Souffle acide du vent, larmes brulantes du ciel. Le monde ne ressemble plus aux paysages d'autrefois. Les cataclysmes ont frappé, des colonnes de flammes et de fumées se sont élevées sur l'horizon. La guerre. La guerre des hommes. Et nous, les loups n'avons eu d'autres choix que de fuir. Nombreux furent nos congénères emportés. Nous traversâmes les plaines cabossées, les forêts de cendres, poursuivis par la faim, traqués par la mort.

Notre salut, nous le devions malheureusement à ceux qui avaient provoqué notre malheur.


 

 :: Archives :: Archive des RPs

 Après la guerre, le calme et la parole [PV : Véga]

Invité
Invité
avatar
En savoir plus
Dim 1 Nov - 19:49

Un long soupire, suivit d'une respiration saccadée. Le vent balayait les quelques pousses qu'il restait sur la lande entre la dune et les collines de La Chapelle. Au loin, les hommes s'activaient sur le sable. Il était bien hors de portée de ces derniers. Il serra les crocs. Si il était poursuivi, il ne pourrait pas s'enfuir facilement avec ses blessures encore fraîchement refermées. Blessures que la louve lui avait justement causées. Son ventre était encore douloureux, et son cou était dans un état plus qu'inquiétant. Le guérisseur prisonnier devrait sûrement se pencher sur son cas. Mais plus tard... Il y avait du monde qui faisait la queue avant lui. Des loups plus nécessiteux.
Il parcourut la terre du regard. Il n'était pas venu pour n'importe quelle raison. Il avait fait une promesse. Celle d'être la quand la louve qu'il avait combattu déciderait de revenir. Il lui avait demandé de la rencontrer de nouveau après le combat, juste avant qu'il ne la convainque de partir.
Pourquoi ?
C'était une bonne question.
Lui donner des explications, des arguments ? Non, rien de tout cela visiblement. A vrai dire, il se demandait encore ce qu'il faisait la. Pourtant, quelque chose l'avait poussé à venir ici, à chercher cette femelle. Il voulait la revoir, et dans un autre contexte qu'une bataille. Et pour cela il devait attendre. Il était assez proche du champs de bataille, si elle souhaitait revenir, ça devait être par ici qu'elle allait se diriger.
Il se mît a marcher dans la terre sablonneuse, gardant cependant un coup d'œil sur l'activité humaine sur les dunes. Maudits traqueurs... Il restait camouflé en bas du sable, mais ils risquaient toujours de l'apercevoir, si ils regardaient bien. Cependant, cela l'aurait étonné. Il marcha au couvert de quelques vieux buissons de ronces, continuant de fixer la frontière légèrement camouflée par les ronces anarchiques et la boue.
Il sentait son cœur se serrer. Allait elle seulement venir ?
Euphorie Solitaire
Euphorie Solitaire

Fiche de personnage
force:
100/100  (100/100)
agilité:
100/100  (100/100)
endurance:
100/100  (100/100)
avatar
En savoir plus
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 2 Nov - 19:21



Après la guerre, le calme et la parole

Jauges : Force : 32 | Agilité : 34 | Endurance : 23



Encore toutes fraiches des dernières heures, ses blessures ne s'étaient toujours pas refermées. Après avoir pris un peu de repos et s'être assurée que le reste des de ses camarades Mercenaires s'en était sortis indemnes, Véga n'était pas restée allongée tel que les guérisseurs le lui avaient conseillés. La louve avait quitté les terres Esobek afin de revenir à l'endroit qu'elle avait quitté en catastrophe quelques heures plus tôt : La Dune de Sable.

Son ventre la brulait, son cou la lancinait de bas en haut, mais elle décidé de parcourir tout ce chemin dans le but de retrouver celui contre qui elle s'était battue. Cela pouvait paraitre étrange étant donné les circonstances de leur première rencontre, mais il lui avait proposé de revenir après la bataille. Elle ignorait la raison exacte de ce rendez-vous. C'était sans doute pour parler de ce dont ils n'avaient pas eu le temps durant leur affrontement, de tout ce qui les avait poussés à se combattre, mais elle ne savait pas vraiment pourquoi elle revenait, au fond. Elle y avait pensé durant tout le chemin vers les terres Esobek, et encore maintenant, elle se remémorait les paroles du loup noir. D'une certaine manière, elle sentait le besoin de ne pas s'en arrêter la. Elle avait épargné sa vie et en échange, il avait épargné la sienne, tel une redevance. En fin de compte ils avaient livré leur combat sans véritable haine l'un envers l'autre. Ils avaient seulement servi les intérêts de leurs propres camps sans obéir à la volonté qu'ils pouvaient avoir. Véga avait rempli sa part du contrat et épaulé ses camarades Mercenaires. Pour sa part, c'était tout ce qui l'avait motivée à se battre. Cela aurait pu être lui ou un autre, elle n'aurait pas plus eu de haine envers son adversaire. Elle voulait qu'il le sache, et elle voulait savoir ce qu'il avait à lui dire.

Revenir maintenant alors que chaque camps s'était replié afin de panser ses blessures était une occasion rêvée pour retrouver son ancien adversaire loin des conflits. Elle n'aurait peut être plus l'occasion de fouler ces terres à nouveau sans se faire attaquer par les Navninks. Malgré ses blessures et sa fatigue, elle n'avait pas le choix, c'était maintenant qu'elle devait venir. Maintenant ou jamais. De toute manière, qui pouvait l'en empêcher ? Ce n'était pas Koschei qui allait lui reprocher d'être revenue ici. Elle était libre de faire ce qu'elle voulait, du moment que le contrat était rempli. Les Navniks n'étaient pas plus ses ennemis que les Esobek ses alliées, le contrat était rempli, ses camarades étaient hors de danger et la guerre était terminée - pour le moment -. Elle espérait seulement que son ancien adversaire serait là comme prévu et que ses blessures n'étaient pas trop graves. Véga n'avait jamais voulu tuer qui que se soit et surement pas un loup qu'elle connaissait à peine, qui plus est, un loup qui n'en avait pas non plus voulu à sa vie.

Ses pas l'avaient menée instinctivement en direction des endroits les plus denses en végétation de la Dune, là ou elle pouvait facilement se dissimuler en cas de danger. Quelques traqueurs semblaient roder non loin, il fallait qu'elle y fasse attention... Tournant près de la première petite dune, Véga repéra le mâle noir qui l'attendait, seul, ses blessures aussi fraiches que les siennes. Lentement, elle s'approcha sans agressivité, s'arrêtant non loin de lui avant de le regarder dans les yeux. C'était la première fois qu'elle prenait le temps de l'observer. Elle remarqua qu'il avait la même particularité qu'elle : des yeux verts. La louve sentit ses mots se mélanger dans sa tête. Elle ne savait même pas quoi lui dire.

Fiche réalisée par @Joy
Invité
Invité
avatar
En savoir plus
Mer 4 Nov - 13:37

Lentement, son pelage se découpant dans le sable, Carcharoth la vit apparaître. Son cœur bondit dans sa poitrine. Elle était venue. Elle semblait en aussi piteux état que lui, mais elle était tout de même venue. Elle s'approcha doucement, complètement neutre, sans aucune agressivité. Le mâle la regardait, immobile, tremblant à peine. Elle s'arrêta tout proche de lui et leurs regards se croisèrent. Il n'avait pas eu le temps de bien la voir durant la bataille.

Désormais, il voyait son regard vert. Ses yeux verrons, l'un vert et l'autre bleu, ne la quittait pas du regard. Elle ne disait rien, pas plus que lui. Il sentait sa gorge se serrer, tandis que son esprit se débattait pour qu'il arrive à dire un seul mot. Tout tournait autour de lui. Il finit par entrouvrir la gueule, puis, après quelques secondes, la referma et dit :

Alors tu es venue...

Que dire ? Beaucoup trop de choses. Mais pour l'instant, il ne se contentait que de souligner l'évidence. Il baissa son regard vers ses pattes quelques secondes, avant de le remonter pour de nouveau la regarder.

Cela doit vouloir dire que tu as des questions à me poser, je me trompe ?

Il la fixait droit dans les yeux.
Euphorie Solitaire
Euphorie Solitaire

Fiche de personnage
force:
100/100  (100/100)
agilité:
100/100  (100/100)
endurance:
100/100  (100/100)
avatar
En savoir plus
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 6 Nov - 19:01



Après la guerre, le calme et la parole

Jauges : Force : 32 | Agilité : 34 | Endurance : 23



Il avait tourné la tête dans sa direction, lui dévoilant son autre œil, bleuté, pour finalement entamer la conversation.

- Alors tu es venue...

Véga opina de la tête. Oui, elle était venue. Elle ne savait pas quoi lui dire, ni quoi faire. Elle ne se sentait pas à sa place, elle avait mal de partout, elle était épuisée, mais elle était venue. Les pensées se bousculaient nerveusement à l’intérieur de son crâne. Sa tête était devenue aussi lourde que ses pattes, à force de cogiter. Elle avait sentit qu'elle devait venir, comme par principe, mais elle ne savait même pas quoi faire maintenant qu'elle était la. L'incertitude était un sentiment qu'elle détestait, et c'était justement ce qui était en train de la ronger.

- Cela doit vouloir dire que tu as des questions à me poser, je me trompe ? Demanda t-il d'une voix douce. Véga le fixa du regard. Sa gueule s'ouvrit, sans emmètre le moindre son, puis sa voix finit par réapparaitre.

- Pourquoi est-ce que tu m'as fait venir ici ? Demanda t-elle finalement.

Elle lui en voulait presque de lui avoir proposé une telle chose... Pourquoi ne l'avait t-il simplement pas laissée partir, en ennemie qu'elle était ? Que croyait t-il qu'elle allait lui demander ? A vrai dire, elle espérait qu'il le sache lui même. Il aurait pu la faire tuer, pendant la guerre, comme elle l'aurait pu le tuer et pourtant, ils ne l'avaient pas fait. Cela devait bien signifier quelque chose, mais quoi ?

Fiche réalisée par @Joy
Invité
Invité
avatar
En savoir plus
Sam 7 Nov - 17:11

Elle hocha légèrement la tête, avant d'entrouvrir la gueule. Elle sembla rester bloquer, aucun bruit ne sortant de sa gorge. Puis, finalement, les mots s'échappèrent :

Pourquoi est-ce que tu m'as fait venir ici ?

Le loup hocha gravement et doucement la tête. C'était une bonne question. Mais, avait il seulement la réponse en fait ? Qu'est-ce qui avait pu le pousser à proposer cela a cette louve, cette ennemie de la meute ? Pour la vérité. Pour lui expliquer pourquoi elle ne doit pas s'impliquer dans cette guerre.
Est-ce qu'il n'y avait que ça ?
Pas sûr. Après quelques nouvelles hésitations, il prit de nouveau la parole :

Car tu mérites savoir pourquoi je t'ai épargnée.

Il prit une profonde inspiration avant de continuer :

Tu n'aurais pas dû être mêlée à cette guerre. Ni toi, ni aucun des mercenaires. Les promesses qu'ils vous ont faites paraissent réalistes, mais ne dureront sûrement pas indéfiniment, comme je te l'avais dit.

Plume Rousse n'avait peut-être qu'une seule parole, mais les autres Esobeks n'étaient peut-être pas de cet avis.

Ils ont utilisé le prétexte du guérisseur que nous retenons. Nous n'avons plus vraiment besoin de le retenir. Nous le traitons comme l'un des notre, nous le nourrissons, nous le respectons. Et en échange, il pense nos blessures. Sans lui, je mourrais sûrement d'ici quelques jours.

Il laissa légèrement planer le silence, comme pour donner un impact plus profond à sa phrase.

Non, ils voulaient se venger. Réparer l'échec qu'ils avaient subis a la Dune de sable. Nous en avons nous aussi besoin de cet endroit pour survivre, et cela encore plus qu'eux, étant donné l'étendu de leur territoire. La vengeance est au cœur de tout, elle ronge les loups même si ils affirment le contraire. Les Sekmets n'ont participé que pour se venger des membres qui nous avaient rejoint. Je ne dis pas que tous sont mauvais. Je dis juste que notre cause était la plus juste. Nous ne voulions que survivre.

Il s'arrêta, soufflant doucement. Ses paroles n'avaient peut-être été que du vent aux oreilles de la louve, mais il avait eu besoin de lui dire ce qu'il avait sur le cœur.
Euphorie Solitaire
Euphorie Solitaire

Fiche de personnage
force:
100/100  (100/100)
agilité:
100/100  (100/100)
endurance:
100/100  (100/100)
avatar
En savoir plus
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 10 Nov - 16:09



Après la guerre, le calme et la parole

Jauges : Force : 32 | Agilité : 34 | Endurance : 23



Le mâle noir avait hoché la tête d'un air grave, annonçant une discussion qui n'allait pas être des plus réjouissantes. Malgré la douleur qui s'était remise à lui lanciner l'encolure, Véga tacha de l'écouter attentivement.

- Car tu mérites savoir pourquoi je t'ai épargnée.

La louve fronça légèrement les sourcils, reculant doucement la nuque. Savoir pourquoi il l'avait épargnée ? Ne l'aurait t-il pas fait avec n'importe quel loup qui aurait épargné la sienne ? Elle ne croyait pas qu'il y ait une autre raison derrière cela mais elle était curieuse d'entendre la suite...

- Tu n'aurais pas dû être mêlée à cette guerre. Ajouta t-il. Ni toi, ni aucun des mercenaires. Les promesses qu'ils vous ont faites paraissent réalistes, mais ne dureront sûrement pas indéfiniment, comme je te l'avais dit. Ils ont utilisé le prétexte du guérisseur que nous retenons. Nous n'avons plus vraiment besoin de le retenir. Nous le traitons comme l'un des notre, nous le nourrissons, nous le respectons. Et en échange, il pense nos blessures. Sans lui, je mourrais sûrement d'ici quelques jours.

Le silence qui suivit lui laissa le temps de digérer ses paroles. Elle comprenait ou il voulait en venir, mais pensait t-il vraiment pouvoir la raisonner sur ce qui s'était passé ? Que s'imaginait t-il, qu'elle avait participé à cette guerre pour aider un quelconque camp ? Même si ça avait été le cas, la décision de prendre part au combat ne relevait pas de son pouvoir, et ce même si elle était conseillère. Le mâle était justement en train de lui expliquer que leur meute avait eu la cause la plus juste entre toutes, dans cette bataille. Hors, les Mercenaires se moquaient bien de savoir quelle était la cause la plus juste.

Se ranger du coté des Esobek était ce qui avait été le plus avantageux pour eux. Peu importe que leur récompense soit éphémère, ils la défendraient autant que possible, mais ils auraient tout de même tiré profit des conflits entre les meutes pour affirmer leur force et leur présence. La manière dont cette guerre avait été amenée ne la concernait pas. Elle ne s'était pas même renseignée à ce sujet, car elle s'en moquait. Elle se moquait de savoir qui attaquait qui, que ce soit juste ou non. Cependant, avouer la chose de la sorte à ce mâle la mettait étrangement mal à l'aise. Véga voyait à quel point il tentait de la raisonner, à quel point il était sincère, à quel point il allait la trouver écœurante.

- Non, ils voulaient se venger. Poursuivit t-il. Réparer l'échec qu'ils avaient subis a la Dune de sable. Nous en avons nous aussi besoin de cet endroit pour survivre, et cela encore plus qu'eux, étant donné l'étendu de leur territoire. La vengeance est au cœur de tout, elle ronge les loups même si ils affirment le contraire. Les Sekmets n'ont participé que pour se venger des membres qui nous avaient rejoint. Je ne dis pas que tous sont mauvais. Je dis juste que notre cause était la plus juste. Nous ne voulions que survivre.


La louve soupira. Ses pensées se chevauchaient les unes aux autres. Elle ne savait plus par ou commencer, elle ne savait plus quoi penser. Évidemment, les terres qu'ils avaient prises allaient manquer à d'autres, les Navniks en l’occurrence, mais avaient t-il le choix ? Il était impossible que tout le monde survive dans ces conditions, et chaque loup pensait avant tout à sa propre survie, quitte à écraser celle des autres. Néanmoins, au fond d'elle, Véga ne le faisait pas sans remords. Elle pensait aux familles déchirées, aux louveteaux orphelins et à tous ces malheurs face auxquels elle était impuissante. Le mâle devait pouvoir comprendre que les solitaires ne faisaient pas cela par plaisir, du moins, pas elle.

- Nous n'avons pas prit part à cette guerre pour défendre la cause des Esobek, fit t-elle d'une voix calme. Peut importe quelle meute avait les intentions les plus louables, nous voulions seulement récupérer de quoi mieux survivre... Son regard se porta à celui du mâle noir.

- Je n'ai jamais voulu faire de mal à qui que se soit, mais les meutes ne nous laissent rien. Elles s'accaparent les terres et les proies sans hésiter à en priver les solitaires que nous sommes. Il n'y a rien d’illégitime à ce que nous voulions en récupérer pour assurer notre survie, quitte à participer à ce bain de sang. Pour être honnête, je ne savais même pas pourquoi les Esobek avaient déclenchés cette guerre. Toutes vos histoires de vengeance et de territoires me passent au dessus de la tête.

Fiche réalisée par @Joy
Mirage Ardent
Mirage Ardent

Fiche de personnage
force:
13/100  (13/100)
agilité:
5/100  (5/100)
endurance:
9/100  (9/100)
avatar
En savoir plus
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 28 Nov - 12:37

Up

_________________
Invité
Invité
avatar
En savoir plus
Lun 30 Nov - 7:13

La louve soupira longuement, semblant se plonger dans ses pensées pendant quelques secondes. Carcharoth restait la, impassible, attendant de voir la réaction de la louve.

Nous n'avons pas prit part à cette guerre pour défendre la cause des Esobek. Peut importe quelle meute avait les intentions les plus louables, nous voulions seulement récupérer de quoi mieux survivre...

Leurs regards se croisèrent. Le mâle restait impassible, comme à son habitude.

Je n'ai jamais voulu faire de mal à qui que se soit, mais les meutes ne nous laissent rien. Elles s'accaparent les terres et les proies sans hésiter à en priver les solitaires que nous sommes. Il n'y a rien d’illégitime à ce que nous voulions en récupérer pour assurer notre survie, quitte à participer à ce bain de sang. Pour être honnête, je ne savais même pas pourquoi les Esobek avaient déclenchés cette guerre. Toutes vos histoires de vengeance et de territoires me passent au dessus de la tête.

Le noiraud serra la mâchoire. Survivre. Instincts. Combat. Solitaire. Toute une vie passée à cela. Mais il vient un moment ou il faut comprendre que, dans un monde devenu aussi chaotique comme celui ci, solitude et survie me font parfois pas bon ménage. Mais, à quoi bon tenter de la convaincre de cela ? Elle avait déjà l'air d'avoir pris depuis longtemps position sur le sujet. Parfois, on ne peut pas toujours raisonner ses congénères. Elle choisira sa propre voie.

Je vois. Je comprends vos choix. Mais sachez que les Navniks n'oublieront sûrement pas vos agissements de sitôt malheureusement.

C'était froid et sec. Mais la vérité. Les blessés n'accepteront pas de pardonner leurs bourreaux, qui seront sûrement dans le même état d'esprit. Le loup détourna la tête et observa longuement le haut de la dune. A travers les ronces, les traqueurs s'activaient autour de leur camp de fortune.

[HRP] Désolé pour l'inactivité récente ^^'
Euphorie Solitaire
Euphorie Solitaire

Fiche de personnage
force:
100/100  (100/100)
agilité:
100/100  (100/100)
endurance:
100/100  (100/100)
avatar
En savoir plus
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 7 Déc - 11:12



Après la guerre, le calme et la parole

Jauges : Force : 32 | Agilité : 34 | Endurance : 23



- Je vois. Répondit le mâle noir d'un ton froid. Je comprends vos choix. Mais sachez que les Navniks n'oublieront sûrement pas vos agissements de sitôt malheureusement.

Le regard de Véga détailla les pupilles bicolores du loup noir.
Évidemment qu'ils ne leurs pardonneraient pas. Personne ne pouvait reprocher aux Navnink d'éprouver de la rancune envers les Mercenaires. Dans mois qui allaient suivre, la louve fauve allait devoir éviter de s'approcher de leurs terres. Elle s'y était préparée, et au final, cela l'importait peu.
Qu'il eut s’agit des Navniks ou d'une autre meute, ils se seraient fatalement fait des ennemis à un moment ou l'autre. Pour elle, cela ne changeait rien. Que ce soit les Sekmets, les Navninks ou les Esobeks, elle agissait en fonction de ce qu'on lui offrait et rien d'autre. Parfois, ses bons sentiments reprenaient le dessus, mais si la vie de solitaire lui avait bien appris une chose, c'était de faire passer sa propre survie avant tout. Le monde n'avait plus de place pour la paix.

Peut-être qu'a l'avenir, ce seraient ces loups qu'ils avaient attaqués aujourd'hui qui leur demanderaient de l'aide pour combattre les Sekmet ou les Esobek. Véga ne voulait prendre part à aucune cause. Elle aurait aimé que toutes les meutes se respectent et s'entendent afin de ne pas avoir à se mêler de tout ça, mais les choses étaient tells qu'elles étaient et elle ne pouvait rien y faire.

Au loin, les traqueurs semblaient s'agiter autour de la dune. Véga les surveilla avec une inquiétude non dissimulée. Ils avaient capturé des loups durant la bataille. Heureusement, elle avait pu s'assurer plus tôt que chacun des Mercenaires était rentré à la Cave Soufflée. Restait à espérer que ces quelques connaissances des autres meutes s'en étaient tirés à aussi bon compte. Athos et Rajaa notamment. Ses oreilles se plièrent en arrière. La louve noire qu'elle avait rencontré il y'a quelques mois était justement une Navnik. Aurait t-elle pu se battre ainsi si elle avait été son adversaire ? Véga hésita à demander des nouvelles de la louve au mâle noir mais elle se ressaisit. Il ne fallait pas qu'elle lui montre ses faiblesses.

- Je sais, finit t-elle par articuler, à votre place j'agirai de la même façon. Je crois que nous ne pouvons rien y changer.

Sa queue fouetta impatiemment l'air. Elle ne se sentait pas à l'aise, avec les Traqueurs aussi proches. Il fallait qu'elle s'en aille rapidement, mais pas sans savoir à qui elle avait à faire. Plus tard, quand les choses se seraient calmées, elle reviendrait discuter avec ce mâle noir.

- Comment est-ce que tu t’appelles ? Ajouta t-elle alors, redirigeant son attention sur lui.

Fiche réalisée par @Joy
Invité
Invité
avatar
En savoir plus
Mar 8 Déc - 20:17

La jeune louve observait elle aussi l'agitation des traqueurs. Elle finit par répondre :

Je sais à votre place j'agirai de la même façon. Je crois que nous ne pouvons rien y changer.

Carcharoth la regarda de nouveau, son pelage s'étant légèrement plaqué de nouveau sur son corps. Il aurait voulu que cette conversation se passe autrement. Mais à quoi bon ? Les instincts les dominaient. C'était tout ce qui importait.

Comment est-ce que tu t’appelles ?

Le loup agita légèrement une oreille. Il n'avait même pas dit son nom. Elle non plus d'ailleurs. Il regarda une nouvelle fois les hommes du coin de l'oeil. Rester trop longtemps ici allait s'avérer dangereux pour les deux loups.

Carcharoth. Cependant, je pense que nous allons devoir écourter notre rencontre. Tant que les traqueurs seront ici, nous ne serons jamais assez en sécurité.

Il se releva, la regardant. Il aurait voulu discuter un peu plus, mais se faire capturer ne servirait à rien. Il posa son regard dans ses prunelles vertes, attentif.
Euphorie Solitaire
Euphorie Solitaire

Fiche de personnage
force:
100/100  (100/100)
agilité:
100/100  (100/100)
endurance:
100/100  (100/100)
avatar
En savoir plus
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 10 Déc - 17:42



Après la guerre, le calme et la parole

Jauges : Force : 32 | Agilité : 34 | Endurance : 23



- Carcharoth. Répondit le mâle. Cependant, je pense que nous allons devoir écourter notre rencontre. Tant que les traqueurs seront ici, nous ne serons jamais assez en sécurité.


- Oui, malheureusement... Répondit t-elle d'un ton calme. Il faut que j'y aille. Merci pour cette discussion Carcharoth. J’espère te revoir dans d'autres conditions.


Véga lui adressa un sourire franc, malgré les blessures qui lui parcouraient le corps, malgré la menace des Traqueurs, malgré qu'ils aient été adversaires. Même si la discussion n'avait mené nul part, Carcharoth avait eu une bonne idée. Elle n'avait jamais aimé se battre sans raison. Voir que d'autres loups pensaient comme elle était rassurant. Voir qu'il comprenait pourquoi elle avait agi ainsi aussi. A l'avenir, elle espérait rencontrer d'autres loups aussi sages que lui.

Se retournant en direction des territoires neutres, la louve fauve quitta la dune de sable au petit trot. Elle salua le loup noir une dernière fois, espérant que lui et sa meute parviendraient à se remettre de la guerre.

Fiche réalisée par @Joy


[Fin pour moi (:]
Invité
Invité
avatar
En savoir plus
Mar 5 Jan - 1:51

UP ?
Invité
Invité
avatar
En savoir plus
Mer 6 Jan - 7:09

[A classer]
Mirage Ardent
Mirage Ardent

Fiche de personnage
force:
13/100  (13/100)
agilité:
5/100  (5/100)
endurance:
9/100  (9/100)
avatar
En savoir plus
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 23 Jan - 15:23

J'archive.

_________________
Contenu sponsorisé
En savoir plus

 Après la guerre, le calme et la parole [PV : Véga]


 :: Archives :: Archive des RPs