Souffle acide du vent, larmes brulantes du ciel. Le monde ne ressemble plus aux paysages d'autrefois. Les cataclysmes ont frappé, des colonnes de flammes et de fumées se sont élevées sur l'horizon. La guerre. La guerre des hommes. Et nous, les loups n'avons eu d'autres choix que de fuir. Nombreux furent nos congénères emportés. Nous traversâmes les plaines cabossées, les forêts de cendres, poursuivis par la faim, traqués par la mort.

Notre salut, nous le devions malheureusement à ceux qui avaient provoqué notre malheur.


 

 :: Archives :: Évènements achevés :: Nouveaux Territoires

 Nous ne sommes pas tous encore morts ( Finwe )

Tourment de l'Ombre
Tourment de l'Ombre

Fiche de personnage
force:
5/100  (5/100)
agilité:
14/100  (14/100)
endurance:
10/100  (10/100)
avatar
En savoir plus
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 5 Mar - 16:01


Nous ne sommes pas tous encore morts.
force 5 | agilité 11 | endurance 10


- FEAT FINWE -

Depuis combien de temps suis je ici ? Plus le temps passe, plus nous oublions nos anciennes terres, celles de nos origines, qui ont fondues,
arrosées sous les pluies acides ,détruites par ces cataclysmes qui se sont enchainés. Ce violent tremblements de terres.
Beaucoup de loups ont disparus avec elles. Je me souviens de ma ma mère, ma sœur, mes frères. Quels sont leur noms ? Je ne les ais pas vraiment connus, pas assez...Ha oui ; mon mentor aussi. A leur tour, ils ont disparus dans la fange. Ça me dégoute d'imaginer ce que leur corps sont devenus, abandonnés derrière nous.

Je continue de découvrir de nouveaux environnements. J'ai abandonné mes entrainements d'apprenti, je suis certainement trop vieux. Ils n'ont pas eu la force de continuer avec moi. J'aimerais revoir un visage familier, comme celui de Noire. Je ne la retrouverais pas ici. Ça me troue le cœur.
C'est en continuant mon chemin que je suis arrivée devant ce pont de métal. Enfin, recouvert de rouille et de taches humides, de poussière et de débris, comme cette roue de plastique brulée. Celle ci dégage une odeur repoussante. Je rumine, mais je ne cherche rien. Pas même un proie car c'est peine perdue. En observant le pont, je remarque que ce pont n'est pas détruit ; il rejoint l'autre rive. C'est une chance.
Malgré l’absence de parcelles et d'une partie de l'édifice. Elles coulent dans l'eau de l'Aspic. Je rejoint en quelque bond l'entrée du pont ruiné. En bas, s'écoule un eau brune et dégueulasse, comme toujours. J'ai rarement connu de fleuve pur.

Code © N3m0

Altruisme du Voyageur
Altruisme du Voyageur

Fiche de personnage
force:
100/100  (100/100)
agilité:
100/100  (100/100)
endurance:
100/100  (100/100)
avatar
En savoir plus
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 7 Mar - 12:26




NOUS NE SOMMES PAS TOUS ENCORE MORTS

Force : 100
Agilité : 100
Endurance : 100

Finwë & Reny

Finwë avançait le long du fleuve de l'aspic, dont l'eau lui donnait très peu envie. Brunâtre, elle s'écoulait lentement, faisant remonter des relents peu ragoûtants. La louve n'irait certainement pas boire là-dedans. Aujourd'hui elle avait décidé de sortir un peu des terres Navnik. Elle avait déjà exploré une bonne partie de ces dernières, et la meute étant calme ce jour-là, le bras-droit s'était permis une petite excursion en terres inconnues. Elle n'avait pas de but particulier, elle se contentait d'observer et de prendre note des endroits qui pourraient être intéressants pour la chasse. Les Navniks s'en sortaient plutôt bien dans ce nouveau monde, mais il ne fallait pas relâcher ses efforts et continuer de veiller à nourrir tout le monde. Finwë était consciente de cela et même si son nouveau rôle lui prenait beaucoup de temps, elle gardait toujours un moment pour exercer ce pour quoi elle était faite: la chasse. Mais elle doutait de trouver quoi que ce soit près de ce fleuve à l'eau marron. Les proies devaient être autant dégoûtées qu'elle pour ne pas s'en approcher.
Finwë songeait donc à faire demi-tour lorsqu'elle remarqua un pont en ruine. La louve se figea un instant. Elle avait toujours évité soigneusement tout ce qui se rapprochait de près ou de loin des Hommes. Elle ne leur faisait pas confiance, à eux et leurs constructions étranges, leurs monstres de fer vrombissants et leur bâtons de feu qu'ils agitaient chaque fois qu'ils voyaient une espèce autre que la leur. Mais l'endroit semblait désert. Elle s'en approcha donc prudemment, à pas silencieux, avant d'apercevoir un loup sur l'autre rive. Ce dernier commença la traversée, s'approchant d'elle. Finwë se contenta de l'observer calmement, attendant que ce dernier la remarque. Elle restait sur ces gardes, les muscles tendus dans le cas où l'inconnu serait agressif. Humant l'air, elle repéra son odeur. Un Aldark. Finwë n'avait rencontré que peu de loups de cette meute, mais celui dont elle ne se souvenait que trop bien était ce mâle brun couvert de cicatrices qui lui avait causé la sienne sur sa joue gauche. Mais le mâle qui se présentait face à elle possédait un pelage noir et des yeux ambrés.
«Bonjour.», lança la louve d'un ton neutre.


© REIRA DE LIBRE GRAPH

_________________

Code par Zagan
Tourment de l'Ombre
Tourment de l'Ombre

Fiche de personnage
force:
5/100  (5/100)
agilité:
14/100  (14/100)
endurance:
10/100  (10/100)
avatar
En savoir plus
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 13 Mar - 12:14


Nous ne sommes pas tous encore morts.
force 5 | agilité 11 | endurance 10


- FEAT FINWE -

Une odeur prenante, lupine et étrangère, se répand jusqu'à moi. Nos deux odeurs se mélangent et je tend les muscles, en prévision. J'ai rencontré très peu de Navniks et de Sekmet, mais je sais les reconnaitre quand ils arrivent. Et c'était une louve, presque aussi âgée que moi, au pelage brun clair et aux yeux gris comme l'eau du fleuve entre nous. Elle était juste sur l'autre rive, à l'autre bout du pont en ruine, et elle semblait m'avoir remarquée. Je me recule en silence, mâchoire serrée, en me posant la question habituelle : qui est ce ? Je me demande aussi quel est son rang. Je tente de l'examiner de là ou je suis planté. Mais elle se lance en premier, sur un mot simple d'un ton mi- froid, mi - chaud. " Bonjour".
Qu'est ce que c'est que ça ? Une ennemie ou une louve qui n'avait pas pour but de se battre avec moi. D'un autre clan, donc certainement pas alliée. Je ne lui répond pas, mais je fais un signe de tête, en laissant échapper un léger et petit grognement. J'ai entendu son message. Je veux voir comment elle pourrait réagir face à un jeune Aldark, en soutenant l'idée qu'elle est peut être plus douée que moi pour griffer et mordre.

Code © N3m0

Altruisme du Voyageur
Altruisme du Voyageur

Fiche de personnage
force:
100/100  (100/100)
agilité:
100/100  (100/100)
endurance:
100/100  (100/100)
avatar
En savoir plus
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 14 Mar - 10:42




NOUS NE SOMMES PAS TOUS ENCORE MORTS

Force : 100
Agilité : 100
Endurance : 100

Finwë & Reny

Alors qu'elle n'avait fait que le saluer d'un ton neutre, le loup face à elle se figea et recula même de quelques pas. Finwë se demanda ce qui pouvait autant l'effrayer. Elle n'avait pourtant rien fait de mal. Est-ce que tous les loups de la meute Aldark étaient aussi étranges que celui-ci et le borgne ? Dans ce cas mieux valait ne pas traîner. L'inconnu lui répondit d'un simple hochement de tête accompagné d'un léger grognement. Finwë l'observa avec curiosité. Très bien, si le mâle ne voulait pas converser ne serait-ce qu'une minute dans le calme, alors elle se contenterait de l'ignorer. Elle n'était certainement pas du genre à chercher les problèmes, surtout depuis qu'elle était bras-droit. Elle n'attirerait pas un mauvais regard sur la meute à cause d'un loup mal luné qui préférait lui grogner dessus plutôt que de répondre à sa simple salutation.
La louve s'ébroua tranquillement avant d'avancer sur le pont en ruines. Elle lança un regard au mâle avant de s'approcher de lui.
«Si tu le permets je vais me contenter de passer puisque tu as l'air d'avoir perdu ta langue. Bonne journée !», lança-t-elle.
Elle arriva au niveau du loup noir, passa à côté de lui, les sens en alerte au cas où il tenterait quoi que ce soit. Il serait complètement idiot de sa part de l'attaquer. Même si ils ne se connaissaient pas, il paraissait évident au vu de la stature de Finwë qu'elle n'aurait aucun mal à se débarrasser de lui si il l'attaquait. Mais la louve restait tout de même prudente. L'inconnu était assez craintif et sur ses gardes, il pourrait mal réagir pour une quelconque raison, et même si elle ne le craignait absolument pas elle préférait ne pas avoir à se battre inutilement.


© REIRA DE LIBRE GRAPH

_________________

Code par Zagan
Contenu sponsorisé
En savoir plus

 Nous ne sommes pas tous encore morts ( Finwe )


 :: Archives :: Évènements achevés :: Nouveaux Territoires