Souffle acide du vent, larmes brulantes du ciel. Le monde ne ressemble plus aux paysages d'autrefois. Les cataclysmes ont frappé, des colonnes de flammes et de fumées se sont élevées sur l'horizon. La guerre. La guerre des hommes. Et nous, les loups n'avons eu d'autres choix que de fuir. Nombreux furent nos congénères emportés. Nous traversâmes les plaines cabossées, les forêts de cendres, poursuivis par la faim, traqués par la mort.

Notre salut, nous le devions malheureusement à ceux qui avaient provoqué notre malheur.


 

 :: Archives :: Évènements achevés :: Nouveaux Territoires

 Welcome to this world ~ feat Nova & Kheryel

Altruisme du Voyageur
Altruisme du Voyageur

Fiche de personnage
force:
100/100  (100/100)
agilité:
100/100  (100/100)
endurance:
100/100  (100/100)
avatar
En savoir plus
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 21 Mar - 11:46




WELCOME TO THIS WORLD

Force : 100
Agilité : 100
Endurance : 100

Finwë & Nova & Kheryel

Finwë était allongée dans sa tanière, auprès de Kheryel. Elle était agitée de spasmes, ou plutôt de contractions pour être exact. Ses louveteaux arrivaient, elle le savait pour l'avoir déjà vécu à la naissance de Talia.
Finwë poussa un grognement de douleur et laissa retomber sa tête au sol. La nuit serait longue. Mais elle savait que lorsque ce serait terminé, elle serait la plus heureuse de ce monde. Elle allait avoir des nouveaux petits dont elle devrait s'occuper. Et elle ne ferait pas les mêmes erreurs qu'avec Talia. Talia ... Elle aurait aimé que sa fille soit à leurs côtés en ce moment, qu'elle puisse voir ses petits frères et sœurs dès leur premier moment de vie dans ce nouveau monde. Quand ils seraient assez grand, Finwë se promis de les amener voir leur sœur. Mais pour l'instant, la louve devait se concentrer sur une toute autre tâche: les mettre au monde.
Plus tard dans la nuit, il sortit enfin. Un louveteau assez robuste, toute petite boule de poils duveteux, qui poussa des petits piaillements à son arrivée dans ce monde. Un petit mâle qui deviendrait probablement fort en grandissant. Mais pour l'instant, c'était son bébé, et la louve s'empressa de se pencher vers lui et de le réchauffer à grands coups de langue affectueux, tout en le guidant du museau vers son ventre où il commença à téter. Elle posa sur lui un regard empli d'amour, avant de murmurer:
«Bienvenue Nova.»
C'est alors que la louve déjà épuisée ressentit d'autres contractions. Un second louveteau ? Elle posa de nouveau sa tête tandis que le travail continuait.
Finalement, après un autre long moment pendant lequel Nova s'était endormi contre sa fourrure apaisante, un second louveteau sortit. Mais quelque chose n'allait pas, la louve le sentit immédiatement. Pas de petits cris comme son frère, pas de petites pattes qui s'agitaient pour ramper vers elle. Elle se pencha vers le petit et le renifla. Il portait une odeur qui l'horrifiait et paraissait minuscule comparé à Nova. La louve, voyant qu'il ne respirait pas, se mit à le lécher frénétiquement en poussant de longs gémissements de tristesse. Il ne se réveillait pas, il ne se réveillerait jamais. Il était ... mort.
Kheryel, qui jusqu'alors était resté allongé contre elle pour la rassurer, se releva et s'approcha du deuxième petit. Il le saisit délicatement sous le regard tétanisé de Finwë, puis, sans un mot, sortit de la tanière. Seule avec Nova, la louve se baissa vers son unique louveteau qui laissait échapper un léger ronflement. Elle frotta sa tête contre la petite boule de poils et l'entoura de ses pattes pour le protéger du monde. Posant sa tête à côté de lui, épuisée, elle s'endormit, partagée entre la tristesse d'avoir perdu un petit et la joie immense d'avoir Nova.


© REIRA DE LIBRE GRAPH

_________________

Code par Zagan
Etoile du Voyageur
Etoile du Voyageur

Fiche de personnage
force:
10/100  (10/100)
agilité:
3/100  (3/100)
endurance:
7/100  (7/100)
avatar
En savoir plus
Voir le profil de l'utilisateur http://www.domaine-riverland.e-monsite.com
Mar 21 Mar - 13:08


For one mother's love

10 / 3 / 7

Ils sont bien ici. Parfois, des mouvements viennent de l'extérieur, les poussant, les massant contre les parois. Parfois, il étire son corps et percute une autre masse, minuscule comparée à lui. Il s'agite, remue dans tous les sens mais il n'est pas conscient de ce qui se passe, il n'est pas conscient de sa propre existence. Mais depuis quelques jours, quelque chose les dérange. Le corps protecteur les repousse, les violente à certains moments. L'autre masse s'est affaiblit avec les contractions des jours précédents, et celles qui ont lieu aujourd'hui sont les plus brutales, les plus douloureuses. Alors, il ouvre parfois sa petite gueule, sans le savoir, sans y réfléchir, et aucun son ne sort à travers le liquide qui emplit ses poumons noyés. Mais, alors qu'il est clairement réveillé par le grabuge au dehors, quelque chose se passe. Il se sent déplacé, violenté, rejeté. Le corps protecteur ne veut plus de lui en son sein, et il est attiré dans un passage étroit où sa petite masse est comme broyée de tous les côtés. Il faut un temps interminable pour qu'enfin les douleurs cessent dans ses os et ses membres.

Mais alors que les souffrances ont cessé dans son corps, c'est au plus profond de ses organes que la violence refait surface. Il ouvre la gueule et une brûlure infinie s'empare de ses poumons, l'arrachant définitivement au confort inconscient de l'utérus maternel. Alors, le premier réflexe de survie, le hurlement de la douleur, s'échappe enfin du fin fond de sa gorge. Son premier cri. Et puis, salvatrice, la chaleur humide de quelque chose de mou qui vient le frotter avec ardeur. Il piaille encore, de plus belle, mais il se sent mieux à chaque nouveau contact. Un jour, il oubliera toutes ces souffrances. Un jour, l'odeur d'un père et d'une mère seront une identité propre dans sa mémoire, et demeureront à jamais gravées. Mais pour l'heure, c'est l'effluve sucré et chaud de la rédemption qui enivre ses narines, et alors que son corps est poussé vers une nouvelle masse chaude et velue, son second réflexe de survie prend le dessus sur tout le reste : la succion. Sa petite gueule s'ouvre, attrape frénétiquement l'un des boutons tendres qui l'appellent, et il se met à téter goulûment le liquide vital qui s'en échappe.

 Welcome to this world ~ feat Nova & Kheryel


 :: Archives :: Évènements achevés :: Nouveaux Territoires