Souffle acide du vent, larmes brulantes du ciel. Le monde ne ressemble plus aux paysages d'autrefois. Les cataclysmes ont frappé, des colonnes de flammes et de fumées se sont élevées sur l'horizon. La guerre. La guerre des hommes. Et nous, les loups n'avons eu d'autres choix que de fuir. Nombreux furent nos congénères emportés. Nous traversâmes les plaines cabossées, les forêts de cendres, poursuivis par la faim, traqués par la mort.

Notre salut, nous le devions malheureusement à ceux qui avaient provoqué notre malheur.


 

 :: Archives :: Archive des RPs

 Salut, on se connait? [Cosmos]

Invité
Invité
Anonymous
En savoir plus
Mar 24 Juin - 15:53


Salut, on se connait?
[avec Cosmos]


Jauges:
 
Après avoir repris tes forces, tu as continué à marcher, en longeant le cour d'eau. Plutôt affaiblie, mais en excellente santé, juste fatiguée, tu avances tant bien que mal, la faim au ventre. Tes terres n'étaient pas rayonnantes, mais celles-ci sont réellement dévastées. Tu décides de t'arrêter. Tu chercheras une présence lupine plus tard. Sur la berge, dans un coin de terre sèche, tu couches ta tête blanche sur tes pattes, guettant le moindre son de tes oreilles pivotantes. Tu soupires, un léger vent remuant ton pelage.
Invité
Invité
Anonymous
En savoir plus
Mar 24 Juin - 22:09


Le vent soufflait auprès du Styx, et le fleuve, torrent de la mort, portait sûrement des âmes avec lui. Cosmos humait l'air que dégageait cette rivière. Il en happait tous les mots alentours. On sentait en ces lieux, un mouvement spirituel fort et d'après Gllenn, il ne devait pas fuir ces genres d'endroits. Ceux ci allait le renforcer, l'aider à se trouver. C'était dans ces lieux presque morbide qu'il trouverait réponses à ses questions. Lui ce qu'il en pensait ? Tant qu'il y trouvait du réconfort, cela ne le dérangeait pas d'appliquer ce genres de conseils. Après tout, où était le mal ? Nul part.
Cependant, après de longues minutes à penser les yeux fermés, une nouvelle odeur lui titilla les narines. Celle ci était très différente de ce qu'il avait pu sentir auparavant. Elle l'avait arraché de son esprit calme et l'animait. Voilà maintenant qu'il en oubliait son repos intérieur et partit à la recherche de l'origine de cette senteur... délicieuse. Il couru aux alentours et son nez le mena rapidement à la source. Une jolie jeune louve, blanche. Comme ci, il n'avait jamais vu ce pelage, il s'approcha, tant intrigué. Puis arrivé à un minimum de proximité, il reprit une posture tout à fait normal et décida, sans réflexion, d'aller à la rencontre de cette jeunette.

_Bonjour ! Vous m'excuserez si je vous importune, mais votre présence dans ces lieux m'a fortement étonné. Alors, par simple curiosité, je suis venu à votre rencontre... Si je peux me permettre, vous êtes ?

Il avait quelque peu gonfler son torse. Essayant de ne pas faire peur mais d'impressionner la jolie blanchette qui se dressait face à lui.


MODÉRATION : Jauges oubliées, pensez bien à les mettre à chaque début de RP.
Force : 6 | Agilité : 12 | Endurance : 8
Invité
Invité
Anonymous
En savoir plus
Mer 25 Juin - 13:04


Somnolente, tu ne l'avais ni sentit, ni entendu. Et avec tes yeux clos, tu l'avais encore moins vu. Les sons du courant te berçaient, comme une chanson presque muette. Semi-consciente, tu te revoyais glisser, en tentant de te rattraper. mais rien à faire, tu avais terminé ta course dans le courant, qui t'avais amené un peu plus haut qu'ici. C'est quand il parla, que tu releva la tête, et ouvrit les yeux. Un doux picotement parcouru ton corps, sans que tu saches réellement pourquoi. Tu lèves la tête, un peu abasourdie. Déjà depuis plusieurs jours tu étais seule, et voilà que tu ne l'étais plus. Tu te contint de justesse, gardant ton calme. Tes yeux bruns sondes le loups, tandis que tes oreilles écoutent patiemment son récit. Il est bien plus grand que toi. Plusieurs odeurs se mêlent à son pelage, tu devines qu'il est d'une meute. Tes yeux pétillent et un sourire apparaît peu à peu sur tes lèvres. En général, ne commence-t-on pas par se présenter soi-même? Tu t'ébrouas. Moi, c'est Storm. Enchantée!
Invité
Invité
Anonymous
En savoir plus
Jeu 26 Juin - 20:19


En général, ne commence-t-on pas par se présenter soi-même?

Eh oui petit Cosmos, elle vient de te moucher là. À l'intérieur de lui il était donc légèrement démonté. Il reprit espoir en essayant de se rattraper. De toute façon, il n'allait pas abandonner. C'était bien la première fois qu'il avait tant envie de plaire aux yeux de quelqu'un. Et après une faute, il pouvait sûrement un peu encore se rattraper auprès de la belle. Mais elle relança bien avant que lui n'eut le temps d'ouvrir la gueule.

Moi, c'est Storm. Enchantée!

Il enregistra son nom, et il semblait qu'il s'ancra dans son esprit. Storm. Il trouvait ça étonnant pour une femelle mais après tout, cela lui allait plutôt bien. Elle paraissait vive, peut être comme l'éclair... Il se reprit de ses pensées et posa un regard doux dans ceux de la louve.

_Excusez moi, je me nomme Cosmos...

Cependant, il réagit et laissant de côté son attirance claire, il compris qu'elle était une solitaire. Elle ne semblait porter l'odeur d'aucun autre loup. Vraiment. Il n'y avait que la nature qui émanait de son pelage. Assez étonnant à son goût.

_Tu. Vous, désolé, vous seriez nouvelle dans le coin ?

À ces mots, son visage était plus méfiant, mais pourtant, aucune touche de méchanceté ne s'affichait sur ses babines. Il voulait juste entendre qu'elle est solitaire, ou plus, mais au moins il serait sûr de ne pas tomber sur quelqu'un qui lui veut du mal...

Invité
Invité
Anonymous
En savoir plus
Ven 27 Juin - 11:44


Tu l'écouta tranquillement, souriante, amusée quand il se rattrapait. De plus, tu ne pouvais plus détacher son regard du sien. Quels yeux étonnants... Tu penses, un sourire en coin. Puis, reprenant tes esprits, une odeur vint chatouiller ton museau. Celle de plusieurs loups, qui émanait d'un seul. Tu inclinas la tête légèrement de côté. Il venait certainement d'un meute. Et puis, ses paroles vinrent confirmer tes pensées. Effectivement, ta baignade forcée dans le fleuve avait enlevé toute trace d'odeur sur ta fourrure. Tu ne pus t'en empêcher:

- Oui, je viens envahir votre territoire. Vous êtes encerclé!

Tu laisses planer un instant de silence, pour insinuer le doute. Tu montres un air sérieux et machiavélique complètement feint, mais convainquant pour qui ne te connait pas. Puis, ramenant tes oreilles pointées vers l'avant, tu t'esclaffes, les yeux pétillants:

- Vous y avez cru hein? Je blague.

Tu arboras une mine un peu nostalgique.

- Je chassais avec ma meute, et je me suis faite emportée par le courant, à cause d'un dérapage sur un terrain glissant. Bref, j'ai réussi à en sortir un peu plus haut et j'ai marché jusque là. Et vous? Vous êtes d'une meute de ce que je sens, non?
Invité
Invité
Anonymous
En savoir plus
Dim 29 Juin - 20:34


Il attendait sa réponse comme le saint Graal, et lorsqu'elle lui tomba sur la tête, il se trouva bien bête. Presque ébahi, abruti, comme frappé par un marteau d'un coup sec et précis.

- Oui, je viens envahir votre territoire. Vous êtes encerclé!

À partir de cette simple phrase, il eut deux phases dans l'esprit du loup aux yeux bleus perçants, pendant le temps que laissa Storm à sa réflexion. La première fut de ne plus savoir où se mettre. Ses pensées se traduisaient par des questions dans le genre : Je fais quoi !? Je vais mourir? Je suis donc le premier sur sa liste et je me suis foutu tout seul dans la gueule de la louve ? Et aussi une exclamation qui le tourmenta légèrement : Pour une fois que j'avais pu rencontrer une jolie louve qui me plaisait. J'ai dit quoi là ? Oui, donc assume, elle te plait mais elle veut te bouffer. Donc, ceci amena à la seconde phase. Il ne pût se retenir et les poils de son échine se dressèrent quelque peu. Ses muscles se contractèrent et ses crocs commencèrent à se faire voir. Puis, d'une voix enfantine et dès plus naturelle, la louve blanche, toute enchanteresse, balança une nouvelle révélation sur la table.

- Vous y avez cru hein? Je blague.

Bon autant vous dire que Cosmos se calma direct et reprit des mimiques beaucoup plus chaleureuses et, pour le moins étonnées. Alors là, il savait vraiment plus du tout où se mettre... Il était tombé dans le piège comme un bleu, et ainsi, venait de découvrir son plus gros défaut à la jeunette. Sa naïveté venait d'exploser aux yeux bruns de la belle. Mon dieu qu'il était mal le petit Cosmos. Normalement plus grand en taille, là, il se sentait vraiment minuscule et misérable. Il se mît à regarder le sol -les sales habitudes ont la vie dures - mal à l'aise. Pourtant, il n'avait aucune envie de partir. Cette présence féminine était bien différente de celle qu'il avait rencontré auparavant. Les autres étaient rassurantes ou peu appréciable, mais elle... Par sa joie, elle l'envoutait. Ce n'était pas un coup de foudre, mais il pouvait affirmer clairement qu'elle l'attirait. Enfin, la suite des paroles de la louve, le coupèrent dans ses pensées bien trop longues pour permettre d'installer une vraie discussion.

- Je chassais avec ma meute, et je me suis faite emportée par le courant, à cause d'un dérapage sur un terrain glissant. Bref, j'ai réussi à en sortir un peu plus haut et j'ai marché jusque là. Et vous? Vous êtes d'une meute de ce que je sens, non?

Il écouta son récit avec intention. Et ses expressions s'induisaient de l'histoire et aussi des regards qui accompagnaient les dires dires de la jolie louve blanche. Douces paroles si tristes mais pourtant si simplement décrites. Et dans un sens, qu'elle lui raconte sa mésaventure, le rassura. Elle se confiait. Il n'avait pas tout perdu, enfin, sûrement.
Il replongea ses yeux intenses et ne les quitta plus pendant tout le long qu'il prit la parole à son tour. Il voulait absolument capter son intention. Aller savoir pour quoi exactement. Il sentait qu'il devait faire ça et il n'allait pas y échapper. Son instinct lui dictait et en bon gentleman de son corps, il fit.

_C'est tout de même une sacrée aventure ! De plus, vous avez l'air de vous en sortir sans grandes blessures, impressionnant. appuya-t-il d'un regard complice, et d'un sourire tout ce qu'il y a de plus avenant mais pas pour le moins trop intrusif.

Pour continuer, il se ramena à une posture plus décontractée. Il ne comptait pas laisser la belle blanchette encore seule, alors il s'assit, plutôt assuré. En apparence, du moins... Il gardait un sourire aux babines rassurant, calme qui incitait à comprendre les bonnes intentions du jeunot envers celle ci. Il n'était en aucun cas provocateur mais plutôt accueillant, ouvert, disons.

_Effectivement, je suis des Sekmets. Mais vous n'avez vraiment pas l'air d'être du coin alors je vais vous expliquer un peu la situation. Sur ces terres vivent deux grandes meutes : les Esobeks et les Sekmets. On ne peut pas dire que ces deux là s'apprécient, mais il est possible de rencontrer ceux du camp adversaire sans se faire arracher du poil à chaque échange. Enfin je dis ça, mais je n'en ai pas tellement rencontré. Mais, je m'écourte, je m'embarque et ne m'arrête plus... D'ailleurs, le vouvoiement n'est pas vraiment mon truc, on peut se tutoyer ?

Sur ce, il lui décrocha un sourire à la Colgate, en mode : accepte où sinon je sais vraiment plus quoi faire... Néanmoins, il était toujours posé, décontracté et de bon poil.

Invité
Invité
Anonymous
En savoir plus
Lun 30 Juin - 18:19

Tu l'écoutais avec attention quand un drôle d'insecte vint te tourner autour de la tête, pour finalement se poser sur ta truffe. Louchant, tu éternuas, et par réflexe, ta mâchoire claqua dans l'air, proche de l'insecte, tes pupilles ouvertes presque au maximum. Après ce bref égarement, tu ramenas ton attention vers lui avec un léger sourire. Il faut dire que, toi aussi, tu ressentais l'arrivée des chaleurs, et ça ne te laissait bien sur pas indifférente au charme du loup noir, ton museau plongeant doucement vers le bas en témoignait.

Après toutes ces explications, bien que ta cervelle se soit déjà emmêlée, tu hochas la tête, signifiant que tu avais tout à fait compris - bien que pas tout à fait. Oh, oui, euh...si vous v...si tu veux!. De nouveaux insectes arrivèrent, plusieurs cette fois. Agacée, tu grognas. On marche? Tu veux bien? Parce qu'avec tous ces insectes... Malgré l'air menaçant que tu montrais à l'égard des insectes, tu avais dit cela avec un ton doux et innocent.
Invité
Invité
Anonymous
En savoir plus
Dim 6 Juil - 19:17


On marche? Tu veux bien? Parce qu'avec tous ces insectes...

Oui, Cosmos avait bien remarqué les insectes qui tournaient autour de la blanche, et d'ailleurs il se demanda pourquoi lui n'en avait pas vraiment qui était venu le déranger. Mais il compris tout de même que ces bestioles n'allaient pas partir de si tôt s'ils restaient à discuter ainsi. Il valait mieux partir marcher plus loin. Et la belle le proposa rapidement, très gentiment face à l'énervement qui émanait d'elle lorsqu'elle avait voulu les faire s'éloigner.

_ Oui bien sûr, j'ai pas spécialement envie de te laisser avec ces trucs là autour...

D'ailleurs, il ne voulait pas encore la quitter, car sa compagnie était plutôt appréciable. Il voulait de même en savoir plus sur elle. Il l'avait cueilli juste à la suite de son péril. Il trouvait alors gentleman de lui tenir compagnie et, aussi, de l'écouter. Enfin, si elle le voulait bien. C'est pour cela qu'il cherchait quoi dire pour la relancer dans la discussion. Parce qu'à cause de ses animaux volants, sa réponse avait tourné court.
Il pris le pas le premier. Avançant le long du fleuve. Son attitude ne trahissait aucune inquiétude. De tout façon, il n'en avait aucune. Si, peut être qu'elle trouve qu'elle n'est pas à son aise avec lui, cet inconnu qui veut la tutoyer et lui tient discours.

_Et du coup maintenant, tu comptes faire quoi ?

Question très ouverte, qu'il avait prononcé calmement, avec un regard doux comme attentif.

Heda
Mirage Ardent
Mirage Ardent

Fiche de personnage
force:
Salut, on se connait?  [Cosmos] Qkci13/100Salut, on se connait?  [Cosmos] Qkci  (13/100)
agilité:
Salut, on se connait?  [Cosmos] Qkci5/100Salut, on se connait?  [Cosmos] Qkci  (5/100)
endurance:
Salut, on se connait?  [Cosmos] Qkci9/100Salut, on se connait?  [Cosmos] Qkci  (9/100)
Heda
En savoir plus
Sam 30 Aoû - 15:49

Up (:

_________________
Salut, on se connait?  [Cosmos] Epyz
Heda
Mirage Ardent
Mirage Ardent

Fiche de personnage
force:
Salut, on se connait?  [Cosmos] Qkci13/100Salut, on se connait?  [Cosmos] Qkci  (13/100)
agilité:
Salut, on se connait?  [Cosmos] Qkci5/100Salut, on se connait?  [Cosmos] Qkci  (5/100)
endurance:
Salut, on se connait?  [Cosmos] Qkci9/100Salut, on se connait?  [Cosmos] Qkci  (9/100)
Heda
En savoir plus
Ven 26 Sep - 21:26

Up (:

_________________
Salut, on se connait?  [Cosmos] Epyz
Contenu sponsorisé
En savoir plus

 Salut, on se connait? [Cosmos]


 :: Archives :: Archive des RPs