Souffle acide du vent, larmes brulantes du ciel. Le monde ne ressemble plus aux paysages d'autrefois. Les cataclysmes ont frappé, des colonnes de flammes et de fumées se sont élevées sur l'horizon. La guerre. La guerre des hommes. Et nous, les loups n'avons eu d'autres choix que de fuir. Nombreux furent nos congénères emportés. Nous traversâmes les plaines cabossées, les forêts de cendres, poursuivis par la faim, traqués par la mort.

Notre salut, nous le devions malheureusement à ceux qui avaient provoqué notre malheur.


 

 :: Archives :: Archive des RPs

 Le sang froid d'une apprentie [PV Altaïr]

Invité
Invité
avatar
En savoir plus
Lun 25 Juil - 17:21


She will save you what it costs

F: 4 - A: 10 - E: 15



Hel marche avec prudence, les mâchoires pleines de ses dernières trouvailles. Elle se dandine la queue haute et les oreilles droites, trop ravie de son nouveau talent pour oser avoir peur du monde en cette si belle journée. Sous un soleil lourd mais agréable sous le maigre feuillage des arbres, Hel ne peut se sentir plus heureuse qu'aujourd'hui. Ce soir, c'est décidé, elle parlera à Nocturne. Son père la comprendra, elle en est certaine. Peut-être lui en voudra-t-il au départ, mais lorsque Hel lui aura expliqué ce qu'elle fait et pourquoi elle le fait, il ne pourra que l'encourage, parce qu'il est son père et qu'il l'aime. Hel doute, parfois lorsqu'elle y réfléchit trop longtemps. Mais Hel a confiance en Miroir des Silences. Il l'a adopté parce qu'il l'aime, il n'y a aucun doute à avoir. Aussi, jamais Hel ne le décevra. Et si cela devait arriver, Hel ferait immédiatement marche arrière pour arranger les choses au plus vite. C'est dans cet état d'esprit enjoué que la louvarde s'avance méticuleusement en direction de la tanière désormais bien connue d'Altaïr, le mâle adulte qui la forme depuis déjà plusieurs semaines. Elle se prend même à chantonner entre ses mâchoires, serrant maladroitement ses nouvelles plantes. Elle répète mentalement les noms de celles qu'elle connait déjà, et se plait à imaginer celui de ses nouvelles découvertes dont Altaïr lui parlera certainement bientôt. Mais, alors que la louvette était presque arrivée à destination et sans encombre à sa grande fierté, le malheur s'abat sur elle, la faisant s'immobiliser de terreur et lâcher tous ses trésors. Hel dresse les oreilles, hume l'air avec frénésie. Sang. Du sang. Hel se précipite vers la tanière, un mauvais pressentiment la secoue violemment. Et lorsqu'elle arrive, une vision d'horreur l'accueille. Là, à l'entrée de sa tanière, Altaïr gît sur le sol. Il n'a même pas eu la force d'entrer à l'abris. Hel se précipite à son chevet, trébuchant deux fois sur les quelques mètres qui les sépare.

- Hel va aider ! Hel va aider !

Mais elle ne sait même pas si Altaïr peut l'entendre. Les larmes menacent de filer sur ses paupières pour glisser le long de ses joues, et son coeur bat si vite et si fort que Hel à l'impression qu'il va imploser. Il faut qu'il réponde, il faut vraiment qu'il réponde !




A-Delta ©
Cendres du Passé
Cendres du Passé

Fiche de personnage
force:
26/100  (26/100)
agilité:
25/100  (25/100)
endurance:
26/100  (26/100)
avatar
En savoir plus
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 25 Juil - 17:35



Le sang froid d'une apprentie
FT Hel

FORCE : 24 - AGILITE : 17 - ENDURANCE : 20



Nous avions échoué... Dans notre mission. J'avais quitté le groupe dans la hâte, fatigué et dans l'urgence. J'avais besoin de me soigner... Les plantes de la tanière allaient faire l'affaire. Il fallait qu'elle fasse l'affaire.
Je poussais sur mes pattes dans le Marais, mes pattes s'enfonçant à moitié dans le sol. Mon sang se mêle à la vase qui me colle au poil, ma vue se brouillant. J'aperçois ma tanière au bout de la pente. J'avance, avec prudence, mais je loupe mon pas et commence à rouler sur la pente. Mon corps heurte le sol une fois, deux fois, descendant jusqu'en bas au niveau du ruisseau. Quand je rouvre les yeux, je me soulève sur mes pattes avant avec le peu de force qu'il me reste. Je ne peux pas mourir ici... Je ne peux pas laisser mon clan s'éteindre...
Je traîne sur le sol, encore et encore, jusqu'à atteindre l'entrée de la grotte. Mes pattes cèdent et je sens mes forces m'abandonner. Non... Pas... Maintenant.

La voix d'Hel me fait revenir à moi. Depuis combien de temps suis-je ainsi couché sur le sol ? Je rouvre mollement les yeux, fatigué, alors qu'elle s'agite dans tous les sens, affolée. Je pousse un léger grondement entre mes crocs. Mon corps est atrocement douloureux... Je me redresse sur mes pattes avant, traînant ma carcasse sur la paillasse la plus proche. Je me couche et m'étends de toute ma longueur dans un silence pesant, autant pour Hel que pour moi. Je souffle, souffre, les mots se ressemblent énormément.
Après quelques inspirations, je finis par lâcher douloureusement entre mes crocs.

- Une... De pavot... Écrase les feuilles et... Utilise un... Nenuphar... Sur la plaie.


Plaie que je lui désignais du bout du museau, avant de laisser ma tête retombé sur la paillasse, mes forces m'abandonnant au fur et à mesure que mon sang continue de couler sur le sol.




_________________
Invité
Invité
avatar
En savoir plus
Lun 25 Juil - 18:16


She will save you what it costs

F: 4 - A: 10 - E: 15



Le coeur de Hel manque un battement lorsque le grand loup adulte réagit enfin à ses appels au secours. Le grognement de détresse de son mentor la rend nerveuse, elle a peur de ne pas être arrivée à temps. Pourtant, Altaïr ne semble pas encore prêt à laisser la vie le quitter. Il rampe jusqu'à sa tanière et s'affale sur la première paillasse qui croise son chemin, sous le regard effaré de la petite louve sombre. Hel le regarde, regarde le sang couler de ses plaies, le regarde encore. Hel ne sait pas quoi faire, elle ne se sent pas prête de l'aider, et elle ignore qui appeler au secours. Hel ne connait que lui ...

- Une... De pavot... Écrase les feuilles et... Utilise un... Nenuphar... Sur la plaie.

Hel le fixe encore de longues, d'interminables, de précieuses secondes. Et brusquement, le corps de la louvarde cesse de s'agiter et elle ferme les yeux, cessant de remuer dans tous les sens et de sangloter. Une seconde, tout au plus, puis Hel ouvre sur le monde un regard déterminé. Elle s'éloigne de son mentor sans plus le regarder, imaginant dans sa tête avoir à faire à un nouvel exercice sans gravité. Elle s'enfonce dans la tanière, rapporte entre ses crocs feuilles de chêne et toile d'araignée. Elle s'éloigne de nouveau, rapporte une graine de pavot enroulée dans un nénuphar. Et là voilà qui s'affaire autour du mâle gravement blessé, écrasant, mâchant, appliquant comme un automate les nombreuses leçons apprises au côté de son patient du jour. Hel prend le temps de se concentrer sur chaque tâche, sur chaque plaie comme si une vie en dépendait, comme si son cerveau se déconnectait de la réalité pour ne faire plus qu'un avec son devoir : soigner. Un jour, peut-être Hel sera-t-elle même capable de sauver des vies, mais pour l'heure elle ne pense à poser la dernière toile d'araignée sur la plaie de l'épaule, décidant de laisser la cuisse à l'air libre pour éviter de permettre aux infections potentielles de se développer au chaud. Les saignements tarissent, et Hel attrape une gamelle pour sortir la remplir au ruisseau. Là, devant le courant, Hel sort de cette sorte de transe dans laquelle elle s'est enfermée. Elle remarque le sang partout, les marques rouges sur la pente indiquant la chute du mâle adulte, et tremble d'effroi avant de rentrer le plus vite possible à l'intérieur pour tendre à son mentor la gamelle d'eau pleine.

- Hel apporte l'eau. Tu bois.

C'est en fait une question, mais à mi-chemin entre le conseil et la supplication. Hel sait que son mentor doit boire à tout prix pour se remettre.

Blessures / Ressources:
 




A-Delta ©
Cendres du Passé
Cendres du Passé

Fiche de personnage
force:
26/100  (26/100)
agilité:
25/100  (25/100)
endurance:
26/100  (26/100)
avatar
En savoir plus
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 25 Juil - 18:33



Le sang froid d'une apprentie
FT Hel

FORCE : 24 - AGILITE : 17 - ENDURANCE : 20



Je demeurais couché, les yeux clos, écoutant d'une oreille distraite le bruit des pattes de mon apprentie raisonner dans la tanière, de long en large. Elle fait quelques allés et retour, applique de la pâte, me fait même entrouvrir les crocs pour me donner une baie qui soulage efficacement ma douleur.
Je me laisse bercer dans cette valse, les yeux clos et fatigué, prenant du repos.
Mes yeux s'ouvre une nouvelle fois, alors qu'elle vient de déposer l'écuelle en face de ma truffe, m'intimant de boire. Je me force à ouvrir d'avantage mes yeux, relevant lentement la tête dans sa direction, louchant ensuite sur l'eau. Oui, c'est vrai qu'il est important de s'hydrater. Je plonge lentement ma truffe dans l'eau avant d'en prendre quelques gorgées.
L'eau qui coule dans ma gorge me fait légèrement toussé, mais je me force à l'avaler malgré tout, avant de lever mon regard vers ma jeune apprentie, étirant un doux sourire.

- Bien Hel... Bravo, tu t'en es bien sorti. Tu seras sans doute une très bonne guérisseuse...

Je poussais légèrement sur mon corps pour lui donner un petit coup de museau sur la joue, un geste simple et reconnaissant. Elle m'avait sans aucun doute sauvé la vie.

- J'ai du te faire peur, pardonne moi...

Murmurais-je lentement à voix basse.




_________________
Invité
Invité
avatar
En savoir plus
Lun 25 Juil - 19:13


She will save you what it costs

F: 4 - A: 10 - E: 15



Hel observe son mentor et se peine de la souffrance qu'elle lit sur son visage. Hel n'aurait jamais pensé qu'un guérisseur pouvait avoir tant de maux ... Mais Hel se rassure en pensant qu'elle l'a soigné, qu'il ira mieux lorsqu'il aura bu et dormi, et qu'enfin il pourra manger quelque chose.

- Bien Hel... Bravo, tu t'en es bien sorti. Tu seras sans doute une très bonne guérisseuse...

Hel l'observe en silence, remuant doucement la queue sur le sol poussiéreux de la tanière. Altaïr va aller mieux, c'est tout ce qu'elle se répète dans sa tête, pour se rassurer. Altaïr va aller mieux.

- J'ai du te faire peur, pardonnes-moi ...

Hel détourne le regard.

- Hel a eu peur, mais tu vas mieux demain.

Et en silence, Hel vient finalement se blottir contre son mentor, calquant les battements de son coeur sur ceux de son mentor en attendant qu'il trouve le sommeil.




A-Delta ©
Cendres du Passé
Cendres du Passé

Fiche de personnage
force:
26/100  (26/100)
agilité:
25/100  (25/100)
endurance:
26/100  (26/100)
avatar
En savoir plus
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 25 Juil - 20:08



Le sang froid d'une apprentie
FT Hel

FORCE : 24 - AGILITE : 17 - ENDURANCE : 20


Je la vois qui se détend finalement petit à petit, m'aidant moi-même me sentir un petit peu mieux. Finalement, la jeune louve vient se lover contre moi alors que je lève lentement une patte pour caresse son dos. Je tente de l'aider à se sentir mieux, sentant mon propre corps s'éloigner de mon esprit un petit peu plus à chaque secondes.
Je couche finalement ma tête sur la paillasse, fermant les yeux et m'endormant, laissant ainsi mon corps se reposer.

RP OUT



_________________
Contenu sponsorisé
En savoir plus

 Le sang froid d'une apprentie [PV Altaïr]


 :: Archives :: Archive des RPs