Souffle acide du vent, larmes brulantes du ciel. Le monde ne ressemble plus aux paysages d'autrefois. Les cataclysmes ont frappé, des colonnes de flammes et de fumées se sont élevées sur l'horizon. La guerre. La guerre des hommes. Et nous, les loups n'avons eu d'autres choix que de fuir. Nombreux furent nos congénères emportés. Nous traversâmes les plaines cabossées, les forêts de cendres, poursuivis par la faim, traqués par la mort.

Notre salut, nous le devions malheureusement à ceux qui avaient provoqué notre malheur.


 

 :: Archives :: Archive des RPs

 Suicid squad • Alwidd, Pandémonium & Manîthil.

Souverain Immortel
Souverain Immortel

Fiche de personnage
force:
13/100  (13/100)
agilité:
18/100  (18/100)
endurance:
9/100  (9/100)
avatar
En savoir plus
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 31 Mar - 17:58



HOMMAGE SACRIFICIEL
• • • FT ALWIDD, MANÎTHIL & PANDEMONIUM


FORCE : 7 | AGILITÉ : 7 | ENDURANCE : 6



hrp. L’action se passe donc avant les 5 mois de Lev’ et Al’, au début du chapitre.



« Manîthil ! Manîthiiiiiiiiiiiiilllll ! »


Leevi n’avait aucune idée de comment lui et son frère avaient réussi à retrouver leur chemin aussi loin de la maison, mais ils l’avaient fait. Sa fierté était immense.
Bon, d’accord. L’idée de base avait été de rentrer à la chapelle, pas de se retrouver devant le bunker de leur tante. Mais c’était déjà mieux que rien ! Et puis, après tout, c’était pour elle qu’ils – enfin, Alwidd à la base, mais ça Lev’ l’avait déjà oublié - s’étaient rendus dans l’endroit le plus dangereux de la terre – aka aux abords du village des hommes ! – afin de trouver quelque chose qui puisse apaiser son perpétuel courroux. Une offrande au sanguinaire dragon, en somme.
Et d’ailleurs, ils avaient trouvé undit quelque chose ! Enfin. Alwidd avait déterré une bouteille remplie d’un liquide étrange, tandis que Leviathan s’était amusé à lancer et rattraper une balle comme un idiot sur tout le trajet, mais l’intention y était. Et le louveteau était quoi qu’il en soit intimement persuadé que son frère avait découvert un quelconque élixir de jouvence enterré secrètement depuis des années.
Elle allait bien devoir revoir son attitude, la vieille guérisseuse râleuse, maintenant hein !

Avec toute la bravoure du monde, Leviathan s’assit devant l’entrée du bunker sans oser y pénétrer. Il échangea un regard embarrassé avec son frère au poil blond à son côté.
C’est qu’il n’avait rencontré sa tante que peu de fois depuis sa naissance, et que ses dernières tentatives pour l’attendrir – en lui mâchant les oreilles, technique brevetée Leevi – s’étaient terminées dans le sang et les larmes.
Donc malgré ses bravades, une fois devant le fait, le louveteau gris ressentait soudain quelques tempéraments à son ardeur guerrière.
Cependant, Alwidd était présent à son côté, et ainsi témoin de ses moindres faits et gestes : il ne pouvait pas perdre la face devant son frère.
Leevi dressa donc courageusement les oreilles et se remit sur ses petites pattes. Avec un geste d’autorité à l’intention de son frère, lui intimant de le suivre, il s’engagea dans le tunnel obscur.
A l’intérieur, une forte odeur de plantes bizarres et de métal leur sauta au museau. Leevi distingua vaguement d’anciens fumets de sang séché, ainsi que de multiples fragrances lupines qui n’appartenaient pas à sa tante. Mais pour peu qu’il puisse en juger, il n’y avait présentement aucun autre loup à proximité. Il se dirigea donc vers le fond de l’édifice, là où se trouvait la chambre principale de la guérisseuse.
N’importe quel autre loup dans leur situation eût certainement tremblé de peur, avançant dans ce sombre boyau à la rencontre du Dragon, assailli de toutes parts par des odeurs menaçantes et les crissements des pattes d’insectes sur le béton. Mais Leevi était brave ; et Alwidd était sous sa protection. Les deux petits parvinrent donc sans encombre au fond du bunker.

Leviathan passa prudemment le museau à l’intérieur de la chambre.
Ses oreilles se dressèrent d’un coup, victorieuses, et sa queue se mit à frétiller. La balle entre les crocs, il tourna vers son frère des yeux brillant d’excitation, et désigna frénétiquement l’intérieur de la tête. La guérisseuse était endormie !
L’occasion était presque trop belle. Envoyée du ciel. La possibilité d’une frappe surprise occulta automatiquement dans la tête de Leevi l’idée d’offrir des cadeaux sacrificiels à Manîthil. Il se plaqua aussitôt au sol et entreprit de ramper le plus silencieusement possible le long des murs de la chambre. La balle tomba de sa gueule et roula doucement dans la poussière.
Concentré sur ses reptations, le petit loup contourna bravement la fourrure de la louve blanche, s’arrêtant régulièrement, le cœur battant, terrifié et excité à l’idée qu’elle se réveille. Il ne faisait plus attention aux actions d’Alwidd, entièrement focalisé sur la respiration lente qui animait le flanc de la guérisseuse. Il était désormais tout proche. Encore un peu. Encore un peu…
Leevi s’immobilisa dans un dernier instant de gloire, ramassé sur lui-même, l’arrière-train se trémoussant d’excitation alors qu’il s’apprêtait à attaquer.
Soudain, il bondit, et atterrit lourdement sur l’encolure de la guérisseuse. Il glissa aussitôt, battit des pattes pour se stabiliser, et s’attaqua glorieusement à ses oreilles – en hurlant simultanément, pour faire bonne mesure :

« COUCOU. »

Leevi allait donc mourir très prochainement et dans d’atroces souffrances.
©GGS - reproduction prohibited.
Invité
Invité
avatar
En savoir plus
Dim 3 Avr - 19:00

Grogner
force 100 - agilité 100 - endurance 100
Manîthil dormait paisiblement, ne se souciant de rien, ne craignant rien. Après tout, quel danger pouvait-il y avoir ? Personne ne serait assez fou pour venir la déranger dans sa propre tanière alors qu'elle s'y trouvait ! Prélassé, sur son lit de feuille fraîche qu'elle a récolté la veille, elle profitait complètement de ce moment de paix et de repos, du moins, c'est ce qui aurait dû se passer …

Dormant, elle ne vit pas les fouines se faufiler jusqu'à elle dans son antre, dans sa zone interdite et, lorsque quelque chose lui sauta finalement dessus, hurlant en lui saisissant l'oreille, la dame blanche se réveilla d'un bond, se redressant d'un seul coup en faisant tomber le microbe qui avait cherché à s'accrocher à elle. Baissant alors la tête après la surprise, elle croisant le regarde de Leviathan, l'un des fils de sa sœur et, ses babines se retroussèrent alors qu'un grondement s'élève du fond de sa gorge. Voilà donc la vermine qui a osé le réveillé ?

La patte de la dame blanche s'abattit soudainement sur la petite chose entre ses pattes, le forçant à s'écraser au sol tandis qu'elle le maintient, rapprochant alors sa gueule de la petite tête grise, ses babines toujours retroussés.

« Ne t'a-t-on jamais dis qu'il ne faut jamais réveillé quelqu'un en lui sautant dessus ? Hm ? »

Elle finit par le lâcher, lui donnant un petit coup de patte pour le dégager de sa couche avant de se recoucher mais, cette fois-ci, pour faire face à ses deux neveux. Ses neveux … Mais quelle plaie… Il a fallut que Leikn se fasse engrosser ! Et par qui en plus ? Ça, elle n'en sait foutrement rien ! D'ailleurs, pourquoi Lei' n'est pas avec eux ? Regardant tout en flairant, elle ne sent pas la présence de la mère des deux petits et, reporte son attention sur les deux boules de poil qu'elle a dû garder par moment ou voir de temps à autre, pour son plus grand malheur …

« Qu'est-ce que vous faites ici tous les deux ? Et où est votre mère d'ailleurs ? »

Elle ne grognait plus désormais, tant que les petits n'essayent pas une fois encore à lui sauter dessus, elle ne sortirait pas les crocs. C'est qu'elle a du mal avec ces petits asticots qui ont trop tendance à essayer de la coller et de l'attaquer, surtout Leevi ...
Code © N3m0
Secrets du Dragon
Secrets du Dragon

Fiche de personnage
force:
100/100  (100/100)
agilité:
100/100  (100/100)
endurance:
100/100  (100/100)
avatar
En savoir plus
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 4 Avr - 19:51

Suicid Squad
feat. Alwidd, Leviathan & Manîthil

« You can be the butcher or the cattle ; make your choice. »

F. 92 | A. 88 | E. 92
Pour tout dire, la perspective de se rendre dans l’antre de Manîthil ne lui était pas une pensée très douce, bien au contraire. Rien que le fait de quémander son aide lui hérissait le poil lorsqu’il était blessé. Mais cette fois, il avait bien d’autres remontrances à formuler. En réalité, il était là pour s’assurer que la guérisseuse se tairait. Il avait besoin de toutes les garanties sur le silence de Manîthil quant à leurs projets futurs, à Adriel et à lui. Dieu seul savait de quoi l’âme retorde de la louve ivoire était capable avec de telles informations en sa possession. Pandémonium était bien décidé à lui arracher la langue pour l’empêcher de parler, s’il le fallait.
Mais alors qu’il arrivait à plusieurs mètres de l’abri de sa chère génitrice, le louvard remarqua quelque chose de particulièrement inhabituel. A l’entrée de l’antre de la terrible guérisseuse se tenaient deux louveteaux, à peine sevrés semblait-il. Les deux bestioles semblèrent hésiter, mais finirent par s’enfoncer dans la pénombre. Seigneur, savaient-ils seulement dans quoi ils s’embarquaient ? Pandémonium eut un sourire amusé : cette scène s’annonçait des plus épiques, si Manîthil était là. Connaissant son amour inconditionnel des louveteaux, ces derniers n’allaient probablement pas tarder à se carapater dans le sens inverse.
Un énorme « COUCOU » retentit dans la caverne, et Pandémonium s’approcha aussi rapidement que possible. Oui, ces louveteaux menaçaient la mort, et de près. Le Dragon risqua un œil à l’intérieur, juste pour voir la première boule de poils se faire réprimander, et de façon plutôt violente.
Le jeune loup s’assis nonchalamment à l’entrée pour mieux profiter du spectacle. Ce n’était pas tous les jours qu’on voyait une Manîthil aux prises avec deux louveteaux – bien qu’on l’ait souvent vue irritée, cette vieille peau aigrie. Mais la guérisseuse se montra cruellement douce avec les deux lardons, ce qui interloqua le jeune loup ; la vieillesse l’avait donc rendue aimable et patiente ?

« Allons, allons, "Maman". C'est ainsi qu'on traite ses invités ? », l'interpella-t-il sur un ton insolent.


Invité
Invité
avatar
En savoir plus
Sam 9 Avr - 17:53

Jauges:
 


Next génération Feat Louveteaux

- Manîthil ! Manîthiiiiiiiiiiiiilllll !

Et voilà Leevi' qui criait comme un forcené, alors que lui restait un peu en retrait. Ce n'était pas exactement qu'ils étaient censés retourner, mais c'était toujours mieux que rien. Bien qu'il craigne -avec raison- que leur visite imprévue ne donne une chance de plus à la guérisseuse de leur grogner dessus. Son frère lui adressa un sourire embarrassé, et reprit son jouet en entrant dans le bunker. Après tout, Leviathan n'avait peur de rien. Et lui, était avec Leviathan. Donc, il ne devait avoir peur de rien. Alpha. Il suivit donc son petit frère à l'intérieur de l'antre démoniaque, tirant derrière lui la bouteille au liquide ambré. Pas un chat. Ou une louve. Il ne savait pas trop, il ne connaissait pas cette expression. Enfin, en arrivant dans le fond de la tanière, il entraperçut la fourrure neige de sa tante.

Mais Leevi' était déjà dessus, criant dans les oreilles de la pauvre Manithil, qui répliqua bien rapidement, et avec les dents. Al' frissonna, et se fit tout petit dans son coin, serrant fort la bouteille d'alcool entre ses petites pattes jaunes. Il ne voulait pas non plus devenir la cible de la colère foudroyante d'Allégeance Immortelle, ça non. Celle-ci retourna s'allonger sur sa paillasse, et Miel d'Eté put se détendre un temps soit peu.

- Qu'est-ce que vous faites ici tous les deux ? Et où est votre mère d'ailleurs?

Al' respira lentement, prenant son courage à deux pattes et fit un pas hésitant vers elle, ouvrant grand sa petite bouche pour clamer haut et fort qu'ils étaient venus lui faire un cadeau. Mais à cet instant, une voix inconnue le fit sursauter.

- Allons, allons, "Maman". C'est ainsi qu'on traite ses invités ?

Il se retourna, tremblant, vers le solitaire qui venait d'apparaître, un sourire narquois peint sur le museau, et l'oeil brillant d'insolence. Oui, parce qu'il n'y en avait qu'un, et cette constatation ne manqua pas de faire hérisser le poil du petit blond. Il rampa rapidement près de Manithil, sans pour autant monter dans son lit, mais se serrant sur le bord. Quit à se faire manger par un de deux, autant que ce le soit par une figure connue.
Il jeta un coup d'oeil à Leevi' qui semblait sur le point de jacasser une nouvelle fois, mais Al' ne lui en laissa pas le temps, serrant fort la bouteille contre son pelage avant de gémir:

- Tata... il me fait peur...


© Lady sur Epicode
Invité
Invité
avatar
En savoir plus
Lun 25 Avr - 20:48

Up ?
Souverain Immortel
Souverain Immortel

Fiche de personnage
force:
13/100  (13/100)
agilité:
18/100  (18/100)
endurance:
9/100  (9/100)
avatar
En savoir plus
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 6 Mai - 2:22



HOMMAGE SACRIFICIEL
• • • FT ALWIDD, MANÎTHIL & PANDEMONIUM


FORCE : 7 | AGILITÉ : 7 | ENDURANCE : 6




L'enfer se déchaîna. En un instant, Leevi se retrouva projeté à terre, puis plaqué au sol d'un lourde patte blanche et menacé de près par une double rangée de crocs furibonde. Les yeux écarquillés à se retrouver affublé d'un strabisme permanent, le louveteau contempla la remarquable sculpture acérée des mâchoires de sa tante ; il songea un instant que sa dernière heure était arrivée.
Et puis, la guérisseuse parla, et Leviathan osa imaginer qu'elle n'avait pas l'intention de ne faire qu'une bouchée de lui :

« Ne t'a-t-on jamais dis qu'il ne faut jamais réveiller quelqu'un en lui sautant dessus ? Hm ? »

Le courage revint d'un seul coup au petit, qui redressa les oreilles et haussa les sourcils, ouvrant la gueule pour sortir un "nan jamais" parfaitement suicidaire. Heureusement pour lui, Manîthil l'envoya bouler loin d'elle d'un coup de patte négligeant, coupant court à son début de carrière de martyr.
Leevi roula dans la poussière et faillit se rompre le cou en essayant de se relever trop vite. Mais rapidement, il se retrouva néanmoins sur ses quatre pattes, penché en avant, la queue frétillante et l’œil plein de défi, manifestement prêt à provoquer sa tante pour s'en prendre encore plus dans la figure.
Celle-ci ignora superbement la fougue de son neveu et houspilla les deux louveteaux :

« Qu'est-ce que vous faites ici tous les deux ? Et où est votre mère d'ailleurs ? »

Leevi fronça les sourcils, offensé par tant de condescendance. Au point qu'il ne réfléchit même pas à la réponse qu'il convenait de donner à une telle question. Alwidd s'avança à ses côtés et s'apprêtait à dire quelque chose - quelque chose de certainement intelligent, lui - lorsque soudain une voix narquoise s'éleva derrière les deux frères :

« Allons, allons, "Maman". C'est ainsi qu'on traite ses invités ? »

Leviathan sursauta et Al' fila se cacher près de Manîthil. Décontenancé, le louveteau gris regarda son frère en se demandant s'il était devenu fou, puis se retourna brièvement vers le nouveau venu qui était assis à l'entrée de la pièce, avant de revenir sur son frère. Le louveteau couina, cherchant la protection de leur tante. Tout allait un peu trop vite pour Leevi, mais si son frère se sentait menacé, il n'avait pas trente-six solutions non plus.
Se retournant définitivement vers l'entrée, Leviathan se plaça devant Alwidd dans l'axe qui le reliait au loup qui venait de parler. Il détailla l'animal, fourrure légèrement hérissée et regard circonspect. Mais l'individu n'avait pas l'air agressif. D'ailleurs, il semblait plutôt prendre la défense des louveteaux face à Manîthil.
... qu'il avait appelée "Maman", d'ailleurs. L'information finit par arriver au cerveau de Lev'. Qui écarquilla les yeux, puis fit une incroyable grimace de perplexité et dirigea vers Manîthil le regard le plus torve de la création. L'idée lui était inimaginable.

« ... T'es maman ? Toi ? »

Oui, parce qu'en grandissant Leviathan s'était aussi vu faire don par le ciel de cette prodigieuse qualité que l'on nomme insolence.
©GGS - reproduction prohibited.
Invité
Invité
avatar
En savoir plus
Ven 6 Mai - 19:35

Présenter
force 100 - agilité 100 - endurance 100
Et le voilà qu'il débarque, comme ça, telle une fleur. Elle avait flairé son odeur, elle l'avait vu apparaître dans l'encadrement de l'entrée de sa pièce privé. Elle l'avait fixé de ses yeux gris, ceux de son « fils » de même couleur, ou du moins, un seul, l'autre n'étant plus. Un sourire moqueur se dessine alors sur les babines de la dame blanche aux paroles de ce jeune indésirable. Alwidd s'était retourné d'un coup, venant chercher de la sécurité auprès de Manîthil en rampant. La blanche observa son neveu faire l'asticot jusqu'à elle et elle secoua la tête. Bah voyons, c'est la chochotte du groupe celui-ci ? A croire, et Leevi' est évidemment le courageux de première avec une grande gueule malgré son âge. Manîthil ne dit rien au gamin collé à sa couche, trouvant plus la situation amusante qu'autre chose. Quel louveteau courageux ! Il va falloir que Lei' apprenne à ses marmots à être plus courageux que cela.

Leevi' réagit, se plaçant devant son frère, poil hérissé, essayant probablement de se montrer menaçant, ce qu'il n'était pas du tout, du haut de ses quelques mois. Puis la remarque tomba finalement alors que Leviathant se retourne pour regarder la guérisseuse d'une étrange façon, visiblement choqué de la savoir mère. Quel petit insolent … Au moins il partageait ça avec son cousin ! La dame blanche roula des yeux.

« Bonjour, Pandémonium, quel heureux plaisir de te voir mon cher fils ! »

Sortie-t-elle d'une voix mielleuse et faussement enjoué alors que son regard n'en montrait rien si ce n'est de l'indifférence. Finalement, elle pointa son regard en direction des deux gamins de sa sœur, qu'elle regarda un à un.

« Je sais qu'il a une sale gueule mais vous n'avez pas besoin d'avoir peur de ce … loup. Et oui, petit insolent, j'ai été mère ! »

Gronde-t-elle vers Leviathant avant de faire de nouveau claquer sa mâchoire dans sa direction.

« Donc ! Cher fils ! Ces invités comme tu dis, sont tes cousins, les chiots de Leikn. »

A chaque fois, elle insistait sur le « fils ». Baillant soudainement, elle se lécha les babines. Elle qui pensait pouvoir être tranquille en ce jour, voilà que c'était raté, entre les deux rejetons de sa moitié et son déchet de fils qui débarque on ne sait pourquoi, d'ailleurs, pourquoi est-il là celui-là ?

« Qu'est-ce que tu fiches ici sinon, Pandé' ? Ça m'étonnerais que tu me rendes visite juste pour savoir comment je vais. »
Code © N3m0
Secrets du Dragon
Secrets du Dragon

Fiche de personnage
force:
100/100  (100/100)
agilité:
100/100  (100/100)
endurance:
100/100  (100/100)
avatar
En savoir plus
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 7 Mai - 19:54

Suicid Squad
feat. Alwidd, Leviathan & Manîthil

« You can be the butcher or the cattle ; make your choice. »

F. 92 | A. 88 | E. 92
« Tata… il me fait peur… » Il avait suffit à Pandémonium d’entendre la plainte fluette s’échapper du museau du louveteau doré pour comprendre quel genre de liens le rattachaient à la louve blanche. Ces deux louveteaux étaient les fils de Leikn, ces fameux cousins dont il avait tant entendu parler et qu’il lui tardait de rencontrer. Un éclair de curiosité passa dans son œil gris, détaillant chacun des deux petits animaux avec un intérêt nouveau.
« …T’es maman ? Toi ? » Le second louveteau dévisagea sa tante avec un air stupéfait. Un sourire remonta le coin de la babine droite du borgne. L’insolence du gamin lui plaisait. Il s’était visiblement rapidement rendu compte de la douceur maternelle dont Manîthil était dotée naturellement.

La guérisseuse n’avait pas changé de comportement envers lui, en revanche. Elle était toujours pourvue de cette ironie irritante, du masque de la soi-disant mère alors qu’elle n’était rien d’autre qu’une lâche inconnue. Elle tente de faire taire l’insolent d’un claquement de dents, et il dodelina lentement de la tête lorsqu’elle lui annonça qui étaient les louveteaux. Merci, Manîthil, pour cette information cruciale. Il aurait sûrement été trop stupide pour le deviner tout seul.
« Qu’est-ce que tu fiches ici sinon, Pandé ? », questionna-t-elle enfin. Pandémonium eu un temps de réaction assez long, trop absorbé dans son observation des deux louveteaux, et du brun plus particulièrement. Celui-ci méritait de retenir son attention. L’autre était trop peureux.
Il reporta rapidement son regard dans celui de sa « mère », identique au seul détail près qu’elle avait encore deux prunelles grises, elle. Pourquoi était-il là déjà ? Il avait presque oublié le motif de sa venue.

« J'ai à te parler. », répondit-il d'un ton sec.

Il jeta un coup d’œil méfiant aux deux marmots. Ils étaient probablement trop petits pour prêter la moindre importance à ce que les deux loups se diraient, et sûrement trop désintéressés pour retenir la moindre information, mais le borgne ne voulait prendre aucun risque. La vérité sort trop facilement de la bouche des enfants.

« Seul à seul. », crut-il nécessaire de préciser.


Invité
Invité
avatar
En savoir plus
Lun 16 Mai - 22:21

Jauges:
 


Next génération Feat Louveteaux

Le blond écoutait les plus vieux parler tour à tour, sans trop trop faire attention aux dires -inintéressants ou presque- du petit Leevi' plusgrandquelui.

- Donc ! Cher fils ! Ces invités comme tu dis, sont tes cousins, les chiots de Leikn.

Un grand silence fut. Et la lumière s'alluma. Alwidd s'avança, les oreilles légèrement basses et dévisagea Pandémonium en se collant à l'arrière train de Leevi'.

- T'es pas méchant alors...?

Le gris lui jeta un coup d'oeil sans plus, s'attardant davantage sur son frère. Forcément, le blond n'était pas celui auquel on portait le plus d'importance. Malheureusement. Leviathan, toujours plus actif, réactif et tous les autres trucs en "if" se faisait davantage remarquer que la petite boule de poils timide qu'il demeurait.

- J'ai à te parler.

Le navnik avait deviné avant qu'il ne le dise le "seul à seul" qui suivit. Forcément, des louveteaux dans les pattes, surtout dans celles de deux solitaires qui n'avaient pas l'air si gentils que ça. Alors Miel d'Eté tourna sur lui-même et attrapa son frère par la peau du cou.

- Viens.. maman doit nous attendre. On laisse les grands tranquille....


© Lady sur Epicode


Désolé de la longueur.
Souverain Immortel
Souverain Immortel

Fiche de personnage
force:
13/100  (13/100)
agilité:
18/100  (18/100)
endurance:
9/100  (9/100)
avatar
En savoir plus
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 19 Mai - 1:29

hrp. Duuu coup on fait quoi de ce truc-là, je réponds et on clôt ?
(mpottez-moi Zwey si vous voulez éviter le flood dans le topic)
Secrets du Dragon
Secrets du Dragon

Fiche de personnage
force:
100/100  (100/100)
agilité:
100/100  (100/100)
endurance:
100/100  (100/100)
avatar
En savoir plus
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 29 Mai - 19:17

Ouaip j'pense qu'on peut archiver si t'as la flemme de répondre What a Face vu que Manî s'est fait la malle..
Miroir des Silences
Miroir des Silences

Fiche de personnage
force:
105/100  (105/100)
agilité:
100/100  (100/100)
endurance:
100/100  (100/100)
avatar
En savoir plus
Voir le profil de l'utilisateur http://another-dna.forumactif.org/
Dim 29 Mai - 19:51

Plus trop d'intérêt oue :c
Allez les meufs, j'archive

_________________
Contenu sponsorisé
En savoir plus

 Suicid squad • Alwidd, Pandémonium & Manîthil.


 :: Archives :: Archive des RPs