Souffle acide du vent, larmes brulantes du ciel. Le monde ne ressemble plus aux paysages d'autrefois. Les cataclysmes ont frappé, des colonnes de flammes et de fumées se sont élevées sur l'horizon. La guerre. La guerre des hommes. Et nous, les loups n'avons eu d'autres choix que de fuir. Nombreux furent nos congénères emportés. Nous traversâmes les plaines cabossées, les forêts de cendres, poursuivis par la faim, traqués par la mort.

Notre salut, nous le devions malheureusement à ceux qui avaient provoqué notre malheur.


 

 :: Archives :: Archive des RPs

 Souvenirs d'outre temps [PV Tybalt]

Invité
Invité
Anonymous
En savoir plus
Sam 19 Sep - 11:44


Mirage for a night

F: 8 - A: 8 - E: 4



Le loup se sent d'une étrange humeur, ce soir. Sa rencontre avec certains de ses semblables l'a ébranlé dans ses convictions, il en vient à se demander s'il est possible d'éprouver autre chose que de la haine pour les autres êtres vivants. Ils ont semblé si différents de ses anciens adversaires qu'il doute désormais de ce qu'il a connu. Pourtant, quand il y réfléchit, le monde ne peut pas être si vaste, si inconnu. On lui a appris à voir l'univers d'une certaine manière, et il se sent incapable de percevoir les choses différemment. Il ne comprend pas pourquoi leur rencontre ne s'est pas soldée par la mort de l'un ou de l'autre. Et il est persuadé qu'elle l'a laissé remporter la bagarre, c'est d'ailleurs pour ça qu'il ne l'a pas tuée, alors qu'il aurait dû s'ils avaient été dans l'arène et que son Dieu avait été présent. Mais son Dieu n'est plus là. Fini les coups de bâtons métalliques sur les barreaux de la cage, fini les os à moelle qui lui permettaient de rester en vie et d'avoir la force de combattre les chiens. Terminés les entraînements enchaînés, terminée la vie de chien de combat. Il n'entend plus la voix de son Dieu, et il ne sent plus ni l'odeur de la peur, ni celle de la haine. Il ne sent plus que des odeurs qu'il ne reconnait pas, et il se sent parfois submergé par ce monde qu'il a l'impression de découvrir à chaque nouvelle foulée. Il s'immobilise soudainement. Il hume l'air, il sent quelque chose de nouveau.

Un autre être. Une autre entité, dans ses parages à lui. Par réflexe, il bande ses muscles. Encore un combat. Encore une journée qui passe sans qu'il ne puisse pas altérer le temps. Il se sent acculé, il ignore si cet autre être l'attaquera. Mais il attaquera le premier, parce que c'est en attrapant le bâton en premier qu'il a évité dans de fois la morsure du métal contre ses flancs. Il a appris cette leçon dans les premières semaines de sa vie, il en est persuadé. Il doit mordre en premier pour ne pas être mordu. Il reste parfaitement droit, stoïque, et il attend. Il hume l'air, il cherche la position de son ennemi. Celui-là pue tellement qu'il doit être énorme, ou très proche de lui. Ou, au pire des cas, les deux à a fois. Le loup frémit, la peur s'empare doucement de ses membres, mais il ne tremble pas, il ne cille pas. Il attend, et il cherche l'origine de cette odeur synonyme de danger. Dans ce monde, le loup se sent minuscule et souvent, il doit l'avouer, éffrayé. Est-ce qu'il verra un autre jour se lever ? Le soleil l'aveugle depuis qu'il a été abandonné là, dans tas de feuilles mortes au bord de la forêt. Il n'avait jamais vu un lever de soleil avant, ou alors il ne s'en souvient plus. Il secoue doucement la tête, réalise qu'il se perdait sans ses pensées. Son regard scrute les environs, et il repère l'inconnu. Il bondit en avant. Attaquer en premier pour ne pas se faire avoir une autre fois. Il ne veut pas mourir encore. Plus jamais.

Il capte enfin l'origine exacte de l'effluve nauséabond et familier à la fois. Familier pour quoi ? Comment ? Et puis il se souvient. Oui, ce doit être une odeur qu'il a senti sur la jeune femelle, l'autre jour. Ce ne peut être que ça. L'odeur de la jeune femelle, qui est probablement commune à tous ses semblables. Une sorte de marque de fabrique. Un léger vrombissement naît dans sa tête, mais il l'ignore pour se concentrer sur l'instant. Sur le combat qui se prépare. Même attitude que la jeune femelle. Le mâle adulte est tourné, dos au loup, et semble ne pas l'avoir repéré. Mais le loup est certain qu'il fait semblant. Alors le loup montre les dents et hérisse son poil. Il se dresse de toute sa hauteur et tend ses muscles à l'extrême. Il est prêt. Lorsque leurs corps s'entrechoquent, le loup a l'impression de se heurter à un mur de brique, comme les hangars dans lesquels il a grandis. Il crache tout l'air de ses poumons tant l'impact est violent, mais l'autre est déstabilisé et fait un écart sur le côté malgré tout. Le loup tente de se resaisir en grondant, il claque des mâchoires près de l'épaule de l'inconnu et loupe sa prise, sonné. Il jappe son impuissance, essaie de refermer ses crocs sur l'encolure de son ennemi avant de sentir sa morsure quelque part sur son corps maigre. De nouveau il ressent la peur. La peur de ne pas être à la hauteur, la peur de mourir. Il serre les dents de toutes ses forces sur un os.




A-Delta ©
Tybalt
Mange Lumière
Mange Lumière

Fiche de personnage
force:
Souvenirs d'outre temps [PV Tybalt] Qkci105/100Souvenirs d'outre temps [PV Tybalt] Qkci  (105/100)
agilité:
Souvenirs d'outre temps [PV Tybalt] Qkci105/100Souvenirs d'outre temps [PV Tybalt] Qkci  (105/100)
endurance:
Souvenirs d'outre temps [PV Tybalt] Qkci105/100Souvenirs d'outre temps [PV Tybalt] Qkci  (105/100)
Tybalt
En savoir plus
Lun 21 Sep - 17:03



Souvenirs d'outre temps.
FT Le loup

FORCE : 100 - AGILITE : 100 - ENDURANCE : 100

La forêt aux pendus, voici un lieu qu'il connaissait bien. Pourtant cela faisait longtemps qu'il n'y avait pas poser les pattes, peu-être que ce lieu lui rappelait des souvenirs douloureux, de ce temps d'autre fois? Non, impossible, il était passer par dessus ça...Du moins pour le moment. Ce lieu lugubre était encore plus dévisagé que la dernière fois qu'il était venue, les trous jonchaient toujours son sol et on pouvait y lire les traces des machines humaines. Mais au moins, au moins leur présence avait diminuer. C'était d'un pas tranquille qu'il marchait sur ce qu'il appelait autrefois "son territoire." Il avait toujours cette obtique de rejoindre les Navniks. Mais pour le moment il n'y était pas. Un jour il quitterait les couverts de ces cadavres pendus pour se jeté sur l'adversaire, défendant sa famille. Ce jour arriverait bientôt, ils étaient aux portes de la guerre. C'était une nouvelle page écrite de sang qui s'ouvrirait dans sa vie. La guerre il la connaissait si bien, et à nouveau il allait y sombrer. Mais cette fois-ci il ne se battrais pas contre sa compagne et ses petits, mais pour eux, aux côtés de sa d'Helya, d'Ebène et de nombreux autres loups. Mais ils avaient le désavantage du nombre à nouveau. Se jetait-il à nouveau dans une bataille qu'il savait vaine? Peu-être, mais comme la dernière fois, il se battrait jusqu'au bout, même s'il devait y laisser la vie. La serait une mort plus honorable, de mourir en héro plutôt qu'en monstre qu'il avait toujours était. L'honneur ne coulait pas encore dans les veines de Tybalt, mais cela viendrait peu-être un jour. Peu-être. Après tout de tel valeurs n'était pas naturel chez un assassin comme lui. Ses enfants lui avait même craché à la gueule la dernière fois, et ils avaient raison au fond. Mais il ne se laissait plus démonter. Plus rien ne semblait pouvoir se mettre en travers de son chemin. Il s'était comme construit un mur qu'on ne pouvait briser, peu-être était-il même trop imprenable? Si bien qu'il en oubliait presque ce que c'était de sentir des sentiments positif?

La fatigue ornait les traits de son visages. Il avait encore du mal à se faire à ce rythme que la vie lui forçait, deux à trois heures de sommeil par nuit ce n'était rien. Mais il souffrais d'insomnie, il n'y pouvait rien. Mais au fil des semaines sont corps tentait temps bien que mal de résisté et peu-être qu'il s'y faisait. Mais cela n'arrangeais rien à cette tête blasé, voir même cela lui donnait un air encore plus j'men foutiste qu'au paravent. Bref ce loup était un putain de mur de brique. C'était ce qu'il souhaitait, il avait trop souffert, et il ne voulait plus jamais vivre la même chose, quite à ne plus rien sentir. Mais là se posaient les questions...A chaque fois qu'il tuait quelqu'un...faisait-il souffrir un autre de cette manière? Certainement. Quand il faisait perdre la tête à une personne? Sa famille elle aussi se tordait-elle de douleurs? Freux avait-il donc souffert avec tout le tort qu'il avait causé à sa famille...Rien que d'y pensé...Il était putain de satisfait.

Il ne faisait pas vraiment attention à s'en environnement. Aucune odeur de traqueurs, ni d'humains en générale. Pas de loups, rien. C'était d'un pas calme qu'il continuait de marcher. Mais bientôt un craquement de brindille le stoppa net. Il entendis un bruit derrière lui. C'est alors qu'une chose entra en contacte avec son corps. Effectuant un pas de côté. Une forme brune se jette sur lui. Se jetant au sol Mange lumière l'évita de peu. Ne laissant échapper aucun son de sa mâchoire. Son expression bien qu'ayant montré des signes de surprise au départ avait repris cette air totalement décalé, comme si les deux canidé ne faisait que discuter et que son adversaire lui faisait mortellement chier. Du moins c'est ce qu'il en paraissait. Tybalt était en fait parfaitement concentré sur le combat et sur chacun des mouvements qu'il effectuait. Des crocs claquèrent prêt de son encolure tandis qu'il se releva. D'un mouvement instinctif sa tête se tourna vers l'ennemis beaucoup plus petit que lui. Ses crocs se plantèrent dans son flanc tandis qu'il sentit l'entreinte des mâchoires de son adversaire se refermer sur un os. Retenant un cri de douleurs il se contorsionna pour attraper l'encolure de son assaillant. Réussissant à le faire lâcher il le plaqua au sol avec violence d'un coup brutal de patte avant sur le dos. C'est alors avec surprise qu'il remarqua qu'il n'était autre qu'un putain de gamin. Quand il l'observa, il remarqua aussi qu'il y avait quelque chose de familier en lui...Mais quoi? Déconcentré c'est un claquement de mâchoire tout prêt de son visage qui le fit revenir à la réalité. Fronçant les sourcils il se jeta au cou de ce gosse qui ne semblait pas vouloir lâcher l'affaire. Il comptait bien lui mettre bien cher, de sorte à ce qu'il calme ses ardeurs et ne puisse plus bouger. Mais à chaque fois que ses yeux se posait sur lui c'était une image douloureuse qui revenait hanté son esprit...Un visage qu'il avait tentait désespérément d'oublier tout en honorant sa mémoire...Isha?

CODAGE DE LA FICHE PAR REIRA / HELYA

Invité
Invité
Anonymous
En savoir plus
Lun 21 Sep - 19:09


Mirage for a night

F: 8 - A: 8 - E: 4



Le loup pensait avoir une chance. Il pensait pouvoir se servir de tout ce qu'il a appris chez les bipèdes pour s'en sortir. Mais non, parce que déjà la masse du mâle s'abat sur lui et des crocs surpuissants lui maintiennent l'échine dans une étreinte brutale. La patte de son adversaire lui fait l'effet d'un coup de massue, bien pire que les bâtons de métal qui mordaient ses flancs autrefois. Le loup essaie de se rebiffer, de se retourner pour rendre les coups qu'il reçoit. Il se plie en deux en jappant de douleur, mais décidément l'autre est bien trop lourd pour qu'il puisse se libérer. Le loup se débat de toutes ses forces, il balance des coups de pattes dans le vide sans chercher à se concentrer sur son ennemi. Il veut juste mordre et être à nouveau libre, loin des crocs meurtriers. L'ennemi semble se déconcentrer un instant, et le loup en profite. Ses crocs rase de près le visage du mâle, emportant une minuscule touffe de poils dans leur sillage. L'autre animal revient à la raison, et la colère s'empare de lui comme elle s'est emparée du loup. Les deux ennemis se balancent des coups de crocs d'une violence inouïe, même si le loup manque souvent sa cible de plusieurs centimètres. C'est que le colosse est d'une vivacité incroyable. Le loup continue, se libère de justesse en rampant tant bien que mal sous la masse chaude et poilue. Il s'éloigne d'un bon mètre, semble prendre la fuite et fait demi-tour en un tour de patte. Il percute l'ennemi de tout son poids, l'obligeant à reculer malgré son allure de grizzly, et il lui mord brutalement la peau entre l'oreille et la base de la gueule. A cet endroit, s'il parvient à maintenir sa prise, il peut empêcher le monstre de lui porter d'autres morsures. Il tient bon de longues secondes, tant et si bien qu'il croit bien à un moment, pourquoi vaincre cet abominable loup des bois. Mais c'est sans compter son inexpérience, et bientôt voilà le loup écrasé dans la boue, un mastodonte en équilibre au-dessus de lui. Il fait mine de se résigner, de tendre la gorge pour se soumettre. Et lorsque l'animal croit au stratagème et commence à reculer, le loup bondit violemment pour percuter sa gorge et lui mordre le poitrail de toutes ses forces. Il n'abandonnera pas.




A-Delta ©
Tybalt
Mange Lumière
Mange Lumière

Fiche de personnage
force:
Souvenirs d'outre temps [PV Tybalt] Qkci105/100Souvenirs d'outre temps [PV Tybalt] Qkci  (105/100)
agilité:
Souvenirs d'outre temps [PV Tybalt] Qkci105/100Souvenirs d'outre temps [PV Tybalt] Qkci  (105/100)
endurance:
Souvenirs d'outre temps [PV Tybalt] Qkci105/100Souvenirs d'outre temps [PV Tybalt] Qkci  (105/100)
Tybalt
En savoir plus
Lun 21 Sep - 22:20



Souvenirs d'outre temps.
FT Le loup

FORCE : 100 - AGILITE : 100 - ENDURANCE : 100

Leurs mâchoires s'entrechoque, le combat semble inégale. Pourtant ce foutue gamin se battait comme un dragon. Leurs corps s’entremêlaient, leurs fourrure volait en tout sens. Leur griffes se perdaient dans la chair de l'adversaire et ils roulaient sur le sol de poussière dévasté. C'est alors en feignant la fuite que l'autre parvenu à faire baisser la vigilance de Mange lumière. Il s’accrocha à sa peau et ses mâchoire ne le lâcha plus. Le colosse se tortilla en tout sens pour se débarrassé de ce foutue parasite. Il l'envoya enfin bouler à terre. Se dressant au dessus de lui, la patte sur sa gorge, son expression imperturbable laissa légèrement dévoiler ses crocs. Mais ce sale parasite finis alors par se résigner à se soumettre...C'est bien trop suspicieux, Il recula mais c'est sans surprise qu'il sentit des crocs se planter dans son poitrail. Retenant un grognement de rage il se jetta au sol, entraînant dans sa chute le gosse. Il fit en sorte de retomber de tout son poids sur lui. Roulant sur le sol il finis par se relever, sur ses appuies il dérapa un peu, plantant ses griffes dans la terre. Une nuée de poussière s'éleva dans l'espace. Jugeant pendant quelques instant son adversaire à terre il ne lui laissa aucun répit et chargea à nouveau. Bondissant, les yeux plisser vers sa cible. Bientôt son corps atterissa sur le dos du jeune loup, agrippant son échine il se mis alors à secouer furieusement celle-ci, pour déstabiliser le louveteau. Si le monde ne restait pas droit devant lui et se dérobait sous ses pattes que pourrait-il faire? Son adversaire finis tout de même par s'échapper de l'entreinte de l'ex hordiens. Il sentit le mâle bondir sur son flanc et à nouveau tout deux roulèrent dans une masse vagues de crocs et de griffes. Tybalt finis tout de même par agrippé l'épaule de son adversaire, déchirant chair et peau comme il pouvait, t’acharnas sur un os. Le but étant de réduire son déplacement. Des touffes de poils jonchait le sol, le sang tachait celui-ci et dans la forêt s'élevait des cris de rages et des bruits de bataille en tout genre.

CODAGE DE LA FICHE PAR REIRA / HELYA

Invité
Invité
Anonymous
En savoir plus
Lun 21 Sep - 23:12


Mirage for a night

F: 8 - A: 8 - E: 4



Contre toute attente, au lieu de pousser sur le corps du loup pour se libérer, l'adversaire recule et l'entraîne dans une chute maladroite, renversant le loup par-dessus sa masse spectaculaire avant de tomber lourdement sur lui, certainement volontairement. Le loup geint, lâchant sa prise sur le poitrail du monstre. Ce dernier roule et se relève, le loup fait de même de son côté. Mais la masse du grand mâle l'a ébranlé, et l'une de ses pattes est douloureuse lorsqu'il la pose au sol. Il manque de s'écrouler, et le dinosaure profite de son temps de répit pour l'assaillir de nouveau. Le loup sent les crocs de son ennemi se planter dans sa nuque. Il jappe, lance un grognement désespéré tant la son échine le lance et le brûle. Il le secoue dans tous les sens comme un vulgaire chiot de deux mois, et le loup est incapable de reprendre son équilibre même si ses pattes touchent parfaitement le sol. Heureusement à force de secouer, la salive de l'ennemi fait glisser la peau du loup entre ses crocs, et il se libère à la première occasion. Il s'échappe à bonne distance, espérant reprendre son souffle avant de repartir à l'assaut. Il se jette sur l'ennemi à nouveau, sachant pertinemment que chaque seconde compte s'il veut rester en vie. Seulement voilà, ça ne vaut pas l'équilibre féroce du grand mâle, et tous deux roulent dans la poussière qui tâche leurs pelages bruns. Le loup ne peut s'empêcher un geignement miteux lorsque les crocs du mâle se resserrent sur son épaule, mais malgré tous les coups de dents qu'il peut lancer désespérément vers le visage de l'adulte, il ne parvient pas à lui faire lâcher prise. Pendant ce qui lui semble être une éternité, le loup se fait bringuebaler par un ennemi en fureur qui n'a pas l'air de vouloir épargner sa vie, cette fois. Il continue de se battre avec superbe, parce qu'il sait au fond, qu'il le doit bien. A qui il n'en sait rien, mais il se doit de se battre avec honneur jusqu'à la fin, et tant pis s'il doit mourir sous les crocs de l'ennemi. Il balance ses pattes postérieures dans un puissant mouvement pour le repousser. L'ennemi recule mais revient à la charge aussitôt, harcelant le loup de coups de crocs bien placés sans pour autant entamer sa chair. Le loup sent les ecchymoses grandir, et ses membres s'engourdissent les uns après les autres. Il se bat encore, malgré tout, parce qu'il ne veut pas être un lâche, un fuyard. Jamais. Il se bat jusqu'à ce que sa patte refuse de se lever pour frapper. Il se bat jusqu'à ce que ses mâchoires ne veuillent plus serrer assez fort. Il se bat jusqu'à ce que sa vision se trouble et jusqu'à ce que, finalement, son corps s'affale dans la terre. Les yeux clos, il sent son esprit s'enfuir encore, comme la première nuit. Mais l'autre ne l'achève pas, il semble attendre quelque chose. Qu'il se relève ? Le loup essaie, n'y parvient pas. Il essaie encore, mais ses pattes n'ont même plus la force de trembler. Il a juste besoin d'un peu de repos. Si l'adversaire le lui permet, il pourra de nouveau se battre.




A-Delta ©
Tybalt
Mange Lumière
Mange Lumière

Fiche de personnage
force:
Souvenirs d'outre temps [PV Tybalt] Qkci105/100Souvenirs d'outre temps [PV Tybalt] Qkci  (105/100)
agilité:
Souvenirs d'outre temps [PV Tybalt] Qkci105/100Souvenirs d'outre temps [PV Tybalt] Qkci  (105/100)
endurance:
Souvenirs d'outre temps [PV Tybalt] Qkci105/100Souvenirs d'outre temps [PV Tybalt] Qkci  (105/100)
Tybalt
En savoir plus
Mar 22 Sep - 19:09



Souvenirs d'outre temps.
FT Le loup

FORCE : 100 - AGILITE : 100 - ENDURANCE : 100

Ils roulèrent au sol encore et encore. Griffe et crocs se jetaient vers l'autre dans le but de le neutralisé. Tybalt ne pouvait pas s'empêcher de se dire que ce gamin se battait comme lui. Ce loup qui n'était plus là maintenant, ce mâle aux yeux bleu. Les coups se firent de moins en moins insistant, de plus en plus lent et faible. Tybalt continua tout de même de maintenir le môme au sol. Il ne voulait pas à nouveau se faire foutre par terre par inattention. Mais le petit ne bougeait vraiment plus. Mange lumière lâcha alors son emprise et recula. Ses yeux vide d’intérêt extérieurement, ce qui était tout le contraire de ce qu'il ressentait vraiment, le fixèrent un instant. L'avait-il tuer? Non il respirait. Ils demeurèrent un instant ainsi, silencieux, sans mots dire. L'ex-hordiens finis par s'approcher les oreilles dresser et pointer vers l'avant. Sa queue balaya l'air un instant puis enfin il rompue le silence:

"Oï gamin?"

Demanda t-il simplement, mais il était évident qu'il n'aurait pas la force de répondre pour le moment.

"c'est pas mal pour un merdeux."

Voilà qui se trouvait être le plus grand des compliments sortant de la bouche de Tybalt. Le colosse finis par s’asseoir à coter de lui. Ses prunelles se plongèrent dans le vide, un instant une étincelle éclaira ses yeux avant de disparaître. Ce gamin avait un putain de potentielle. Il ne pouvait pas laisser passer cela. Peu-être que s'il était consentant il pourrait l’entraîner, le faire rejoindre les forces Navniks? Il ne pouvait pas laisser une tel pièce d'armement aux pattes des autres meutes.

CODAGE DE LA FICHE PAR REIRA / HELYA

Invité
Invité
Anonymous
En savoir plus
Mar 22 Sep - 20:43


Mirage for a night

F: 8 - A: 8 - E: 4



Encore ces voix en sourdines, ces hurlements qui lui sont familiers mais qu'il ne parvient pas à identifier. Encore cette impression de manque, cette sensation désagréable d'être seul et de ne pas trouver l'aide dont il a besoin. L'obscurité l'aide à se souvenir, mais ce n'est jamais assez à son goût. Le loup se sent vulnérable ainsi, lorsque le passé s'insinue dans sa tête pour y enfouir des doutes et des incertitudes toujours plus nombreuses. Il ne voit pas l'ombre d'une réponse et pourtant, il en cherche. Désespérément. Des mots qu'il aurait connu, des ordres qu'il aurait reçu, des contacts qu'il aurait eu avec d'autres de ses semblables. Rien ne lui vient. Rien d'autre que ce voile ocre qui refuse de libérer son esprit prisonnier des songes. Rien d'autre que cette certitude d'avoir perdu quelque chose de vital. Il sait désormais, que son Dieu lui a volé une part existentielle de sa vie. Mais il n'a encore aucune idée de la manière à employer pour retrouver ce qu'il a perdu. Ce qu'on lui a pris.

Lorsqu'il ouvre les yeux, une, peut-être deux heures se sont écoulées. Il a l'impression de s'être endormi la veille, pourtant. Il peine a émerger, il lui faut de longues secondes à cligner des paupières et à réfléchir pour se souvenir d'où il est. Son regard brun scrute les environs, et il découvre là, en relevant la tête, la masse impressionnante et passive du grand mâle fauve. Il est resté. Aussi incroyable que ça puisse paraître, il est resté là, aux côtés du loup, et il ne semble ni sur le point de l'achever, ni sur le départ. Le loup hésite longtemps, grogne doucement pour se remettre de cette migraine qui lui vrille les tempes. Et puis, difficilement, il se redresse. L'inconnu est resté près de lui. Il est étonné mais surtout, une pointe de soulagement le prend aux tripes. Il se sent moins seul, ainsi. Et il a l'impression que la présence de cet adulte a une autre signification que la pitié. Quelque chose de plus profond. Un sentiment sincère. Il s'assied en clignant encore plusieurs fois des paupières. Il lance un regard intrigué vers l'inconnu.

- Tu es resté.

Ce sont là les seuls mots qu'il parvient à trouver pour formuler à la fois l'étonnement et le soulagement qu'il ressent. Le loup a hâte, soudainement, d'apprendre à utiliser ce langage dont ils se servent visiblement tous dans ce monde inconnu.




A-Delta ©
Tybalt
Mange Lumière
Mange Lumière

Fiche de personnage
force:
Souvenirs d'outre temps [PV Tybalt] Qkci105/100Souvenirs d'outre temps [PV Tybalt] Qkci  (105/100)
agilité:
Souvenirs d'outre temps [PV Tybalt] Qkci105/100Souvenirs d'outre temps [PV Tybalt] Qkci  (105/100)
endurance:
Souvenirs d'outre temps [PV Tybalt] Qkci105/100Souvenirs d'outre temps [PV Tybalt] Qkci  (105/100)
Tybalt
En savoir plus
Jeu 24 Sep - 16:49



Souvenirs d'outre temps.
FT Le loup

FORCE : 100 - AGILITE : 100 - ENDURANCE : 100

Tybalt avait attendu. Encore et encore pendant au moins deux heures. Il commençait à s'impatienter. Si bien qu'il mâcher un pauvre bâton, brisant sont pauvre corps fragile de ses puissantes mâchoires, cela devait bien faire le 12ème qu'il détruisait ainsi. Au moins s'a l'occupait. Mais bientôt une voix vin troubler le silence qui régnait maintenant depuis plusieurs longues demi heures.

"Tu es resté."

Ses oreilles remuèrent, Mange lumière tourna la tête vers le gosse. Sa queue fouetta l'air puis il lâcha.

"Bah enfin, j'ai bien crus que t'était crevé gamin."

Sur ces mots il jeta la branche coincé entre ses pattes et se leva pour rejoindre le louveteau. Le surplombant il lui ordonna d'un ton sec.

"Lève toi."

Le petit n'était peu-être pas encore prêt à se lever, mais Tybalt voulait le forcer à le faire, avec un peu de volonter on pouvait tout faire et c'était une valeur que le louveteau devait apprendre.

CODAGE DE LA FICHE PAR REIRA / HELYA

Invité
Invité
Anonymous
En savoir plus
Jeu 24 Sep - 17:30


Mirage for a night

F: 8 - A: 8 - E: 4



- Bah enfin, j'ai bien crus que t'était crevé gamin.

Le loup le regarde. Pourquoi avoir veillé sur un cadavre, dans ce cas ? Se sentait-il coupable d'avoir peut-être mis fin à ses jours ? Le loup ignore les motivations de l'adulte, mais il se réjouit de ne pas ouvrir les yeux pour se retrouver à nouveau seul, perdu dans ce monde bien trop grand. Il souffle doucement, se redresse un peu. Il tangue, la migraine ne lui fiche pas la paix, il s'est probablement trop donné tout à l'heure et son corps refuse de se soumettre à ces traitements sans réagir. Mais déjà, la voix grave et cassante du mâle adulte le ramène à la réalité. S'il ne se relève pas immédiatement, il ne sera plus en vie pour très longtemps. Les barreaux de la cage qu'il a connu étaient certes froids et ouverts aux quatre vents, il n'empêche qu'ils protégeaient le loup des dangers extérieurs, des prédateurs et des tueurs de loups. Hors ici, il est le seul capable de subvenir à ses besoins et le seul apte à se protéger lui-même. Si lui ne se bat pas, personne ne le fera à sa place. Ils le regarderont tous crever sans même lever une patte.

- Lève toi.

L'ordre est comme un bouton poussoir pour le loup. Les muscles de ses pattes s'activent, ses membres se tendent et son dos se rétracte pour redresser tout son corps. Il oscille de gauche à droite, secoue la tête par réflexe et souffre davantage. Mais il n'en laisse rien paraître face à l'adulte. Il lève sur lui un regard empli d'une détermination farouche : le loup n'abandonne jamais. Il peut cesser de vivre, mais certainement pas de se battre. Il est déjà prêt à reprendre, parce qu'il veut devenir plus fort et plus endurant. Plus agile, aussi. Il veut être ce qu'il a toujours rêvé d'être : un véritable combattant. Le genre qu'on n'oublie pas. Le genre qu'on ne met pas au tapis. Le genre dont on épargne pas la vie lorsqu'on parvient par miracle à lui faire baisser l'échine. Et par principe, désormais, le loup ne baissera plus jamais l'échine devant quiconque.




A-Delta ©
Tybalt
Mange Lumière
Mange Lumière

Fiche de personnage
force:
Souvenirs d'outre temps [PV Tybalt] Qkci105/100Souvenirs d'outre temps [PV Tybalt] Qkci  (105/100)
agilité:
Souvenirs d'outre temps [PV Tybalt] Qkci105/100Souvenirs d'outre temps [PV Tybalt] Qkci  (105/100)
endurance:
Souvenirs d'outre temps [PV Tybalt] Qkci105/100Souvenirs d'outre temps [PV Tybalt] Qkci  (105/100)
Tybalt
En savoir plus
Jeu 1 Oct - 19:16



Souvenirs d'outre temps.
FT Le loup

FORCE : 100 - AGILITE : 100 - ENDURANCE : 100

Il se tordait en tout sens sous ses yeux. Dans un combat aux gestes ridicule, il tentait de se lever. Et lui, il l'observait sans dire mots. Il y avait dans le regard du gamin une flamme que Tybalt connaissait. Et c'est cette même flamme qui vint faire briller à nouveau ses yeux tandis qu'il observait celui qui deviendrais son apprenti. Qu'il le souhaite où non. Sa queue chassa lentement quelques feuilles morte, son regard ambré et vide d'émotion brûlait ainsi la fourrure du jeune soldat. Sa langue vint humidifier sa truffe dans un mouvement semblant reflété un peu d’intérêt. Il se tenait maintenant presque debout, légèrement tremblant sous l'effort. Mais le dévoreur de lumière jeta sa patte vers lui pour lui balayer les antérieurs. Le gosse bascula en avant et s'étala à nouveau. Quand à lui il l'observa en silence encore quelques secondes avant d'ordonner de sa voix rauque:

"Encore."

Il s'assit. Il referait là même chose et ce jusqu'au que le gamin se lève d'une traite, avec la puissance d'un dragon et le courage d'un véritable loup. Qu'il se relève sans hésiter prêt à attaquer à nouveau. Et s'il n'en était pas capable et bien cela serait un signe de sa faiblesse et Tybalt percéverait dans sont geste jusqu'à que le loup s'évanouisse s'il le faut.

CODAGE DE LA FICHE PAR REIRA / HELYA

Invité
Invité
Anonymous
En savoir plus
Ven 2 Oct - 22:47


Mirage for a night

F: 8 - A: 8 - E: 4



Oui, le loup a besoin de temps pour se remettre d'aplomb, pour s'éveiller complètement de ce sommeil sans rêves dans lequel il a sombré après leur premier combat. Le loup a besoin de temps pour être de nouveau apte. Mais, a peine a-t-il eu la fierté de se remettre debout, le voilà à nouveau dans la poussière, à manger la terre. Douleur sous la gueule, là où sa tête a frappé le sol. Il fronce le regard, jette un oeil indigné au mal adulte qui vient de provoquer délibérément sa chute. Aucune excuse, pas même un regard compatissant. Non, tout ce que le loup peut voir derrière sa grimace de douleur, c'est le regard parfaitement indifférent qu'arbore le mâle adulte. Le grand loup fauve a fait exprès, et le loup hésite à se relever encore. Souhaite-t-il le torturer ? L'achever par étapes, pour le regarder souffrir ? Le loup n'en doute plus vraiment. Il est clair que ce mâle inconnu est un sadique, pour faire s'écrouler un louvard qui tient à peine sur ses pattes.

- Encore.

Le loup écarquille les yeux. Encore ? Pourquoi ? Pour le faire tomber à nouveau ? Est-ce là son jeu ? N'a-t-il pour ambition que de faire souffrir les plus faibles ? Le loup grogne entre ses dents, mais retient les mots acerbes qui menacent de s'échapper de ses babines. Encore, a-t-il dit. Alors, le loup pousse sur ses pattes tremblantes. Il se tort en arrière, cambre les épaules pour se redresser à nouveau. Et lorsqu'il y parvient, il n'a même pas le temps de lever ses yeux vers le mâle fauve, que déjà la puissante patte le fauche de nouveau. Encore, qu'il répète inlassablement, comme la vieille rengaine d'un ancien combattant qui chercherait à inculquer son savoir à une recrue trop faible et trop inexpérimentée. Est-ce que le mâle fauve pourrait croire en le loup comme en un nouveau soldat ? Est-ce qu'il pourrait lui montrer assez d'intérêt pour vouloir lui apprendre ses connaissances ? Le loup se redresse, aussi laborieusement que les premières fois. Il s'écrase tout aussi douloureusement après le coup de patte de son aîné. Un grognement agacé, étouffé entre ses babines. Il recommence, encore et encore. Il s'écroule chaque fois plus douloureusement, et chaque fois c'est la même patte qui percute les siennes et lui fait perdre l'équilibre. Jusqu'à ce que le loup, las de cet exercice sadique, recule brutalement après s'être relevé. La patte du loup fauve fauche l'air, et le regard furieux que le loup lance à son assaillant est empli d'une rage de vaincre farouche.




A-Delta ©
Tybalt
Mange Lumière
Mange Lumière

Fiche de personnage
force:
Souvenirs d'outre temps [PV Tybalt] Qkci105/100Souvenirs d'outre temps [PV Tybalt] Qkci  (105/100)
agilité:
Souvenirs d'outre temps [PV Tybalt] Qkci105/100Souvenirs d'outre temps [PV Tybalt] Qkci  (105/100)
endurance:
Souvenirs d'outre temps [PV Tybalt] Qkci105/100Souvenirs d'outre temps [PV Tybalt] Qkci  (105/100)
Tybalt
En savoir plus
Sam 3 Oct - 9:42

Souvenirs d'outre temps

Force: 100 Agilité: 100 Endurance: 100

Le manège continue, toujours et encore. Il se relève et retombe, comme un automate. Et Tybalt, malgré l'air méprisant qu'il affiche, admire la détermination du jeune loup. Il ne se plain pas, il n'abandonne pas. Il continue inlassablement. Dans une soif de vaincre sans doute. Tybalt aime les loups persévérants, qui ne courbe jamais l'échine. Le petit face à lui finis par faire un petit bond en arrière gauche, le regards emplis de fureur. Tybalt le fixe, un petit moment. C'est bien, enfin à t-il compris que s'il ne faisait rien il continuerait de tomber. Et cela commençait honnêtement à ennuyer Tybalt de recommencer le même geste à chaque fois.

"Bien Gamin, je te félicite."

Ses oreilles pointèrent vers lui quand il demanda alors.

"Tu as faim? Tu veux chasser? Tu sait chasser?"

Vue l'état lamentable du gosse face à lui cela l'aurait étonné. Ses côtes sont saillante, sont pelage terne est couverts de boue et de poussière. Mais il ne doit pas être mieux à voir au finale. Ce n'est pas comme si il s'était fait sa toilette. Il atteint la réponse de celui qu'il appellera son "élève" patiemment. Bien que celui-ci semble avoir du mal à parler, et il dois forcément y avoir une raison. A moins qu'il soit juste extrêmement silencieux, ce qui aux yeux de Tybalt serait-un nouvelle atout.
Fiche de liens (c) Miss Yellow
Invité
Invité
Anonymous
En savoir plus
Sam 3 Oct - 11:43


Mirage for a night

F: 8 - A: 8 - E: 4



- Bien Gamin, je te félicite.

Le regard du loup change de reflet, la haine disparait peu à peu de ses prunelles. Est-ce que le mâle fauve à l'identité inconnue vient de le féliciter ? Est-ce qu'il a réellement été satisfait de l'entreprise du loup ? Ce dernier ne sait trop quoi répondre. Il n'avait jamais été félicité avant. Il sent son poitrail s'emplir d'une fierté qu'il n'avait jamais éprouvé. Il n'avait jamais été satisfait d'un combat, il n'avait jamais été heureux de mettre à mort. Mais aujourd'hui, il est heureux d'avoir combattu, et s'il n'a pas gagné par la force, il a gagné quelque chose de bien plus précieux : un allié. La voix du mâle fauve résonne à ses oreilles, lui propose de chasser. Si le loup sait chasser ? Bien évidemment, pardi ! Comment serait-il encore en vie, alors qu'il a été incapable de piller une autre meute sans l'aide de son précieux Pandémonium ? S'il n'a pas les compétences d'une meute, il a réussi à attraper quelques rongeurs pour ne pas perdre la vie. Il acquiesce avec véhémence. Quels sont les mots, déjà ? Il a hâte de pouvoir enfin partager ce qu'il sait faire en utilisant le langage de ses semblables. Mais les leçons sont nombreuses et laborieuses pour le loup. Il a encore besoin de temps.




A-Delta ©
Destin

Fiche de personnage
force:
Souvenirs d'outre temps [PV Tybalt] Qkci100/100Souvenirs d'outre temps [PV Tybalt] Qkci  (100/100)
agilité:
Souvenirs d'outre temps [PV Tybalt] Qkci100/100Souvenirs d'outre temps [PV Tybalt] Qkci  (100/100)
endurance:
Souvenirs d'outre temps [PV Tybalt] Qkci100/100Souvenirs d'outre temps [PV Tybalt] Qkci  (100/100)
Destin
En savoir plus
Sam 3 Oct - 11:43

Le membre 'Le loup' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé de chasse' : 11
Tybalt
Mange Lumière
Mange Lumière

Fiche de personnage
force:
Souvenirs d'outre temps [PV Tybalt] Qkci105/100Souvenirs d'outre temps [PV Tybalt] Qkci  (105/100)
agilité:
Souvenirs d'outre temps [PV Tybalt] Qkci105/100Souvenirs d'outre temps [PV Tybalt] Qkci  (105/100)
endurance:
Souvenirs d'outre temps [PV Tybalt] Qkci105/100Souvenirs d'outre temps [PV Tybalt] Qkci  (105/100)
Tybalt
En savoir plus
Dim 4 Oct - 14:07

Souvenirs d'outre temps

Force: 100 Agilité: 100 Endurance: 100

c'est finalement en aquiesant que le gamin mets fin à ce combat sans pause pour un peu de chasse. Le grand mâle finis par se lever pour marcher à travers la forêt, il savait où trouver les plus grosses proies sur ces terres en ce moment. Après tout il connaissait cette forêt par cœur non? Il finis par lâcher derrière son épaule.

"Suis moi, on va chasser un gros truc . Et arrête de tirée cette tête de constipé où va chier mais fait un truc ok?"

Il se dirige alors à travers la forêt au petit trop, sans même jetée un regards derrière lui, ce gamin n'avait qu'à suivre, s'il ne suivait pas, c'est qu'il était faible. La truffe au sol il cherche et fouille, la queue droite et les oreilles pointées en avant. Il cherche une effluve, il en trouvera une, c'est obligé. Ces derniers temps il y a énormément de proies dans les forêts.

"Ça va demander de la coopération ok? J’espère que tu sait ce que c'est."

Fiche de liens (c) Miss Yellow
Destin

Fiche de personnage
force:
Souvenirs d'outre temps [PV Tybalt] Qkci100/100Souvenirs d'outre temps [PV Tybalt] Qkci  (100/100)
agilité:
Souvenirs d'outre temps [PV Tybalt] Qkci100/100Souvenirs d'outre temps [PV Tybalt] Qkci  (100/100)
endurance:
Souvenirs d'outre temps [PV Tybalt] Qkci100/100Souvenirs d'outre temps [PV Tybalt] Qkci  (100/100)
Destin
En savoir plus
Dim 4 Oct - 14:07

Le membre 'Tybalt' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé de chasse' : 4
Invité
Invité
Anonymous
En savoir plus
Dim 4 Oct - 18:51


Mirage for a night

F: 8 - A: 8 - E: 4



Le loup acquiesce, le loup suit. Le loup veut rester avec ce grand mâle qui lui inspire confiance. Il trottine à sa suite pendant de nombreux kilomètres, et s'il peine parfois à garder la même allure, il se bat contre ses faiblesses pour rester debout et recommencer à courir derrière l'adulte. Il est hors de question qu'il accepte de se laisser avoir par la fatigue. Il aura tout le temps de dormir lorsqu'il sera mort et pour l'heure, il doit être prêt. Faire honneur à tous ces combats qu'il a mené, à ces chiens qu'il a affrontés pour servir les Hommes. Lorsqu'enfin le mâle adulte s'arrête, le loup est à quelques dizaines de mètres derrière. Il commençait à se demander s'il arriverait au bout entier. Il étire une grimace qui se veut probablement ressembler à un sourire, et il rejoint l'inconnu qui a veillé sur lui malgré son arrivée brutale entre ses pattes. L'animal pose sa truffe au sol, le loup le laisse faire, s'assied et l'observe en bon élève qu'il est. Il guette chacun des mouvements de l'adulte, analyse chacune de ses réactions par rapport aux différentes odeurs qu'il repère dans la terre.

- Ça va demander de la coopération ok? J’espère que tu sait ce que c'est.

Il est concentré sur sa tâche, le loup l'écoute et ne répond pas. Mais, là-bas, à quelques deux cent mètres de distance, il aperçoit la bête. Le mâle adulte ne l'a-t-il pas repéré ? Peut-être l'âge diminue ses compétences ? Le loup se lève, n'ose pas intervenir dans la quête du mâle. Alors, tandis que l'adulte cherche toujours une piste, le loup s’éclipse discrètement et contourne les arbres pour se rapprocher de sa proie. La petite bête ne fait aucun bruit, couché dans les hautes herbes, probablement pour attendre le retour de sa mère. Le loup, parfaitement silencieux, s'approche sur la pointe des pattes. Il s'assure de ne pas réveiller l'animal qui dort à point fermé, et brutalement, il lui saute dessus. Il enserre sa gorge entre ses crocs, et si l'animal se relève sous la surprise et la peur, et qu'il lâche des gémissements rauques, le loup ne lâche pas prise. Il se fait cahoter par les ruades incessantes du petit animal, mais resserre un peu plus ses crocs et si ses pattes sont ballotées de chaque côté de son corps, il n'abandonne pas pour autant. Les secondes s'effilent, la proie ralentit et s'affaiblit sans que la harde ne revienne vers elle. Quand enfin la petite chose cette de chahuter et se résigne à mourir asphyxié, le loup laisse sa tête sous le niveau de ses épaules, ne lâchant pas la gorge pour être sûr de l'étouffer, et regarde le mâle brun au loin qui s'est enfin rendu compte de son départ.




A-Delta ©
Tybalt
Mange Lumière
Mange Lumière

Fiche de personnage
force:
Souvenirs d'outre temps [PV Tybalt] Qkci105/100Souvenirs d'outre temps [PV Tybalt] Qkci  (105/100)
agilité:
Souvenirs d'outre temps [PV Tybalt] Qkci105/100Souvenirs d'outre temps [PV Tybalt] Qkci  (105/100)
endurance:
Souvenirs d'outre temps [PV Tybalt] Qkci105/100Souvenirs d'outre temps [PV Tybalt] Qkci  (105/100)
Tybalt
En savoir plus
Dim 4 Oct - 19:53

Souvenirs d'outre temps

Force: 100 Agilité: 100 Endurance: 100

Il cherche, encore et encore. Mais ça pue l'humain! il ne pourra rien trouver comme ça bordel! Il tourne en rond en essayant de s'écarter de cette puanteur mais cela lui est impossible. C'est alors quand il relève la tête en entendant des petits cris persants qu'il remarque le gamin avec un faon dans la bouche. Plutôt que de le féliciter il dit alors directement.

"Putain c'est toi qui pue comme ça?"

Il s'approcha du gosse et le renifla. Bordel! ouais il puait l'humain! presque autant qu'un chien. Malgré tout Tybalt s'était tellement fier à son flair qu'il n'avait même pas remarquer le faon non loin d'eux.

"Bonne prise."

Finis t-il par lâcher. Mais une ombre lui fit relever la tête. C'est alors qu'il aperçus la forme du chère père du petit qui semblait pas...content. Tybalt n'eu pas à réfléchir avant de bondir par dessus le loup, chose non compliqué vue qu'il n'avait que 10 mois. Il se jetta alors à la gorge du cervidé en lâchant un:

"Gaffe' gamin!"

Bon, ce n'était pas un adversaire de taille, ce n'était qu'un vieux chevreuil après tout. Mais des cicatrices du passé montrer que ça devait être ce genre de mâle à rentrée dans les autres bois contre bois lors de la saison de chaleurs. Comme Tybalt il devait avoir une vie longue et remplis de combat mais qui s'arrêterait ici car les crocs de son bourreau se plantèrent dans sa gorge dans une brise serré.
Fiche de liens (c) Miss Yellow
Invité
Invité
Anonymous
En savoir plus
Mar 6 Oct - 15:13


Mirage for a night

F: 8 - A: 8 - E: 4



Le loup remue doucement la queue lorsque le grand mâle vient à le féliciter pour son travail. Il est fier d'avoir contenté le brun. Il est fier d'avoir réussi à mettre à mort une proie par ses propres moyens, sans que le mâle ait eu besoin de lui montrer ou de le réprimander pour une erreur de débutant. Le loup est un tueur, et même si la mort ici est d'une toute autre ampleur que dans les hangars, le loup est satisfait de l'entreprise qu'il a menée à bien. Il détaille le mâle adulte avec des yeux brillants, il se demande s'il voudra bien qu'il le suive encore, qu'il reste dans ses pattes pour le restant de ses jours. Parce que le loup l'aime bien et qu'il se sent étrangement apaisé, en sécurité lorsqu'il se trouve dans les parages du grand mâle. Il inspire en retroussant un peu les babines, ses crocs pas encore détachés de sa proie. Il salive sur la gorge de la bête, pas encore assez sûr de lui pour la lâcher. Mais, l'adulte lance une invective et fonce par-dessus son corps.

Le loup écarquille les yeux, il ne s'attendait pas à ça. Et le temps qu'il se retourne pour s'enquérir de la situation, un énorme chevreuil gît entre les crocs du mâle adulte, se débattant pour sa vie alors que l'adulte est férocement accroché à sa trachée. La lutte dure de longues secondes, durant lesquelles le loup est tétanisé par la peur. Il aurait été seul, il se serait fait tuer sur le champ. Si le grand mâle n'avait pas été là, le loup serait mort à l'heure qu'il est. Et il est là, à regarder son sauver se faire balancer de tous côtés, agrippé à un animal qui en veut à sa vie. Il n'a pas le temps de reprendre son calme, le mâle vient finalement à bout de sa propre cible. Le loup laisse encore de nombreuses secondes s'écouler avant de s'approcher, lentement, du chasseur et de sa proie. Il est estomaqué par sa puissance, par ses capacités si impressionnantes. Il le regarde en silence, qui reprend son souffle sans lâcher la gorge de sa proie, s'assurant qu'elle est bien morte. Puis, enfin, le loup réagit. Il lance au mâle adulte un regard empli de remerciements silencieux.

Puis, l'adulte est déjà prêt à repartir. Visiblement, il sait déjà où emmener sa proie. Alors, le loup le remercie encore infiniment, d'un regard naïf et enfantin, avant de prendre la direction opposée au mâle adulte. Pour aujourd'hui, leur rencontre s'arrête ici. Le loup devra attendre que les jours passent et même, peut-être, plusieurs semaines avant de pouvoir revoir son sauveur, ce mâle adulte auquel il se sent lié, à qui il doit la vie. Il se traîne mollement jusqu'au petit chevreuil encore chaud, et plante ses crocs dans sa nuque pour commencer à le tirer de son côté. Leur route se sépare, mais le loup sent que ce n'est pas la dernière fois qu'ils se voient. Tous deux auront l'occasion de se croiser à nouveau, et le loup sait qu'il n'oubliera jamais ce mâle fauve au regard ardent.

End




A-Delta ©
Contenu sponsorisé
En savoir plus

 Souvenirs d'outre temps [PV Tybalt]


 :: Archives :: Archive des RPs