Souffle acide du vent, larmes brulantes du ciel. Le monde ne ressemble plus aux paysages d'autrefois. Les cataclysmes ont frappé, des colonnes de flammes et de fumées se sont élevées sur l'horizon. La guerre. La guerre des hommes. Et nous, les loups n'avons eu d'autres choix que de fuir. Nombreux furent nos congénères emportés. Nous traversâmes les plaines cabossées, les forêts de cendres, poursuivis par la faim, traqués par la mort.

Notre salut, nous le devions malheureusement à ceux qui avaient provoqué notre malheur.


 

 :: Terres Neuves :: Les Grands Bois de Pique-Noire :: La Vieille Serre

 Sauvetage improvisé (Heda)

Crépuscule
Danse du Lynx
Danse du Lynx

Fiche de personnage
force:
Sauvetage improvisé (Heda) Qkci2/100Sauvetage improvisé (Heda) Qkci  (2/100)
agilité:
Sauvetage improvisé (Heda) Qkci5/100Sauvetage improvisé (Heda) Qkci  (5/100)
endurance:
Sauvetage improvisé (Heda) Qkci10/100Sauvetage improvisé (Heda) Qkci  (10/100)
Crépuscule
En savoir plus
Mer 22 Fév - 23:03



HEDA & CRÉPUSCULE

Le soleil était caché aujourd'hui par des épais nuage gris assez menaçant, la jeune louve qui sentait la brise devenir de plus en plus forte, se transformant presque en une petite tempête inquiéter drôlement la louve qui tentait cependant de chercher de quoi se mettre quelques choses sous les dents. Mais les seules choses que notre demi-aveugle avait pus trouver étaient des carcasses déjà ronger jusqu'aux os par les différents charognards comme des renards, des corbeaux et autres. Elle soupirait désespéré, mais la femelle continuait toujours, s'accrochant aux maigres espoirs toujours présents dans son esprit. Trottinant sur le sol un peu humide, elle sentit même le sol devenir plus profond sous ses pattes, une odeur nauséabonde de la boue venant taquiner son museau. Ce dernier était d'ailleurs lui aussi humide et embêter beaucoup la femelle qui avait donc du mal à discerner les différentes odeurs. Crépuscule avait donc uniquement les différents sons comme véritable appuie pour cette journée.

Soudain le bruit de pas lourd ce fit sentir jusqu'à ses coussinets, se mettant sur ses gardes, plaquant ses oreilles en arrière tout en lâchant un grondement. Un grognement faisant office de menace pour l'inconnu, mais pour se rassurer elle-même. La jeune femelle se sentait très vulnérable, que pourrait-elle faire si un ennemi arriver soudainement ? Elle était loin d'être en forme pour des combats ses derniers temps, c'est d'ailleurs pour ça que la femelle ce tient loin des territoires de meute, éviter de tomber sur un de ses loups souvent avide de combat. Oui, Crépuscule a une très mauvaise image des meutes, depuis qu'elle a fuit sa petite famille, elle se méfie de tout le monde. Encore plus des grands clans. Mais elle discerne quelques minutes après des petits couinements, elle reconnaît donc immédiatement les bruits d'un louveteau. Une légère odeur de clan plane également, assez fort du moins pour que la femelle puisse le discerner !

Trottinant discrètement avant de venir ramper au sol, elle concentre ses sens en direction de l'animation. Puis le grondement, celui d'un ours. Tout de suite la situation devient assez claire pour la jeune femelle et cette dernière n'hésites pas une seconde de plus. Discernant les deux ombres différentes, la lupine bondit hors de sa cachette en galopant jusqu'à l'ursidé. Elle bondit à la gorge de ce dernier, refermant sa puissante mâchoire tentant de le blesser, mortellement si possible. Du moins elle cherche avant tout a protégé l'être innocent. Crépuscule a toujours eut un côté doux avec les louveteaux, elle se sent donc obliger de les protégés dès qu'elle ressent le danger. Le combat n'est néanmoins pas aussi simple qu'elle ne l'aurait cru. La bête se défend rapidement et envoie un coup de pattes dans l'abdomen du canidé qui lâche et vient rouler dans la poussière, venant salir un peu plus son pelage déjà assez sale. Grondante furieuse, elle se relève sur ses quatre pattes en esquivant le plus vite possible les coups de l'ours qui s'acharne à vouloir la tailler en pièce. Sautant entre ses pattes, donnant des coups de pattes dans le dos de la bête pour le faire basculer au sol avant de finalement pincer sa patte arrière pour le déconcentrer, la jeune lupine profite de ce moment de distraction pour filer à l'anglaise jusqu'au louveteau. Elle l'attrape entre ses crocs à la peau du cou et détale rapidement.

Crépuscule n'est pas folle, elle n'aurait aucune chance avec l'ours, elle doit donc fuir. Mais hors de question de laisser un petit seul et sans défense face à ce genre de prédateur. Galopant assez vite loin des lieux, elle atterrit jusqu'à la vieille serre. Déposant donc l'enfant sur le sol en reprenant son souffle, elle tente de discerner l'ombre de son interlocuteur, mais elle ne voit rien d'autre qu'une petite masse assez claire. S'asseyant face à lui ou elle, la jeune femelle finit par demander avec un ton inquiet « Est-ce que tu es blessé ? »





 Sauvetage improvisé (Heda)


 :: Terres Neuves :: Les Grands Bois de Pique-Noire :: La Vieille Serre