Souffle acide du vent, larmes brulantes du ciel. Le monde ne ressemble plus aux paysages d'autrefois. Les cataclysmes ont frappé, des colonnes de flammes et de fumées se sont élevées sur l'horizon. La guerre. La guerre des hommes. Et nous, les loups n'avons eu d'autres choix que de fuir. Nombreux furent nos congénères emportés. Nous traversâmes les plaines cabossées, les forêts de cendres, poursuivis par la faim, traqués par la mort.

Notre salut, nous le devions malheureusement à ceux qui avaient provoqué notre malheur.


 

 :: Archives :: Archive des RPs

 Mentors et apprenti (PV: Adriel et Ebène)

Tybalt
Mange Lumière
Mange Lumière

Fiche de personnage
force:
Mentors et apprenti (PV: Adriel et Ebène) Qkci105/100Mentors et apprenti (PV: Adriel et Ebène) Qkci  (105/100)
agilité:
Mentors et apprenti (PV: Adriel et Ebène) Qkci105/100Mentors et apprenti (PV: Adriel et Ebène) Qkci  (105/100)
endurance:
Mentors et apprenti (PV: Adriel et Ebène) Qkci105/100Mentors et apprenti (PV: Adriel et Ebène) Qkci  (105/100)
Tybalt
En savoir plus
Dim 22 Fév - 12:18



Mentors et apprentis.

Tybalt & Adriel & Ebène
Force : 63 - Endurance : 49 - Agilité : 46



Tu Trottais parmis les différents couloirs, la fourrure hérissé et les oreilles plaquer en arrière, un long et sourd grondement qui venait du plus profond de ta gorge montrais bien que tu n'était absolument pas d'humeur. A vraie dire pas du tout. Tu rendait un grand service à isha en prenant son fils en apprentis, en soit cela ne te gèner pas, le petit détaille qui te géner temps était le suivant: tu aller devoir coopéheré avec un sekmet! UN SEKMET! ici la seul sekmet que tu supporter était Helya, enfin supporté n'étais pas le bon therme, aimer était préférable. Et ton fils, et encore, il avait tendance à t'exaspéré avec son arogance, toujours à croire qu'il était le plus fort, un bourrin qui ne comprennait pas que le combat brute ce n'était pas tout! il fallais chasser aussi, devlopper son agilité et son endurance. Enfin bref! Tu te diriger truffe à l'air à la recherche de l'autre là. On te l'avais décris comme noir, fin et tailler pour la vitesse. Mais il y en à 36 milles comme ça! tu demendais de temps en temps à des sekmets si il ne savait pas ou se trouver Ebène, il te répondait par des: Ho il dois chasser, je n'en sais rien, comment suis-je sencé savoir?. Et bien bravo ça t'avancer dans tes recherches tout ça. Tu te stop net. Là, lui, tu est persuader que c'est le bon. Tu t'approche de lui.

"C'est toi Ebène?
-Heu...bonjour déjà.
-Ho jt'ai poser une question bouffon, répond!
-Non! je suis pas ébène!"

Tu l'attrappe par la peau du cou et l'envoie valser un peu plus loin. Tu continue ta route, le trouvera tu un jour? Ainsi tu finis par tomber sur un autre loup comme ça. cette fois-ci, tu n'y va pas par quatres chemins.

"Ebène?"

Le loup tourne la tête, positif, c'est lui. Tu t'approche de lui et le bouscule d'un coup d'épaule.

"Avance bouffons, j'dois te parler."

Isha à vraiment des gouts spéciaux, ce truc là parait frèle et inutile. Après ce n'est qu'une impression. Peu-être est-il un bon chasseur.

Code By Reira
Invité
Invité
Anonymous
En savoir plus
Lun 23 Fév - 17:25


Mentor et apprentis

« Ne souhaites pas que la vie soit plus facile souhaites d’être le meilleur. »


Force:14
Agilité:10
Endurance:17


Je furetais dans les boyaux sombres et étroits adjacents à la faille de grenat. Ma nuit avait été courte, trop courte. Je l'avais passé hors du camp de la meute. Le garde manger des bipèdes attendait d’être pillé. Ce que j'ai fais avec plaisir. J'en avais ramené une vache ou du moins ce qu'il en restait. En effet, j'avais englouti une bonne part de l'animal sur place. Deux pillages parfaitement réalisés. J'étais bien meilleur que ces hordiens censés être les rois du pillage. Encore une fausse réputation. Ces pillages me faisais plus de bien que n'importe quelle chasse. Faire du mal aux bipèdes est le meilleur moyen pour me passer les nerfs. Nerfs qui étaient de plus en plus tendus au fur et à mesure de cette cohabitation forcée. Oui, je sais que je suis censé être un des rares partisan de Skull parmi les Sekmets. Mais je pense que j'ai changé d'avis. Ces hordiens sont insupportables. Je ne peux plus me les voir. Ils me ressortent par le museau. De plus, je veux que la meute soit sure pour l'arrivée de Mistral et pour les futurs louveteaux d'Elerina. Non, je ne m'emballe pas du tout. Non juste à peine. Enfin, bref la dernière nuit m'avait donné du grain à moudre. Mon humeur était de plus en plus mauvaise. Mon calme légendaire s'étiolait peu à peu. J'avais frôlé la mort de trop nombreuses fois en un laps de temps bien trop court. Désormais, elle ne m'effrayais plus du tout. Et j'avais décidé d’être le seul maître de mon destin. Mais bon plutôt compliqué dans l'immédiat. Tout ce à quoi j'aspirais était de passer ma journée seul dans un coin pour pioncer. Malheureusement, le destin a toujours eu une dent contre moi. Un loup brun se dirige vers moi. Un hordien génial. Non mais génial.
Ebène
Je tourne la tète. Qu'est ce qu'il me veut ? Attends peut être que cela m'intéresse. Laisse moi réfléchir. Ah non désolé je m'en tape. Le loup brun me bouscule puis dit:
"Avance bouffons, j'dois te parler."
Bouffon c'est qui le bouffon ? Je m'immobilise et le snobe de haut en bas. Il est bien plus grand et musclé que moi. Je n'ai aucune chance. Je réponds :
C'est moi que tu traites de bouffon le toutou ?
Je me mets à grogner et découvre les crocs. Il fait de même. Nous nous tournons autour, la tension est à couper au couteau. Mais un événement nous distrait. Un louveteau à la fourrure beige vient se mettre entre nous. Il a les yeux bleu clairs. Aussitôt, je débande mes muscles. La présence du petit m'a calmé.
Je dis sèchement à l'autre loup brun: Qu'est ce que tu me veux hordien.

Code By AFTERGLOW

Invité
Invité
Anonymous
En savoir plus
Lun 23 Fév - 23:54

Jauges :
Force : 8
Agilité : 8
Endurance : 4



Mentors et apprenti



Je saute brusquement sur le côté pour échapper aux crocs de mon frère, et je percute Maliah de plein fouet. Elle jappe, je m'excuse d'un grognement en m'écartant d'elle pour ne pas l'étouffer sous mon poids. Je reprends mes distances avec Kayahan et je le toise, grondant férocement. Je ne perdrais pas ! Je me rue sur lui, lui mords la joue et ses incisives se referment sur le vide. Mais il recule pour s'arracher à ma prise et comme j'ai appris à mordre sans faire mal, je le relâche aussitôt. Il me saute dessus, mais je l'esquive et je roule à terre en trébuchant sur une racine de métal qui sort de terre. Je me relève en couinant et j'observe ce qui m'a fait tomber. Leçon numéro quatre-vingt-six : toujours faire attention à ce qui m'entoure. Je m'apprête à bondir de nouveau que mon frère immaculé, quand une immense ombre blanche s'avance vers nous. Nous nous nous immobilisons tous les quatre, fixant maman avec intérêt. Va-t-elle nous apporter à manger ? va-t-elle nous ramener des souris vivantes à achever nous-même ? Non, elle reste parfaitement sans bouger pendant de longues secondes, à nous observer les uns après les autres. Et puis, je le vois. Un grand, très grand loup. Fauve, comme moi. Papa ? Non, il ne nous jette pas un regard. Il échange quelques mots avec maman, sans que nous entendions.

Et maman acquiesce. Alors elle s'approche de moi, dépose une lèche sur mon visage et je la fixe, attentif. Que se passe-t-il ? Puis elle me pousse entre ses pattes d'un coup de museau, et j'obéis en silence, intimidé par la présence du grand mâle. C'est qu'il est vraiment impressionnant. Je n'ose pas demander qui il est. Maman m'emporte vers lui entre ses pattes, et je m'assois juste sous le museau fauve de l'adulte inconnu que je n'avais jamais vu auparavant. Son odeur est plus forte que celle de maman. C'est un hordien. Mes oreilles se plaquent contre mon crâne, maman a dit qu'ils sont dangereux, même si papa nous protégera toujours d'eux. Quand maman pousse mes fesses pour que je me mette debout, ma queue se faufile entre mes pattes arrières. Le hordien me regarde d'un oeil critique, je préfère fuir son regard inquisiteur, cette couleur saphir qui l'emplit. Et alors que je m'apprêtais à reculer timidement vers maman, le hordien penche la tête vers moi et m'attrape par la peau du cou. Je lance un regard à maman, elle me dit de ne pas m'inquiéter. Elle semble confiante, quoi qu'un peu inquiète malgré tout. Ou est-ce que je vais ? Pourquoi je dois partir ? Je hordien ne me fait pas mal, il me porte bien, comme ma maman.

Il m'entraîne dans les tunnels sombres, sans jamais faillir, sans jamais douter. Il est sûr de lui, il sait où il va, où nous allons. J'ignore où il m'emmène, et je n'ose pas ouvrir la gueule pour le lui demander. Je n'ose même pas l'ouvrir pour gémir et appeler maman, alors que je meurs d'envie qu'elle revienne me chercher. Je préférais jouer avec Kayahan, c'était plus amusant, j'avais moins peur. Mais le hordien a pris la direction opposée, et il m'emmène avec lui. Nous longeons les parois de terre, certains adultes sekmets nous regardent, des nourrices chuchotent en nous voyant passer. Je n'entends pas ce qu'elles disent, mon coeur bat trop fort et je ne perçois que ses battements affolés dans mes oreilles. Mais le hordien gronde, ses mâchoires vibrent autour de la peau de mon échine. Les louves se taisent aussitôt et détournent le regard. Nous longeons encore plusieurs parois, passons devant plusieurs groupes d'adultes. Un peu plus loin, j'entends des grondements menaçants. Un conflit qui éclate ? Je me ramasse encore plus sur moi-même, entre les crocs de l'adulte aux yeux saphirs. Mais il ne faiblit pas, ne ralentit pas ni ne dévie de sa trajectoire. Il va droit vers les grondements. J'ai très peur, jusqu'à ce qu'il me pose sur le sol.

Encore un virage devant nous. Les grondements sont derrière. Des voix aussi. Menaçantes, agressives. Ma truffe cherche les particules odorantes qui se baladent dans l'air. Un sekmet, un chasseur. Il porte l'odeur du sang, de la mort, des proies. Il est l'un de nos ravitailleurs. Je cherche dans mes souvenirs, parmi les patrouilles que j'ai l'habitude de regarder partir tous les matins. C'est le loup noir, j'en suis certain. Je reconnais son odeur. Je cherche ensuite les particularités odorantes de l'autre. Il sent la mort, mais pas seulement celle des proies. Il hume le sang des nôtres. Il me fait déjà peur avant même de le voir. J'aimerais me fondre dans la terre, sous mes pattes, mais le grand mâle fauve me pousse de son museau charbonné. Il n'hésite pas, il n'a pas peur. Mais moi, je ne veux pas servir de repas à ces deux loups sauvages, derrière la paroi. Alors j'essaie de freiner des quatre pattes. L'adulte ne recule pas, il continue de me faire avancer. Je gémis, il claque des mâchoires juste devant moi et je me tais aussitôt. Son regard est franc. Alors j'avance, et je me retrouve face aux deux combattants. Ils m'impressionnent, tous les deux, mais pas autant que celui qui m'a amené ici. Alors le grand loup fauve fait face aux deux autres, sa voix résonne.

- Il veut que tu fasse ta part du travail. Je te charge de la formation du petit. Tybalt sera ton coéquipier. Et si vous débordez, je vous abats.

J'ignore de quoi il parle. Je suis inquiet, mais je dévisage les deux adultes avec intérêt. Je veux savoir rapidement si je vais mourir ou non. Le grand mâle fauve recule de quelques pas, je suis tenté de le suivre en pleurnichant, mais je me rappelle ses mâchoires qui ont claqué devant moi tout à l'heure. Alors je reste immobile, à fixer les deux inconnus. Le chasseur, et le tueur. J'attends avec appréhension, de savoir pourquoi je suis là, sans mon frère et mes soeurs.

Tybalt
Mange Lumière
Mange Lumière

Fiche de personnage
force:
Mentors et apprenti (PV: Adriel et Ebène) Qkci105/100Mentors et apprenti (PV: Adriel et Ebène) Qkci  (105/100)
agilité:
Mentors et apprenti (PV: Adriel et Ebène) Qkci105/100Mentors et apprenti (PV: Adriel et Ebène) Qkci  (105/100)
endurance:
Mentors et apprenti (PV: Adriel et Ebène) Qkci105/100Mentors et apprenti (PV: Adriel et Ebène) Qkci  (105/100)
Tybalt
En savoir plus
Mar 24 Fév - 20:36



Mentors et apprentis.

Tybalt & Adriel & Ebène
Force : 63 - Endurance : 49 - Agilité : 46



Tu regarde le loup noir face à toi, il se retourne et gronde, ses yeux luisent dans l'obscuritée.

"C'est moi que tu traites de bouffon le toutou ? "

tu rigole, à plein poumon. Attendez ce petit truc ose te defier? tu fait rouler tes puissantes épaules, ta cape s'hérisse. Ebène continue sur un ton menaçant.

"Qu'est ce que tu me veux hordien. "

Ton regards ambré se plonge dans le sien. Tu affiche un sourire moqueur et fait claquer tes mâchoires juste à côter de son oreille.

"Dommage que je ne puisse pas te réduir en charpie minus, connait ta place."

Des bruits de pas résonne dans le couloir, une ombre massive et imposante se détache des ténèbres, tu le reconnais de suite, sans même le sentir. Isha, isha et son rejeton. Il le pose à terre et le pousse de son museau, celui-ci semble appeuré. il te regarde, effrayé, puis Isha gronde.

" Il veut que tu fasse ta part du travail. Je te charge de la formation du petit. Tybalt sera ton coéquipier. Et si vous débordez, je vous abats."

Oui, c'est ça, il ne manquerais plus que ton meilleur amis t'abate. Tu ne réponds pas. Le petit face à toi semble ne pas avoir plus envie d'avancer que ça, mais pourtant il va le falloir, car aujourd'hui, il commence l'entrainement. Tu t'approche de lui et l'attrappe par la peau du cou, doucement. Après tout tu ne va pas abimés ce qui appartien à ton amis. Tu parle à ébène.

"On doit commencher chon entrainement auchourd'hui, ou aiche qu'on va?"


Tes paroles sont deformer à cause de ta prise.
Code By Reira
Invité
Invité
Anonymous
En savoir plus
Mar 24 Fév - 23:16


Mentors et apprentis

« Je serais un bon mentor comme Asmar l'a été pour moi. »


Je m’apprêtais à bondir sur l'imposant loup brun. Non, je n'avais pas des envies suicidaires non pas du tout. Juste à peine. Enfin, bref je m’apprêtais à me prendre une correction. J'espérais pouvoir au moins le blesser un petit peu. Saleté de hordiens. On les déteste déjà mais cela ne leur suffit pas. A croire que leur but dans la vie était d’être détesté. Enfin, bref pas la peine de gaspiller ma salive. Il plonge ses yeux ambrés dans les miens puis ses lèvres s'étirent en un sourire moqueur. Et fait claquer ses mâchoires près de mon oreille. Je ne bouge pas d'un pouce et le fixe toujours du regard. C'est censé me faire flipper. Dommage pour toi hordien ce n'est pas le cas. Pour être honnête cela aurait surement été le cas il y a encore quelques jours. Mais je l'ai dit les choses ont changées. J'ai regardé la mort en face et lui ai sourie mais elle n'a pas voulue de moi. Il enchaîne :
"Dommage que je ne puisse pas te réduire en charpie minus, connait ta place."
Je ne dis rien. Un jour je t'arracherai ce sourire avec mes crocs. Je te le promets. Puis des bruits de pas me tire de mes pensées. Un loup fauve encore plus imposant que l'autre blaireau s'approche un louveteau dans la gueule. Il le dépose devant nous puis nous dit :
" Il veut que tu fasse ta part du travail. Je te charge de la formation du petit. Tybalt sera ton coéquipier. Et si vous débordez, je vous abats."
Là j'ai peur. Mais le loup fauve dont l'odeur m'indique qu'il s'agit d'un hordien ne s'attarde pas. La présence du louveteaux m'apaise.Il ressemble un peu au loup fauve qui venait de quitter les lieux. Il est absolument adorable malgré son air effrayé. Bon, il a de quoi l’être. Il faut l'avouer. J'assimile les informations du loup fauve. Et bien me voilà promu mentor du fils d'un hordien. Je devrais être énervé ou lancer une pique sarcastique. Mais ce n'est pas le cas. Au contraire j'en suis même honoré. Je sourie au louveteaux et il me rend mon sourire. Je pense à Elérina. Je suis impatient d’être papa. Enfin bref, chaque chose en son temps. Le loup brun, Tybalt c'est son nom prend le petit par les crocs délicatement ce qui m'étonne. Puis il se tourne vers moi et me dit :
"On doit commencher chon entrainement auchourd'hui, ou aiche qu'on va?"
Je réfléchis un moment. Je pourrais lui apprendre les bases de la chasse dans la foret charbonneuse. Puisque je suppose que je dois lui apprendre à chasser et mon "coéquipier" lui apprendre à se battre.

Code By AFTERGLOW

Invité
Invité
Anonymous
En savoir plus
Jeu 26 Fév - 10:00

Jauges :
Force : 8
Agilité : 8
Endurance : 4



Mentors et apprenti



Le grand mâle fauve n'a pas encore disparu dans les profondeurs du tunnel que déjà, je suis soulevé de terre à nouveau. Flippé, je me laisse faire sans un mot. Après tout, cet inconnu, Tybalt, n'est pas aussi brutal qu'il semblait l'être tout à l'heure, face au loup noir. Ses dents vibrent sur la peau de mon échine, il s'adresse à son coéquipier. Je trouve étrange de les nommer ainsi alors qu'ils n'ont pas la même odeur. Tybalt est un hordien, j'ai reconnu les mêmes effluves musquées que sur le grand mâle qui m'a amené ici. Ils sont alliés, frères de meute. Alors qu'Ebène à cette nuance boisée, que je hume toujours dans le pelage de maman. Tybalt parle de commencer son entraînement. Son à moi ? Mon entraînement ? Je croyais pourtant que nous n'étions apprentis qu'à cinq mois ? J'en ai à peine deux et je dois déjà apprendre des choses ? Si je devrais être paniqué à l'idée d'être confrontés aux exercices d'un Sekmet adulte et d'un hordien, c'est pourtant un sourire qui se dessine dans ma tête. Je vais montrer ma valeur à mon père, et je serais le plus jeune ... Le plus jeune quoi, déjà ? Je n'sais même pas ce que je désire devenir. Mon sourire mental disparaît, et me voilà perdu entre ses dents.

Le loup noir, quand à lui, semble prendre le temps d'enregistrer les paroles de celui qui m'a amené. Il m'a semblé sentir les hormones de la peur, lorsque nous sommes arrivés. Qui que soit ce mâle fauve, il tient les autres en respect et en ça, je le crains d'autant plus. Pourquoi m'avoir pris moi ? Suis-je un prix ? Les sekmets auraient-ils un quota de louveteaux à livrer aux hordiens ? Devrais-je quitter ma mère et toute ma famille lorsque je serais plus grand, pour aller obéir à une louve sans pitié ? Maman nous apprend à avoir peur de la horde. Alors moi, j'ai peur. Même si l'un d'eux me donne des mentors, et même si un autre me porte en ce moment-même. Je ne les connais pas, et je sais seulement d'eux qu'ils sont dangereux et n'éprouvent aucune forme de compassion. Ils tuent, pillent, massacrent. C'est là leur raison d'exister. Je ne veux pas être un assassin. Je veux jouer avec mes copains et rendre mes parents fiers de moi. Mais aujourd'hui, je dois apprendre quelque chose de ces adultes, c'est une obligation. Le loup noir me sourit, je lui rend son sourire. Il est moins impressionnant que Tybalt. Il me fait moins peur. Il ne répond pas à la question de mon porteur, et j'attends, la queue entre les pattes, que l'un se décide à prendre la tête de la marche.

Tybalt
Mange Lumière
Mange Lumière

Fiche de personnage
force:
Mentors et apprenti (PV: Adriel et Ebène) Qkci105/100Mentors et apprenti (PV: Adriel et Ebène) Qkci  (105/100)
agilité:
Mentors et apprenti (PV: Adriel et Ebène) Qkci105/100Mentors et apprenti (PV: Adriel et Ebène) Qkci  (105/100)
endurance:
Mentors et apprenti (PV: Adriel et Ebène) Qkci105/100Mentors et apprenti (PV: Adriel et Ebène) Qkci  (105/100)
Tybalt
En savoir plus
Jeu 26 Fév - 20:01



Mentors et apprentis.

Tybalt & Adriel & Ebène
Force : 63 - Endurance : 49 - Agilité : 46



Tu regarde le chasseur noir. qui semble prendre son temps pour répondre. Tu roule des yeux et le bouscule hors de ton chemin, la forêt charbonneuse te vient en premier à la tête. Un lieu ou vous serez cacher et ou s'amasse pas mal de proies. Tu ne demande pas son avis et te dirige directement vers le lieu. Tu atteint la fissure dans la blessure qui donne sur l'éxterieur. Cela ne va pas être pratique de sauter et de faire toutes ces autres acrobaties avec un louveteau entre les mâchoires mais bon. Ton regards froid et serieux balais les paroies pour trouver le chemin qui évitera au maximum les secousses. Un long grondement rauque sort de ta gorge, histoire de prévenir le louveteau de s'accrocher. Tu te ramasse sur toi même et d'un bond puissant bondit sur un premier rocher. tu continue alors en escaladant une des paroies et puis, tu saute à nouveau atteignant la terre ferme. Tu jette un coup d'oeil derrière toi, Ebène te suis. Tant mieu. Tu continue ta route à travers cette grande lande qui te sépare du couvert des arbes...arbes sans feuilles d'ailleurs, mais bon c'est déjà ça. Plusieurs aigles de fer plane dans le ciel et semble se battre avec rage. vous aller devoir faire vite, très vite si cous ne vouler pas vous retrouver démembré. Ton corps à subis bien trop de fois l'attaque des bombes et à gouter à chacunes d'elles, pas besoins d'en avoir plus. Tu te jette alors dans une course contre la montre, ventre à terre, tu ne prend pas le temps de regarder derrière toi, ça te déstabiliserait et risquerais d'être une grosse erreur. Heuresement les obus ne tombe pas par centaines et sont donc plutôt facile à eviter, à ton grand bohneur. Enfin, semble t-il que la distance entre toi et cette forêt se réduis.

Tu finis par atteindre les arbre et rampe vers quelques restes de buissons, tu jette un coup d'oeil vers les cieux, ils sont loins. Tu te redresse et observe Ebène vous rejoindre, tu pose le louveteau sur le sol de cendre, et l'entour de ta queue, pour l'empecher d'avoir l'idée de partir.

Code By Reira
Invité
Invité
Anonymous
En savoir plus
Ven 27 Fév - 22:14


Mentors et apprentis

« Commençons »


J'allais annoncer la destination que j’estimais être la meilleure lorsque le hordien au pelage brun roule des yeux et me bouscule. Mais c'est pas vrai. Je vais devoir entraîner un louveteau avec lui. Non, je ne pense pas que cela va être possible. Une dizaine de minutes avec lui et j'ai déjà envie de le tuer. Pourtant, je n'ai pas le choix. Je repense au loup fauve et me dis qu'en fait cela va très bien se passer. Enfin, bref comme si j'avais le choix. Je rejoins Tybalt qui était déjà parti le petit dans la gueule. Il semble se diriger vers la forêt charbonneuse. Mais c'est ça vole moi mon idée, je ne te dirais rien. Au moins nous serons vite synchrone. L'entrainement du petit n'en sera que plus efficace. Je ne sais absolument pas pourquoi mais j'aime déjà beaucoup ce louveteau. Je sais qu'il a du potentiel pour la chasse. Je l'ai vu renifler le coin de son petit museau. Normalement, les louveteaux n’acquièrent ce genre de capacités qu'après plusieurs mois d'entrainement. Se pourrait t'il que je vais devenir le mentor du petit le plus doué de la meute. Ma foi, ce n'est pas une si mauvaise chose finalement. Je bondis de rocher en rocher derrière Tybalt.Je dois bien reconnaître qu'il est plutôt agile pour une brute épaisse. Non, ce n'est absolument pas un compliment. Une fois à la surface le loup brun met ventre à terre et avance à couvert. Je jette un coup d’œil vers le ciel et vois des aigles de fers par dizaine sillonner le ciel. Les obus pleuvent. Je me retiens de piquer un sprint vers les fourrés. Je pourrais y être en moins de deux. Mais je suis le loup brun. Il a de toute façon ouvert un chemin sur. La distance se réduit petit à petit. Ça y est nous y sommes. Je rejoins tranquillement Tybalt devant les maigres buissons. Les aigles de fer ont quittés le ciel. Le loup brun pose le louveteau au sol et l'entoure de sa queue comme pour l’empêcher de s'enfuir. Bonne idée, il ne manquerait plus qu'il nous file entre les pattes. Je me tourne vers le petit et lui dis : Comment tu t'appelles petit ?
Il me répond d'une petite voix : Adriel
Je poursuis : Tybalt et moi sommes tes mentors.Nous allons t’entraîner à partir d'aujourd'hui. Règle numéro un tu ne t'éloignes pas trop de nous. Comme tu as pu le voir c'est très dangereux ici. Bon, que peux tu me dire sur la chasse ?

Code By AFTERGLOW

Invité
Invité
Anonymous
En savoir plus
Ven 27 Fév - 22:50

Jauges :
Force : 8
Agilité : 8
Endurance : 4



Mentors et apprenti



Entre les crocs de Tybalt, je me sens à la fois vulnérable et intouchable. Le premier qui voudra m'atteindre devra se frotter aux armes destructrices de mon porteur, et d'après ce que j'ai compris il n'a pas intérêt à ce qu'il m'arrive quelque chose. Le mâle brun les a prévenus avant de m'abandonner entre leurs pattes. Mon regard se pose sur l'adulte sombre, je me demande pourquoi je suis sous la tutelle de ces deux loups. Pourquoi eux ? Pourquoi moi, et pas mon frère ou l'une de mes soeurs ? Qu'est-ce qui a poussé le grand mâle fauve à me choisir parmi nous tous ? Déjà Tybalt se met en route, visiblement pas assez patient pour attendre l'avis du chasseur. Quand je vois les obstacles se profiler devant nous, je préfère fermer les yeux et attendre que ça passe. Mon corps est alors bringuebalé dans tous les sens pendant plusieurs longues secondes, avant de sentir un sol étrange sous mes fesses. Je rouvre les yeux sur un monde totalement nouveau, que je n'avais jamais eu l'occasion de découvrir avant aujourd'hui. L'Extérieur. Mon regard innocent semble vouloir tout voir en même temps. Mes oreilles se dressent haut sur mon petit crâne et ma truffe cherche toutes les odeurs qui existent et qu'elles n'avait pas pu connaître avant. Un monde nouveau se présente.

Cependant, tout en étant émerveillé par tant de nouveautés, je suis aussi effrayé. Il ne me viendrait pas à l'idée de me débattre entre les mâchoires de Tybalt, sauf éventuellement pour filer tout droit là d'où nous venons. Sauf que j'ai fermé les yeux, alors je ne saurais retrouver seul mon chemin. Je préfère donc me tenir à carreaux en attendant d'être de nouveau sous terre, en sécurité près de la chaleur réconfortante émanant de maman, Kayahan, Dalioka et Maliah. Le chasseur est juste derrière nous, je sens son odeur tout le long du chemin. Je sens aussi des effluves métalliques, et je vois d'immenses chauves-souris verdâtres dans les airs. Elles ne volent pas aussi vite que celles que je connais, et leur trajectoire n'est pas aussi imprécise. Elles planent tout droit, sans jamais bouger leurs ailes. Mais elles attaquent différemment de celles que j'ai rencontré sous terre. Elles me font beaucoup plus peur. Je me recroqueville un peu plus sur moi-même, jusqu'à ce que les bruits effrayants diminuent et que je ne les voie plus au plafond. Alors seulement, Tybalt me dépose au sol. Tétanisé par la peur de l'inconnu, je me terre bien volontiers en centre de sa queue, réconfortante même s'il est un parfait inconnu pour moi. Le chasseur nous rejoint, et me fait face. Il ne me fait pas peur.

Sa voix n'est pas agressive, ses crocs ne sont pas à l'air libre. Il ne me menace pas en demandant mon nom alors, timidement, je le lui donne. Il m'explique officiellement qu'ils sont mes mentors. Ca ne répond pas à ma principale question mais, avide de comprendre, je l'écoute sans le quitter des yeux, attentif. Je grave dans ma mémoire que je ne dois pas m'éloigner d'eux. Et en jetant un timide regard autour de nous, je me dis qu'il n'y a aucun risque. Toutes ces odeurs, tous ces bruits, toutes ces couleurs sont bien trop inquiétants pour moi. Je préfère de loin rester entre les pattes de deux adultes expérimentés qui connaissent déjà le monde extérieur. J'acquiesce en silence tout le long, espérant satisfaire mes mentors. Je réfléchis à la question du chasseur. Qu'est-ce que maman nous a appris, sur la chasse ? L'odeur d'herbe de bon matin, c'est un lapin. Si l'on sent les fruits des bois, gare au putois. Attention à l'air acide, les souris s'éparpillent. Je répéterais bien ce que je sais à mon mentor, mais son regard me semble si sérieux que la comptine de maman me paraît dénuée de sens. Je cherche mes mots de longues secondes, ma truffe sans cesse en mouvement, et j'essaie de mettre des images sur mes souvenirs. Bien penser.

- Maman dit que les chasseurs rapportent la nourriture pour subvenir aux besoins de la meute. Ils doivent être coordonnés, rusés et endurants. Chacun à un rôle à jouer, et tous sont indispensables. Elle dit que l'union fait la force, et qu'un loup solitaire ne peut pas passer l'hiver.

Tybalt
Mange Lumière
Mange Lumière

Fiche de personnage
force:
Mentors et apprenti (PV: Adriel et Ebène) Qkci105/100Mentors et apprenti (PV: Adriel et Ebène) Qkci  (105/100)
agilité:
Mentors et apprenti (PV: Adriel et Ebène) Qkci105/100Mentors et apprenti (PV: Adriel et Ebène) Qkci  (105/100)
endurance:
Mentors et apprenti (PV: Adriel et Ebène) Qkci105/100Mentors et apprenti (PV: Adriel et Ebène) Qkci  (105/100)
Tybalt
En savoir plus
Mer 4 Mar - 18:33




Mentors et apprentis.

Tybalt & Adriel & Ebène
Force : 63 - Endurance : 49 - Agilité : 46



Tu n’écoute pas la conversation des deux loups. Tu préfères laisser cette journée à ébène, tu t’occuperas du petit demain. Tu te relèves.

[b]"Bon, je vous laisse, entrainer vous bien je m’occuperais de toi demain petit. »

Tu donne un coup de museau effectif au petit par sympathie et te relève, te dirigeant vers le camp
(rp super cours pour ne ppas le bloquer à cause de mon coup du sort qui m’empêche de m’entrainer pendant 10 jours X) )

Code By Reira


Invité
Invité
Anonymous
En savoir plus
Jeu 12 Mar - 19:28


Mentors et Apprentis

« L'apprentissage  »


Jauges:
 

Le louveteau au pelage fauve jette un coup d’œil effrayé aux environs avant de reporter son attention sur le loup brun et moi. Il écoute ma question avec attention et après un temps de réflexion y apporte une réponse plus que satisfaisante. 
Notamment,pour un louveteau aussi jeune. Maman dit que les chasseurs rapportent la nourriture pour subvenir aux besoins de la meute. Ils doivent être coordonnés, rusés et endurants. Chacun à un rôle à jouer, et tous sont indispensables. Elle dit que l'union fait la force, et qu'un loup solitaire ne peut pas passer l'hiver.
Je ne sais pas qui est la mère de ce petit mais elle connait parfaitement son affaire. Je n'aurais pas dit mieux. Ce sont toutes les raisons qui m'ont poussés à choisir la voie du chasseur plutôt que celle du guerrier comme mon défunt frère. Mais, j'adore malgré tout le combat. Cependant, je considère le guerrier et le chasseur comme aussi important l'un que l'autre. Le guerrier se bat pour les siens. Il protège la meute. Le chasseur la nourrit et la protège donc à sa façon. Mais je ne pense pas que le petit ai besoin de connaitre mon avis sur la chasse. La théorie ne vaut pas triplette. C'est la pratique qui forme,qui aguerrit et endurcit. Je m'appretais à annoncer à Adriel la suite des opérations lorsque le hordien se releva et dit :  Bon, je vous laisse, entraîner vous bien je m’occuperais de toi demain petit. 
Il donne un coup de museau affectueux à mon apprenti, bon d'accord notre apprenti puis se dirige nonchalamment vers le camp. J'adresse un grand sourire au louveteau puis lui dit: Excellente réponse Adriel. On va maintenant passer aux choses sérieuses. Je vais chasser et tu vas m'observer attentivement. Puis,lorsque je te dirais de venir. Tu approcheras. D'accord. 
Le petit hoche la tète plein de bonne volonté. Je lève le museau afin d'analyser les effluves de la forêt. L'air est riche bien que souillé par le passage des aigles de fers. C'est toujours mieux que la faille selon moi. Une odeur particulière attire mon attention. Un fumet plus qu’alléchant. Je colle ma truffe au sol et renifle la piste fraîche comme l'aurore. J'avance lentement totalement concentré. Ça y est. Un terrier de lapin. J'insère une patte à l'intérieur et le lapin sort par un trou à quelques mètres. Il a flairé les ennuis. L'herbivore détale à toute vitesse. Je le suis à toute vitesse. Je ne le laisserais pas filer. J'ai une revanche à prendre sur les lapins. Je lui bondis dessus et l'immobilise d'une patte. Il se débat furieusement dans tous les sens. Je lui brise une patte.Puis je me tourne vers Adriel et lui lance : Approche petit.          

Code By AFTERGLOW

Invité
Invité
Anonymous
En savoir plus
Ven 13 Mar - 18:07

Jauges :
Force : 8
Agilité : 8
Endurance : 4



Mentors et apprenti



Attentif aux commentaires de Ebène sur ce que j'ai dis, je ne fais pas attention à Tybalt qui remue derrière moi et s'éloigne déjà.

- Bon, je vous laisse, entraînez-vous bien. Je m’occuperais de toi demain, petit.

Je tourne vers lui un regard étonné. Déjà ? Je n'ai pas le temps de poser ma question, son museau m'effleure et l'instant d'après, il disparaît entre les immenses bâtons de bois couverts de choses vertes et mouvantes. Je reporte immédiatement mon attention sur Ebène, qui ne semble pas le moins du monde dérangé par le départ de Tybalt.

- Excellente réponse Adriel. On va maintenant passer aux choses sérieuses. Je vais chasser et tu vas m'observer attentivement. Puis, lorsque je te dirais de venir, tu approcheras. D'accord ?

J'acquiesce, le regard fixé sur lui, toute mon attention concentrée sur le loup sombre. Déjà, le mâle adulte cherche une proie à traquer. A l'image de mes premières tentatives dans les sous-terrains, il hume l'air pour y dénicher des effluves qui le mettrait sur une piste. Par réflexe, ma truffe s'agite dans tous les sens pour capter les mêmes odeurs que lui, les analyser et les mémoriser selon les réactions de mon mentor. Parce qu'apprendre à mon âge, c'est aussi et surtout imiter mes aînés. Rapidement, notre attente est nourrie de succès. Comme indiqué plus tôt par l'adulte, je n'esquisse pas le moindre mouvement et je le regarde faire tout le long. Un animal aux grandes oreilles s'extirpe de son antre, et je reconnais bien vite l'odeur du lapin que maman nous a fait découvrir. Ebène par en chasse, attrapant sa proie plus vite que je ne l'aurais cru. Mais l'animal, vivace, essaie de se sortir de ce mauvais pas en s'agitant de tous côtés. Dans un craquement sourd, j'entends les os de sa patte se briser. Il cherche toujours à s'enfuir, mais désormais il ne peut plus que ramper.

- Approches, petit.

Intimidé, j'avance lentement, les oreilles plaquées contre mon crâne. Mes yeux bruns ne quittent pas le lapin, je suis horrifié. Quoi qu'après un instant, la curiosité l'emporte sur l'incompréhension.

- Pourquoi le faire souffrir plutôt que de lui briser la nuque ? Maman dit qu'il faut faire vite, ne pas perdre son énergie.

Helya
Braise d'Hiver
Braise d'Hiver

Fiche de personnage
force:
Mentors et apprenti (PV: Adriel et Ebène) Qkci105/100Mentors et apprenti (PV: Adriel et Ebène) Qkci  (105/100)
agilité:
Mentors et apprenti (PV: Adriel et Ebène) Qkci105/100Mentors et apprenti (PV: Adriel et Ebène) Qkci  (105/100)
endurance:
Mentors et apprenti (PV: Adriel et Ebène) Qkci105/100Mentors et apprenti (PV: Adriel et Ebène) Qkci  (105/100)
Helya
En savoir plus
Jeu 26 Mar - 15:57

[ des nouvelles ? si vous souhaitez archiver merci de le dire dans la section approprié ! ]

_________________





Contenu sponsorisé
En savoir plus

 Mentors et apprenti (PV: Adriel et Ebène)


 :: Archives :: Archive des RPs