Souffle acide du vent, larmes brulantes du ciel. Le monde ne ressemble plus aux paysages d'autrefois. Les cataclysmes ont frappé, des colonnes de flammes et de fumées se sont élevées sur l'horizon. La guerre. La guerre des hommes. Et nous, les loups n'avons eu d'autres choix que de fuir. Nombreux furent nos congénères emportés. Nous traversâmes les plaines cabossées, les forêts de cendres, poursuivis par la faim, traqués par la mort.

Notre salut, nous le devions malheureusement à ceux qui avaient provoqué notre malheur.


 

 :: Archives :: Archive des RPs

 Faire connaissance

Invité
Invité
avatar
En savoir plus
Lun 11 Juil - 18:02


Thank you for everything

F: 57 - A: 56 - E: 57



Je m'avance en boitant entre les différents étangs d'eau stagnante malgré l'odeur nauséabonde des lieux, prenant garde à chacun de mes pas pour ne pas tomber dans l'un des marais d'où je ne saurais me sortir seule : je suis épuisée. La balle tirée par les bipèdes lors de notre assaut n'a heureusement pas pénétré mon corps, mais la douleur est tout aussi difficile à supporter. Je souffle fort, aspire l'air à grandes goulées mais aie l'impression de n'avoir jamais assez d'air dans les poumons, j'ai la tête qui tourne. Je hume les effluves répugnants qui rôdent autour de moi et sens bientôt l'odeur des miens : notre garde-manger n'est pas loin. Heureusement pour moi, notre nourriture n'est pas la seule gardée dans le coin. L'un de nos guérisseur a aussi établi sa tanière dans les parages, et c'est elle que je cherche. Le loup, Altaïr, est un inconnu pour moi. J'espère qu'il sera aussi agréable que la plupart des Navnik que j'ai rencontrés jusque là. J'aperçois enfin l'esquisse de sa cachette. Je suis étonnée de découvrir une petite cascade d'eau claire s'écoulant juste à son bord, mais je suppose qu'il a simplement eu de la chance, et que la couleur n'annonce pas pour autant la pureté du liquide. Le son de l'eau me berce, j'ai du mal à rester éveillée. Un peu de repos ne me ferait pas de mal. Je m'avance vers la mousse, forçant sur mon mental pour marcher un pas de plus et encore un autre, et lorsque je suis assez près je me râcle la gorge pour annoncer ma présence. Espérons seulement qu'il soit là, mais j'entends des voix à l'intérieur et du mouvement. Je devrais survivre, cette fois.

- S'il vous plait ?




A-Delta ©
Cendres du Passé
Cendres du Passé

Fiche de personnage
force:
26/100  (26/100)
agilité:
25/100  (25/100)
endurance:
26/100  (26/100)
avatar
En savoir plus
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 12 Juil - 0:31



Premier cours
FT Shiro et Hel

FORCE : 20 - AGILITE : 13 - ENDURANCE : 18



Je me trouvais dans mon stock en compagnie de cette nouvelle apprentie qui se trouvait maintenant à partager ma tanière de guérisseur. La petite Hel était une louve qui souffrait de beaucoup de choses, mais elle désirait devenir guérisseuse, et je m'étais engagé à lui apprendre cet art. Son handicape n'entravera en rien sa compétence à guérir ou à secourir quelqu'un, bien au contraire. Je lui trouvais un large air de ressemblance avec Requiem, la jeune louve sourde que j'avais rencontré la dernière fois en chasse. Elles semblaient avoir toutes les deux le même âge, et puis n'avaient pas été lotie par leur existence. C'est ce qui fera sans aucun doute d'elles des louves fortes et capable d'affronter la vie la tête haute.
Je sortais quelques plantes d'une niche de la grotte, les étalant devant mon élève avant de lui expliquer les vertus de chacune de ces herbes. Je ne me serais pas imaginer avoir une apprentie si tôt... Dans mon Clan, ce n'était que les anciens qui nous enseignaient, ceux qui ne pouvait presque plus quitter le campement. Au moins, le savoir des Améthystes ne se perdra pas dans l'oubli avec moi. Cette impression de transmettre quelque chose me serrait et me réchauffait le cœur à la fois.
Je lui désignais alors une tige de pavot, lui expliquant avec lenteur.

- Voilà Hel, ces une tige de pavot. Tu peux les reconnaître grâce à leur forme et à leur couleur. Quand tu trouves la plante dans la nature... Tu dois couper à la tige, en faisant attention à ne pas la manger.
Une fois que tu la récupérer, il faut la faire sécher, en général pendant une journée entière sur un caillou au soleil. Une fois que le haut est devenu sec, tu peux l'écraser et récupérer les graines à l'intérieur.


Ajoutant une démonstration, je pressais légèrement ma patte sur le bulbe, le craquant et laissant échapper quelques graines sur le sol. Je les lui désignais alors du museau.

- Et voici ce que tu utiliseras pour guérir : des graines de pavots. Elles sont très efficaces quand un loup a mal quelque part. Tu peux aussi les utiliser pour l'endormir afin qu'il se repose mieux. Ton patient devra les avaler. Mais attention, pas plus d'un bulbe pour un loup adulte, car ça peut être toxique si tu en utilise plus. Et pour un plus jeune, un demi-bulbe suffit largement.
Est-ce que tu as des questions ?


Lui demandais-je tout en ramassant les graines du bout de la patte, les mettant dans la gamelle pour chien qui me servait aussi pour écraser certains remède, de temps à autre. Et alors que je poursuis mon rangement, une silhouette se dessine à l'entrée de la tanière. Reconnaissant l'odeur Navnik, je m'approche rapidement pour remarquer le poil de la louve blanche. Shiro, la sentinelle... Je la connais de nom, sans plus mais je l'invite rapidement à entrée.

- Je t'en pris entre, allonge toi sur une paillasse, je vais chercher de quoi soigner tes blessures.


Je m'approche lentement pour analyser ces blessures, remarquant les différents saignements. J'ai l'habitude de ce genre de blessures, elles sont relativement simple à soigner, bien qu'il faut toujours éviter les infections dans un premier lieu. Je me tourne vers le fond de la tanière.

- Hel, approche s'il te plait, tu pourras ainsi plus facilement observer.

Je me tournais à nouveau vers la louve.

- Si ça ne te dérange pas, je souhaiterais faire travailler mon apprentie pour qu'elle s'exerce aux soins... Tes blessures ne sont trop grave, elle pourra s'en occuper sans difficulté. Je vais juste la laisser appliquer de quoi désinfecter tes plaies et arrêter leurs saignements, ce n'est pas risqué.

Ajoutais-je pour appuyer d'avantage mon argumentaire. Puis je me tourne vers la louvette, lui faisant signe d'approcher pour se présenter à la louve blanche, par mesure de politesse, avant de l'accompagner au stock.

- Dans un premier temps Hel, il faut désinfecter les plaies. Je t'ai montré à quoi ressemble une feuille de chêne, n'est-ce pas ? Il va falloir en prendre une et la mâcher pour pouvoir la mettre sur les plaies dû à des coups de crocs. Et prend aussi ceci. C'est un nénuphar, à mettre sur sa patte arrière. La plaie est plus profonde, le nénuphar apaise d'avantage les blessures.
Une fois que tu auras rempli cette première étape, on continuera pour arrêter les saignements, d'accord ? Et si tu as un problème ou des questions, n'hésite pas à faire appel à moi, je suis là pour ça.


Finis-je par laisser couler dans un sourire confiant, lui laissant alors le temps de prendre ses marques et de suivre mes instructions. Elle allait y arriver, je n'en doutais pas. Elle devait simplement prendre son temps et ne pas se presser. Après tout, la vie de la louve n'était pas dans un danger immédiat.


Blessures à soigner :
- Multiples coups de croc
- Profonde entaille dans la patte antérieure droite suite à la balle

Plantes à utiliser :
- Feuille de chêne : désinfecte les blessures
- Un nénuphar : soulager la blessure de la patte antérieur droite
- 4 toiles d'araignée : arrêter l'hémorragie par compression.
Soin laissé à Hel sous la supervision d'Altaïr.



_________________
Invité
Invité
avatar
En savoir plus
Mer 20 Juil - 13:05


The mind must be stronger

F: 4 - A: 10 - E: 15



Hel est dans la tanière de celui qu'elle aime appeler son mentor, depuis qu'elle l'a rencontré. En fait, c'est même plutôt lui qui l'a rencontrée. Hel est si heureuse d'avoir fait sa connaissance ! Il lui apprend plein de choses, lui fait découvrir le nom des plantes et où les trouver, comment les cueillir et les préserver, s'en servir aussi. Hel aime être à ses côtés, l'écouter, apprendre en l'observant. Il lui a déjà montré des choses, sur le chemin alors qu'il l'emmenait pour la première fois dans sa tanière de guérisseur. Hel est certaine maintenant, elle sait ce qu'elle fera plus tard : elle soignera les autres. Parce que si Hel ne peut se battre, si Hel ne peut chasser, si Hel ne peut surveiller et protéger les autres, elle peut apprendre comment les soigner, et elle fera tout ce qui est en son pouvoir pour subvenir aux soins des siens. Hel observe et écoute avec attention les consignes de son mentor, se régalant de chaque nouvelle leçon comme d'un elixir vital. Et si Hel culpabilisera certainement d'avoir suivi un loup inconnu sans prévenir son père, elle remédiera à cet écart de conduite dès son retour, lorsqu'elle ira retrouver Nocturne dans leur tanière rassurante. Mais pour l'heure, le travail l'appelle. Parce que déjà, sans qu'elle ait eu le temps de répondre à son mentor, une ombre se profile devant la tanière et appelle à l'aide. Altaïr s'avance rapidement tandis que Hel analyse les odeurs, craintives. Une louve adulte, Navnik, blessée. Hel regarde faire son mentor, apprend en mémorisant chaque geste, chaque parole.

- Hel, approches, s'il te plait. Tu pourras ainsi plus facilement observer.

Hel obéit immédiatement, lançant à la louve un regard inquiet et fuyant, bien que cette dernière ne lui évoque que douceur et compassion.

- Si ça ne te dérange pas, je souhaiterais faire travailler mon apprentie pour qu'elle s'exerce aux soins... Tes blessures ne sont pas trop graves, elle pourra s'en occuper sans difficulté. Je vais juste la laisser appliquer de quoi désinfecter tes plaies et arrêter leurs saignements, ce n'est pas risqué.

Hel observe le visage de la louve, guette un moindre mécontentement dans son regard, mais elle n'affiche qu'un sourire empli de bonté, et sa voix mélodieuse accepte la demande du guérisseur.

- Bien sûr, j'ai confiance en vos soins, à tous les deux.

Hel bat de la queue dans le vide, vivifiée par ces encouragements qu'elle n'attendait pas. Et Hel s'approche un peu plus lorsque Altaïr lui fait signe. Elle amorce un mouvement de la tête pour saluer timidement la louve blanche.

- Hel est merci ... Merci ...

Et déjà, ses oreilles pivotent pour écouter avec attention les consignes d'Altaïr qui s'affaire à lui expliquer la marche à suivre. Hel, sans précipitation, se dirige au fond de la tanière et attrape une feuille de chêne qu'elle mâche avec précaution en revenant vers les deux adultes. Elle étale la mixture avec soin sur les différentes plaies dues à des morsures, se demandant comment une louve si douce à pu écoper de si douloureuses blessures. Pour la cuisse, Hel utilise le nénuphar donné par Altaïr, qu'elle dépose délicatement sur la plaie avant d'appuyer légèrement pour qu'il fasse effet sur la blessure. Et puis, elle se rappelle.

- Hel devrait utiliser des araignées, pour les saigne ?

Hel plonge son regard dans celui de son mentor, implorant sa compréhension et la validation de son idée. C'est ce qu'il lui a appris.




A-Delta ©
Cendres du Passé
Cendres du Passé

Fiche de personnage
force:
26/100  (26/100)
agilité:
25/100  (25/100)
endurance:
26/100  (26/100)
avatar
En savoir plus
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 20 Juil - 13:46



Premier cours
FT Shiro et Hel

FORCE : 20 - AGILITE : 13 - ENDURANCE : 18



J'observe mon apprentie se mettre en route une fois la validation de la patiente à qui je tiens compagnie en attendant. Je l'observe faire les allés retours, de gauche à droite. Elle prend son temps, c'est déjà une bonne chose. Les précipitations peuvent être fatale.
Je m'écarte légèrement, allant mettre de l'eau dans la gamelle pour la louve. Avec ses blessures et sa ballade jusqu'ici, je devine qu'elle a fait un bout de chemin et qu'elle doit avoir soif. A mon retour, Hel appliquait le nénuphar méticuleusement, comme je lui avais demandé de faire.
Je suis heureux de voir une apprentie aussi concentrée. Son handicape doit sans aucun doute jouer sur sa façon d'agir mais je ne doute pas du fait qu'elle deviendra une grande guérisseuse. Un sourire de fierté se dessine sur mes babines alors que je dépose la gamelle devant la louve blanche, lui demandant si tout allait bien.

Mon apprentie se tourne alors dans ma direction, avant de me oser une petite question qui a tout son sens. Passant de la position assise à debout, je lui réponds avec un sourire doux.

- Oui Hel, tu te souviens bien de ta leçon ! Je vais appliquer les premier, pour que tu puisses voir la marche à suivre. Tu feras les autres ensuite, d'accord ?


Je me dirigeais vers le stock, prenant une petite pelote de fil sur ma patte avant gauche, avançant alors sur trois patte vers la louve avant de ne pas endommager la toile. Par réflexe, je prends quelques feuille à l'aide de la toile pour faire pansement, avant de l'appliquer sur une plaie avec délicatesse. Je regarde vers Hel, m'assurant qu'elle puisse bien voir comment on fait, avant de tirer le fil pour le faire coller au poil et fixer le tout.
Je pose mon regard vers mon apprentie, avant de lui laisser la place, me reculant.

- Voilà Hel, maintenant c'est à ton tour.


Je tournais la tête vers la louve blanche, Shiro, lui offrant un sourire reconnaissant.

- Merci pour votre patience... Comment la trouvez vous ?

Lui demandais-je discrètement afin qu'Hel ne puisse pas entendre, sans doute occupée à aller chercher les toiles d'araignées.



_________________
Invité
Invité
avatar
En savoir plus
Lun 25 Juil - 19:20


The mind must be stronger

F: 4 - A: 10 - E: 15



Hel observe Altaïr avec la plus grande attention, mémorisant chaque geste, apprenant chaque nom, se rappelant et essayant même d'anticiper les mouvements pour travailler sa mémoire et ses connaissances. Hel aime être ici, aux côtés d'Altaïr, l'écouter lui raconter pourquoi certaines plantes soulagent et comment en cueillir d'autres sans se piquer les pattes. Hel est bien ici. Même si Altaïr n'est rien comparé à la présence de Nocturne, il apaise les craintes de Hel, parce qu'elle se sent entendue et utile, et Hel apprécie grandement cette découverte.

- Voilà Hel, maintenant c'est à ton tour.

Sous les ordres de son mentor, Hel s'éloigne rapidement vers le fond de la tanière pour y chercher le nécessaire.

- Merci pour votre patience... Comment la trouvez vous ?

- Je me sens beaucoup mieux, cette petite est très prometteuse.

Hel revient rapidement, penchant légèrement la tête en n'ayant seulement entendu des fredonnements, puis se concentre de nouveau alors que la louve blanche lui adresse un sourire amical, encourageant. Hel agit exactement comme Altaïr lui a montré, utilisant ses pattes avec délicatesse et attention afin de faire au mieux. Et puis, fière d'elle, la petite louve noire pose son regard brun sur Altaïr comme pour attendre son approbation avant de se réjouir de son propre travail.




A-Delta ©
Cendres du Passé
Cendres du Passé

Fiche de personnage
force:
26/100  (26/100)
agilité:
25/100  (25/100)
endurance:
26/100  (26/100)
avatar
En savoir plus
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 25 Juil - 20:17



Premier cours
FT Shiro et Hel

FORCE : 20 - AGILITE : 13 - ENDURANCE : 18


Je souris à la louve blanche. Je n'aurais pas cru qu'entendre du bien de mon apprentie me ferait tant de plaisir. C'était comme si on reconnaissait mon travail au travers le sien, que mon savoir se transmettait à cette petite boule de poil toute jeune et en plein développement. Je cache néanmoins mon émotion, me retenant de battre de la queue alors que mon élève se met au travail et que j'observe ses geste. Ils sont lents, mais correcte. Elle gagnera en efficacité avec le temps, et son avancée demeurait étonnante pour une louve comme elle.
Finalement, elle recule et contemple son œuvre, avant de tourner la tête vers moi. J'approche légèrement et lui donne un petit coup de museau sur la tête dans une caresse affective.

- C'est du bon travail Hel, bravo.

Je lui offrais un sourire entendu avant de tourner la tête vers la louve en face de moi, me posant en face d'elle. Je lève légèrement ma patte avant gauche avec un sourire amical.

- Voilà, il n'y a plus à s'en faire maintenant. Je conseille un jour ou deux de repos et vos blessures auront presque disparus. Ménagez vous pendant ce temps là.
Hel ?


Je tournais la tête vers la jeune louvette avant de lui faire signe d'approcher.

- Quand tu as terminé de soigner quelqu'un et qu'il va s'en aller, il faut le saluer et lui souhaiter de bien se rétablir. Il parait que les personnes restent en meilleure santé quand tu leur souhaites. Alors il ne faut pas oublier.
Vas-y, essaye.


Ajoutais-je, engageant.



_________________
Invité
Invité
avatar
En savoir plus
Sam 30 Juil - 15:52


Thank you for everything

F: 57 - A: 56 - E: 57



La petite louve s'affaire avec beaucoup de patience et de concentration, et je reste parfaitement immobile pour lui simplifier la tâche. Elle semble prendre très a coeur sa formation de guérisseuse, et j'aime observer ses gestes précautionneux sur chacune de mes plaies. Si la douleur est présente, je ne la montre pas pour éviter de déconcentrer la petite apprentie qui semble avoir déjà bien des démons à combattre au quotidien. Le mâle gris, lui, veille sur chaque geste de la louvette avec beaucoup de patience et de fierté. Est-il son père ? Il me semble qu'il la regarde comme un père devrait regarder son enfant. Et alors que la petite louve cesse enfin de s'affairer, l'adulte me tend une patte pleine de respect que j'observe une courte seconde avant de la serrer dans la mienne, un sourire étirant mes babines sombres.

- Voilà, il n'y a plus à s'en faire maintenant. Je conseille un jour ou deux de repos et vos blessures auront presque disparus. Ménagez vous pendant ce temps là.
Hel ?


La petite louve s'approche, la timidité peignant son visage d'un doute certain. Elle n'est visiblement pas à l'aise en ma présence pourtant, ce n'est pas faute d'avoir donné à l'enfant toute l'attention que je pouvais durant mes soins.

- Quand tu as terminé de soigner quelqu'un et qu'il va s'en aller, il faut le saluer et lui souhaiter de bien se rétablir. Il parait que les personnes restent en meilleure santé quand tu leur souhaites. Alors il ne faut pas oublier.
Vas-y, essaye.


- Hel souhaite de bon dormir ...

Son regard fuyant montre à quel point elle hésite et doute d'elle-même, m'arrachant un regard empli de compassion. Je me redresse en la regardant d'un air doux.

- Grâce à toi, Hel, je vais vite aller mieux. Je te remercie beaucoup.

Et je m'avance vers la sortie avant de poser mon regard d'émeraude sur le mâle gris.

- Merci à vous, c'est très gentil de votre part.

Et je m'éloigne enfin, le pas lent, profitant des soins apportés qui ont diminué la douleur pour rentrer chez moi me reposer enfin.




A-Delta ©
Contenu sponsorisé
En savoir plus

 Faire connaissance


 :: Archives :: Archive des RPs