Souffle acide du vent, larmes brulantes du ciel. Le monde ne ressemble plus aux paysages d'autrefois. Les cataclysmes ont frappé, des colonnes de flammes et de fumées se sont élevées sur l'horizon. La guerre. La guerre des hommes. Et nous, les loups n'avons eu d'autres choix que de fuir. Nombreux furent nos congénères emportés. Nous traversâmes les plaines cabossées, les forêts de cendres, poursuivis par la faim, traqués par la mort.

Notre salut, nous le devions malheureusement à ceux qui avaient provoqué notre malheur.


 

 :: Archives :: Évènements achevés :: Nouveaux Territoires

 Don't put your blame on me [Avec Torak]

Sang du Triomphe
Sang du Triomphe

Fiche de personnage
force:
60/100  (60/100)
agilité:
78/100  (78/100)
endurance:
69/100  (69/100)
avatar
En savoir plus
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 26 Mar - 17:00


Don't put your blame on me


20/5/6


Un nouveau jour, une nouvelle vie, comme on dit. Dovahkiin était encore jeune et pourtant, la soif d'aventure était déjà là. Vous me direz, c'est normal à son âge, de vouloir découvrir de nouveaux lieux, explorer de nouvelles terres et rencontrer de nouvelles personnes. Mais Dovahkiin n'en avait que faire. Son but à lui, c'était de s'entraîner encore et toujours. Son but à lui, c'était d'être le meilleur. Et il donnerait sa vie à s'améliorer chaque jour, pour que personne ne puisse le vaincre. En parlant de s'entraîner, il avait longtemps attendu Midona pour commencer sa session ce mois-ci. Et à cause de ses louveteaux, le novice a pris un retard fou ; selon lui, ces petits lui auraient fait perdre un temps monstrueux. Et il leur en voulait, dans le fond. Il était comme ça, Dovahkiin. Il ne pensait qu'à lui et ce depuis toujours. Heureusement qu'il avait un peu d'empathie dans le fond ; il ne les tuerai pas pour ça non, mais comptait bien se venger un jour ou l'autre. Il cherchait des adversaires, des loups qui pourrait lui tenir tête, se battre avec lui, devenir amis. L'apprenti n'avait jamais connu ça, était-ce une des raisons pour laquelle il était devenu si froid avec les autres ? On l'appelait le monstre, le démon, l'infâme créature aux yeux rouges. A cause de quoi ? Oui, ces sombres couleurs abyssales, son pelage d'ébène et ses yeux insignifiants. Il n'avait personne. Il leur en voulait, à tous. Et aujourd'hui, il avait décidé de prendre sa revanche sur la vie. Sur le monde qui l'entourait, et tous ceux qui avaient pu ouvrir leur bouche et prononcer ces infâmes paroles.
Dovahkiin s'en était allé loin pour souffler un peu. Rependant à ces bêtises, il s'exila le temps d'une journée et pénétra au cœur de la caverne de fer. Le repère des Sekmet ; si quelqu'un venait le déranger, qu'il ne s'étonne pas de son mauvais comportement. Dovahkiin n'était certainement pas d'humeur à taper la discute. Il se recula encore et encore, en s'enfonçant encore plus dans l'obscurité de la caverne. Il n'était pas là pour pleurer et faire sa prière. Non ; le novice évitait juste de faire sortir la bête qui sommeillait en lui ; il voulait protéger les autres membres de la meute, mais aussi se protéger lui. S'il s'énervait ne serait-ce contre qui que ce soit, il savait que la situation pourrait très vite dégénérer.

Miroir de Brume
Miroir de Brume

Fiche de personnage
force:
12/100  (12/100)
agilité:
7/100  (7/100)
endurance:
7/100  (7/100)
avatar
En savoir plus
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 5 Avr - 15:28




DON'T PUT YOUR BLAME ON ME

Force : 8
Agilité : 5
Endurance : 7

Torak & Dovahkiin

Torak reniflait le sol de la caverne de fer, à la recherche d'une piste intéressante. Ses parents étaient occupés et Sokka dormait. Torak, lui, avait profité de ce moment de calme pour explorer un peu plus la caverne. Ici il avait le droit de faire ce qu'il voulait, il était protégé par la meute. Le louveteau arpentait les différents boyaux de pierre, sa petite truffe rivée au sol, faisant râler les adultes lorsqu'il passait dans leurs pattes et les bousculait sans faire attention. Le petit marmonnait alors une vague excuse puis continuait ses investigations. Il ne cherchait rien de particulier, juste une odeur suspecte ou autre sur laquelle il pourrait enquêter. Il faisait noir dans la caverne de fer, mais Torak avait découvert que comme ses congénères, il était doté d'une meilleure vue dans l'obscurité.
Soudain, la piste d'un de ses frères de meute l'attira. Celle d'un jeune loup. Torak savait qu'il y avait deux autres louveteaux dans la meute, le prince et la princesse, mais il n'avait pas encore eu l'occasion de les rencontrer. Mais cette odeur-là appartenait à un loup un peu plus âgé. S'ennuyant à force de ne rien trouver d'autre, le petit au pelage blanc décida de trouver ce potentiel ami. Il s'engagea à sa suite, le pistant jusqu'à une alcôve plus sombre où il discerna enfin la silhouette du jeune loup. Il était bien plus grand que lui, mais pas encore adulte. Torak le fixa longuement, curieux, tournant la tête de côté, avant de s'avancer à pas lents.
«Tu fais quoi, tout seul ici ?», demanda-t-il.
Torak était peut-être trop curieux ou inconscient, mais c'était dans sa nature et le petit de deux mois ne pouvait se retenir de fouiner un peu partout. De plus, il espérait bien que le jeune loup soit d'accord pour jouer avec lui. Qui sait, peut-être s'ennuyait-il lui aussi, tout seul dans son coin ? Torak attendit la réponse du mâle au pelage noir avec impatience, sa queue battant légèrement l'air et ses pattes trépignant sur la pierre, faisant cliqueter ses griffes encore inoffensives.


© REIRA DE LIBRE GRAPH
Sang du Triomphe
Sang du Triomphe

Fiche de personnage
force:
60/100  (60/100)
agilité:
78/100  (78/100)
endurance:
69/100  (69/100)
avatar
En savoir plus
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 5 Avr - 15:50


Don't put your blame on me


20/5/6


Il avait l'air fatigué, un peu énervé de tout, comme chaque jeune qui fait le marginal en s'éloignant du groupe, se sentant différent des autres, cherchant à fuir même la seule présence qui s'offre à eux. Dovahkiin rêvait, pensait et songeait à tout ce qui se passait dans sa vie, à tout ce qui se passerait à l'avenir et à ce qu'il deviendrait une fois guerrier. Il avait hâte, mais comme tout apprenti, il fallait laisser le temps prendre les choses en main et rester patient. Impulsif et impatient, il s'énervait parfois contre sa mentor, mais le regrettait assez vite. Il était comme ça, Dovahkiin. Et on lui en voulait ; c'était des plus légitime. Mais ses pensées furent assez vite troublées par le son d'une petite voix, sortie de nulle part. « Tu fais quoi, tout seul ici ? » Interpellé, il leva la tête et fit pivoter ses oreilles afin de mieux entendre. Dans le noir, il aperçut une petite silhouette. Tout d'abord il ne vit rien, puis lorsqu'il abaissa un peu le regard, le mâle au pelage d'ébène aperçut une petite boule de poils blanche. Il était gêné, ne savait pas quoi faire ; Dovahkiin n'était pas habitué à voir des petits et surtout lorsque leurs parents n'étaient pas avec eux. Mais en humant l'air, le bleu reconnu une légère odeur familière. Il fallait la trouver, parce qu'elle était très bien dissimulée parmi les effluves que dégageaient le louveteau. Il renifla alors en sa direction, et su alors. Midona. Alors c'était lui son petit ? Du moins, un des deux qu'elle avait eu. Le loup le regarda et lorsqu'il compris, changea tout de suite de pensées. Même si le petit de sa mentor pouvait penser qu'il n'en avait rien à faire de lui, Dovahkiin ne restait pas insensible. Il restait neutre, cependant, ne souriait pas et restait lui-même, mais il s'était enlevé l'idée de la tête de mal lui parler comme il le faisait à sa grande habitude. Habituellement assez grognon, il essaya de garder un ton relativement calme et lança alors.

« C'est à toi que je devrais poser la question, loupiot. » Lâcha-t-il sans énervement. Pour lui, ce surnom de "loupiot" n'avait rien de péjoratif. C'était un terme qu'il employait pour les plus petits que lui. Il n'allait pas le manger, pas le frapper et encore moins le haïr pour ce qu'il était. Fils de sa mentor, il le respectait, pas plus qu'un autre Sekmet mais il le respectait. C'était déjà un grand pas pour le loup noir. « Tu t'appelles Torak, c'est ça ? » Lui demanda-t-il, calmement.

Miroir de Brume
Miroir de Brume

Fiche de personnage
force:
12/100  (12/100)
agilité:
7/100  (7/100)
endurance:
7/100  (7/100)
avatar
En savoir plus
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 5 Avr - 16:30




DON'T PUT YOUR BLAME ON ME

Force : 8
Agilité : 5
Endurance : 7

Torak & Dovahkiin

Le loup noir mit un petit instant pour réagir, puis il posa ses yeux rouges sur Torak et le fixa longuement. Le louveteau soutint son regard d'un air effronté.
«C'est à toi que je devrais poser la question, loupiot., lâcha finalement le jeune loup.
Torak se redressa de toute sa hauteur - ce qui n'était pas vraiment impressionnant vu sa taille - et gonfla le poil, affichant un air fier. Il n'était pas un "loupiot", mais un mâle courageux et fort. C'était son père qui lui avait dit. Et un jour, Torak deviendrait comme lui, une sentinelle qui chasse les méchants et protège sa meute. Il tentait d'impressionner l'autre mâle lorsque ce dernier, n'étant visiblement nullement affecté par son allure, reprit d'un ton calme:
-Tu t'appelles Torak, c'est ça ?
Le concerné pencha de nouveau la tête sur le côté, abandonnant sa posture d'adulte pour reprendre son air de louveteau étonné. Il s'assit, se laissant tomber lourdement sur son derrière. Le petit observait l'inconnu de son regard ambré, les yeux écarquillés par l'étonnement. Lui ne le connaissait pas, alors comment savait-il comment il s'appelait ?
-Tu me connais ?, interrogea-t-il d'un air interrogateur. Tu t'appelles comment toi ? Et pourquoi tu connais mon nom ?»
Le louveteau était intrigué. Peut-être avait-il déjà croisé le loup noir en vagabondant sur leur territoire mais il n'avait pas souvenir de lui avoir parlé un jour. Mais même si il donnait l'impression de ne pas vouloir bouger de sa cachette, il avait l'air plutôt sympathique. Torak se dit qu'il pourrait devenir son ami.


© REIRA DE LIBRE GRAPH
Sang du Triomphe
Sang du Triomphe

Fiche de personnage
force:
60/100  (60/100)
agilité:
78/100  (78/100)
endurance:
69/100  (69/100)
avatar
En savoir plus
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 5 Avr - 17:17


Don't put your blame on me


20/5/6


« Tu me connais ? Lança-t-il. Tu t'appelles comment toi ? Et pourquoi tu connais mon nom ? » Habituellement, la curiosité aurait agacé le louvard noir. Mais cette fois-ci, il resta neutre, ne voulant pas paraître agressif aux yeux du louveteau. Dovahkiin savait son nom grâce à sa mère. L'alpha était toujours au courant des naissances de la meute, et elle lui en avait parlé récemment, lors de la naissance des petits. Comme quoi les chefs savent tout, finalement. "Fils" de Nilaya, il avait voulu être tenu au courant de la naissance des enfants de Midona. Serait-ce une preuve qu'il l'affectionne, au fond ? Dovahkiin n'en savait pas plus que quiconque, mais bizarrement il avait l'air d'avoir plus confiance en sa mentor et plus envie de faire connaissance avec ses petits. Il dévisagea Torak, et, lui répondit alors.

« Moi je suis Dovahkiin. Sang du Triomphe. Nilaya est ma mère, et ta maman est ma mentor. C'est elle qui m'entraîne pour que je devienne un grand guerrier. » Il avait tout lâché en masse au cas où le petit ne lui poserai d'autres éventuelles questions sur lui. Avait-il un air hautain en lui disant qu'il était déjà apprenti ? Pour faire envier le plus jeune ? C'était possible, mais ce n'était pas le but recherché. En disant ces quelques mots, le novice savait qu'il était au dessus de Torak sur au moins deux points. L'âge, et l'expérience. Mais le bleu était comme ça, il aimait se sentir valorisé et savoir qu'il avait l'avantage sur quelque chose. Il ne s'en vantait pas, mais aimait avoir ce sentiment parfois. Regardant Torak dans les yeux, il continua alors. « L'alpha m'a parlé de votre naissance avec Sokka, il me semble. Je suis heureux de rencontrer le fils de ma mentor. »
Miroir de Brume
Miroir de Brume

Fiche de personnage
force:
12/100  (12/100)
agilité:
7/100  (7/100)
endurance:
7/100  (7/100)
avatar
En savoir plus
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 14 Avr - 22:36




DON'T PUT YOUR BLAME ON ME

Force : 8
Agilité : 5
Endurance : 7

Torak & Dovahkiin

Le louveteau au pelage blanc observait l'autre avec curiosité lorsque ce dernier lui donna finalement une explication.
«Moi je suis Dovahkiin. Sang du Triomphe. Nilaya est ma mère, et ta maman est ma mentor. C'est elle qui m'entraîne pour que je devienne un grand guerrier.
Torak ouvrit grand les yeux. Il était le fils de l'Alpha ? Le petit se demanda si on allait le gronder parce qu'il avait embêté un prince. Son père lui avait toujours enseigné à être respectueux des loups plus puissants que lui, bien que sa mère n'ait franchement pas l'air d'être du même avis.
-L'alpha m'a parlé de votre naissance avec Sokka, il me semble. Je suis heureux de rencontrer le fils de ma mentor., continua alors Dovahkiin tout en fixant le petit.
Torak était curieux d'en savoir plus sur les Alphas. Si Dovahkiin était un prince, il devait savoir beaucoup de choses et peut-être même connaître des secrets. Mais laissant avec grande difficulté sa curiosité sur le côté, il gonfla de nouveau le poitrail d'un air fier.
-Ma maman c'est la meilleure guerrière ! Jamais tu ne pourras la battre,
elle est trop forte.
, dit-il d'un air triomphant.
Aux yeux du louveteau, ses parents étaient totalement invincibles. Il les admirait et rêvait du jour où il commencerait son apprentissage aux côtés de son père. Malgré la tentation de suivre les pas de Midona, Torak avait plus pour ambition d'être le puissant gardien des terres de sa meute et donc de suivre la voie des sentinelles.
Reprenant un air neutre, le louveteau prit une posture enjouée, pattes avant plaquées au sol et son derrière remuant au rythme de sa queue.
-Dis, on joue ?», lança-t-il.
Il venait d'oublier en un seul instant toutes les règles de politesse que lui répétait Epsilon.

© REIRA DE LIBRE GRAPH
Sang du Triomphe
Sang du Triomphe

Fiche de personnage
force:
60/100  (60/100)
agilité:
78/100  (78/100)
endurance:
69/100  (69/100)
avatar
En savoir plus
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 16 Avr - 15:11


Don't put your blame on me


20/5/6


- Ma maman c'est la meilleure guerrière ! Jamais tu ne pourras la battre,
elle est trop forte.
Lança le louveteau. Dovahkiin se mis à rire. Un rire impudent, et il n'hésitait pas à le faire sous le nez du jeune. Il savait qu'un jour, il deviendrait plus fort qu'elle. Tout comme beaucoup d'autres. Il n'était pas prétentieux, mais savait ce qu'il voulait. Il savait qu'un jour, il vaincrait sa mentor. De force ou de gré, et ça, c'est son objectif parmi tant d'autres; Sang du Triomphe voulait devenir le plus fort. C'était ça, son rêve.

« Un jour, je serai plus fort que quiconque. » Le louvard noir lâcha ces quelques mots en levant la tête vers le ciel. Il était fort, et le serait encore plus chaque jour, pour un jour pouvoir entendre sa mère lui dire qu'elle est fière de l'avoir comme fils. Pour elle, il ferait tout. Pour elle, il deviendrait un héros.

Mais le jeune apprenti revint à la réalité et tourna de nouveau son regard vers le fils de Midona. Celui-ci lui demanda de jouer un peu ; Dovahkiin ne savait pas ce que c'était que ce mot "jouer". Il le regarda d'un air intrigué, et finit par plaquer ses oreilles le long de son échine. Il n'aimait pas ce mot, bien qu'il ne le connaissait pas, cela ne lui disait rien qui aille. Sang du Triomphe était, pour la deuxième fois de sa vie, doux avec quelqu'un. Mais il l'était pour la première fois avec un enfant. Il ne savait pas du tout s'y prendre, et était parfois maladroit. Mais le louvard n'avait jamais connu le jeu, plus jeune, et l'amour d'un frère, d'un ami, d'un camarade de jeu. Il le regarda assez étrangement, avant de finir par répondre. « Écoute, je ne sais pas ce que c'est alors je ne vais pas me lancer là-dedans la tête baissée. Mais si tu veux, je peux te montrer un autre jeu, beaucoup plus intéressant. » Entraîner le fils de sa mentor ? Il voulait faire de ce loup un grand guerrier. Comme sa mère, et pour un apprenti comme lui, entraîner le fils de son mentor en cachette, c'était comme un défi à réaliser. Il n'y avait jamais assez de loups pour gonfler les rangs de la meilleure meute.
Miroir de Brume
Miroir de Brume

Fiche de personnage
force:
12/100  (12/100)
agilité:
7/100  (7/100)
endurance:
7/100  (7/100)
avatar
En savoir plus
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 17 Avr - 11:07




DON'T PUT YOUR BLAME ON ME

Force : 8
Agilité : 5
Endurance : 7

Torak & Dovahkiin

Alors que Torak s'agitait sans cesse à ses pattes, Dovahkiin ne semblait pas bouger d'un poil, ce qui agaça légèrement le louveteau. Qu'est-ce qu'il était lent ! Sokka se serait déjà lancé dans la bagarre à sa place. Puis, soudain, l'autre mâle réagit. Il plaqua ses oreilles sur son crâne et le fixa. Il avait la même allure que sa mère lorsqu'elle allait le gronder. Mais cette fois-ci, Torak n'avait rien fait de mal, si ?
«Écoute, je ne sais pas ce que c'est alors je ne vais pas me lancer là-dedans la tête baissée. Mais si tu veux, je peux te montrer un autre jeu, beaucoup plus intéressant., lâcha finalement le grand loup.
Torak se laissa de nouveau tomber lourdement sur son derrière, la tête penchée sur le côté, attentif à la suite.
-Un nouveau jeu ? Oh chouette alors !
Le louveteau ne pouvant tenir en place une seconde de plus à cause de son excitation, il se releva d'un bond avant de s'élancer vers Dovahkiin. Il attrapa la fourrure de son poitrail avec ses minuscules crocs et tira le mâle en avant.
-Ayez, tu fiens chouer ?», jappa-t-il en tentant tant bien que mal de parler correctement sans lâcher son nouvel ami.
Maintenant que Dovahkiin avait proposé un nouveau jeu, Torak ne le laisserait pas tant qu'il n'aurait pas tenu sa promesse.

© REIRA DE LIBRE GRAPH
Sang du Triomphe
Sang du Triomphe

Fiche de personnage
force:
60/100  (60/100)
agilité:
78/100  (78/100)
endurance:
69/100  (69/100)
avatar
En savoir plus
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 17 Avr - 18:05


Don't put your blame on me


20/5/6


Si le jeune loup avait l'occasion d'entraîner le fils de sa mentor, il ne perdrait pas une seconde. Il voulait que chacun puisse gonfler les rangs de la meute et que chaque louveteau et apprenti puisse atteindre son rang de prédilection au plus vite. Il le regarda d'un oeil sérieux, et sourit légèrement, tout en gardant un air froid. Dovahkiin voulait lui montrer les jeux que lui connaissait. Les jeux dans lesquels le loup noir avait été bercé pendant son enfance et dans lesquels il s'était trouvé une véritable passion. Le combat était son activité favorite. Cependant, il ne rechignait pas lorsqu'il était engagé dans une course-poursuite contre l'ennemi. Le louvard haussa les épaules, et l'air de rien, regarda le petit lui attraper le poil de la poitrine avec ses petits crocs. C'était déjà ça, et il avait l'air de vite comprendre comment s'y prendre. Le bleu recula, faisant doucement lâcher la prise du petit. Il se baissa alors, s'allongeant presque, et se fit le plus petit possible. D'un air défieur, il lui lança alors.

« Chaque loup prend exemple sur ses parents pour, un jour où l'autre, devenir comme eux. De grands loups forts et courageux. C'est mon but à moi aussi. Et si je te montre comment faire, tu pourras peut-être même me dépasser plus tard. » Lâcha-t-il en mentant sur ses derniers mots. Il voulait juste pousser le petit à s'entraîner ; bien qu'il soit jeune et encore inconscient de tout cela, Dovahkiin aimait se battre et montrer à Torak ce que cela pouvait être était pour lui une grande chance d'accomplir sa mission. Il voulait que le louveteau lui montre de quoi il était capable, et qu'il lui montre jusqu'où pouvait aller sa détermination.
Miroir de Brume
Miroir de Brume

Fiche de personnage
force:
12/100  (12/100)
agilité:
7/100  (7/100)
endurance:
7/100  (7/100)
avatar
En savoir plus
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 18 Avr - 11:01




DON'T PUT YOUR BLAME ON ME

Force : 8
Agilité : 5
Endurance : 7

Torak & Dovahkiin

Alors que Torak continuait d'essayer d'entraîner Dovahkiin dans sa partie de jeu, celui-ci lui fit lâcher prise sans aucune difficulté en le repoussant de sa patte, ce qui rendit le louveteau encore plus agacé et impatient. Pourquoi les grands étaient-ils toujours aussi lents à la détente ?
Le mâle noir s'abaissa à sa hauteur, et Torak se gonfla pour paraître plus grand.
«Chaque loup prend exemple sur ses parents pour, un jour où l'autre, devenir comme eux. De grands loups forts et courageux. C'est mon but à moi aussi. Et si je te montre comment faire, tu pourras peut-être même me dépasser plus tard., dit Dovahkiin.
Torak le fixa un moment avant d'éclater de rire. Le louveteau se laissa rouler au sol et lança un regard amusé à son nouvel ami.
-Ça je le sais déjà ! Papa et maman me répètent toujours que je serais fort et courageux, et le meilleur de toute la meute avec Sokka ! Et même que plus aucun méchant ne viendra sur nos terres quand je serais sentinelle parce que je vais tous les battre !», clama-t-il.
Malgré ses deux mois seulement, Torak était déjà motivé et sûr de lui. Il ne cessait d'admirer Epsilon et enviait sa force. Et le louveteau avait sauté de joie lorsque son père lui avait promis de le prendre en tant qu'apprenti. Depuis ce jour le petit attendait avec impatience et excitation le jour où il aurait l'âge de commencer son apprentissage. Mais cela lui semblait tellement loin, le jour de ses cinq mois ... Heureusement qu'il avait Sokka pour jouer avec lui pendant tout ce temps.


© REIRA DE LIBRE GRAPH
Sang du Triomphe
Sang du Triomphe

Fiche de personnage
force:
60/100  (60/100)
agilité:
78/100  (78/100)
endurance:
69/100  (69/100)
avatar
En savoir plus
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 18 Avr - 11:51


Don't put your blame on me


20/5/6


Ce louveteau était bien sûr de lui et ça, le Triomphe adorait. Mais ce qu'il savait, c'était que c'était lui, qui serait le plus fort. Pas Torak. Oh, Dovahkiin n'aimait pas vraiment ça. Si il persistait à se vanter d'avoir Epsilon comme père, le novice serait obligé de le remettre à sa place. « Ça je le sais déjà ! Papa et maman me répètent toujours que je serais fort et courageux, et le meilleur de toute la meute avec Sokka ! Et même que plus aucun méchant ne viendra sur nos terres quand je serais sentinelle parce que je vais tous les battre ! » L'apprenti grogna sur Torak. Involontairement, il risquait de lui faire peur. Mais son instinct reprenait le dessus ; c'était lui le champion. Le mâle se releva et se fit plus grand qu'il ne l'était déjà. Il bomba le torse et hérissa le poil, avant de claquer des dents.

« Si je ne t'ai pas déjà croqué c'est bien parce que tu es le fils de ma mentor. Mais tu pourras devenir un bon guerrier quand même, je n'en doute pas. Mais pas meilleur que moi. » Lâcha-t-il. Si le loup d'ébène voulait se faire des amis, il avait intérêt à changer de ton, et vite. Mais son dur caractère l'empêchait de laisser les autres devenir qui ils voulaient être, et encore mieux, devenir son ami. Torak serait son ami, s'il accepte que les meilleurs se battent pour le devenir, et que cela ne tombe pas du ciel. Seuls les plus forts gagnent, alors le louveteau avait intérêt à garder la tête haute.

« Si tu veux devenir fort, bats-toi pour le devenir. Ne te repose pas sur les épaules de ton père petit. Et apprends par toi-même. »
Lança-t-il sur un ton plus neutre, en revenant à une allure plus banale. Il ne voulait pas l'effrayer mais comme déjà dit, l'apprenti-guerrier était très maladroit pour se faire de nouveaux amis.
Miroir de Brume
Miroir de Brume

Fiche de personnage
force:
12/100  (12/100)
agilité:
7/100  (7/100)
endurance:
7/100  (7/100)
avatar
En savoir plus
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 18 Avr - 18:27




DON'T PUT YOUR BLAME ON ME

Force : 8
Agilité : 5
Endurance : 7

Torak & Dovahkiin

Torak s'agitait en tous sens, de plus en plus impatient de jouer. Mais Dovahkiin poussa un grognement qui fit se figer le louveteau. Ce dernier se recula de quelques pas et sursauta lorsque le mâle claqua des mâchoires près de lui.
«Si je ne t'ai pas déjà croqué c'est bien parce que tu es le fils de ma mentor. Mais tu pourras devenir un bon guerrier quand même, je n'en doute pas. Mais pas meilleur que moi., lâcha le loup noir.
Torak ne bronchait plus, le fixant avec de grands yeux ronds, la queue entre les pattes. Il était peut-être courageux et téméraire mais pas au point de se faire mordre. Ce n'était pas la première fois qu'un adulte remettait le turbulent louveteau à sa place, et dans ces cas-là le concerné savait qu'il valait mieux ne pas insister et aller jouer plus loin.
-Si tu veux devenir fort, bats-toi pour le devenir. Ne te repose pas sur les épaules de ton père petit. Et apprends par toi-même., ajouta Dovahkiin en se calmant.
Mais Torak se fichait de ce qu'il disait. Le louveteau avait eu la trouille de sa vie lorsque son ami s'était énervé d'un coup, sans avertissement. Il lança un regard mauvais à l'apprenti, en colère.
-Je veux plus jouer avec toi ! Tu es méchant !», cracha-t-il.
Puis sans attendre une seconde de plus, Torak prit ses pattes à son cou et s'élança vers la tanière de ses parents. Il demanderait encore une fois à Sokka de jouer avec lui, puisque les autres ne voulaient pas et étaient de mauvaise humeur.


© REIRA DE LIBRE GRAPH


[TERMINE POUR MOI]
Sang du Triomphe
Sang du Triomphe

Fiche de personnage
force:
60/100  (60/100)
agilité:
78/100  (78/100)
endurance:
69/100  (69/100)
avatar
En savoir plus
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 22 Avr - 9:51


Don't put your blame on me


20/5/6


Le louveteau semblait bien immature ; mais Dovahkiin était comme ça, lui aussi. Avant, il ne savait rien de tout ça, du combat, des exercices et divers entraînements. Heureusement, il a changé, et voit les choses d'une tout autre façon. « Je veux plus jouer avec toi ! Tu es méchant ! » Lança le louveteau en prenant ses pattes à son cou. Il s'en alla rejoindre la tanière de ses parents sans un au revoir. Sang du Triomphe, lui, sourit d'un air amusé, légèrement ironique.

« Tu reviendra peut-être me voir lorsque tu seras plus grand. » Déclara-t-il avant de lui aussi, retourner vers sa tanière. Il en avait assez de jouer les nourrices et de toujours devoir prendre des initiatives. Si les Sekmet voulaient être forts, ils n'avaient qu'à tout faire pour le devenir, et les plus jeunes devaient eux aussi comprendre certaines choses. Enfin ça, c'était son point de vue, bien que tout le monde ne soit pas du même avis que lui, ça lui était bien égal.

[end]
Contenu sponsorisé
En savoir plus

 Don't put your blame on me [Avec Torak]


 :: Archives :: Évènements achevés :: Nouveaux Territoires