faisable, mais il n'avait pas vraiment le choix. Il n'était plus un enfant, maintenant. Athos devait pouvoir compter sur lui comme sur n'importe quel membre de la meute. Il devait le rendre fier, et prouver par lui même qu'il était digne du sang qui coulait dans ses veines. Après tout, il n'avait pas d'inquiétudes à avoir. Il était le digne fils d'Athos, et rien ne pourrait l’empêcher de devenir aussi puissant et respectable que lui.

Redressant le poitrail, Illidan sortit de ses pensées négatives pour se concentrer à nouveau sur le discours de son père. Celui-ci annonça la mort de deux des membres de leur meute, Aponyra et Amarok. A leur évocation, la foule se mit à s'agiter. Illidan ne connaissait pas encore très bien les Navniks, mais si ils avaient tués deux des leurs, ils avaient intérêt à avoir une bonne explication.. Il jeta un regard discret à son père, observant sa réaction. Ce qui était certain, c'était qu'Athos ne laisserait pas passer un tel acte... Il y aurait des conséquences, peut être graves. En voyant Epsilon se lever pour défendre Aponyra, il se conforta dans cette idée. Les Sekmets ne baisseraient pas la tête face a un tel affront.

Fiche réalisée par @Joy
Sang du Triomphe
Sang du Triomphe

Fiche de personnage
force:
60/100  (60/100)
agilité:
78/100  (78/100)
endurance:
69/100  (69/100)
avatar
En savoir plus
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 15 Mar - 19:26


HOMECOMING


12/4/4


Le grand râle, l’appel de l’alpha, retentit au loin. Ce cri lointain perça les forêts les plus denses afin de résonner dans tout le territoire Sekmet. Alerte, Sang du Triomphe pris ses jambes à son cou et se rendit directement à la caverne de fer. Beaucoup de loups étaient déjà présent à l’appel d’Athos ; certains arrivèrent en même temps que l’apprenti. D’autres, mirent plus de temps. Dovahkiin remarqua la présence de quelques guerriers, sentinelles et autres dont il ne connaissait pas le nom. Il aperçut son dominant, plus en hauteur, déballant son discours aux autres comme une annonce des plus importantes ; le novice tendit l’oreille, intrigué. Il ne s’intéressait pas vraiment aux grands discours remplis de blabla mais cependant, il s’y intéressa davantage lorsque le nom de Nilaya fut énoncé. Sa promotion d’alpha ; enfin. Dovahkiin s’en doutait. Il savait qu’un jour, sa mère passerait le cap et réussirait à devenir dominante. Elle le méritait tellement, c’était un des souhaits de son fils, d’ailleurs. Un léger sourire se dessina sur son visage. Il était heureux pour sa mère. D’ailleurs, Athos avait fait le bon choix ; c’était son compagnon depuis quelques temps même avant qu’ils ne le sachent.

Les mots se suivirent, Athos annonça ensuite la mort de deux des membres de la meute. Aponyria et Amarok. Dovahkiin ne les connaissait pas, mais pour lui, chaque Sekmet est important. Chacun y a son utilité, et sa fonction qu’il ne doit en aucun cas quitter. Il s’interrogea là-dessus pendant quelques instants ; les Navnik ? Ces fantômes oubliés ? Epsilon assura que jamais Aponyria n’irait attaquer un Navnik sans raison valable. Dovahkiin baissa la tête et réfléchit encore quelques instants à ce sujet. Serait-ce une menace pour la meute ? Un avertissement, ou quelque chose dans le genre ? L’apprenti releva la tête et toisa le regard d’Athos. Il ne savait pas ce que la meute risquait, il ne savait pas ce qui pourrait se passer à la suite de ces événements terribles, cependant, malgré son jeune âge, il prit la parole et imposa sa voix.

« Avez-vous vu ces Navnik, Athos ? Je ne sais pas qui ils sont, encore moins ce qu’ils ont derrière la tête. Mais si deux d’entre eux ont été envoyés pour assassiner nos amis, alors il y a toutes les chances que ce soit un appel à la guerre. »
Lança-t-il, froidement, mais sûr de lui.

Dovahkiin redoutait une potentielle attaque ennemie. Etant encore jeune, il ne pourrait participer à ce genre de guerre avec des loups pareils. Mais s’ils étaient amenés à se battre, il n’aurait aucune pitié pour eux. Dovahkiin est comme ça : le sang par le sang. Et si les autres meutes tentaient quoi que ce soit, l'apprenti irait au front, même s'il n'était pas préparé à cette éventuelle possibilité de guerre inter-clans.


« Il faut venger Amarok et Aponyria ! Ces assassins ne s'en sortiront pas comme ça »
Ajouta-t-il, enragé.

Pestilence des Crânes
Pestilence des Crânes

Fiche de personnage
force:
24/100  (24/100)
agilité:
18/100  (18/100)
endurance:
23/100  (23/100)
avatar
En savoir plus
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 15 Mar - 23:30


Homecoming
14 – 12 – 18

Comme pour les autres, le guerrier avait répondu à l’appel de son Alpha. Il était temps. Temps de mettre des mots sur ce qui s’était passé. Temps de se réunir pour se projeter vers l’avenir. De nature discrète mais toujours présent, Khadar se glissa sans un mot parmi les Sekmet et écouter les paroles du fier Alpha. Il l’écouta introduire les premières réflexions et félicitation sans s’émouvoir particulièrement mais attentif au demeurant. L’annonce des naissances et de la montée en grade du bras droit à Alpha. Nilaya avait bien réussi son coup, songea-t-il. Elle était forte et avait enfin trouvé le moyen d’accéder à la tête de la meute. Elle était une bras droit discrète, le loup jugea qu’il lui faudrait encore faire ses preuves comme Alpha. Mais ça, le guerrier ne s’en préoccupait guère. Il doutait cependant de la sincérité d’ethos et se demanda si elle ne lui aurait pas échanger le grade d’Alpha contre cette portée de marmots. Une vague grimace traversa le visage de Khadar qui se retient de tout commentaire. Il y avait plus intéressant et important à discuter.

Khadar baissa les yeux vers Zagan et le félicita d’un bref signe de tête. Assassin était un rang tout à fait adapté à son goût appuyé pour le massacre.

Enfin et finalement, on aborda la question des meutes adverses. Le guerrier se redressa, beaucoup plus intéressé par ses histoires-là. Les Aldarks s’affaiblissaient ? Bonne nouvelles. Mais les Navniks avaient commis l’irréparable. L’assassinat de deux Sekmets. Le sang du Pestilence bouillonna dans ses veines. Les échanges commencèrent, entre incrédulité et stupéfaction. Mais c’est de la rage qui se distilla progressivement dans l’esprit du guerrier.


- S’entretenir avec les Navniks ? C’est une blague j’espère ! On parle de deux Sekmets morts ! Assassinés ? Et vous aimeriez discuter pour « savoir ce qui s’est vraiment passé ? » Parce que vous pensez sincèrement qu’ils vont nous dire en toute honnêteté « oui oui, on a décidé de les a butté ? ». Ils vont tout faire pour se protéger, hurler qu’ils sont des victimes, que c’était de la légitime défense ! C’est facile, nous n’aurons que leur version puisque les nôtres sont morts ! Qu’est-ce qu’on fait, on attend qu’ils nous abattent tous un par un en nous sortant à chaque fois l’excuse de la légitime défense ? Et nous comme des ânes, on accepterait ça ! On DOIT agir, on DOIT leur faire payer ça ! Si on ne réagit pas plus agressivement qu’eux, nous serons perçus comme faibles et décadents ! Est-ce qu’on est faibles et décadents ? Est-ce qu’on va se laisser humilié ?


Le loup claqua des mâchoires avec férocité. Si les Sekmets restaient amorphes face à cela, peut-être qu’il n’avait pas sa place dans cette meute. Il était pratique de profiter des cataclysmes pour tuer un ennemi et accuser les évènements. Sauf que la meute Sekmet ne s’était pas laissée abuser. Le loup souffla longuement, le nez fièrement dressé comme n’importe quel guerrier un peu orgueilleux.


- J’ai moi aussi une annonce à vous communiquer. Avec notre fraichement promu Assassin, Zagan, nous avons ouvert le dialogue avec un groupe de chiens rattachés en partie à la Ville Morte. La confiance est encore neuve et fragile mais ces cabots sont du genre… intéressés… Je pense qu’on a tout à gagner à négocier avec eux et entretenir de bons termes…

_________________


RIP Empress
Spoiler:
 
Désir Sanglant
Désir Sanglant

Fiche de personnage
force:
100/100  (100/100)
agilité:
100/100  (100/100)
endurance:
100/100  (100/100)
avatar
En savoir plus
Voir le profil de l'utilisateur http://www.domaine-riverland.e-monsite.com
Ven 17 Mar - 20:40


When the day's dying

100 / 100 / 100

Qu'est-ce qu'il a encore à nous sonner les cloches, lui ? Pas assez eu de louanges après que les Sekmet aient survécu à l'Exode ? Monsieur a besoin d'exprimer sa suprématie devant tous pour être sûr d'être Roi ? C'est quoi, un plan pour camoufler son manque d'assurance ? Je ricane en lançant à Daryl un regard entendu. Il sait ce que je pense et il en rit lui-même. Nous sommes parmi les premiers sur les lieux, et je suis celui sur lequel l'Alpha Suprême garde constamment un oeil. Le chien fou, le guerrier instable. L'assassin. Je l'observe de mes yeux cyan et je suis souvent surpris qu'il me fixe moi et jamais Daryl. C'est comme s'il parvenait à nous différencier alors que nous sommes parfaitement identiques. Est-ce une lueur qui diffère dans nos regards ? Suis-je plus malade que mon frère ? Aucune idée. Mais je serais le premier à faire tomber les faibles, Alpha compris.

D'abord le bla bla des bienvenues. J'ai envie de cracher par terre, mais je me contente de rouler des yeux. S'il m'a fait venir pour ça, j'aime autant partir avant qu'il me demande de lécher affectueusement chacune des nouvelles gueules. S'ils nourrissent la meute, ils sont utiles. S'ils glandent dans leurs tanières, je les dénicherais en pleine nuit et les abattrais de sang froid. Un "accident" est si vite arrivé ... Monsieur se lance encore des fleurs "je suis à écoute, promis juré mes chéris d'amour" et bla bla bla ... Je le fixe toujours, je ne le lâche pas des yeux. Un regard vers moi, et j'esquisse un sourire narquois. Il me guette, il sait.

Encore du bla bla. Bravo mes amours, vous êtes beaux et forts. Ouais, bah heureusement qu'ils ramènent la bouffe, parce que si j'avais la dalle, je s'rais pas là pour les protéger en cas de guerre, c'est moi qui vous l'dis. Assurer la survie des louveteaux ? S'ils sont pas assez forts pour survivre eux-mêmes, autant les bouffer maintenant. Et voilà des félicitations pour un couple qui a pondu. Super, continuez de nous affubler de nouvelles bouches à nourrir. Une nouvelle tête, en plus ? Elle arrive là pour pondre ? C'est quoi ? Une dinde poilues ? Foutue solitaire. Je lui lance un regard méprisant mais elle ne me porte pas la moindre attention. Que je ne tombe pas sur sa nichée, il pourrait lui arriver des bricoles. Des changements de grade, et une petite fleur pour la Bras-Droit championne. Ouais, en même temps pas facile de défier une absente. Je ricane avec lui mais probablement pas pour la même raison.

Une nouvelle des plus déconcertantes fait ensuite son apparition. Quand à "eux" ? Ah parce que la championne est devenue poule pondeuse ? Bien, si elle arrive à gérer trois responsabilités, tant mieux pour elle. Tant que l'Alpha ne faillit pas, je me fous bien de qui il engrosse. Oh super, finalement la Bras Droit n'est plus Bras Droit. Encore une montée en grade. Espérons qu'elle saura assister son mâle même en servant de biberon. Et espérons surtout que le mâle en question ne va pas devenir gâteux à l'arrivée de chieurs pleurnichards.

Alors vient enfin ce qui va m'intéresser, moi. Des meurtres. Commis sur des Sekmet, par des Navnik. Je n'ai aucune attache dans cette meute. Je suis là pour le carnage, pour assouvir ma soif de sang. Et les Navnik m'offrent cette possibilité en ayant tué deux des nôtres. J'esquisse un sourire sardonique, que Daryl observe longtemps en silence. Lui, il sait. Je fixe de nouveau l'Alpha en Personne et je reste silencieux, j'attends les premiers échos de la foule. Que la haine monte, pour que je puisse la nourrir. Il faut frapper quand il faut. Ni trop tôt, ni trop tard. Un loup s'exprime, que je méprise du regard sans lui répondre. Et puis, la pondeuse solitaire que je fixe d'un regard haineux sans obtenir son attention. Un chuchotement inquiet, qui me pousse à la haïr davantage. Elle n'a même pas le cran de parler sans se cacher. Misérable créature. C'est son louvard de compagnon qui se lève et parle pour deux. Je l'écoute, je me tais.

- Aponyra n'aurait jamais attaquée un Navnik sans raison. Je ne crois pas qu'il s'agisse de légitime défense. Nous devons savoir ce qui s'est passé exactement.

Un autre ouvre sa gueule, l'air sûr de lui mais aussi frêle qu'un louveteau.

- Avez-vous vu ces Navnik, Athos ? Je ne sais pas qui ils sont, encore moins ce qu’ils ont derrière la tête. Mais si deux d’entre eux ont été envoyés pour assassiner nos amis, alors il y a toutes les chances que ce soit un appel à la guerre. Il faut venger Amarok et Aponyria ! Ces assassins ne s'en sortiront pas comme ça.

Vient ensuite un troisième beau parleur. Un loup que je n'avais jamais vu avant, et qui semble nourri par une telle haine que je l'apprécie déjà. C'est là que je vois mon ouverture. Il a ouvert la faille de la colère furieuse, et je suis l'esprit malsain qui s'insinue dans le corps malade. L'autre ajoute quelque chose qui, cette fois, ne m'intéresse pas directement. Je ne vois même pas qui est cette Aponyria. Mais si je sais une chose, c'est que ...

- Si meurtrier il y a chez les Navnik, il sera mort bien avant que nous le trouvions.

Mon regard est planté dans celui d'Athos. Et un sourire sadique étire mes babines.

- Et si vous ne me croyez pas, vous connaissez mal les Dragons.

Mais je réalise en parlant que le retour du Dragon était tenu secret depuis toujours auprès des autres meutes. "Oups". Mon sourire s'étire davantage alors que je fixe toujours le Maître Suprême. Une guerre de meutes, voilà qui nourrira ma soif de souffrance. Je suis droit comme un I, planté aux côtés de mon frère jumeau, et son visage reflète le mien face à une meute de loups sanguinaires. Du moins c'est la réputation qu'ils avaient autrefois, mais ont-ils toujours cette puissance ?

Contenu sponsorisé
En savoir plus

 Homecoming. [SEKMET]


 :: Territoires des meutes :: Territoire Sekmet :: La caverne de fer