Souffle acide du vent, larmes brulantes du ciel. Le monde ne ressemble plus aux paysages d'autrefois. Les cataclysmes ont frappé, des colonnes de flammes et de fumées se sont élevées sur l'horizon. La guerre. La guerre des hommes. Et nous, les loups n'avons eu d'autres choix que de fuir. Nombreux furent nos congénères emportés. Nous traversâmes les plaines cabossées, les forêts de cendres, poursuivis par la faim, traqués par la mort.

Notre salut, nous le devions malheureusement à ceux qui avaient provoqué notre malheur.


 

 :: Territoires des meutes :: Territoire Sekmet :: Le sous-bois de Grenade

 "Fleurs de rubis, labyrinthes d'odeurs et vieux amis" PV Swydu et Torak

Phénix Éternel
Phénix Éternel

Fiche de personnage
force:
7/100  (7/100)
agilité:
7/100  (7/100)
endurance:
6/100  (6/100)
avatar
En savoir plus
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 5 Juil - 1:02


"Fleurs de rubis, labyrinthes d'odeurs et vieux amis"
| Force: 7 | Agilité: 7 | Endurance: 6 |


Swydu s'étira.
Encore courbaturé de son entrainement avec son mentor, il marchait avec précautions.
Dovahkiin n'y était pas allé de patte morte !
Mais il ne viendrait pas à l'esprit du louveteau de lui demander de faire plus doucement. Un ennemi n'irait pas plus doucement avec lui sous le simple prétexte qu'il n'était qu'un jeunot, et si ça avait été facile, il n'aurait pas été aussi concentré sur l'entrainement.
Mais peut-être qu'une course dans les bois lui permettrait de chasser un peu les nœuds créés par l'effort. Par réflexe, il chercha Nilaya, ou Athos, des yeux pour les prévenir - puis s'éloigna résolument. Il avait dépassé l'âge de demander l'autorisation. Il avait six mois maintenant, quand même !

Il gagna les sous bois d'un trot régulier, puis jeta un regard circulaire autour de lui.
A cette heure tardive de la journée, aucune fleur de pierre ne brillait véritablement. Père l'avait déjà emmené là aux premières heures de l'aube. Elles étincelaient alors d'un rouge scintillant, et c'était si beau que Swydu avait cru rester à jamais hypnotisées par elles. A son habitude, il les avait examinées en tout sens, mais la pierre froide et lisse ne lui avait rien appris.

Ce jour là, le loup noir se contenta de regarder s'il était seul, puis il colla sa truffe au sol. Une explosion d'odeurs lui parvint. Anciennes et jeunes odeurs de proies, amis, inconnus et membres de la meute - tous étaient un jour passés par là, et tous avaient laissé une trace, invisible pour les yeux. Le sous bois, peu exposé à la pluie ou au vent, mettait du temps à effacer les odeurs.
Swydu n'avait aucun entrainement dans ce domaine. Il n'en reconnaissait que très peu - mais parmi elles, il y avait... celle de Torak !
Le loup était passé par là, plus ou moins récemment, ça Swydu n'arrivait à trouver aucune autre précision.
L'odeur se perdait ensuite - ou plus probable, Swydu perdait ensuite l'odeur - mais cela importait peu pour lui. Continuant à trottiner, il reprit sa course, espérant tomber sur son ami.



codes par shyvana
Miroir de Brume
Miroir de Brume

Fiche de personnage
force:
12/100  (12/100)
agilité:
7/100  (7/100)
endurance:
7/100  (7/100)
avatar
En savoir plus
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 7 Juil - 13:50




Fleurs de rubis, labyrinthes d'odeurs et vieux amis

Force : 12
Agilité : 7
Endurance : 7

Torak & Swydu

Torak se prélassait au soleil lorsque ce dernier commença à disparaître derrière l'horizon. Le jeune Sekmet se redressa et s'étira longuement tout en poussant un bâillement bruyant. Il s'ébroua ensuite, ôtant la poussière et la terre qui s'étaient accumulés sur son pelage immaculé. Le mâle jeta un regard alentours. Personne. Il avait espéra que son frère Sokka l'aurait rejoint après son entraînement avec leur mère mais l'apprenti guerrier était certainement trop fatigué pour tenir sa promesse. Torak aussi avait subi l'un des entraînements de Midona, et le lendemain il avait avancé tel un vieillard à cause de ses muscles endoloris.
Le jeune loup arpenta paisiblement le sous-bois qu'il connaissait désormais par cœur pour l'avoir longuement exploré avec Sokka et les autres louveteaux de la meute. Il savait qu'il se ferait probablement disputer par son père pour avoir manqué leur entraînement cet après-midi, mais il prit cependant tout son temps. Tandis qu'il humait les différentes senteurs forestières de l'endroit, Torak repéra une odeur familière, et récente. Celle de Swydu. Le prince avait son âge et était né à quelques jours d'intervalles de Sokka et lui. Ils avaient grandi ensemble et avaient passés de longues heures à jouer et à se chamailler lorsqu'ils étaient louveteaux. Cela faisait un moment que Torak n'avait pas vu le mâle d'ébène, chacun étant trop pris par son apprentissage. Mais comme l'occasion se présentait, Torak n'allait pas la manquer.
Il suivit tant bien que mal la piste de son camarade de jeu avant de repérer sa fourrure sombre parmi les fourrés un peu plus loin. Le jeune loup se plaqua au sol immédiatement, restant le plus silencieux possible. Il se mit à ramper à pas feutrés vers sa cible, retenant presque son souffle pour ne pas trahir sa présence à Swydu. Bientôt, il fut assez proche. Alors il fléchit les pattes, banda ses muscles, puis d'une impulsion sur ses membres postérieurs il bondit sur le prince.
Lorsqu'il atterrit sur son dos, tous deux roulèrent au sol. Torak se releva d'un bond et plaqua son camarade par terre en le maintenant à l'aide de ses pattes.
«Bouh !, s'exclama-t-il avant de relâcher son emprise et de le laisser se redresser à son tour. Pas mal ma nouvelle technique d'attaque, n'est-ce pas ?»
L'apprenti sentinelle prit un air fier en posant son regard ambré sur Swydu, attendant avec impatience qu'on compliment ses progrès.


© REIRA DE LIBRE GRAPH

_________________


Code par Zagan
Phénix Éternel
Phénix Éternel

Fiche de personnage
force:
7/100  (7/100)
agilité:
7/100  (7/100)
endurance:
6/100  (6/100)
avatar
En savoir plus
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 20 Juil - 15:03


"Fleurs de rubis, labyrinthes d'odeurs et vieux amis"
| Force: 7 | Agilité: 7 | Endurance: 6 |


Une fourrure blanche bondit sur son dos, et un sursaut mêlé de peur et d'adrénaline prit son cœur. Puis l'odeur de Torak envahit son nez, et sa peur fila pour ne laisser que l'adrénaline. Ils roulèrent ensemble, Swydu, luttant comme il pouvait, puis s'arrêtèrent, le loup blanc l'immobilisant.
Après quelques instants, il le laissa se relever, s'exclamant:
"Bouh ! Pas mal ma nouvelle technique d'attaque, n'est-ce pas ?"
Le louveteau noir se secoua, se débarrassant des débris de la forêt qui s'était accroché à lui lors de la roulade.
"Quoi, ça une attaque ? Swydu prit une voix surprise, J'ai cru qu'on lapin mort me tombait dessus."
Mais, pour lui-même, le louveteau prit note de presser son mentor de lui enseigner. Il n'avait rien vu arriver, et il voulait pouvoir répliquer la même chose la prochaine fois. Pas question que Torak devienne un meilleur guerrier que lui !

"Mais j'imagine que comme ça fait un moment qu'on s'est pas vu, tu t'es dit que je ne ferais pas la différence.", le taquina t-il. Il aboya un rire et remua doucement la queue.



codes par shyvana
Miroir de Brume
Miroir de Brume

Fiche de personnage
force:
12/100  (12/100)
agilité:
7/100  (7/100)
endurance:
7/100  (7/100)
avatar
En savoir plus
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 30 Juil - 18:42




Fleurs de rubis, labyrinthes d'odeurs et vieux amis

Force : 12
Agilité : 7
Endurance : 7

Torak & Swydu

Swydu se redressa finalement pour s'ébrouer.
«Quoi, ça une attaque ? J'ai cru qu'on lapin mort me tombait dessus. Mais j'imagine que comme ça fait un moment qu'on s'est pas vu, tu t'es dit que je ne ferais pas la différence., lâcha-t-il finalement à l'égard du mâle immaculé.
Torak prit un air renfrogné, lâchant un petit grognement. Sa fierté venait d'en prendre un coup, mais il n'allait certainement pas se taire. L'apprenti savait se défendre plutôt bien avec les mots. Il reprit contenance et releva la tête, un petit sourire en coin étirant ses babines.
-Oh, ravi d'apprendre que tu serais incapable de te défendre contre un lapin mort.
, se moqua-t-il. Et sinon, tu penses pouvoir gérer si une pomme de pin te tombe dessus un jour ou alors je devrais venir à ta rescousse, princesse ?»
Torak pouffa devant la tête de Swydu. Il avait toujours aimé l'embêter et ce petit jeu lui avait beaucoup manqué. Il faut dire que le louveteau avait eu la chance de grandir avec des amis dans la meute, et ne plus avoir le temps de passer leurs journées entières à jouer et se chamailler était quelque peu triste du point de vue du jeune loup. Toutefois, il songea qu'ils pouvaient bien s'entraîner ensemble maintenant qu'ils étaient plus grands. Il faudrait qu'il demande à Swydu si lui et sa sœur voudraient bien se joindre à Sokka et lui-même pour progresser ensemble un jour.
Mais tout de suite, il avait d'autres préoccupations. Il lança un regard de défi à Swydu, attendant avec impatience de voir si il avait autant de répartie qu'autrefois.


© REIRA DE LIBRE GRAPH

_________________


Code par Zagan
Contenu sponsorisé
En savoir plus

 "Fleurs de rubis, labyrinthes d'odeurs et vieux amis" PV Swydu et Torak


 :: Territoires des meutes :: Territoire Sekmet :: Le sous-bois de Grenade