Souffle acide du vent, larmes brulantes du ciel. Le monde ne ressemble plus aux paysages d'autrefois. Les cataclysmes ont frappé, des colonnes de flammes et de fumées se sont élevées sur l'horizon. La guerre. La guerre des hommes. Et nous, les loups n'avons eu d'autres choix que de fuir. Nombreux furent nos congénères emportés. Nous traversâmes les plaines cabossées, les forêts de cendres, poursuivis par la faim, traqués par la mort.

Notre salut, nous le devions malheureusement à ceux qui avaient provoqué notre malheur.


 

 :: Archives :: Archive des RPs

 Une meute à guider [EXODE NAVNIK]

Invité
Invité
Anonymous
En savoir plus
Lun 6 Fév - 17:58


Around the World, we will survive

100 / 100 / 100

– Début de l'implosion en pleine nuit.

D'abord, le murmure silencieux qui bourdonne à mes oreilles. Puis quelque chose, un frémissement du sol sous la masse puissante de mon corps vieillissant. Pourtant je n'esquisse d'abord aucun mouvement, plongé dans un sommeil paisible, auprès des miens. Puis, mon oreille se dresse vers un nouveau bruit sourd, et bientôt mon cerveau est arraché à sa torpeur. Je redresse vivement la tête, les sens en alerte comme la plupart des loups présents. Quelques têtes m'observent et je les observe en retour. La meute s'agite, rien ne semble vouloir trouer le silence dehors, mais les murmures s'élèvent dans l'assemblée. Notre instinct nous dicte de nous éveiller tous, d'être attentifs. Plus aucun des miens ne semble endormi, tous sentent ce que je sens en moi. Je m'avance vers la sortie, observe les alentours mais rien ne se passe. Pourtant, l'urgence sonne à nos tempes, le temps presse sans que nous sachions pourquoi. Je marche au milieu des miens, agités, en proie à une angoisse que nous ne devrions pas ressentir. Sixième sens ? Faculté primitive ? Destin ou chance ? Peu importe comment cela s'appelle. Nous devons partir, nous le sentons. Je cherche Helya du regard, puis mon fils et alors la jeune Bras Droit s'avance vers le centre de attroupement. Je lui lance un regard entendu, nous sommes tous sur le qui-vive. Les plus jeunes semblent peiner à se réveiller mais les parents et autres adultes responsables s'activent à la tâche. Je m'assure que mon fils est bien dans mon sillon, puis je rejoins Helya et Finwë. D'un commun accord, chacun part dans une direction : il faut rassembler les troupes au plus vite.

– 1h après la 1ère implosion

Tout se passe très vite. Nous avons recompté nos membres, rassemblés les plus âgés et les plus éloignés, ceux qui vivent en périphérie de la meute de leur propre chef. Tous les Navnik semblent présents, et je ressens un soulagement qui ne dure pas. Une puissante bourrasque ébranle le sol et je sais, je sens que la fin de monde a commencé. La foule se fait plus tendue, plus éparse mais nous nous efforçons, autorités de droit, de maintenir l'ordre et l'attention de tous. Je demande le silence, m'avance entre les deux louves que que je côtoie le plus. J'aimerais pouvoir recompter les miens, m'assurer que tous sont présents, que nous ne laisserons personne derrière nous. Mais le temps presse et nous ne pouvons plus attendre : des fumées sombres s'élèvent dans le ciel, en provenance du Sud. Quelque chose se passe et si nous ne pouvons aller voir par instinct de préservation, nous nous devons de rester en vie. Alors que nous nous efforçons de garder notre calme et de réfléchir au mieux, l'odeur du feu et la chaleur nous montent aux narines, faisant presser nos instincts primaux. Mais ce n'est que le début, parce que bientôt au loin, au-delà des terres que nous sentons disparaître, nous entendons le tumulte des vagues déchaînées et je comprends en même temps que les autres : il est temps de tout abandonner. Le tonnerre gronde, le ciel explose au-dessus de nos têtes et affole les plus jeunes, les moins expérimentés. Même mon fils, courageux Dragon, se rapproche davantage de moi comme un petit encore juvénile.

Tybalt
Mange Lumière
Mange Lumière

Fiche de personnage
force:
Une meute à guider [EXODE NAVNIK] Qkci105/100Une meute à guider [EXODE NAVNIK] Qkci  (105/100)
agilité:
Une meute à guider [EXODE NAVNIK] Qkci105/100Une meute à guider [EXODE NAVNIK] Qkci  (105/100)
endurance:
Une meute à guider [EXODE NAVNIK] Qkci105/100Une meute à guider [EXODE NAVNIK] Qkci  (105/100)
Tybalt
En savoir plus
Lun 6 Fév - 19:50





Une meute à guider

Tybalt


The earth trembled, shaked and broke, bleeding it's destructive and burning blood out of it's veins, agonizing once again.

– Début de l'implosion en pleine nuit.

Tybalt lève la tête, observant autour de lui les paires d'yeux s'éveillant petit à petit dans le noir. Il est collé à Helya et lui lance un regard perdu. Qu'est-ce qui se passe bordel? Il comprend aux visages de ses compagnons que personne ne le sait. L'air s'emplit d'angoisse, et petit à petit il se redresse pour venir plonger ses yeux dans ceux de son meilleur ami, Isha. Il rejoin l'alpha aveugle afin de réunir tout les membres de sa meute. Les minutes s'écoulent.

-1h après la 1ère implosion

Tous sont rassemblés, murmurant avec peur, s'échangeant regards et réconfort. Tybalt se tiens prêt d'Helya et Isha prêt à réagir aux ordres de ces derniers. Il le sent au fond de lui, plus que jamais, qu'ils doivent fuir. Mais quelque chose l'iquiète, tout le monde n'est pas là.

Il se dirige vers sa compagne pour lui demander alors:

"Helya, tu n'a pas vu Althéa?"

Il sent qu'elle n'est pas la seule à manquer à l’appelle mais l'urgence se fait sentir, ils doivent partir, maintenant. Ses oreilles, ou du moins ce qui en reste se plaques sur son crâne un instant lorsque le ciel se déchire, explose. Son regard se pose alors sur son ancien apprenti, Adriel, qui lui aussi semble inquiet.

Qui ne le serait pas?

Force : 105 - agilité : 105 - endurance : 105

codage by Reira
Finwë
Altruisme du Voyageur
Altruisme du Voyageur

Fiche de personnage
force:
Une meute à guider [EXODE NAVNIK] Qkci100/100Une meute à guider [EXODE NAVNIK] Qkci  (100/100)
agilité:
Une meute à guider [EXODE NAVNIK] Qkci100/100Une meute à guider [EXODE NAVNIK] Qkci  (100/100)
endurance:
Une meute à guider [EXODE NAVNIK] Qkci100/100Une meute à guider [EXODE NAVNIK] Qkci  (100/100)
Finwë
En savoir plus
Lun 6 Fév - 20:26






Une meute à guider
avec Meute Navnik




Force: 100 - Agilité: 100 - Endurance: 100


After the fall, you need to fight.
You fight for your life,
you fight for your freedom,
you fight for your family,
you fight for friends,
you fight for you.
Everything you ever had,
disappears into the dark.
Everything you ever loved,
departs while you slumber.
Your life changes, after the fall.


Début de l'implosion, en pleine nuit.


Finwë somnolait dans la crypte de la vieille chapelle. Elle avait du mal à se faire à la solitude depuis que Kheryel et Talia étaient partis en quête d'un guérisseur, bien que les autres loups de la meute étaient tout autour d'elle. Elle ne cessait de penser à eux. Elle savait que Kheryel protégerait sa fille en cas de problème, mais si il lui arrivait quelque chose ? Talia pourrait-elle se débrouiller pour les garder en vie tous les deux ? Finwë savait que sa fille était forte et courageuse, mais elle allait seulement avoir huit mois. Seulement ... Plutôt déjà huit mois. C'était fou comme le temps passait vite. Il semblait à la louve qu'elle avait rejoint les Navnik hier.
Finwë se retourna sur l'autre flanc, avant de se rouler en boule. Mais le sommeil ne vint pas. Malgré sa fatigue, ses yeux refusaient de se fermer. Une étrange sensation lui nouait les entrailles, la maintenait éveillée sans qu'elle ne sache pourquoi. Un frémissement parcourut son pelage lorsqu'elle entendit un lointain grondement. Finwë releva la tête, les oreilles droites. Un nouveau tremblement de terre ? Si tel est le cas, mieux vaut ne pas rester sous les ruines de la chapelle. Autour d'elle, la louve voit d'autres têtes se lever. Un murmure se répand à travers la salle. La bras-droit chercha les Alphas du regard et vit Isha, debout dans l'entrée. Sans plus attendre, la louve se leva et le rejoignit, ainsi que Helya et son apprenti Adriel qui ne lâchait pas son père. Les trois adultes échangèrent un regard entendu puis partirent réveiller les derniers dormeurs de la meute et rassembler tout le monde. Mieux valait attendre dehors que tout cela se passe pour éviter les accidents.

1h après la première implosion

Finwë rejoignit les Alphas dès qu'elle fut assurée de n'avoir oublié personne. La meute attendait dehors que tout se calme afin de pouvoir retourner dans la crypte sans crainte de chutes de pierres. Malgré tout, Finwë ne pouvait s'empêcher de ressentir cette détresse au fond d'elle. Quelque chose ne tournait pas rond. Quelque chose allait se passer, plus terrible que tout ce qui était déjà arrivé sur ces terres. Comme pour confirmer ses pensées, une autre vague de tremblements ébranla le sol, plus forts et plus impressionnants que jamais auparavant. Les membres de la meute commencèrent à murmurer entre eux de nouveau, et la bras-droit vit les plus jeunes afficher un air effrayé. Elle songea à Talia. Où était-elle en ce moment ? Kheryel et elle étaient-ils en sécurité ? Vivaient-ils la même chose qu'eux en ce moment ? Elle fut tirée de ses pensées lorsqu'elle vit de grandes colonnes de fumées s'élever au Sud, suivis d'une chaleur anormale et d'une odeur terrifiante. L'odeur du feu qui avale tout sur son passage. Mais ce feu-là n'était pas banal, oh que non. Le grondement assourdissant reprit de plus belle. Il fallait agir, mettre la meute en sécurité. Loin, très loin d'ici. Le ciel se zèbra d'éclairs et le tonnerre s'ajouta au tumulte général. Il fallait agir, maintenant. C'est alors que les Alphas donnèrent l'ordre à la meute d'avancer. Finwë et tous les Navniks se mirent en route. L'odeur de la peur régnait dans les rangs, et même les plus courageux semblaient plus inquiets que jamais. La bras-droit jeta un regard aux alentours. Elle aperçut quelques loups qui s'éloignaient du groupe, trop focalisés sur la nécessité de fuir cet endroit pour s'en rendre compte. Elle se dirigea vers eux au trot.
«Restez groupés !», hurla-t-elle afin que sa voix couvre le tonnerre.
Les concernés rejoignirent le groupe rapidement et la louve décida de rester à l'arrière au cas où d'autres viendraient à avoir besoin d'aide. Elle se retourna vers le Sud. Un surface rouge commençait à recouvrir les terres, et la chaleur ne cessait de s'accroître. L'odeur de la mort lui parvint au museau. La mort de nombreux arbres, de nombreux animaux qui leur était apportée par les fumées. Finwë se figea. Même si elle l'avait déjà compris, elle venait de se rendre compte de la situation. Ils ne remettraient jamais les pattes ici. Ils ne reverraient jamais ces terres. C'était la fin. La louve ne pouvait bouger, pétrifiée. Il fallait qu'elle les retrouve. Kheryel et Talia ... Mais elle ne savait où ils pouvaient être. Mais s'ils revenaient, est-ce qu'ils retrouveraient la meute ? Et s'ils étaient coincés, là, quelque part, attendant leur mort inévitable dans ce chaos ?
Un loup hurla son nom. Elle se retourna, distraite, pour voir que le groupe avançait. Elle devait faire un choix, maintenant. Elle jeta un dernier regard vers ses terres, toute sa vie, puis elle fit volte-face et rejoignit la meute au galop, le cœur serré. Elle suivit le mouvement, se replaçant ensuite auprès des Alphas, tentant de paraître courageuse devant la meute pour les inciter à faire de même. Elle ne pouvait abandonner les Navniks. Elle avait un rôle plus qu'important maintenant, elle devait se montrer à la hauteur. Elle n'avait d'autre choix, elle devait laisser sa famille derrière elle en espérant qu'ils survivent et la retrouvent un jour. Elle n'avait d'autre choix.


© Jawilsia sur Never Utopia


_________________
Une meute à guider [EXODE NAVNIK] 1481558759-user-barre-finwe-noel
Une meute à guider [EXODE NAVNIK] 1481558145-finwe-signature-noel

Code par Zagan
Freki
Fougue de l'Ingénue
Fougue de l'Ingénue

Fiche de personnage
force:
Une meute à guider [EXODE NAVNIK] Qkci4/100Une meute à guider [EXODE NAVNIK] Qkci  (4/100)
agilité:
Une meute à guider [EXODE NAVNIK] Qkci8/100Une meute à guider [EXODE NAVNIK] Qkci  (8/100)
endurance:
Une meute à guider [EXODE NAVNIK] Qkci8/100Une meute à guider [EXODE NAVNIK] Qkci  (8/100)
Freki
En savoir plus
Mar 7 Fév - 9:39






Une meute à guider
avec Meute Navnik




Force: 12 - Agilité: 5 - Endurance: 5


Début de l'implosion, en pleine nuit.

Akela dormait d'un seuil œil. Bien qu'il ait maintenant une meute, sa méfiance ne l'avait toujours pas quitté et il connaissait encore mal les Navniks pour leur faire totalement confiance. Au fond de lui, il savait qu'il pouvait être tranquille puisqu'il était intégré à leur famille maintenant. Mais mieux valait rester prudent. Tandis qu'il réfléchissait - l'une de ses activités favorites - le mâle entendit un grondement au loin. Un grondement anormalement fort. Il vit bientôt les têtes des autres loups se relever autour de lui. Il jeta un regard circulaire à la crypte dans laquelle dormait la meute. Presque tous étaient réveillés maintenant, les oreilles dressées, à l'affût du moindre bruit suspect, du moindre signe de danger. Le guerrier vit un mouvement à sa gauche. L'Alpha venait de se lever et se dirigeait maintenant vers la sortie, tendu, bientôt suivi par l'autre Alpha, Helya, et par la toute nouvelle bras-droit dont il n'avait pas retenu le nom. Ils discutèrent à voix basse tandis que les rumeurs se répandaient à travers la meute. Puis les trois dirigeants donnèrent l'alerte. Il fallait sortir de là, un tremblement de terre pourrait être dangereux dans ces ruines. Tandis que les Alphas comptaient les membres de la meute, la bras-droit faisait le tour de la crypte pour réveiller les derniers retardataires. Akela se redressa, s'étira rapidement avant de sortir à l'air libre.

1h après la première implosion

Ils attendaient en silence. Akela s'était assis un peu à l'écart, tandis que les familles et les amis s'étaient réunis et rester groupés, inquiets. Le guerrier ne connaissait encore presque personne dans la meute. Il chercha Shiro du regard mais ne la vit pas. Soudain, un nouveau tremblement, titanesque. Tous se tournèrent vers le Sud. La faille ... La faille luisait d'un rouge vermeil, et bientôt une odeur forte de fumée envahit les environs. Il fallait fuir, maintenant. Aussitôt, les Alphas donnèrent l'ordre de départ. La meute se mit en marche, restant le plus groupé possible. Le guerrier comprit alors qu'il s'agissait d'un départ définitif. Encore un ... Il avait quitté sa meute il y a deux ans et voilà qu'il quittait ses nouvelles terres à peine arrivé. Mais ils n'avaient pas le choix, le feu commençait déjà à tout dévorer sur son passage et à recouvrir de son linceul les étendues qu'il venait de découvrir. Le mâle suivit le groupe, veillant à ne pas s'éloigner. Il ne laisserait pas tomber sa nouvelle meute.


© Jawilsia sur Never Utopia


_________________
Une meute à guider [EXODE NAVNIK] 384491frekisigna


Code par Zagan
Invité
Invité
Anonymous
En savoir plus
Mar 7 Fév - 21:59


Around the World, we will survive

100 / 100 / 100

– Début de l'implosion en pleine nuit.

Depuis combien de temps n'ai-je pas pu rêver de dormir si profondément aux côtés de mon père ? Ce n'est pas comme si mon bonheur était parfait. Mes frères et mes soeurs ont disparu. Certains sont morts et je n'ai même pas eu l'occasion de leur dire au revoir. Mais voilà que je suis auprès de mon père, celui qu'on m'a arraché si jeune et que j'ai repris de force à nos ennemis. Je souffle paisiblement, avant que la tension de son corps puissant n'ébranle le mien. J'ouvre un oeil, aux aguets, et je perçois le bourdonnement dans mes entrailles. Celui-là même qui semble avoir réveillé mon père, le Puissant Dragon. Je redresse complètement la tête et ne le quitte plus du regard alors qu'il s'élève en silence pour se diriger vers l'extérieur. Je reste silencieux, interdit, et je le fixe avec grand intérêt. Quelque chose se passe, mais j'ignore quoi. Peut-être a-t-il les réponses à mes questions ? Pourtant je n'ose pas me lever, les autres semblent s'agiter à leur tour et je ne veux pas risquer de déclencher une débandade en voulant seulement suivre mon père. Finalement, après quelques minutes, plus besoin de faire semblant de dormir. Tous les Navnik sont pressés dehors, personne n'est autorisé à rester à l'abris. Les tremblements du sol me foutent la trouille mais je la ferme devant le sang-froid des plus vieux et me contente de suivre la marche sans broncher. Pourtant, dans ma tête, c'est comme un cataclysme. Je sens que quelque chose d'énorme se prépare, et je me sens étrangement en danger sur mon propre territoire. Je lance des regards affolés à mon père qui ne me regarde pas, trop occupé à surveiller les troupes.

– 1h après la 1ère implosion

Pas le temps de bavarder avec les plus expérimentés pour tenter d'en savoir plus. Nous sommes poussés les uns contre les autres et je peine à me frayer un chemin vers l'extérieur pour rejoindre mon père. Lui, il est concentré dans sa tâche, je me demande même s'il me voit. Mais un léger coup d'épaule m'assure que oui, il est bien là même s'il semble loin de moi. Je reste près de lui, au risque de le gêner. J'avoue avoir la trouille et je crois qu'il le sait, parce qu'il ne rejette pas mon contact et ne m'oblige pas à rejoindre le gros de la troupe. De toute façon, il n'y a aucun risque pour que je reste derrière ... Je jette un oeil alentours sans me décoller de mon père. Où sont mes frères aujourd'hui ? Depuis combien de temps ont-ils disparu ? Ont-ils senti comme nous, le danger hurler dans leurs entrailles ? J'inspire le plus calmement possible et j'observe la meute se mettre en marche dans un tumulte de murmures menaçants. Tous se posent des questions, mais aucun ne remet en question les ordres des Alpha. Personne n'ose réfuter l'ordre de prendre le départ. Je les regarde tous marcher, puis mon père prend la tête pendant que ma mentor s'éloigne vers l'arrière des troupes dans un pas décidé. Je la suis du regard quelques secondes avant de prendre exemple sur mon père, et c'est avec les oreilles plaquées sur le crâne que je marche dans ses traces vers ce qui me semble être la fin d'une existence. A chaque pas, pourtant, je me demande où sont mes frères, s'ils sont encore en vie, et si je les retrouverais un jour comme j'ai retrouvé mon père ...

Cosmos
Nova d'Hiver
Nova d'Hiver

Fiche de personnage
force:
Une meute à guider [EXODE NAVNIK] Qkci9/100Une meute à guider [EXODE NAVNIK] Qkci  (9/100)
agilité:
Une meute à guider [EXODE NAVNIK] Qkci15/100Une meute à guider [EXODE NAVNIK] Qkci  (15/100)
endurance:
Une meute à guider [EXODE NAVNIK] Qkci12/100Une meute à guider [EXODE NAVNIK] Qkci  (12/100)
Cosmos
En savoir plus
Mer 8 Fév - 10:33



Une meute à guider
Exode Navnik

La fin d'un monde

9/13/10

Début de l'implosion en pleine nuit.

La nuit était tombée depuis quelques temps, le louvard était resté au chaud dans un coin, non loin de son père, Tybalt. Le petit s’était endormi assez rapidement, et malgré sa soif grandissante d’apprendre de nouvelles choses, la fatigue l’avait complètement terrassé. Mais c’est avec surprise que ce soir-là, sans que personne ne se soit douter de rien, les premiers tremblements se firent sentir. Le sol semblait danser sous les pattes du jeune guérisseur. Un premier bruit sourd résonna au loin. Il semblait faible, et fort à la fois. Cette violence pourtant lointaine surpris le jeune Nova d’Hiver. Ce dernier se leva en sursaut, alerté par les bruits et les tremblements qu’il ressentait sous sa petite masse brunâtre. Le jeune se leva d’un bond ; les oreilles plaquées contre son échine, cherchant à savoir ce qu’il se passait. Il ne comprenait pas ce qui était en train de se passer. Tout à coup, les autres membres de la meute se réveillèrent à leur tour. Chacun s’entre eux cherchant l’un des leurs, de leur famille, tout le monde commença à se regrouper, certains cherchant à camoufler l’angoisse qui leur montait à la tête. Cosmos aperçut les alphas et la nouvelle bras-droit ; Finwë, partir dans des directions opposées. Tout le monde se rassemblait, et les tremblements commençaient à angoisser le jeune Cosmos. Cela lui faisait peur, et ses membres eux aussi commencèrent à trembler.

1h après la 1ère implosion

Une heure était passée. Tout le monde était rassemblé ; mais la foule inquiéta encore plus l’apprenti. Il cherchait désespérément ses parents, parmi tous les loups présents et réunis devant les alphas. Paniqué, il courut en cherchant à se frayer un chemin parmi les autres, bousculant parfois certains d’entre-deux, et heurtant certains autres. Il était hors de lui, il sentait que la fin du monde était proche. Quelques voix s’élevaient parmi les autres, demandant, paniqués, s’ils allaient tous mourir. Cosmos hurla soudainement.

« Papa, maman ! » Cria-t-il instinctivement. Il réussit finalement à sortir de ce mouvement de foule et aperçut son père, près de sa maman et de l’alpha Isha. Cosmos ne réfléchit pas. Même si l’heure était grave, il restait encore un enfant. Il courut se blottir dans le poitrail d’Helya, et pleura. Cosmos n’avait jamais songé à la mort, mais à présent, c’était la seule chose qui trottait dans sa tête. Cette idée que tout se terminerait bientôt, cette folle idée de fin du monde, qui lui semblait irréalisable et totalement absurde ; et si c’était pour ce soir-là ? Cette nuit, tout bascula, et Cosmos le savait.


Invité
Invité
Anonymous
En savoir plus
Sam 11 Fév - 15:12


It's not the moment to panic

100 / 100 / 100

– Début de l'implosion en pleine nuit.

Je suis de ceux qui forment en périphérie de la meute, là où la chaleur du coeur n'atteint pas mais où l'obscurité des bois est encore loin. Je dors loin des miens et à la fois tout près, toujours dans les starting-blocks pour un départ précipité derrière une proie ou en renfort de Sentinelle. Là dans la nuit sombre, j'observe le ciel en silence et je fais un check-up de ma vie. Les insomnies sont devenues mon lot quotidien mais ce soir, quelque chose de plus puissant, de plus profond m'empêche de dormir. Alors je me repasse en pensée toutes les données de mon existence. J'ai atteint cinq années de vie et après en avoir passé trois à attendre la même louve, me voilà non seulement célibataire mais sans la moindre descendance. Je m'en était plutôt bien sorti en fait, lorsque j'avais réussi à atteindre le rang de Général. Puis j'ai relégué mes responsabilités de haut gradé au second plan et me voilà retombé chasseur alors que ma priorité-même s'est volatilisé. Je soupire doucement et je ferme les yeux, je cherche le sommeil. Mais, sous mes pattes, quelque chose s'agite. Le sol semble essayer de me dire quelque chose, comme un murmure d'outre tombe. Je dresse les oreilles, fixe la terre devant mes pattes, reste parfaitement immobile. Je crois d'abord avoir somnolé, mais quelque chose se passe de nouveau, et je comprends rapidement qu'il y a un problème. Je me lève complètement, quitte mon abris et me dirige d'un pas mal assuré vers le coeur de la meute, où dorment la plupart des miens. Lorsque j'arrive, les tremblements sont plus violents et de la terre monte un bruit sourd et menaçant. La plupart des Navnik est déjà debout. Beaucoup sont affolés, certains gardent encore leur calme. Je cherche Isha du regard, j'essaie de me frayer un chemin vers lui mais trop nombreux sont les Navnik qui nous séparent.

– 1h après la 1ère implosion

Il faut un temps infini avant que toute la meute ne soit rassemblée, et encore là il manque certains de nos membres. Je fixe chaque visage, je cherche ceux qui me sont le plus familiers. Je crois apercevoir les silhouettes de mon frère et de Inka, mais dans la pénombre, le temps que je les rejoigne, elles se sont évanoui dans la nature. Je me concentre, essaie d'écouter les directives, compte les membres qui passent devant moi. J'aimerais être d'une aide plus grande, mais je ne suis qu'un chasseurs et peu m'écoutent autant qu'ils écoutent nos dirigeants. Je me contente alors de suivre les rangs, de chercher dans les lignes quelques visages que je connaîtrais pour les rejoindre, me sentir moins seul dans cette meute où je peine encore parfois à trouver ma place. Le temps s'étire et le monde semble furieux sous nos pattes, affolant les plus jeunes et rendant plus pressés les hauts gradés. Bientôt, chacun se met en marche sous les ordres de nos Leaders. Le temps presse, personne ne peut se permettre de traîner derrière. Tout le monde s'active sans paniquer, chacun essaie de recompter ses proches pour n'oublier personne mais l'entreprise est difficile dans l'obscurité et l'affolement général si difficile à contenir. Je marche d'un pas franc, pour ma part je n'ai que moi à compter, et je suis bien là.

Invité
Invité
Anonymous
En savoir plus
Sam 18 Mar - 14:10


Around the World, we will survive

100 / 100 / 100

Le monde semble se déchirer sous nos pattes, comme s'il disparaissait dans les entrailles de la Terre. Je gronde, claque des mâchoires pour presser le pas des plus lents. Leur survie en dépend. Nombre des miens se tordent pour ne pas se laisser aller à la panique et je suis fier de les voir se démener ainsi pour survivre. Je crois en ma meute, je crois en notre avenir et je sais que nous parviendrons vers de nouvelles terres. L'instinct me guide et les miens me suivent.

Longtemps nous nous battons contre les éléments. Longtemps nous combattons notre propre peur pour parvenir à survivre. Mais chaque fois que je tourne la tête pour recompter les membres de ma meute et m'assurer que derrière personne ne reste, mon coeur se gonfle de fierté pour ces loups qui sont ma famille.

Et puis, lorsque tous les espoirs nous quittent, le ciel nous envoie un dernier signe, comme une promesse de rédemption. Devant nous s'étendent des terres propices et salvatrices, et sur nous s'écoule une pluie fraiche et régénérante. Je m'arrête enfin, en tête de file, et me tourne pour faire face aux miens. Le visage fatigué et le corps meurtri, épuisé, je pose sur eux un regard confiant et soulagé.

- C'est ici, loin de la guerre et de la fin du monde, que nous établissons notre nouveau campement. Soignez les blessés, reposez les plus jeunes. Navnik ! Vous êtes ici chez vous.

Je termine presque dans un murmure, mais le hululement délicat qui monte de l'assemblée m'affirme que tous ont entendu et compris. Nous sommes saufs.

AVIS A TOUS
JE CLOS ICI L'EXODE. CEUX QUI SOUHAITENT GAGNER DES PTS DE JAUGES PEUVENT POSTER ENCORE UN SUJET POUR DETAILLER TOUTES LES ACTIONS DE LEUR PERSONNAGES LORS DU VOYAGE ET ENSUITE FAIRE UNE DEMANDE EN BONNE ET DUE FORME. MERCI A TOUS LES PARTICIPANTS, LES GROS SUJETS DE MEUTE SONT TOUJOURS DIFFICILES A GERER ET A TERMINER SELON LES POSSIBILITES DE CHACUN. AU PLAISIR.


Contenu sponsorisé
En savoir plus

 Une meute à guider [EXODE NAVNIK]


 :: Archives :: Archive des RPs