Souffle acide du vent, larmes brulantes du ciel. Le monde ne ressemble plus aux paysages d'autrefois. Les cataclysmes ont frappé, des colonnes de flammes et de fumées se sont élevées sur l'horizon. La guerre. La guerre des hommes. Et nous, les loups n'avons eu d'autres choix que de fuir. Nombreux furent nos congénères emportés. Nous traversâmes les plaines cabossées, les forêts de cendres, poursuivis par la faim, traqués par la mort.

Notre salut, nous le devions malheureusement à ceux qui avaient provoqué notre malheur.


 

 :: Archives

 Une nuit noire, une pleine lune, et une chapelle. - Sageeth

Invité
Invité
Anonymous
En savoir plus
Lun 31 Aoû - 16:53

Une nuit noire, une pleine lune, et une chapelle.
Quoi de plus sombre, de plus effrayant pour un loup sans défense. Par cette sombre nuit, Nyx avait décidé de quitter son post pour prendre un peu de recule sur tous les événements récents des terres qu'elle habitait. Après tout, les sentinelles étaient bien assez nombreuses au sein de la meute pour qu'elle puisse s'éclipser une nuit. Puis, la cendrée se faisait tellement discrète qu'ils ne remarqueraient même pas son absence. Les Sekmets n'étaient clairement plus ce qu'ils étaient, depuis bien longtemps déjà à vrai dire. Chasser pour des compagnons et des supérieurs - hormis Empress - qu'elle n'appréciait pas était chose inutile. Nyx savait bien se débrouiller seule, peut-être même devrait-elle songer à rejoindre les solitaires. Et puis, tous ceux à qui elle avait pu accorder un minimum de confiance étaient partis. Duagolth, Sageeth... Encore que ce dernier avait fait le bon choix en rejoignant les Navniks, c'était certain. De toute façon, elle lui avait toujours appris à faire le bon choix. Bref. Dans tous les cas, son départ des Sekmets n'était plus qu'une question de temps. Histoire d'opportunité, à vrai dire... Nyx saurait repérer le bon moment.

Une nuit noire, une pleine lune, et une chapelle.
Voilà ce dont elle avait besoin désormais, pour être au calme. Les Sekmets étaient si nombreux et inutiles que partout où elle allait, elle était certaine d'en croiser un. Cela devenait lassant. Et même la nuit, elle privilégiait les terres inconnues pour se balader, juste au cas où. Les terres où elle était certaine de ne croiser aucun membre de sa "meute". Voir du paysage n'était pas pour lui déplaire non plus à vrai dire, même si cette nuit, elle n'y voyait pas grand chose. Après tout, cela était bien son but. "Ne pas voir pour ne pas se faire voir", lui avait un jour murmurer son jeune frère, prédestiné à devenir un fin stratège - bien qu'il ne l'était pas réellement à l'époque, cette phrase en étant la preuve même. Nyx faillit esquisser un sourire, avant de se reprendre ; un sourire qui lui ferait rappeler des souvenirs bien trop douloureux. Malheureusement, c'était déjà trop tard. Le visage de la cendrée se crispa, elle sentit en elle monter toute la haine qu'elle retenait depuis bien trop longtemps. Depuis cette futile guerre contre la Horde, à laquelle elle n'avait accepté de participer. Il lui fallait quelqu'un sur qui sortir toute la rage qu'elle gardait en elle. Un loup visant les hauts grades chez les Sekmets pourquoi pas, pour le remettre un peu à sa place. Ce serait tellement plaisant, hélas, elle n'en aurait certainement le temps.

Une nuit noire, une pleine lune, et une chapelle.
La cendrée errait dans la nuit sur les terres des Navniks, d'un pas de velours. Loin d'elle l'envie de se faire repérer et dégager d'ici par un Navniks, surtout elle qui venait des Sekmets, leur puante odeur étant relativement présente. En fait, elle les détestait comme elle détestait la plupart des loups qu'elle avait rencontrés, c'était désormais clair. Elle les fuyait, et dieu sait qu'elle n'aimait pas cela.

Laissant ses mauvaises pensées s'en aller, Nyx posa son regard sur l'horizon déjà éclairé par la douce lumière de l'aube. Le jour se levait déjà, peut-être devrait-elle songer à rentrer. Mais ces terres étaient si pures sans toute l'hypocrisie des autres meutes que rester là pour l'éternité ne l'aurait pas gêné le moindre du monde.
Jauges:
 
Invité
Invité
Anonymous
En savoir plus
Sam 19 Sep - 12:54

UP ?
Invité
Invité
Anonymous
En savoir plus
Sam 3 Oct - 22:02

Souffles froids de la nuit, brume sombre et envoûtante, morsure abominable de la solitude. Voilà les seules choses qui te faisaient compagnie en ces temps obscurs. Ton cœur s'était refermé une fois de plus comme tu le faisais à chaque situations difficiles. Au final, n'étais-tu pas simplement ce que tout le monde semblait penser de toi en ce moment ? Un traître ? Un lâche qui s'échappe à la moindre difficulté ? Qu'est-ce qui te différenciait d'eux après tout ? Tu venais après tout de tout abandonner, tout perdre. Ta place de choix chez les Sekmets, la confiance de celle qui avait toujours été un modèle de perfection pour toi, ta sœur de cœur. Ta foi ? Sans doute. En tout cas tu ne pouvais nier que cette dernière n'était pas ressortie intacte de tout ce remue-méninges. Et tout ça pour rejoindre une meute qui ne te reconnaissait même pas en tant que meneur.

Non, tu n'étais pas cette chose qui te dégoûtait plus que tout. Tu n'étais pas un déserteur, pas un faible. Tu avais simplement pris tes décisions et tu les assumais maintenant pleinement. Il était temps pour toi de voler de tes propres ailes, de montrer à tous qui était le Colosse Hurlant et ce dont il était capable. Il était temps de s'émanciper, de sortir de l'ombre d'Empress pour devenir celui que tu étais destiné à être depuis ta naissance : un alpha. Il te restait de toute façon d'autres personnes sur lesquelles tu pouvais compter, qui pourraient t'empêcher de sombrer encore. Nott, Helya. Peut-être Nyx s'il n'était pas déjà trop tard.

Cela dit, tu ne pouvais ignorer cette rage qui commençait petit à petit à refaire surface dans ton cœur. Oh elle ne t'avait jamais lâchée, mais tu t'en étais accommodé ces dernières années. Tu étais devenu plus sage, plus réfléchi. Plus calme. Mais maintenant tout cela menaçait de s'écrouler, en un claquement de doigts. Cette chose hurlait au plus profond de toi, la bête noir approchait à grand pas. Et si elle revenait tu doutais de ta capacité à la contrôler cette fois-ci. Et pour être honnête tu n'étais même pas sûr de vouloir la contenir. Parfois tu voulais simplement te laisser aller et laisser libre court à tes pulsions aussi malsaines soient-elles. De toute façon, pourquoi s'en priver lorsqu'il n'y a même pas assez de personnes qui te prennent au sérieux pour remplir une patte ?

Plongé dans tes idées tu avais décidé de vagabonder. La nuit avait toujours été ton élément, tant par son obscurité semblable à celle de ton cœur que par la noirceur dans laquelle ton pelage se fondait sans difficulté. Mais cette fois tes pas étaient lourds, raidis par le poids que tu portais sur ton cœur. Au loin, la vieille chapelle délabrée pouvait être aperçue tandis qu'une effluve chatouillait tes narines. Une odeur qui t'était vraiment familière et sur laquelle tu ne pouvais pas te tromper. L'odeur des Sekmets autrement dit. Méfiant tu étais allé voir lequel de ces abrutis était assez fou pour franchir les nouvelles frontières. Se moquaient-ils à ce point de toi ? Tentaient-ils réellement de violer tes frontières si peu de temps après ta trahison ? Et bien tu saurais leur rappeler qu'on ne rigole pas avec le Colosse Hurlant et leur apporter l'accueil qu'ils méritent. Enfin ça, c'était avant que tu ne reconnaisses la fameuse Sekmet clandestine. Nyx. Peu de personnes ne le savaient mais la sentinelle avait une vraie place dans ton restant de cœur. Elle faisait partie des rares personnes que tu appréciais vraiment et que tu considérais comme des tiens à proprement parler. Elle avait été celle qui t'avait recueilli à ton arrivée chez les Sekmets, qui t'avait appris les choses que ton père n'avait pas pu t'enseigner à propos de la vie en meute. Elle t'avait protégé lorsque tu étais encore jeune et inexpérimenté. C'était avant la trahison de Pandore effectivement, c'était dans ta vie d'avant, lorsque tu étais encore bon et généreux, lorsque tu étais différent. Tout avait changé avec Pandore. Tout sauf les sentiments et la reconnaissance que tu avais offerts à Nyx. Mais ce lien avait été conservé précieusement toutes ces années afin de le garder intacte de tout le mauvais œil dont tu pouvais être victime. Aujourd'hui encore tu serais prêt à te sacrifier pour la femelle.

- Il n'y a que deux catégories de loups osant s'aventurer dans le coin : les fous qui ne me connaissent pas encore et au contraire ceux qui me connaissent bien.

Tu sortis finalement de ton observatoire pour t'approcher de la femelle cendrée, ton visage légèrement décrispé par rapport à ces derniers jours avant d'adresser un sourire à la sentinelle.

- Nyx, je suis content de te voir.


Mais peut-être au fond de toi se cachait aussi une appréhension. Et elle, que dirait-elle de ton départ ? Te prenait-elle, comme tous les autres, pour un traitre ? Est-ce qu'ils avaient réussi à lui retourner l'esprit pour qu'elle soit contre toi, elle aussi ? Et était-ce un piège ?
Helya
Braise d'Hiver
Braise d'Hiver

Fiche de personnage
force:
Une nuit noire, une pleine lune, et une chapelle. - Sageeth Qkci105/100Une nuit noire, une pleine lune, et une chapelle. - Sageeth Qkci  (105/100)
agilité:
Une nuit noire, une pleine lune, et une chapelle. - Sageeth Qkci105/100Une nuit noire, une pleine lune, et une chapelle. - Sageeth Qkci  (105/100)
endurance:
Une nuit noire, une pleine lune, et une chapelle. - Sageeth Qkci105/100Une nuit noire, une pleine lune, et une chapelle. - Sageeth Qkci  (105/100)
Helya
En savoir plus
Ven 23 Oct - 10:51

UP

_________________





Contenu sponsorisé
En savoir plus

 Une nuit noire, une pleine lune, et une chapelle. - Sageeth


 :: Archives