Souffle acide du vent, larmes brulantes du ciel. Le monde ne ressemble plus aux paysages d'autrefois. Les cataclysmes ont frappé, des colonnes de flammes et de fumées se sont élevées sur l'horizon. La guerre. La guerre des hommes. Et nous, les loups n'avons eu d'autres choix que de fuir. Nombreux furent nos congénères emportés. Nous traversâmes les plaines cabossées, les forêts de cendres, poursuivis par la faim, traqués par la mort.

Notre salut, nous le devions malheureusement à ceux qui avaient provoqué notre malheur.


 

 :: Terres Neuves :: Le Fleuve de l'Aspic :: L'écluse

 Passage de Rangs | Xyrion

Mépris de l'Aigle
Mépris de l'Aigle

Fiche de personnage
force:
100/100  (100/100)
agilité:
100/100  (100/100)
endurance:
100/100  (100/100)
avatar
En savoir plus
Voir le profil de l'utilisateur http://another-dna.forumactif.org/
Sam 18 Mar - 15:32



« [ESPION] LE GANG»

F:100 - A:100 - E: 92


Cela fait déjà un moment que Xyrion venait traîner près de l'écluse. Et ce n'était pas non plus la première fois qu'il surprenait ce groupe de chiens noirs et galeux qui se réunissaient. La première fois, le rouquin avait pensé que c'était pour se foutre sur la tronche, mais après une petite attente, il s'était rendu compte que le groupe discutait. Assez surprenant. Après tout, c'était bien connu que les chiens étaient un espèce inférieure, et que donc ils n'avaient qu'un petit pois dans la tête, par rapport à lui, grand et fier membre d'une race pure et sauvage. Petit gang de dégénérés collés aux bask' de leurs bipèdes.

C'était par curiosité mal-placé que l'espion était revenu une autre fois, puis une autre, puis une autre. A chaque fois il partait avant que le groupe ne se mettent à bouger. Leurs conversations n'étaient de toute manière pas assez intéressantes pour le fouineur qu'il était. Mais cette fois-ci, alors qu'il ramenait son derrière près du buisson épineux qui le cachait, les chiens avaient déjà commencé à bouger. L'umbra haussa les épaules, et les suivit en rampant le plus possible. Il s'était au préalable roulé dans la boue. Son magnifique pelage roux était souillé, et même si cela le dégoûtait au plus haut point, il savait que c'était une obligation pour pouvoir se fondre dans la masse.

Mépris de l'Aigle s'arrêta devant une espèce de grotte dans laquelle s'était engouffrée le groupe. Une épaisse odeur de viande de mêlait à la leur, l'attirant doucement vers l'entrée. Hum voyons. Les voix s'éloignaient, c'est que la tanière devait être profonde, et surtout, que la viande devait être plutôt abondante pour être détectable à cette distance. Faisant fi de la prudence, l'aldark s'engouffra à son tour la grotte, frayant son chemin le long des murs gris et sombres. Lorsqu'il arriva à la mine de viande, son regard ne put s'empêcher de briller. Il avisa un gros morceau, mais s'en détourna et opta pour un moyen. Au moment même où il se penchait pour l'attraper, un aboiement colérique le fit se retourner. Oups, grillé.

Tout se passa alors très rapidement. Le chien qui l'avait surpris aboya avec force pour rameuter les autres avant de se ruer sur lui. Xyrion l'évita, et attrapa son l'antérieur droit entre ses crocs, serrant jusqu'au sang avant de s'enfuir à toute allure. L'autre hurla, et ses compagnons le prirent en chasse, laissant l'handicaper derrière. Un de ses assaillants réussit à le rattraper avant qu'il n'atteigne l'écluse, alors l'umbra se stoppa face à lui. Il fit mine de reculer, et l'animal bondit sur lui. Le roux attrapa sa gorge, et roula avec lui avant de lui envoyer ses pattes arrières dans l'abdomen. Le canidé roula jusqu'à l'écluse et tomba dans le fleuve, laissant le rouquin reprendre sa course. Il crut entendre une éclaboussure et un hurlement de douleur, mais il ne se retourna pas. Après tout, ça n'était pas son problème.

Codage by TAC

_________________

 Passage de Rangs | Xyrion


 :: Terres Neuves :: Le Fleuve de l'Aspic :: L'écluse