Souffle acide du vent, larmes brulantes du ciel. Le monde ne ressemble plus aux paysages d'autrefois. Les cataclysmes ont frappé, des colonnes de flammes et de fumées se sont élevées sur l'horizon. La guerre. La guerre des hommes. Et nous, les loups n'avons eu d'autres choix que de fuir. Nombreux furent nos congénères emportés. Nous traversâmes les plaines cabossées, les forêts de cendres, poursuivis par la faim, traqués par la mort.

Notre salut, nous le devions malheureusement à ceux qui avaient provoqué notre malheur.


 

 :: Territoires des meutes :: Territoire Navnik :: La Mine condamnée

 Moving the past ~ feat Valyria

Altruisme du Voyageur
Altruisme du Voyageur

Fiche de personnage
force:
100/100  (100/100)
agilité:
100/100  (100/100)
endurance:
100/100  (100/100)
avatar
En savoir plus
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 6 Juil - 15:57




Moving the past

Force : 100
Agilité : 100
Endurance : 100

Finwë & Valyria

Finwë galopait à toute allure, ses pattes martelant le sol au rythme de sa course. Elle sentait la chaleur monter de la terre, lui brûlant les pattes à chacun de ses pas. Elle devait partir, vite. La louve se retourna. Et une vision d'horreur lui apparut. Ils étaient trop lents. Le reste des Navniks était derrière et les flammes venaient lécher leurs flancs. Les hurlements qu'elle n'avait alors pas entendus envahirent ses oreilles, ainsi que l'odeur de mort. Finwë écarquilla les yeux. Elle aperçut Kheryel, Talia et Nova au milieu des autres, déjà condamnés. Lorsqu'elle observa chaque visage, elle reconnut également Natan, Altaïr, Icare, Adriel, Shiro, Mira ... tous ses frères et sœurs de meute, ses amis, sa famille.
La louve hurla de désespoir alors que l'incendie s'approchait dangereusement d'elle. Elle s'élança en avant, se dirigeant droit vers ses petits. Il était déjà trop tard ... Faisant volte-face, elle se rendit compte que les flammes l'encerclaient. L'étau se resserra petit à petit, la chaleur devint insupportable, puis la mort se jeta soudainement sur elle.


Finwë ouvrit les yeux dans un sursaut. Son cœur tambourinait, elle pouvait en entendre résonner les battements dans sa tête. La louve grise se redressa lentement, parcourant du regard la mine. Les Navniks dormaient pour la plupart, certains contre leur famille, d'autres en solitaire dans leur coin. Elle posa ses yeux gris souris sur Kheryel, dont la fourrure douce était contre la sienne, et qui semblait paisible lui aussi. Nova s'était assoupi plus loin, préférant dormir loin de ses parents maintenant qu'il avait sept mois.
Le bras-droit se releva sans faire le moindre bruit, veillant à ne pas réveiller son compagnon, puis elle se dirigea à pas silencieux vers la sortie. Lorsqu'elle émergea à l'air libre, elle fut accueillie par la fraîcheur de l'air nocturne. Elle s'ébroua, puis laissa ses pattes la guider toujours plus haut, gravissant en bonds agiles les parois des montagnes. Lorsqu'elle arriva en haut d'un petit sommet, la louve s'avança sur un rocher plat et s'y assit. Là, elle leva les yeux vers le ciel étoilé, admirant l'éclat des astres qui veillaient sur eux. Elle se demanda si sa mère s'y trouvait, si elle l'observait en ce moment-même, aux côtés du frère de Nova. Même si elle n'en montrait aucun signe, la mort de l'un de ses louveteaux à la naissance l'affectait beaucoup, même après tant de temps.
Puis elle songea à son cauchemar. Il l'inquiétait. Était-ce une vision menaçante ou un simple rêve sans aucune signification ? Elle espérait de tout cœur que ce n'était que le fruit de son imagination. De toute façon, elle avait déjà perdu la plupart des loups auxquels elle tenait. Talia n'était toujours par revenue, Natan et Adriel étaient partis sans même lui dire au revoir. Quand à Icare et Altaïr, ils s'étaient évaporés dans la nature. Elle ne savait même pas s'ils étaient encore en vie ou si elle devait abandonner tout espoir de les revoir un jour.
Tant de questions sans réponses, tant de choses qu'on lui avait prises. Et même si elle avait Kheryel et Nova, la louve se sentait terriblement seule. Derrière son allure puissante, son regard dur et son impression de force mentale se dissimulait une ombre, un spectre de la louve joyeuse qu'elle avait été. De solitaire désespérée, elle était devenue le bras-droit d'une meute puissante, une compagne et une mère, une amie. Mais aujourd'hui elle avait l'impression que tout cela lui échappait, lui glissait entre les pattes sans qu'elle ne puisse rien y faire. Et elle n'y trouvait aucune solution. Au final, était-elle digne de son rang ? Tant de loups comptaient sur elle ... Et si elle n'était pas à la hauteur ?
Mais elle n'eut pas le temps d'y réfléchir plus longtemps. Ses oreilles pivotèrent vers l'arrière, repérant le bruit de pas d'un congénère. Finwë tourna la tête pour voir Valyria. Elle ne connaissait la sentinelle que de vue, mais savait que c'était elle qui veillait sur Mira, la fille d'Altaïr, lorsque sa mère biologique était morte. Ne voulant pas l'inquiéter inutilement ni montrer de signe de faiblesse, le bras-droit la salua d'un geste poli de la tête, esquissant un léger sourire.
«Je vois que je ne suis pas la seule à errer cette nuit.», lança-t-elle.
Dans un certain sens, elle était soulagée que la louve se soit montrée. Elle devait se changer les idées.


© REIRA DE LIBRE GRAPH

_________________

Code par Zagan
Flamme de la Véhémence
Flamme de la Véhémence

Fiche de personnage
force:
5/100  (5/100)
agilité:
5/100  (5/100)
endurance:
12/100  (12/100)
avatar
En savoir plus
Voir le profil de l'utilisateur https://camille.legey.fr/
Sam 29 Juil - 19:27




«Moving the past.»
AVEC FINWË

La nuit était déjà bien entamée et faute de pouvoir regarder Mira dormir cette nuit, je devais surveiller les alentours du territoire. Et alors que tous c'était laissé emporté par un sommeil profond dans la mine, je devais faire preuve d'une grande vigilance et être attentive au moindre bruit. Je me déplaçais à pas feutrés et longeais le sentier tout en inspectant la moindre odeur. Des animaux en tout genre étaient passés par là, des loups de la meute également, rien d'anormal. Je marchais tranquillement prenant le temps de profiter des étoiles qui décoraient le ciel. La lune brillait de mille feu, éclairant ma route. Je jetais un rapide coup d’œil a la cavité. La nuit avait fait prisonnier le font de la grotte et seule l'humidité était palpable. Aucune trace d'intrus ici non plus. Je revenais sur mes pas pour continuer ma ronde en observant sans cesse les mêmes lieux au cas ou, un clandestin en aurai profiter pour passer.

De retour proche de la mine, je m’apprêtais à recommencer mon rituel nocturne quand un bruit m'interpella. Mon ouï avait entendu des griffe gratter le long de la roche, quelqu'un avait escalader un pan de montagne. Aucune odeur suspecte ne parvenaient pourtant jusqu'à moi, seulement celle des Navniks. Curieuse malgré tout de connaitre celui ou celle qui ne parvenait à trouver le sommeil, je décidais d'abandonner ma tâche quelques instant. Il faut dire qu'être sentinelle c'est un truc de solitaire. J'apercevais au loin la silhouette d'une louve et en me rapprochant encore, son pelage gris se révéla à moi. C'est Finwë, la bras droit de la meute. Par respect je m'arrêtais quelques pas en arrière pour ne pas déranger sa tranquillité. Que faisait-elle debout à une heure si tardive. Ne devrait-elle pas se reposer ? Aider à gérer une meute n'était pas si simple.

«En effet, mais il semblerai que j'ai un meilleur justificatif si l'ont puis dire.»

Je n'avais pas osé demandé pourquoi elle se trouvait la, seule. C'était impoli et surement trop personnel, mais j'imagine que parfois c'est un besoin qui se fait sentir. Observer les astres sous la légère brise, plutôt qu'essayer de rencontrer un sommeil inexistant. Au final ça devait être une forme de repos comme une autre.
FORCE: 5 | AGILITÉ: 5 | ENDURANCE: 12

Codage par Zagan.
Altruisme du Voyageur
Altruisme du Voyageur

Fiche de personnage
force:
100/100  (100/100)
agilité:
100/100  (100/100)
endurance:
100/100  (100/100)
avatar
En savoir plus
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 31 Juil - 15:20




Moving the past

Force : 100
Agilité : 100
Endurance : 100

Finwë & Valyria

Valyria s'arrêta à une distance respectable pour la saluer à son tour.
«En effet, mais il semblerai que j'ai un meilleur justificatif si l'on puis dire., répondit-elle.
Finwë acquiesça tout en se redressant. Elle savait que la plupart des Navniks étaient des loups fidèles et investis, et Valyria ne faisait pas exception. Bien qu'elle ne la connaisse pas encore personnellement, elle savait que la sentinelle avait toujours fait son travail et était digne de confiance. Aussi ne la reprit-elle pas sur sa réponse honnête.
-Oh tu sais, je pense que tu peux te reposer. Cette nuit est plutôt calme et d'autres sentinelles sont déjà en train de rôder aux frontières. Mais j'apprécie de te voir aussi assidue à la tâche., ajouta le bras-droit d'un ton posé.
Elle observa l'autre louve longuement. Elle n'était pas très musclée pour son âge, plutôt frêle même. Finwë garda en tête de lui proposer de s'entraîner avec elle plus tard. Elle en aurait bien besoin et depuis qu'Adriel avait disparu, Finwë s'était engagée à aider tous les loups de la meute sans distinction au lieu de se concentrer uniquement sur un seul apprenti. Et puis, cela lui permettrait de faire plus ample connaissance avec les autres Navniks car si elle était leur bras-droit et les connaissait tous de loin, elle n'avait en y songeant que peu de liens dans la meute à part sa famille. Mais, quand elle y réfléchissait, elle craignait de se lier d'amitié avec d'autres loups. Il semblerait qu'un mauvais sort s'acharne sur elle et que tous ceux qu'elle aimait disparaissaient tôt ou tard et d'une façon ou d'une autre.
Se sortant de ses pensées et prenant un air plus amical, Finwë posa de nouveau son regard gris sur Valyria.
-Comment va Mira ?», s'enquit-elle.
Elle n'avait pas eu le temps d'adresser la parole à la jeune louve depuis longtemps et se demandait désormais comment elle supportait la disparition de son père durant l'exode. Elle regretta quelque peu de ne pas être allée voir l'apprentie pour prendre de ses nouvelles. Elle était si naïve et innocente, elle avait besoin de quelqu'un pour l'épauler. Heureusement, Valyria semblait bien s'occuper d'elle.


© REIRA DE LIBRE GRAPH

_________________

Code par Zagan
Contenu sponsorisé
En savoir plus

 Moving the past ~ feat Valyria


 :: Territoires des meutes :: Territoire Navnik :: La Mine condamnée