Souffle acide du vent, larmes brulantes du ciel. Le monde ne ressemble plus aux paysages d'autrefois. Les cataclysmes ont frappé, des colonnes de flammes et de fumées se sont élevées sur l'horizon. La guerre. La guerre des hommes. Et nous, les loups n'avons eu d'autres choix que de fuir. Nombreux furent nos congénères emportés. Nous traversâmes les plaines cabossées, les forêts de cendres, poursuivis par la faim, traqués par la mort.

Notre salut, nous le devions malheureusement à ceux qui avaient provoqué notre malheur.


 

 :: Archives :: Archive des RPs

 La tente de l'enfer, monstre de mort. [ Commun ]


Fiche de personnage
force:
0/100  (0/100)
agilité:
0/100  (0/100)
endurance:
0/100  (0/100)
avatar
En savoir plus
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 25 Mai - 10:24



HellHound

Human HellHound





Animateur a écrit:
Merci de ne pas oublier de mettre un récapitulatif de vos attaques à chaque fin de post.


Une tente immense. Au milieu de la deuxième rangée des tentes sur la plage. Elle est très visible de loin, et est composée de rangées en long et large de cage dans laquelle se trouve, loups capturés, ainsi qu'Hellhound en fin de formation.







S'y trouve désormais:

Nienor:
 

Tsuin:
 

Ewanella:
 

Véga:
 

Yamaska:
 


Vous pouvez communiquer entre vous, mais vous réveillez tous à moitié conscient de votre "nouvel" état de loup transformé en chien de guerre. Vous ne vous voyez pas car vous ne vous faites pas face. Vos cages sont les unes sur et à côtés des autres.




Fiche de personnage
force:
0/100  (0/100)
agilité:
0/100  (0/100)
endurance:
0/100  (0/100)
avatar
En savoir plus
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 26 Mai - 10:46



HellHound

Human HellHound





Animateur a écrit:
Merci de ne pas oublier de mettre un récapitulatif de vos attaques à chaque fin de post.


Un nouveau loup vous rejoins.



Châtiment:
 




Rappel:
Vous pouvez communiquer entre vous, mais vous réveillez tous à moitié conscient de votre "nouvel" état de loup transformé en chien de guerre. Vous ne vous voyez pas car vous ne vous faites pas face. Vos cages sont les unes sur et à côtés des autres.



Invité
Invité
avatar
En savoir plus
Jeu 26 Mai - 11:06



Regarde-toi.

Force: 68 Agilité: 48 Endurance: 54

L Y A UN TEMPS POUR NAÎTRE ET UN TEMPS POUR MOURIR, UN TEMPS POUR PLANTER, ET UN TEMPS POUR ARRACHER LE PLANT,
UN TEMPS POUR TUER ET UN TEMPS POUR SOIGNER LES BLESSURES, UN TEMPS POUR DÉMOLIR ET UN TEMPS POUR CONSTRUIRE..



La salive s'écoule de ma gueule alors que celle ci ne touche étrangement pas le métal froid. J'essaye de la relever, mais c'est comme si un poids lourd me bloquait sur le sol. Quelque chose me gêne...


Qui suis-je...?


Où suis-je?


Mon enfer, les barreaux. Ils sont là. Ils m'observent dans ma faiblesse. Moi, l'être animé tel le pantin des humains. Moi, l'être qui de souvenirs ne possèdent. Châtiment... Ce mot berce mon esprit comme une infime conviction que l'on essaye de briser.
Châtiment... J'ouvre l’œil, tandis que le souvenir de l'endroit où je me trouve émerge lentement. Prisonnier. Oui, je n'étais pas ici par plaisir. J'avais été capturer. Voler à ma famille. Ma famille...? Qui est-ce?


Je bouge la tête mais celle-ci retombe aussi vite et bien plus fort que prévu. Le bruit contre le métal et fort, lourd. Et contre toute attente, je n'ai pas ressentis son contact. Je me relève avec cette fois plus de conviction, et ce sont chacun de mes membres qui semblent être endoloris, et bloqués. Je suis en position sternale, et je parviens enfin à me regarder les flancs bien que gêner pour regarder en arrière. Sur mon dos, une énorme et épaisse plaque de métal surmontée de pics s'est niché.
J'écarquille les yeux bien que ma tête retombe encore une fois lourdement sur le sol froid. Le choc contre ma mâchoire est présent et cette fois la douleur m'anime. Ma gueule est donc nue. Seul mon crâne possède une de ces choses ...


Mon esprit s'endort enfin. J'ai été éveiller plus longtemps que d'habitude et je suis fatigué.


Je me réveille plusieurs heures plus tard, et le bruit dans la tente me donne la migraine. Mélange d'aboiement et de plaintes lupines. Que c'est-il passé?
Je cogne ma tête sur le côté et le métal froid et marqué de petits trous. J'ai donc une armure offensive semblable aux hellhounds qui m'ont attaqué. Je laisse ma tête retombée une enième fois. Je suis un hellhound? Châtiment n'était qu'une illusion? Je suis perdue, et les drogues en mon sang mêlent en une image unique et limpide, réalité et rêve.


Qui suis-je?





Sibylle des Mélodies
Sibylle des Mélodies

Fiche de personnage
force:
14/100  (14/100)
agilité:
17/100  (17/100)
endurance:
16/100  (16/100)
avatar
En savoir plus
Voir le profil de l'utilisateur http://ewanella.wix.com/historia#!angel-fall-first/fg7h1
Sam 28 Mai - 3:44

Dominium Commun
Force > 7 | Agilité > 9 | Endurance > 6

___________________________________




Avais-je réussie ? Où bien échoué? Je n'ai qu'une vague idée de la réponse... Je regarde les autre loups... Je pense avoir réussie, ils ont l'air de ne plus avoir de conscience... ça me fais peur, mais j'ai résisté, et j'en étais heureuse. Mais je sent un poids sur mon dos, et cela n'augure rien de bon. Un flash apparait dans mon esprit, je venais juste de remarquée qu'ils avaient tous des armures, je regardais mon flanc gauche, et c'est là que je vis ce qui finira sûrement par me faire cauchemarder le restant de mes jours : Une bombe, protégée seulement par une fine armure, et je pense que j'arrive à en distinguer le bout d'une deuxième... Je venais peut être de comprendre leur but... Je déglutit, c'est impossible, je me suis peut être réservée un sort pire que la mort ? La crainte de vivre constamment dans le danger, d'avoir peur qu'au moindre mouvement, la moindre chute, ces bombes explosent ?! Je ne pouvais pas laisser faire ça... Et si leur seul but était que je me fasse la malle ?! En tout cas, maintenant il m'était inutile de fuir, car j'étais promise à une mort certaine... Je ne pouvais qu'attendre. Un bruit avait résonné, fort... Trop fort.
Suis - je condamnée ? Où vais-je me battre jusqu'à mon dernier souffle?
J'avais mal à la tête, je m'épuisait trop vite, et j'avais terriblement mal.
mes pattes, mon corps entier n'est qu douleur... J'aimerais tellement parler... Partager ce que je vis...

"Hé ho ? Quelqu'un?"


Je n'attends pas de réponse, mais qui ne tente rien n'a rien non? Peut être qu'un autre loup sera pris de lucidité et qu'il me répondra, je ne veux pas reperdre la parole, moi qui venait juste de me réhabituer à parler...
J'essayais de regarder autour de moi, mais j'avais mal...
Je crois que j'ai vue un Hellhound... alors je grogne avec le peu d'énergie qu'il me reste, et puis ma haine se décharge, je grogne de plus en plus fort, et je montre les crocs, puis de toute façon, si j'explose, autant tuer le plus de Hellhounds possible !
Mais je n'ai plus la force, et il me semble voir l'humain partir... Alors mes dernière forces m'abandonnent...
Mon esprit est de nouveau emplit de brume, et une pensée, une dernière, a jaillit : Mon ancienne cage? Mes anciens barreaux... Je veux les revoir... Impression... Supériorité... Je bascule dans l'inconscience.



____________________________________
Code by Ewanella

_________________
°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Ewanella

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Merci Koko      
Spectre Vagabond
Spectre Vagabond

Fiche de personnage
force:
5/100  (5/100)
agilité:
10/100  (10/100)
endurance:
5/100  (5/100)
avatar
En savoir plus
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 28 Mai - 11:09

F : 5 ; A : 10 ; E : 5


Les paupières de Nienor se relevèrent lentement. Son regard balaya le nouvel endroit où elle avait été placée, et elle en conclut qu'elle avait été transférée dans une autre cage. Des autres congénères semblent avoir pris place à ses côtés. Elle avait repéré leur odeur, malgré celle des Hellhounds qui camouflait presque toutes les autres. Néanmoins, elle s'efforçait de garder son calme, ne pas se jeter sur ces barreaux, grogner à tout va, et tenter de massacrer un chien de l'enfer. C'était une tâche extrêmement difficile. Encore à moitié réveillée, Nienor tenta de se redresser, mais le poids de son corps bascula rapidement en avant. Un pic cogna contre le sol en un bruit sourd.

La femelle écarquilla les yeux, observant la chose qui venait de toucher le sol. Usant de toute sa force, elle parvint enfin à se redresser. Son corps était recouvert d'épais pics, dont quelque chose de plus lourd, placé sur son dos. Malheureusement, elle ne pouvait pas voir de quoi il s'agissait.

« Hé ho ? Quelqu'un ? »

Ce fut les premières paroles censées qu'elle entendait depuis maintes et maintes semaines. Ses oreilles remuèrent, et elle força sur ses muscles pour pivoter vers l'origine du bruit. Mais la seule chose qui s'offrit à ses yeux fut un corps étendu sur le sol. Elle avait déjà sombré dans l'inconscience. Nienor ne se résolut pas à lui répondre. Non, elle luttait déjà contre la fatigue qui la rattrapait petit à petit.
Sibylle des Mélodies
Sibylle des Mélodies

Fiche de personnage
force:
14/100  (14/100)
agilité:
17/100  (17/100)
endurance:
16/100  (16/100)
avatar
En savoir plus
Voir le profil de l'utilisateur http://ewanella.wix.com/historia#!angel-fall-first/fg7h1
Dim 29 Mai - 12:29

Optimus Commun
Force > 7 | Agilité > 9 | Endurance > 6

___________________________________




On s'en sortira tous... Je m'accroche à ce maigre espoir, et je garde donc le moral, c'est très compliqué de rester lucide dans cette situation, mais avec un esprit endurci, on y arrive... Je ne sais pas pourquoi, mais je sens une force nouvelle e moi, même si je ne sais pas à quoi elle est due mais l'inconscience semble loin derrière moi, j'ai l'impression de regagner une vitalité. Je me suis endurci à la douleur, alors mes contusions et autres blessures ne semblent plus me faire mal, j'ai presque l'impression que tous change...

"Ne vous inquiétez pas, on s'en sortira... tous."


Je parlais à voix haute, peut être n'étais-je pas la seule à être ne serais-ce qu'un peu lucide. Parler aux autres peux redonner de l'espoir, et l'espoir fais vivre et avec un peu de chance, si nous établissons un dialogue, on s'en sortira. L'union fais la force, non ?
Pour l'instant, ce qui a sauvé les loups, c'est l'union malgré les batailles, et contre les Hommes, on a prouvés que l'on pouvais restés unis, et ce n'est certainement pas les Hellhounds qui changeront ça, j'ai l'intime conviction que l'on nous recherche.
Si je veux pouvoir m'échapper, je dois être en forme non? Je rigole intérieurement; j'ai exactement le même état d'esprit qu'à mon arrivé... Je ne peux m'empêcher de parler.


"N'hésiter pas à répondre, ça fais du bien de parler, vous verrez..."


Pourquoi j'ai un tel concentré d'optimisme en moi? Aucune idée, mais aujourd'hui je suis d'humeur positive! Et même les traitements des Hellhounds ne peuvent rien contre mes moments d'optimisme...
Cette fois-ci, l'inconscience est tellement loin que j'attends une réponse, même si celle-ci sera sûrement longue, j'attends...




____________________________________
Code by Ewanella

_________________
°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Ewanella

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Merci Koko      
Invité
Invité
avatar
En savoir plus
Mar 31 Mai - 1:02



Regarde-toi.

Force: 68 Agilité: 48 Endurance: 54

L Y A UN TEMPS POUR NAÎTRE ET UN TEMPS POUR MOURIR, UN TEMPS POUR PLANTER, ET UN TEMPS POUR ARRACHER LE PLANT,
UN TEMPS POUR TUER ET UN TEMPS POUR SOIGNER LES BLESSURES, UN TEMPS POUR DÉMOLIR ET UN TEMPS POUR CONSTRUIRE..



Qu'attendait-on de moi? Qu'attendait-on pour achever ce corps affamé, tiraillé, épuisé? Où était passé ce morceau de viande que j'avais ardemment défendu d'un autre loup qui s'était introduit par les barreaux de ma cage?
Ma folie et ma migraine me font perdre la tête. Autour de moi, d'autres bruits menace mon calme olympien et me font tourner encore plus la tête. Je grogne. Qu'ils se taisent! Qu'ils la ferme tous!


- Silence!


J'aboie tel un chien enragé. Oui, fermez-la qui que vous soyez ou je broierais de mes crocs votre chair putride qui ne demande qu'à être dévorer. Je me relève, chancelant. Je ne suis qu'un fantôme de mon passé. Mes os saillent au travers de ma peau, me donnant une allure de cadavre en putréfaction. Mon odeur est insupportable, et mon poils me colle à la peau en plusieurs petites bourres qui auraient, dans une autre vie peut être, été démêler avec patience et vigueur. Aujourd'hui, mon apparence ne comptait guerre plus que ma propre vie. J'étais un démon, un être drogué et fou.


Les humains m'avaient détruit. Ils avaient brisé mon âme. Brisé mes convictions. Mon nom de lune ne m'avait jamais tant scier. Joyaux écorché. Un rictus traverse mes babines avec un éclat de folie pure dans les yeux.
"Ne vous inquiétez pas, on s'en sortira... tous." avait sortis l'un de mes anciens comparses près de ma cage.
Nous ne pouvions nous voir, mais je rigolais sans gêne tel un monstre de foire.


- Pour qui te prends-tu, toi et ta science infuse? Il faut croire que certain ont eu un traitement de faveur pour ne pas avoir perdu la tête. Mais si tu y tiens, je peux m'occuper de t'arracher celle qui orne ton corps, ma faim ma folie et mes crocs sont prêt à se charger de ta grande gueule si tu ne la ferme au plus vite.


Qui avait parlé? Etait-ce vraiment Châtiment? Le loup autrefois si doux, patient et profondement bon avait-il disparu de mon être? Arès était-il revenu? Je regardais mon reflet trouble entre mes pattes sur le métal froid de la cage.


Qui suis-je...





Sibylle des Mélodies
Sibylle des Mélodies

Fiche de personnage
force:
14/100  (14/100)
agilité:
17/100  (17/100)
endurance:
16/100  (16/100)
avatar
En savoir plus
Voir le profil de l'utilisateur http://ewanella.wix.com/historia#!angel-fall-first/fg7h1
Lun 6 Juin - 18:49

Vis... Commun
Force > 7 | Agilité > 9 | Endurance > 6

___________________________________




La réponse du loup me choqua... Pourquoi être si agressif?! Je répondis sur la défensive! Il voulait jouer à ça ? Hé bien on allait jouer...

"Pour qui tu te prends? Je n'ai pas eue de traitements de faveur! J'ai tout simplement résistée, contrairement à certain qui on l'air d'avoir vite abandonné... Faut croire que certain sont moins résistant... C'est tout."


Je jouais à un jeu très risqué, mais bon, je m'en fichais, au moins si il me tue, peut être atteindra-t-il assez ma bombe pour tout faire sauter... Un sourire carnassier se planta sur mes lèvres... Faire tout sauter, quel bonne idée... Les Hellhounds n'ont pas l'air de s'être rendus compte du danger qu'ils viennent de créer... Je riais intérieurement. Ils se sont mis à jouer avec le feu, et c'est ce même feu qui va causer leur perte... En tout cas je l'espère. J'espérais franchement que les Hellhounds viendraient pour voir ce qui se passait, et je me rebellerais, avec un peu de chance, mes bombes sauteront... Elles causeraient peut être la mort d'autre loup, mais aussi celle d'Hellhounds... Finalement cela pourrait se révéler drôle, sentir la peur émaner de leur corps au moment où ils comprendront ce que j'essairai de faire. J'en avait plus que marre d'être joyeuse, gentille, place à la guerrière qui sommeille en moi, place au pire côté d'Ewanella...
Franchement, au point où je suis rendue, un attentat suicide pourrait se révéler distrayant.


"Je te conseille de ne pas jouer à ça le loup... Je ne suis pas aussi faible que ça, et ne croit pas que je ne t'emporterait pas avec moi dans ma tombe... Ainsi que bon nombre des Hellhounds présents..."


Je me mis à ricaner, est-ce que tout les loups présents avaient compris ce que j'envisageais de faire...?


HRP| Désolé de ce post assez court...



____________________________________
Code by Ewanella

_________________
°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Ewanella

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Merci Koko      
Invité
Invité
avatar
En savoir plus
Lun 6 Juin - 19:59

[quote="Châtiment"]


Regarde-toi.

Force: 68 Agilité: 48 Endurance: 54

L Y A UN TEMPS POUR NAÎTRE ET UN TEMPS POUR MOURIR, UN TEMPS POUR PLANTER, ET UN TEMPS POUR ARRACHER LE PLANT,
UN TEMPS POUR TUER ET UN TEMPS POUR SOIGNER LES BLESSURES, UN TEMPS POUR DÉMOLIR ET UN TEMPS POUR CONSTRUIRE..



- "Pauvre imbécile.. Es-tu assez stupide pour faire le jeu des humains? Tu me répugnes de ta faiblesse. Que crois-tu que nous sommes? Aussi fous, aussi brisés que nous soyons, aussi meurtries seront nos âmes, jamais la mienne ne s'avouera vaincu. Tu n'es qu'une lâche, tu ne mérites nullement le nom de loup, ou bien même ton nom de lune. Tu bafoue ta famille comme tu bafoue leur honneur. Si je pouvais te faire face ce serait moi qui te tuerais de mes crocs pour salir le nom de notre espèce. Depuis toujours nous nous battons avec honneur, avec fierté. Ton acte, ou du moins ce que tu penses faire, ce n'est que faiblesse, lâcheté. Tu me répugnes et je n'aurais de cesse de te le dire. J'ai beau être fou, j'ai beau être détruit de l'intérieur, je connais mes ennemis et je sais qui périra de mes crocs!

Alors vas-y fais-toi exploser, mais si tu ne meurs pas dans cette attaque, alors je m'occuperais personnellement de toi, et de tout ceux à l'extérieur qui m'ont rendu ainsi. Peu importe ceux qui seront sur mon chemin, je les détruirais, je te détruirais! Vous n'êtes que des faibles asticots qui n'auraient pas dû vivre aussi longtemps en nos terres majestueuses. Tu n'as même pas la force de te battre pour elles. Tu me fais hontes. Tu veux être héroïque? Tu penses avoir trouver la bonne solution? Et bien ma pauvre, que les dieux loups ancestraux détournent le regard, car dans ta stupide folie suicidaire, tu ne les honores pas!"







Sibylle des Mélodies
Sibylle des Mélodies

Fiche de personnage
force:
14/100  (14/100)
agilité:
17/100  (17/100)
endurance:
16/100  (16/100)
avatar
En savoir plus
Voir le profil de l'utilisateur http://ewanella.wix.com/historia#!angel-fall-first/fg7h1
Mar 7 Juin - 18:40

Defensa Commun
Force > 7 | Agilité > 9 | Endurance > 6

___________________________________




La réponse du loup ne me laissa pas de marbre. Comment peut on me traîter de lâche ?!

"Pour qui tu te prends? Je tiens ne serais-ce qu'un peu à ma vie, et si je ne parviens pas à en tuer sans me faire exploser, je jure que je le ferais ! Ce n'est en rien un acte de lâcheté ! J'essaie juste de tuer mes ravisseur... Et moi au moins je ne suis pas devenue l'un de leur jouet..."


Je laissait ma phrase en suspend... Je ne voulais pas aller trop loin, mais le loup qui m'avait répondu était devenu exactement ce que je ne voulais pas être, un joujou des Hellhounds ainsi qu'un concentré pur de violence. Tout du moins il n'avait pas perdu entièrement la tête, il se souvenait d'être un loup...


"De toute façon, si les dieux existent, ils nous ont déjà abandonnés depuis bel lurette... Je me fiche qu'il me tourne le dos, de toute façon, les Hellhounds n'avaient -ils pas prévus à la base de me faire exploser? Au moins je retournerais ça contre eux... "


Je soupirais, la violence s'estompa de mon être, ainsi que l'adrénaline présente, pour ne laisser qu'une louve fatiguée des autres ainsi que de leurs désespoir,leur violence. Je comprends de mieux en mieux au fil des jours pourquoi j'ai décidée d'être solitaire... Oui je suis au courant que tout n'es pas rose en ce bas monde, mais pourquoi les autres ne sont ils pas plus ouverts?! Au lieu de m'aboyer dessus, ne pouvait-il pas me fournir d'arguments plus convainquant en ce qui concernait ma lâcheté?



"Avant que tu me grogne à nouveau dessus et que tu t'énerve de plus en plus, et si il te reste ne serais-ce qu'un peu de conscience dans l'âme brisé que tu est, pourrais-tu m'expliquer en quoi mon idée est lâche? Après tout n'envisage-pas de me sacrifier pour tuer? Ha et au fait, mon nom de lune est Sibylle des Mélodies, je ne vois pas en quoi je le déshonore... Il n'a jamais guidé mes pas à ce que je sache. Et désolée de t'avoir traité comme quoi tu étais l'un de leur jouet, mais c'est tout ce qui me vient à l'esprit face au concentré de violence que tu es."



____________________________________
Code by Ewanella

_________________
°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Ewanella

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Merci Koko      
Mépris de l'Aigle
Mépris de l'Aigle

Fiche de personnage
force:
100/100  (100/100)
agilité:
100/100  (100/100)
endurance:
100/100  (100/100)
avatar
En savoir plus
Voir le profil de l'utilisateur http://another-dna.forumactif.org/
Jeu 9 Juin - 18:24

Jauges:
 


INTRUSION DU SUICIDAIRE.Feat everybody

Le roux n'était pas le loup le plus courageux. En fait, pour lui le courage allait de paire avec la stupidité, alors autant dire qu'il préférait amplement être lâche et survivre, que courageux et enterré. Alors quand Saphir lui avait annoncé qu'il allait devoir se faufiler discrètement dans le camp hellhound, simplement pour "remonter le moral" des prisonniers - selon ses propres mots -, l'eosbek était resté perplexe. Pourquoi lui? Flûte, certainement parce qu'il était le meilleur dans son domaine! Ou bien le seul espion disponible, mais ça, il n'allait pas l'avouer.
Quoiqu'il en était, Xyrion n'aurait jamais pu refuser un ordre direct de son alpha-adorée. Plume Rousse lui avait directement demandé, et ils n'avaient pas eu besoin d'en débattre longtemps pour que Mépris de l'Aigle accepte. Stupidement.

C'est seulement en se trouvant aux abords du campement, que Xyrion réalisa à quel point il avait été profondément débile Sur ce coup là, il aurait certainement dû tenir tête un peu plus à son alpha, et conseiller d'y envoyer Minuit... quoiqu'une femelle ne ferait certainement pas un aussi bon boulot que lui.
De là où il était, les yeux dorés pouvaient percevoir le contour de cages. Des mouvements l'attisaient, et il était clair que le roux allait commencer par là. Mais des hellhounds se baladaient, à droite, à gauche, armés et laisse en main. Leurs molosses bavaient à leurs côtés. Ça ne lui donnait... vraiment pas envie.
Mais bon. Il avait répeté un bon nombre de fois le message du mercenaire, alors autant le délivrer maintenant. C'est bien pour ça qu'il avait été embôché.

Se roulant dans la boue pour éviter que son pelage trop voyant, ainsi que son odeur ne se remarquent, l'espion se glissa en rampant jusqu'à une caisse. A droite, à gauche. La voie était libre. Il progressa ainsi jusqu'aux cages, contre lequel il se colla. De là, il pouvait entendre un loup saccagé, et une louve brune se disputer. Ils portaient des armures, mais semblaient encore avoir un minimum de conscience lupine. Ces foutus humains étaient plus en avance qu'ils ne le pensaient. D'un grondement, il attira l'attention des loups. Les chiens semblaient se demander ce qu'il se passait, mais Xyrion n'avait pas le temps pour ça. Quand il remarqua que tous l'écoutaient, apparemment surpris par sa présence, il ouvrit la bouche pour réciter comme une poésie:

- "Un assaut est en cours de préparation pour venir vous libérer. Quand cet assaut aura lieu, ne tentez pas de combattre, suivez les loups qui viendront vous chercher. Ne perdez pas espoir, même si le temps vous semble long, vous serez bientôt libérer. Votre famille, vos amis, vos compagnons vous attendent dehors, alors survivez, et luttez autant que vous le pouvez. Ceci est un message d'Akabé, Carnage de l'Ephémère. Ne perdez pas espoir. A l'écorché, Arslàn et Ysera attendent leur père. Un autre père attend ses enfants, alors protège les." Fin du message. Avez-vous des trucs à dire?

Rapidement de préférence. Après tout, il était en territoire ennemi, et l'immobilité n'était pas la meilleure solution. Mais plaqué contre le sol, encombré de pièces de bois et de sacs, il doutait fermement qu'on le remarque. Surtout avec la nuit qui commençait à reprendre ses droits.


© Lady sur Epicode

_________________

Fiche de personnage
force:
100/100  (100/100)
agilité:
100/100  (100/100)
endurance:
100/100  (100/100)
avatar
En savoir plus
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 9 Juin - 18:24

Le membre 'Xyrion' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé de recherche' : 6
Sibylle des Mélodies
Sibylle des Mélodies

Fiche de personnage
force:
14/100  (14/100)
agilité:
17/100  (17/100)
endurance:
16/100  (16/100)
avatar
En savoir plus
Voir le profil de l'utilisateur http://ewanella.wix.com/historia#!angel-fall-first/fg7h1
Jeu 9 Juin - 18:57

Jocus... Commun
Force > 7 | Agilité > 9 | Endurance > 6

___________________________________




Un loup venait de débarquer, et de suite, ma colère retomba et mon intention fut immédiatement captée par l'intrus...
Je l'écoutais, les oreilles dressées sur mon crâne. Puis je le regardais, pour voir en détaille celui qui venait de me remplir de joie et d'espoir: C'était un loup roux, qui portait l'odeur des Esobek... Je restais stoïque face à ses paroles, mais intérieurement j'explosais de joie. Lorsqu'il eu finis, je me dépêchais de répondre:

"C'est une blague? Nan sérieux? On vient nous chercher? Mon dieu il était temps ! C'est un véritable enfer ici, et bon nombre de mes compagnons de fortune ont sûrement perdu la raison..."


Mon regard se voila, emplit de tristesse, quelques secondes, mais de nouveaux éclairs de joie vinrent remplacer la tristesse, cette fois-ci je ne cachait pas ma joie. J'étais dressée sur mes pattes, ce qui m'était pourtant impossible avant, un rand sourire laissant légèrement dévoiler mes crocs se tinta sur ma gueule. J'étais vraiment heureuse... L'espoir explosait en moi, tout ce que je devais faire c'était tenir. Je me retenais de sautiller à cause des bombes posées sur mon dos...

"Bon, c'est bien beau tout ça ! Mais une question : Comment vous vous y prendrez pou faire en sorte que l'on explose pas lorsque vous viendrez nous délivrer? Nan mais par ce que de un c'est hyper lourd ces machins et en plus c'est vraiment instable."


Je regardais le loup avec sérieux, j'attendais vraiment une réponse de sa part.




____________________________________
Code by Ewanella

_________________
°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Ewanella

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Merci Koko      
Invité
Invité
avatar
En savoir plus
Ven 10 Juin - 9:14



Regarde-toi.

Force: 68 Agilité: 48 Endurance: 54

L Y A UN TEMPS POUR NAÎTRE ET UN TEMPS POUR MOURIR, UN TEMPS POUR PLANTER, ET UN TEMPS POUR ARRACHER LE PLANT,
UN TEMPS POUR TUER ET UN TEMPS POUR SOIGNER LES BLESSURES, UN TEMPS POUR DÉMOLIR ET UN TEMPS POUR CONSTRUIRE..



Alors que ma rage n'a pas eut le temps de redescendre un spectacle peu commun apparait sous mes yeux. Un loup fin, et haut sur pattes dont le pelage est plein de boue fait face aux cages. Qui... Qui est-il? Je plisse les yeux, renifle l'air. Je reconnais cette odeur. Un esobek. Je gronde, dévoilant mes crocs. Est-il venu nous narguer?
J'écoute ses paroles. Quelques mots. Peu selon moi et bien vaste. Cela fait deux mois que je suis enfermé où plus, et ils ne décident de venir que maintenant. J'aboie de colère. Ne pas vous attaquer? Vous ne méritez tous que la mort. Que je vous piétine.
Que connaissez-vous de la souffrance de la folie!? Que l'on vous suive? C'est ça... venez. Je m'occuperais de vous.


Puis un nom. Un nom de lune. Ils me figent dans ma colère. Je pense les connaître, mais je ne sais plus. Non, je ne sais plus de qui il s'agit. Ma migraine fait surface. Je me cogne la tête, ou plutôt l'armure contre la paroi dans un grand bruit. Le silence, puis un autre nom.
L'écorché? Je fixe le sol, mon souffle est rapide. Que se passe t-il? Je ... Est-ce moi? Pourquoi ce nom me sonne t-il comme un écho en mon âme? Arslân? Ysera? Suis-je censé savoir qui sont ces loups?
Je me frotte le museau avec la patte comme un animal douloureux... Que m'arrive t-il?
Les chiens se mettent à aboyer alors que l'autre lâche pleure limite de joie. Ah, la bonne blague. Deux minutes avant tu etais prête à te faire péter, et voilà que l'espoir t'envahie et que tu t'urinerais presque de joie dessus. Mais elle parle trop, et elle attire l'attention. Cette pauvre louve ne sait donc rien de la vie, de la furtivité...


Je me sens lamentable... Nauséeux. Je n'ai plus de force tant ma colère m'épuise, ainsi que ce qu'ils ont fait de moi. Je tombe dans ma cage, lourd, épuisé.


- Dis lui... Dis lui... Que l'écorché n'est plus.


Oui, l'écorché est mort encore une fois... Je ferme les yeux, au bord de la rupture. Il est trop tard pour nous sauver. Dans quelques jours, nous lâcherons un à un. Depuis quand n'avais-je pas bu? Depuis quand n'avais-je pas mangé? Je scrute le loup. J'appuis son regard.


- Vas t-en, avant qu'ils détruisent tout ce qu'il fait de toi... un loup.





Mépris de l'Aigle
Mépris de l'Aigle

Fiche de personnage
force:
100/100  (100/100)
agilité:
100/100  (100/100)
endurance:
100/100  (100/100)
avatar
En savoir plus
Voir le profil de l'utilisateur http://another-dna.forumactif.org/
Sam 11 Juin - 17:28

Jauges:
 


INTRUSION DU SUICIDAIRE.Feat everybody

Finalement, les loups se retournèrent vers lui. Une solitaire beaucoup trop énergique lui sauta limite dessus en blablatant des paroles qu'il lui fallut un temps pour assimiler.

- C'est une blague? Nan sérieux? On vient nous chercher? Mon dieu il était temps ! C'est un véritable enfer ici, et bon nombre de mes compagnons de fortune ont sûrement perdu la raison...Bon, c'est bien beau tout ça ! Mais une question : Comment vous vous y prendrez pou faire en sorte que l'on explose pas lorsque vous viendrez nous délivrer? Nan mais par ce que de un c'est hyper lourd ces machins et en plus c'est vraiment instable.

Xyrion acquiesça, puis haussa les épaules. Il n'en avait aucune idée après tout. Il n'était qu'un missionnaire ici. Mépris de l'Aigle s’aplatit lorsqu'un humain passa, et releva par la suite la tête pour diriger son regard ambré sur le balafré. Le désigné, par Saphir dans son message. Il ne semblait pas en forme, mal-à-l'aise et surtout en colère et fatigué.

- Dis lui... Dis lui... Que l'écorché n'est plus. Vas t-en, avant qu'ils détruisent tout ce qui fait de toi... un loup.

Voilà quelque chose qui n'allait pas plaire au mercenaire. Haussant les épaules, l'aigle se secoua avant de regarder à droite, puis à gauche.

- Prenez en compte ce que je vous ai dit. Contrôlez-vous. Nous attaquerons avant eux.

Sur ses mots, il bondit hors de sa cachette improvisée en s'enfuit vers la forêt, poursuivi par des aboiements rageurs. Il allait faire un rapport à son alpha, qui pourrait transmettre cela à Saphir.


© Lady sur Epicode

_________________

Fiche de personnage
force:
0/100  (0/100)
agilité:
0/100  (0/100)
endurance:
0/100  (0/100)
avatar
En savoir plus
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 13 Juin - 21:24



HellHound

Human HellHound


Vous avez été battus et maltraités pour que les hommes arrivent à leur fin. Votre capture n'était pas faîte pour réguler la population lupine ni même pour l'exterminer. C'était bien pire. Vous avez été capturés dans le but d'être des machines de guerre. Vous ne pensez plus qu'à tuer, même ceux de votre espèce. Vos proches et vos familles n'existent plus dans votre tête. Plus rien d'autre n'existe que cette rage intérieure qui ne demande qu'à sortir et ôter la vie à tous ceux qu'elle croisera. Vous ne pensez plus, vous ne réfléchissez plus. Vous agissez seulement, vous tuez. Et comme si cela ne suffisait pas, vous avez aussi été occupé du même attirail que les Hellhound. Clairement, vous portez maintenant une armature de plusieurs kilos sur vous, couvrant tout votre dos et ventre et une partie de votre tête. Très inconfortable, elle restera tout de même très utile dans vos batailles à venir. Et au fait. Il y a aussi les bombes.

Les effets des drogues humaines et de leur aliénation s'estompera avec le temps. Désormais, une porte s'ouvre et vous entrevoyez pour la première fois depuis des mois la lumière du jour. Courez avant qu'ils ne changent d'avis.

Alea jacta est.

Sibylle des Mélodies
Sibylle des Mélodies

Fiche de personnage
force:
14/100  (14/100)
agilité:
17/100  (17/100)
endurance:
16/100  (16/100)
avatar
En savoir plus
Voir le profil de l'utilisateur http://ewanella.wix.com/historia#!angel-fall-first/fg7h1
Ven 17 Juin - 19:15

Currere... Commun
Force > 7 | Agilité > 11 | Endurance > 7

___________________________________




Mon dieu... la lumière... Elle... Elle est si belle...
Je n'ai vue aucun de mes compagnons s'avancer, mais moi, je sais ce que c'est et un seul mot réside en moi : "fuir"
Je voulue m'élancer dehors, suivant la lumière, les oreilles plaquées sur mon crâne, mais mes pas se font d'abord hésitant, cela fait tellement longtemps que je n'avais pas courue... Que je ne m'étais pas levée sur mes pattes...
Mon regard se voila... J'hésitais à courir... mais mon instinct me criait de courir car cette chance ne se représenterait peut être plus... Alors, dans un énorme efforts, je sortais de ma cage, en hésitant... Puis dès que je fut debout sur mes pattes je me retournais, m'adressant aux loups, à voix basse pour ne pas que les humains nous entendent...


"Bon, si l'ont veut partir, c'est maintenant où jamais... Ecoutez, je sais que vous n'êtes plus vous même, et que vous voulez tuer tout le monde mais... Ils nous restent une chance, une chance pour tuer ceux qui nous oint fais ça... Qui ont peut être tués ceux que nous étions... Mais ils nous ont transformés en machines de guerres, et nous pouvons utiliser ce que nous sommes devenus pour les tuer. Vue que ceux qui nous ont promis d'arriver avant leur attaque n'ont pas réussi, mais nous ne pouvons pas abandonner ce qu nous sommes, nous sommes des loups, et les loups, même brisé, ne se rendent pas. C'est d'ailleurs ce qui nous as permis de survivre, non?"


Je savais que la plupart d'entre eux se foutaient royalement de ce que je venais de raconter, mais je voulais tout de même leurs dirent, car peut être qu'ils leurs restaient une semblant de raison, qui ne demandait que d'être rallumer par l'espoir...

"Je sais que la plupart d'entre vous s'en foutent de ce que je raconte, mais, je voulais tout de même vous le dire, car l'espoir n'est pas encore mort... Ils nous suffit de nous enfuir, tout en faisant un maximum de victimes dans leurs camp... Et ainsi leurs donner des informations sur les traitements qu'ils nous font subir. On va leur montrer qu'ils ont fait la pire erreur de leur misérable vie en capturant et en les maltraitant. "


Puis je posais les yeux sur le loup contre qui j'avais eue des différents. Et avec le plus de sincérité dans mon regard, je lui dis, toujours d'une voix basse...

"Je suis sincèrement désolée de mon comportement... Je me suis mal comportée et de plus mon esprit et mon attitude étaient beaucoup trop déplacés face à la situation, mais je voulais remonter le moral, alors tout ça partait d'une bonne intention. Alors je m'excuse si j'ai dis quoi que ce soit de très très énervant. J'ai crus entendre que ton nom de lune était l'écorché? Ha et désolée si je l'ai mal prononcé..."


Puis, je me cachait à l'ouverture de la tante, dans le noir, me cachant tout en attendant leur réponse, muette, physique, ou verbale.



____________________________________
Code by Ewanella

_________________
°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Ewanella

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Merci Koko      
Euphorie Solitaire
Euphorie Solitaire

Fiche de personnage
force:
100/100  (100/100)
agilité:
100/100  (100/100)
endurance:
100/100  (100/100)
avatar
En savoir plus
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 22 Juin - 17:14



Un simple rendez-vous

Jauges : Force : 64 | Agilité : 58 | Endurance : 59



Les jours s'étaient écoulés les uns après les autres. Véga ne savait plus depuis combien de temps elle était la. Un an, un mois, une semaine... ? Les tortures et les hallucinations lui avaient fait perdre la notion du temps et de la réalité. Ces derniers temps, elle voyait des choses anormales qui pourtant, semblaient bien réelles. Sa mère venait la voir régulièrement, en dehors des barreaux de la cage, mais au fond d'elle-même, cela ne lui paraissait pas possible. Sa mère était morte depuis longtemps. Elle avait l'impression de perdre la raison... Il n'y avait que lorsque les hommes venaient la battre avec leurs barres de métal qu'elle parvenait à différencier le vrai du faux. Cette douleur n'était pas fausse, c'était certain. Un homme était venu, aujourd'hui, armé d'une pique. Elle s'était mise en position de défense, machinalement, tout en sachant pertinemment qu'elle recevrait quand même les coups. Cette fois cependant, il ne l'avait pas battue. Il lui avait injecté un liquide dans la peau et il était partit. Véga s'était sentie nauséeuse, puis elle était tombée au sol.

Le vide.

A son réveil, l'odeur qui l'entourait avait changé. Véga se sentait lourde, comme si quelque chose l'écrasait. Encore un rêve ? Ou était t-elle ? Cet endroit ne lui semblait pas familier... Peu à peu, elle ouvrit les yeux. On l'avait transportée dans une autre cage, plus petite. Autour d'elle, elle entendait des gémissements. Elle sentait que quelque chose n'allait pas, sur son corps... Glissant la tête contre le sol, elle entendit un bruit métallique raisonner à l’intérieur de son crâne. Elle réalisa alors que le haut de sa tête avait été enfermé dans une sortie de heaume métallique. Elle ressentait la même sensation au niveau de ses pattes et de son dos. Et pour cause : des plaques de ferraille lourdes recouvraient son dos ainsi que le haut de ses pattes. En dessous de son ventre, elle sentait comme un petit coffre, attaché à son corps. Il lui fallut quelques secondes pour remettre ses idées en place. Les hommes l'avaient recouverte d'une armure de Hellhound. Elle sentit ses membres trembler en se redressant, pouvant difficilement se mouvoir avec les plaques de ferrailles qu'elle devait supporter. En regardant autour d'elle, elle réalisa que d'autres loups étaient la, avec des armatures similaires à la sienne. Certains portaient des piques, d'autres avaient des explosifs apparents, mais aucun n'avait l'apparence d'un loup. Parmi eux, elle ne pouvait reconnaître personne. Elle ne voulait reconnaître personne... Reculant, elle s'assit en plaquant son dos contre la paroi du fond de sa cage. Cette vision cauchemardesque était t-elle réelle ? Cela semblait bien, les sensations, les odeurs, mais, est-ce qu'elle ne devenait pas folle ? Tous ces supplices qu'on lui avait infligé n'avaient donc pas d'autre buts que d'en faire des chiens enragés ? Véga sentit l'angoisse monter en elle. Elle ne voulait pas devenir l'un d'eux, elle ne voulait,^pas ! Grondante, elle recommença à s'attaquer aux barreaux de la cage, puis, ses idées redevinrent lucide, et elle se stoppa. Si elle était devenue une Hellhound, elle était faite pour tuer. Des explosifs devaient être cachés sous son corps. Il ne fallait pas qu'elle s'agite... Impuissante, Véga se laissa retomber sur le sol. Une quantité astronomique de questions flottaient dans son esprit. Qu'allait t-il advenir d'elle ? Les humains voulaient la détruire.. Ils voulaient en faire un de ces monstres... Un Hellhound. Mais, elle n'était pas un chien, elle était une louve. Elle devait se ressaisir, ne pas se laisser abbatre. Jamais elle ne deviendrait un chien. Ils ne lui avaient pas encore tout pris. Elle avait son honneur, et si elle devait verser le sang, ce serait uniquement celui des humains.


- Ouvrez ma cage... murmura t-elle entre ses crocs, que je vous tue...

Sentant ses muscles trembler, elle s'allongea sur le sol, sa tête bloquée entre ses pattes. Son seul moyen de survivre, c'était de se souvenir de qui elle était. Peut être que les hommes la libéreraient, un jour, quand ils la trouveraient suffisamment dévastatrice. Elle pourrait alors trouver de l'aide pour se débarrasser de cette armure, mais son esprit tiendrait t-il le coup jusque la ? Est-ce qu'elle n'était pas arrivée à ses limites ? La rage meurtrière qui l'habitait ne cessait de grandir en elle et elle craignait de ne plus pouvoir faire la différence entre hommes, chiens et loups. Elle craignait de devenir un monstre.

Fiche réalisée par @Joy

_________________


Spoiler:
 


Sibylle des Mélodies
Sibylle des Mélodies

Fiche de personnage
force:
14/100  (14/100)
agilité:
17/100  (17/100)
endurance:
16/100  (16/100)
avatar
En savoir plus
Voir le profil de l'utilisateur http://ewanella.wix.com/historia#!angel-fall-first/fg7h1
Jeu 14 Juil - 17:43

comprehendere... Commun
Force > 9 | Agilité > 11 | Endurance > 7

___________________________________




Je ne comprendrais decidement jamais mes compagnons lupins...

"Alors... si je comprends bien, vous voulez tous restez ici..."


Je soupirais, ils ne semblaient plus avoir un semblant de raison en eux... Et même si les murmures d'une louve semblaient avoir assez de raison pour s'enfuir et tuer les Hellhounds, personnes ne semblaient vouloir réellement partir.

"Je ne comprendrais jamais comment ces humains ont fait pour tous vous briser, pour enlever la part lupine de chacun de vous. Bon sang ! Vous êtes des loups ou des jouets pour Hellhounds ?!"


Je tremblais de rage. Je voulais sauter à la gorge de chaque hellhounds, je voulais tous les anéantirent pour ce qu'ils avaient fait. Je voulais rendre chacun des loups et les jeter dehors, qu'ils aient toujours une part de raison et que seule la lumière pouvait permettre de la faire émerger. Mais apparemment je me trompais.

"Vous n'êtes plus des loups, les loups ne perdent pas la raison, les loups se battent et usent de stratagèmes pour venir à bout de son ennemi. Un loup est une créature que l'on ne brise pas, le loup est vaillant et n'abandonne jamais, malgré tous ce qu'il a subit, et il se relève toujours plus fort de chaque épreuves. Vous n'êtes plus des loups maintenant que vous avez abandonnez, que vous êtes devenus leurs jouets !"


Puis je décidais de partir, me réfugiant dans chaque ombre, hésitant à courir, je voulais partir, quitter cet endroit maudit et ne plus jamais revenir. Peut être me suivraient ils si je décidaient de partir, si je montrais que c'était possible de partir.
Ma blessure due à un clou me brûlait, elle me démangeait. Et, je ne pourrais pas la guérir moi même, car qu'est ce qui ne me dit pas que l'on n'aurait piller ma tanière, ainsi que mes plantes, et puis de toute façon ce serait trop compliqué de me soigner moi même, j'irais voir une guérisseuse ou un guérisseur, ce cauchemar terminé.




____________________________________
Code by Ewanella

_________________
°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Ewanella

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Merci Koko      
Euphorie Solitaire
Euphorie Solitaire

Fiche de personnage
force:
100/100  (100/100)
agilité:
100/100  (100/100)
endurance:
100/100  (100/100)
avatar
En savoir plus
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 15 Juil - 15:12



Un simple rendez-vous

Jauges : Force : 64 | Agilité : 58 | Endurance : 59



Soudain, la cage s'ouvrit sur un long grincement. Véga sentit son poil se dresser le long de sa nuque, alors qu'elle restait plaquée contre le sol. Ce qu'elle attendait depuis si longtemps venait de se produire : la cage était ouverte. Les humains la laissaient sortir, comme si il avait suffit de le demander pour voir son souhait exaucé. Elle gronda en sentant leur présence malsaine. Cette fois, elle était quasiment certaine que ce n'était pas une hallucination. La liberté était là, devant elle. Il ne lui fallait que se lever pour la saisir. Toutefois, elle sentait une certaine inquiétude à l'idée de quitter sa cage. Son esprit brûlait de se jeter dehors, mais son corps la retenait à l’intérieur.

Une voix retentit alors près d'elle, sans doute dans la cage voisine, si ce n'était pas tout simplement le fruit de son imagination, comme cela avait été si souvent le cas ces derniers temps...

- Alors... si je comprends bien, vous voulez tous restez ici... Disait t-elle. Véga tendit l'oreille.

- Je ne comprendrais jamais comment ces humains ont fait pour tous vous briser, pour enlever la part lupine de chacun de vous. Bon sang ! Vous êtes des loups ou des jouets pour Hellhounds ?! Vous n'êtes plus des loups, les loups ne perdent pas la raison, les loups se battent et usent de stratagèmes pour venir à bout de son ennemi. Un loup est une créature que l'on ne brise pas, le loup est vaillant et n'abandonne jamais, malgré tous ce qu'il a subit, et il se relève toujours plus fort de chaque épreuves. Vous n'êtes plus des loups maintenant que vous avez abandonnez, que vous êtes devenus leurs jouets !

Ses pattes tremblantes sous le poids de son imposante armure, Véga tourna la tête en direction de la cage voisine. A travers les barreaux, elle essaya d'apercevoir qui venait de prononcer toutes ces absurdités... De jolies phrases creuse, en somme, sans doute proférées par une louve qui n’avait pas encore traversé tout ce qu'elle avait vécu.

- Ferme-là... Répondit t-elle d'une voix cassée. Toi... Tu ne sais rien.

Ses oreilles vibrèrent. Elle regarda vers l’extérieur, aperçu la sortie de la tente, et ses pattes la conduisirent droit vers elle. Elle courut aussi vite que son armure le lui permettait, forçant sur ses muscles affaiblis, jusqu'à ce que l'air frais lui fouette à nouveau le visage.

Fiche réalisée par @Joy

_________________


Spoiler:
 


Contenu sponsorisé
En savoir plus

 La tente de l'enfer, monstre de mort. [ Commun ]


 :: Archives :: Archive des RPs