Souffle acide du vent, larmes brulantes du ciel. Le monde ne ressemble plus aux paysages d'autrefois. Les cataclysmes ont frappé, des colonnes de flammes et de fumées se sont élevées sur l'horizon. La guerre. La guerre des hommes. Et nous, les loups n'avons eu d'autres choix que de fuir. Nombreux furent nos congénères emportés. Nous traversâmes les plaines cabossées, les forêts de cendres, poursuivis par la faim, traqués par la mort.

Notre salut, nous le devions malheureusement à ceux qui avaient provoqué notre malheur.


 

 :: Archives :: Archive des RPs :: Zones extérieurs :: La Surface

 Au clair de lune... [PV - Esobek]

Invité
Invité
avatar
En savoir plus
Mar 1 Sep - 13:19

... Tout se jouera
La meute & Plume Rousse



Voilà plusieurs jours déjà que la rousse parlait de ça avec son compagnon et son Bras Droit. Ils ne pouvaient pas rester là, sans rien faire à attendre que les choses se fassent, ils allaient devoir agir et c'était ce soir qu'elle allait en parler aux siens... Ce soir que pas mal de choses allaient s'éclaircir pour certains. Redressant légèrement sa tête elle apercevait la lune, c'était beau, c'était calme, c'était en soit temporaire, bientôt les guerres allaient reprendre autant chez les Hommes que chez les Loups. Ils allaient devoir se battre étant donné que les Navniks ne voulaient pas négocier et qu'ils travaillaient patte dans la patte avec les Sekmets, du moins jusqu'aux dernières nouvelles. Se hissant sur un muret d'un bond doté d'une grâce sans égale elle poussait ensuite un long hurlement perçant, invitant les siens à la rejoindre.

Au bout de plusieurs minutes pas mal de loup commençait à approcher, son compagnon en premier il s'était hissé à ses côtés observant chaque nouvel arrivant. La rousse était relativement calme, même si elle hésitait encore sur la manière dont elle allait s'y prendre pour annoncer les choses, dans quel ordre surtout allait-elle le faire et comment les siens allaient-ils réagir ? Peut-être ne voulaient-ils pas de guerre... Comme tous ils voulaient très certainement la "paix", la tranquillité en soit mais ils ne devaient plus se voiler la face... Ceci n'était pas possible, les deux meutes qu'ils avaient en face veulent leur fin et ne leur laisseront aucun répits. Pour éviter que ceci arrive ils devaient agir avant eux, s'en prendre à eux avant qu'ils ne le fassent, en soit frapper alors qu'ils ne s'y attendent pas, tout simplement. Enroulant sa queue autour de ses pattes elle attendait donc la présence de la majorité des loups de la meute pour prendre la parole.

[Donc pas d'ordre de passage =)]

Spoiler:
 
Code by Reira


Invité
Invité
avatar
En savoir plus
Mar 1 Sep - 22:18

au clair de lune

kings never die.

Kornog avait été l'un des premiers arrivé à la réunion qui allait se tenir. Il s'était mis légèrement à l'écart, préférant ne pas se montrer. C'était loin d'être son genre, certes il lui arrivait souvent d'agir en leader, mais certainement pas dans un cas comme celui-ci où deux alphas allaient s'exprimer. Ils semblaient assez soucieux et lunatique quant à la suite des événements, comme si ils profitaient des derniers instants d'un certain calme. Allongé de tout son long sur le sol froid, la tête posé sur les antérieurs, il observait les loups qui se regroupaient pour prendre part au festin informatif des Esobeks, sa queue balayait le sol de façon régulière, il est vrai qu'il était quelque peu impatient de découvrir la raison de leur présence.
Il est vrai qu'il avait ouïe dire que les deux autres meutes s'étaient alliées afin de prendre l'ascendant sur la meute plus pacifique. Mais il ne s'agissait que de rumeurs et il était difficilement envisageable pour Kornog de penser à partir de simple rumeurs que les Esobeks entreraient en guerre.


Spoiler:
 
made by roller coaster
Invité
Invité
avatar
En savoir plus
Mar 1 Sep - 22:40

vivre ou mourir ...
f. 100 - a. 100 - e. 100

Elle entendit le hurlement lointain de son amie, le hurlement qui demandait aux loups de la meute de se regrouper et, c'est en sortant de sa tanière, accompagné de ses deux fils, que la grise se rendit jusqu'à la cave. Alors que le plus jeune traînait un peu la patte, elle le prit dans sa gueule et se mit à trottiner pour rejoindre rapidement le point de rendez-vous, son autre fils sur des talons. Une fois avoir rejoint l'endroit où se trouvait l'Alpha, la louve déposa délicatement le jeune louveteau sur le sol et lui mit un petit coup de museau pour l'inciter à rester auprès de son nouveau frère puis, alla se poster près de ses Alphas sans pour autant grimper sur le perchoir où ils se trouvent mais en leur faisant face. La louve ignore encore pourquoi la rousse a fait appel à tous les Esobek mais, elle se doute que cela a un rapport avec tout ce qu'il se passe dernièrement. Elle observe un moment les loups en train de se regrouper, voyant le guerrier brun déjà présent, en retrait des autres. Elle attendit patiemment que les autres arrivent pour savoir de quoi il s'agit ...

Code © N3m0
Déchéance Sarcastique

Fiche de personnage
force:
68/100  (68/100)
agilité:
79/100  (79/100)
endurance:
85/100  (85/100)
avatar
En savoir plus
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 2 Sep - 0:58



PIERROT RIGOLE BIEN
• • • FT ESOBEKS


FORCE : 59 | AGILITÉ : 76 | ENDURANCE : 75




Une fois n'est pas coutume, Zwey n'était pas en ronde lorsque lui parvint l'appel de Plume Rousse cette nuit-là. Non, fait plus embêtant pour lui, il roupillait tranquillement dans la cave, roulé en boule dans un coin le museau sur les pattes. Le hululement doux de son alpha eut au moins le mérite de ne pas lui écorcher les oreilles, mais dire qu'il sautait de joie en s'extirpant de sa tanière aurait été un tantinet exagéré.
Ayant passé les épaules à l'air libre, la sentinelle s'ébroua pour tenter - avec un succès mitigé - de chasser les dernières brumes du sommeil qui s'étendaient autour de lui. Puis elle s'étira sans se presser.
Enfin, Zwey emboîta le pas à un loup à la fourrure claire qui le frôla en quittant la cave, et ils rejoignirent le petit attroupement qui commençait à se former autour du couple alpha.

Plume Rousse s'était juchée sur un muret en ruines, Freux un peu en retrait comme l'exigeait sa place de consort. Zwey avisa Nymeria, accompagnée de ses deux boules de poils, mais n'alla pas dans sa direction. Il n'alla vers personne, d'ailleurs. Il se contenta de s'asseoir un peu en retrait et de bâiller copieusement en attendant ce que leur meneuse avait à leur annoncer.

Bizarrement, il sentait que ça n'allait pas trop lui plaire.
©GGS - reproduction prohibited.
Crépuscule d'Opalin
Crépuscule d'Opalin

Fiche de personnage
force:
13/100  (13/100)
agilité:
20/100  (20/100)
endurance:
16/100  (16/100)
avatar
En savoir plus
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 2 Sep - 8:42

Au clair de Lune

“I heard they found a way to no set place
That they're way ahead and winning but there's no real race”
force 13 | agilité 15 | endurance 22

Reaven venait de s’allonger sur le sol de sa tanière et de fermer les yeux quand le hurlement de Plume Rousse parvint à ses oreilles. Dire qu’il bondit sur ses pattes aurait été un peu exagéré, mais il se releva néanmoins très vite. L’Alpha devait avoir une grande annonce à faire pour réunir la Meute aussi tard. A vrai dire, il attendait cette annonce depuis un bon moment avec une certaine appréhension.

Le Guérisseur trottina jusqu’à la Cave Soufflée, où il retrouva ses deux Alphas perchés sur un muret à moitié écroulé. Il n’était pas un des premiers arrivés - après tout il venait de l’autre bout du territoire, et il sonda un instant l’assemblée afin de décider où s’installer. Nymeria était près du couple Alpha ; Kornog était un peu en retrait, allongé sur le sol ; et enfin Zwey était assis non loin de là, ses mâchoires étirées en un bâillement. Reaven se dirigea vers celui-ci et s’assit à ses côtés, le saluant et lui adressant un sourire amusé, puis bâillant à son tour, plus discrètement.

Il se retourna alors vers Plume Rousse et Freux. Ils semblaient calmes, mais Reaven pouvait deviner que ce n’était qu’une apparence, et que cette annonce risquait bien de tout changer pour l’avenir de la meute.
Code © N3m0

_________________
Reaven & Fjorgur & Koschei & Aderyn & Shae


Merci Yan'ka, Sageeth, Kora, Plume Rousse et Noire ♥:
 

Merci Jules !!:
 
Invité
Invité
avatar
En savoir plus
Dim 6 Sep - 14:36

Au clair de lune...
feat. Esobeks

force 19 - agilité 29 - endurance 19


La louve noire dormait déjà lorsque, dans son rêve, un hurlement familier retentit. Elle se réveilla doucement, bailla, et d'un coup, comprit qu'il ne s'agissait pas d'un hurlement DANS son rêve, mais plutôt dans la réalité. Elle se leva doucement, bailla encore un coup, s'étira et commença à partir vers Plume Rousse - qui avait poussé le hurlement - avant de remarquer qu'elle n'était pas la première, loin de là. Elle avait même suivi de loin Zwey une sentinelle Esobek avec qui elle n'avait pas pu faire réellement connaissance. Elle s'assit non loin des Alpha, à une distance normale. Elle bailla de nouveau et ses yeux se fermèrent tous seuls. Mais elle secoua la tête, tentant tant bien que mal de sortir des bras de Morphée. Oh, elle aurait tout donné pour dormir encore un peu... Ce qui voulait dire que c'était important...

Code © N3m0
Invité
Invité
avatar
En savoir plus
Dim 6 Sep - 15:17

... Tout se jouera
La meute & Plume Rousse



Ils arrivaient chacun leurs tour, la première fut bien-sûr Nymeria sa grande amie, son Bras Droit, la louve en qui elle avait le plus confiance. Avait suivit Kornog une nouvelle tête de la meute certes, mais c'était un loup prometteur et notre rousse savait qu'il allait faire des progrès au sein de la meute et s'impliquer dans celle-ci. Puis il y avait eu Zwey, Reaven, Tungstene... La majorité des loups étaient présent et la fixaient. Chacun se demandait la raison de leur présence aussi tardive ici, exceptés les deux petites boules de poils noirs qui étaient les fils de Nymeria, ceux-là étaient encore trop jeune pour se poser ce genre de question. Cependant la rousse pouvait aussi voir dans les yeux de certains qu'ils savaient que l'heure était grave, avaient-ils peur de ce qu'allait leur dire leur alpha ? Elle n'en savait rien, mais dans tout les cas elle ne pouvait pas rester là sans rien faire, elle devait parler puis agir.

- Esobeks je pense que vous vous doutez du pourquoi j'ai fais appels à vous ce soir. Les temps sont graves, une nouvelle meute à vue le jour, les Navniks, dirigée par Atom et Isha. Ils nous ont pris la dune en s'alliant aux Sekmets nous n'avons pas cherché à nous battre ce jour là car nous avions conscience de notre infériorité numérique. Mais désormais c'est à notre tour d'agir, en effet nous allons reprendre ce qui nous a été volé, pourquoi ? Parce que nous ne pouvons pas laisser le loisir à cette meute de s'agrandir, de devenir puissante sinon cela causera notre perte à tous. , elle marquait une pause avant de reprendre, Il faut tout simplement agir avant qu'eux ne le fassent et nous chassent de nos terres, je ne peux pas me permettre de laisser notre meute "tomber" sous les crocs d'ex-Hordien et de Sekmets, notre gentillesse à tout simplement été trop de fois abusée c'est pour cela que dès demain je réunirais des loups motivés pour passer à la première étape de notre "plan" contre-attaquer et récupérer la Dune de Sable.

Elle savait que ce discours n'allait pas plaire au plus pacifistes de la meute, mais les Esobeks avaient trop de fois été "faibles" à cause de leur grande gentillesse, il était tout simplement temps que les temps changes, que le vent tourne en soit et qu'ils montrent à leurs adversaires qu'eux aussi sont à craindre. Restant hissée calmement sur son muret elle attendait que chacun prenne la parole pour donner son avis, sa vision des choses en soit, de toute manière la rousse ne comptait pas forcer les loups à venir se battre même si il était préférable que la majorité suive le mouvement, autrement ils risquaient de perdre leurs terres, leurs gibiers et de se retrouver à l'avenir en exil ce qui n'était pas enviable... De plus les Navniks étaient dangereux, regroupant la majorité des Hordiens rescapés cela en faisait la meute la plus agressive des terres d'Angels fall first, avant les Sekmets qui eux étaient plutôt fourbe...

Spoiler:
 
Code by Reira


Invité
Invité
avatar
En savoir plus
Dim 6 Sep - 16:58


Fight for survive?


▽  Why do we have to fight? Could we just be in peace?

Quand je ne passais pas mon temps à dormir, je le passais avec Reny. Ce louveteau débordait d'énergie, et je devais avouer que ce petit me rappelait comment j'étais plus jeune. Innocent. Heureux de vivre.
Cependant, aujourd'hui j'avais entendu que nous devions nous rendre à une réunion important. Notre Alpha allait s'adresser à nous. Je n'avais pas souvent eut l'occasion de la voir, mais je savais que c'était une louve respectable. Une louve forte.

Je devais donc me lever et marcher pour écouter de quoi il encourait. Quand j'arrivais dans la cave, la réunion semblait déjà avoir commencer. Plusieurs loups entourait notre chef et l'écoutaient parler. Je tendis donc l'oreille.

 - Esobeks je pense que vous vous doutez du pourquoi j'ai fais appels à vous ce soir. Les temps sont graves, une nouvelle meute à vue le jour, les Navniks, dirigée par Atom et Isha. Ils nous ont pris la dune en s'alliant aux Sekmets nous n'avons pas cherché à nous battre ce jour là car nous avions conscience de notre infériorité numérique. Mais désormais c'est à notre tour d'agir, en effet nous allons reprendre ce qui nous a été volé, pourquoi ? Parce que nous ne pouvons pas laisser le loisir à cette meute de s'agrandir, de devenir puissante sinon cela causera notre perte à tous. Il faut tout simplement agir avant qu'eux ne le fassent et nous chassent de nos terres, je ne peux pas me permettre de laisser notre meute "tomber" sous les crocs d'ex-Hordien et de Sekmets, notre gentillesse à tout simplement été trop de fois abusée c'est pour cela que dès demain je réunirais des loups motivés pour passer à la première étape de notre "plan" contre-attaquer et récupérer la Dune de Sable.

Encore une fois, on nous parlait de combat. Pourquoi? Pourquoi devions-nous nous battre entre nous? Nous sommes tous des loups. Tous issus des mêmes ancêtres. Quand bien même la cupidité de certains les poussait à vouloir récupérer plus de terres, pourquoi devraient-ils nous exterminé? Avons-nous réellement besoin de cette terre aride? Une dune de sable? Pourquoi faire? Creuser sans cesse pour trouver un gibier si rare qu'on se fatiguerait plus à le chercher qu'à le chasser?
Non. Non cette guerre, ce n'était pas la mienne. Je n'y participerais pas. Qu'ils me chassent s'ils le souhaitent, je ne me battrais pas contre mes semblables juste parce qu'ils portent le nom d'une autre meute. 

-"Je ne participerais pas, dis-je d'une voix simple. La guerre ne mène qu'à la famine et au désespoir. Les humains ne nous l'ont ils pas si bien appris avec leur engins de guerre? Nous devrions d'abord parler. Et si ils pensent que parler signifie être faible, qu'on mette notre meilleur combattant contre le leur sans ainsi prendre le risque de perdre toute une meute.  Le gagnant aura le droit de négocier la propriété de cette terre. "





Spoiler:
 

(c) AMIANTE

Invité
Invité
avatar
En savoir plus
Dim 6 Sep - 20:26



Freux

posé attend à jamais ...


Force : 100
Agilité : 100
Endurance : 100



- Parler ?!

Freux venait de prendre une voix forte et grâve. La colère se lisait dans son regard vairon. C'est pourtant ce qu'ils avaient essayé de faire. Oh que oui, ils avaient essayé. Et ils n'avaient récolté que des moqueries. Aux yeux des autres participant de la rencontre pour les Dunes, la meute Esobek entière avait été prise pour une meute faible, qui n'était pas prête à se battre, qui avait PEUR de se battre ! Mais Freux ne supporterait pas ça une seconde de plus. Les Esobeks n'étaient pas une meute faible. Ils n'étaient pas de simple louveteaux jeté dans une contrée hostile où les autres loups pouvaient les manipuler et les abuser en toute sécurité. Cette période était tout simplement du passé. La nouvelle ére des Esobeks arrivait ! Et avec elle, la conquête, la puissance, la force et un destin glorieux.

Se jetant de son perchoir. Freux se glissa parmi les loups. Observant ses camarades tour à tour.

- J'étais un simple Guerrier, il n'y a que quelques lunes de tout ça. Puis suis devenu Bras-droit au sein de la meute Esobek. Je l'ai connu, à mon arrivée. Notre meute avait une réputation horrible à l'époque. Nous étions les loups les plus gentils des contrées. Nous n'étions pas là pour faire de mal, nous avions un grand coeur. Oh oui, comme c'était une belle réputation. Nous avions une âme, nous.

Reprenant son souffle. Sa voix se fit à nouveau grâve. Son regard lourd.

- Mais à combien de fois cette réputation nous a-t-elle causée soucis ? Nous avons été trahi par des membres pourtant important de notre meute. Un Bras-Droit, et un Prince nous ont lâchement vendu aux meutes ennemis. En conséquence, à l'époque, ils ont été banni. Une très grosse sanction envers des traîtres qui ont essayé de faire tomber Yroen et notre meute.

Le regard vairon de Freux parcourait la foule de sa meute. Il connaissait tout les membres. Il se le devait. Il était Alpha. Mais, plus fort que ça. Un sentiment étrange l'avait envahit, depuis qu'il avait rejoint Plume au Sommet. L'envie de protéger, coûte que coûte sa meute. Il était un maillon central de la chaine que formait sa meute. Si un maillon se brisait, toute la chaîne risquait de tomber.

- Mais je vais en venir au fait. Nous avons trop longtemps portée notre réputations de loups trop dociles. Nous devons agir, à présent. Nous avons essayé la diplomatie, pour le nouveau territoire. Ces Dunes de sables auraient pu être partagée envers les trois meutes. Ou auraient très bien pu rester un territoire neutre pour nous tous et donc, ainsi, être utilisable pour nous trois. Mais, notre discutions fut coupée courte par l'Alpha Navnik. Ces terres étaient pour eux. Ou nous ''allions le payer dans le sang''.

Secouant la tête, Freux afficha un simple sourire.

- Nous n'avons pas prit la décision de nous battre, et Plume vous l'a à tous expliqué. Mais à présent, nous devons réagir, et elle vous l'a aussi expliqué. Les Sekmets et les Navniks nous pensent faible. Incapable de nous battre. Allons-nous attendre que leur prochaine étape soit notre territoire à nous ? Laisseriez-vous notre Cave pour les Navniks ? Des Hordiens qui se complaisent dans le massacre et la violence ? Retenez simplement une chose, mes amis. Là où les paroles n'ont plus d'effet, il faut agir.

Il retourna se poster tout près de Plume Rousse, haussant la voix.

- La solution est simple ! Nous battre, ou nous laisser marcher dessus, et risquer de perdre notre territoire, notre liberté, et tout le reste ! Ceux qui sont de notre côté, pour se battre, seront le bienvenue. Ceux qui, d'entre vous, ne souhaitent pas se battre. Soit. C'est votre choix. Et je le respecterai.

Il inclina la tête, humblement. Freux avait parlé. Trop longtemps et... d'une façon trop sérieuse.

CODAGE DE LA FICHE PAR REIRA / HELYA


Invité
Invité
avatar
En savoir plus
Dim 6 Sep - 20:55

vivre ou mourir ...
f. 100 - a. 100 - e. 100

La réunion commença enfin et la louve écoute son amie parler. Elle écoute son discours, sans broncher. Son regard passant sur les autres de la meute, se posant sur ses fils, curieux. Si le louvard était suffisamment grand pour comprendre ce qu'il se passe, le plus jeune, du haut de ses deux mois, ne doit pas comprendre grand chose mais, au moins, il se rendrait compte que la vie n'est pas rose puis, elle n'aurait pas à lui expliquer pourquoi elle devra s'absenter. S'absenter pour la guerre, cela l'effraie, elle qui est née et qui a vécu solitaire, la voilà en train de se battre pour des terres. Déjà la première fois elle s'était sentie angoissé, datant de tout cela mais, en entendant le discours tenu par la louve blanche, elle avait compris que fuir ne servirait à rien, ils avaient un ennemi et, un ennemi désireux de construire leur empire, qu'importe ce qu'ils devront faire pour cela et elle ne doute pas qu'ils n'hésiteront pas à chasser ou malmener les solitaires qui se tiendront sur leur chemin.

La tête de la louve et Bras Droit se tourna vers le roux guerrier, ce mâle qui lui semble si proche et si lointain également. Nouveau camarade de jeu de son fils. Il était contre, contre la guerre que proposait leur Alpha, contre le fait de s'en prendre à leur congénère. Oh elle le comprenait, elle même n'a guère envie de s'en prendre aux autres mais, ils n'ont pas le choix. Soit ils font en sorte que les Navnik soient affaiblit, soit ils courent à leur perte car la nouvelle meute ne fera pas attention à qui ils écrasent dans leur extension d'empire. Malheureusement, cette fois-ci, seul la force peut les aider, pas les négociations et elle l'a bien vu lors de la prise de la dune …

Le compagnon de la rousse prit soudainement la parole, voilà bien longtemps que le mâle Alpha n'avait pas prit parole, enfin, jamais la louve ne l'avait entendu s'exclamer ainsi. Elle l'écoutait, son regard suivant le loup gris. Alors qu'elle était solitaire, elle avait entendu parler des Esobek, cette meute neutre qui ne cherchait pas la guerre, qui aide ses congénères et leur donne une seconde chance mais, à quoi bon si c'est pour se retrouver au milieu de traître ? Se retrouver face à des meutes qui veulent vous renverser ? Non, il est hors de question qu'elle reste là sans rien faire à attendre que Navnik ou Sekmet débarquent pour leur retirer leur terre par la force et risqueraient de blesser ses fils, ses amis par la même occasion.

Elle approuvait, mais elle était également effrayé puis elle finit par prendre la parole, sans même s'en rendre compte.

« Nous ne partons pas en guerre pour le plaisir, nous le faisons pour protéger nos terres, nos familles, nos amis. Les Navnik ne veulent aucune paix, ils veulent s’agrandir et nous l'ont clairement fait comprendre. Qu'importe ce qu'ils doivent faire pour cela. Meute comme solitaire, ceux qui se placeront sur leur chemin finiront dans un bain de sang. Aucune négociation n'est possible malheureusement ... »

Oui, malheureusement … Elle n'avait guère envie de se battre mais elle le devait … Pour sa famille, pour sa meute … Elle tourna la tête vers son amie, baissant légèrement les oreilles avant de les redresser. Quoiqu'il arrive, elle suivra toujours son Alpha car, c'est grâce à elle si elle vit toujours aujourd'hui ...

Code © N3m0
Déchéance Sarcastique

Fiche de personnage
force:
68/100  (68/100)
agilité:
79/100  (79/100)
endurance:
85/100  (85/100)
avatar
En savoir plus
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 6 Sep - 23:02



PIERROT RIGOLE BIEN
• • • FT ESOBEKS


FORCE : 59 | AGILITÉ : 76 | ENDURANCE : 75




L'arrivée de Reaven, venu s'asseoir à son côté, ne rasséréna pas Zwey autant qu'elle l'aurait dû. Distraitement, la sentinelle salua son aîné d'un petit coup de museau amical entre les côtes, mais se concentra aussitôt sur Plume Rousse à nouveau. Les membres de leur meute arrivait l'un après l'autre, ombres pâles se découpant à contre-jour sous la lumière de la lune. Zwey pouvait voir que leur alpha attendait patiemment que chacun arrive, les comptant peut-être, avant de prendre la parole. Alors, lui aussi, il attendit. Il était bon pour ça.
Enfin, la voix de la louve s'éleva et Zwey dressa les oreilles avec attention.
En un sens, il n'aurait pas dû. Il n'y avait rien de compliqué à retenir du discours de sa chef. Globalement, elle avait abandonné la dune de sable sous la pression du nombre sur le moment, mais entendait bien la reprendre en frappant vite, fort, et sans que l'ennemi s'y attende. Zwey en fut presque déstabilisé, à vrai dire ; mais il en fallait plus que cela. Il avait peut-être mal jugé Plume Rousse.
Et puis, un contradicteur anti-conflit se leva pour prendre la parole, faisant appel à la petite voix chez Zwey qui se disait que faire la guerre c'était trop dangereux pour sa vie. Le jeune loup grimaça son soutien dans l'ombre, mais ne dit rien. Si l'on considérait la loi de la jungle selon laquelle il faut se battre ou mourir, les directives de Plumes étaient plus que justifiées ; malheureusement, la sentinelle aurait préféré ne pas se trouver aux premières loges pour y assister.
Il ne porta donc aucun secours à son camarade lorsque le nouvel alpha, Freux, passa dans les rangs pour haranguer son groupe et tonner son indignation. Il se contenta de le suivre des yeux, stoïque, sans adhérer le moins du monde à son discours grandiloquent. Zwey était de cette espèce que le sérieux n'atteint pas, ou au pire, fait ricaner sous cape. Mais il resta néanmoins de marbre tandis que le mâle gris retournait à sa place d'origine en concluant peu ou prou la même chose que sa compagne, ce que la sentinelle pensait elle-même depuis quelques lunes.
Les Esobeks s'étaient montrés bons trop longtemps. Ils devaient désormais durcir ou mourir.

Il y avait de la tension dans la voix de Nyméria lorsqu'elle prit ensuite la parole, et Zwey la fixa avec clémence. Comme elle disait, la menace Navnik n'était pas non plus à prendre à la légère. Si ces petits malins avaient juré de détruire tous ceux qui se mettraient sur leur chemin, alors la réaction la plus logique était d'étouffer leur expansion dans l'oeuf.
Zwey se fit la réflexion que bain de sang il y aurait, seul changerait le vainqueur qui gagnerait alors le droit de survivre. Balayant alors du regard ses camarades, il les compta comme pour la dernière fois.
Sa queue parsemée de traces rousses balaya le sol avec un frottement discret.
Il entendit sa propre voix sortir de sa gorge et trouver sa place parmi les murmures, pas trop forte, mais claire, avant même de s'en rendre compte :

« Et ce plan dont tu nous parles, c'est... ? »
©GGS - reproduction prohibited.
Invité
Invité
avatar
En savoir plus
Mer 9 Sep - 9:53

Au clair de lune...
feat. Esobeks

force 19 - agilité 29 - endurance 19


Plume Rousse attendit encore un moment, avant de prendre la parole. Elle parlait des Navniks qui leur avait prit la dune en s'alliant aux Sekmets, que les Esobeks l'avait laissé à cause de leur infériorité numérique, que cette meute voulait venir plus forte et qu'il fallait l’arrêter "sinon cela causera notre perte à tous" selon les dires de Plume Rousse. Elle ne voulait pas non plus que leur meute tombe sous les crocs des Hordiens et des Sekmets, et pour ça, il fallait réunir le plus de volontaires pour aller récupérer la dune. Puis, Arès prit la pale. Tsun' ne l'avait même pas vu lorsqu'il était arrivé, et elle tourna la tête vers lui, surprise, mais toujours un peu embrouillée. Il ne voulait pas se battre, mais préférait négocier. Même si elle savait que ce ne serait pas possible, elle voulait croire en ce qu'il pensait. Que le guerre était inutile, et qu'il aurait mi vau faire la paix. Ce n'est pas ça qui l'aurait dérangé. Et puis, ça aurait évité les conseils de guerre alors qu'elle voulait dormir... Enfin, elle voulut dire ce qu'elle pensait mais n'en eut pas le temps. Freux avait été plus rapide qu'elle. Il était descendu, et à présent, il disait qu'il n'était qu'un guerrier lorsqu'il était entré dans la meute, et qu'à cette époque, la meute était réputée pour être la plus gentille. Mais ça avait causé de gros problèmes à la meute, ils avaient été trahis par des membres importants et ils avaient étaient punis. Il observa l'assemblée, avant de continuer. Les Esobeks avaient voulu négocier pour avoir la Dune, mais ils avaient été coupés court par l'Alpha Navnik. Sinon ils l'auraient payé... Allaient-ils leur laisser leur territoire lorsque les Navniks passeraient à la prochaine étape ? Non, certainement pas. "Là où les paroles n'ont plus d'effet, il faut agir." Telles étaient les paroles de Freux. Mais il ajouta qu'il fallait se battre, mais qu'il n'en voudrait pas à ceux qui ne le feraient pas. Puis, il retourna à sa place, et Nyméria le suivit, disant que les Esobeks ne partaient pas en guerre pour le plaisir mais pour se protéger. Les Navniks ne voulaient pas la paix. Et qu'ils écraseront tout ceux qui se trouveront sur leur passage. Et, en réponse à ces mots, Zwey lui demanda ce qu'était son plan. Tsun' la fixa intensément, attendant. Elle prendrait la parole dès qu'elle saurait ce qu'était le plan en question.

Code © N3m0
Crépuscule d'Opalin
Crépuscule d'Opalin

Fiche de personnage
force:
13/100  (13/100)
agilité:
20/100  (20/100)
endurance:
16/100  (16/100)
avatar
En savoir plus
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 9 Sep - 10:37

Au clair de Lune

“I heard they found a way to no set place
That they're way ahead and winning but there's no real race”
force 13 | agilité 15 | endurance 22

Plume Rousse prit enfin la parole, elle parla des Navniks et de leur nouvelle conquête, prônant la contre-attaque en argumentant qu’on ne pouvait pas laisser une Meute faite en majorité d’ex-Hordien et de Sekmets s’agrandir, sinon elle risquait d’avoir un trop grand appétit. Arès prit une position à l’opposée, il voulait parlementer avant d’envenimer les choses, et proposait une solution à l’amicale. Si seulement c’était encore possible ...

Et puis Freux fit un grand discours, du genre pour lequel il était connu. Il avait raison, et Reaven lui-même se surprenait à penser ça. Oui, il avait rejoint les Esobeks pour leur caractère pacifique et il avait contribué, autant qu’il le pouvait, à maintenir cette ambiance, cette façon d’être ; il avait toujours fait tout ce qu’il pouvait pour éviter la guerre, comme Arès il pensait qu’elle était un fléau qui ne menait qu’à la ruine, comme en témoignaient les traces de batailles humaines. Mais qu’est-ce que ça leur avait apporté ? Rien de bon. On avait utilisé leur gentillesse apparente contre eux, les laissant faibles et vulnérables. Si les Esobeks persistaient dans cette voie, il courraient à la ruine, et dès lors toutes leurs valeurs seraient perdues. Il était temps de contre-attaquer, et de montrer que bien qu’ils n’étaient pas de ceux qui guerroient par plaisir ou par avarice, mais par devoir, pour protéger leurs idéaux.

Nyméria rejoignait exactement son point de vue, ce qui ne l’étonna pas, mais il décida quand même de rajouter son grain de sel, même si c’était pour répéter la même chose mais d’une manière différente, ainsi entendre le loup réputé le plus pacifiste de la Meute prendre parti pour le conflit devrait convaincre les derniers hésitants :

“Je rejoins l’avis présenté par nos Alphas et notre Bas-Droit. Notre Meute a la réputation d’être accueillante et généreuse et ces traits sont considérés comme des faiblesses par certains, bien qu’ils n’en soient pas ; mais si nous voulons les conserver, conserver nos valeurs, alors nous devrons nous battre, montrer qu’être généreux ne veut pas dire être faible. Et peut-être qu’alors les autres Meutes nous entendront.”

Il prit une pause, laissant ses paroles imprégner l’esprit des autres membres de la Meute, puis reprit :

“Moi-même ne participerai pas à l’affrontement, mais je serai juste derrière la ligne de front, près à soigner ceux qui seraient blessés pendant le combat ; mais si je peux me permettre, je conseillerais à tous ceux qui sont en âge et en condition de se battre de rejoindre la bataille, car l’avenir de notre Meute en dépend.”
Code © N3m0

_________________
Reaven & Fjorgur & Koschei & Aderyn & Shae


Merci Yan'ka, Sageeth, Kora, Plume Rousse et Noire ♥:
 

Merci Jules !!:
 
Invité
Invité
avatar
En savoir plus
Mer 9 Sep - 12:19

... Tout se jouera
La meute & Plume Rousse



Elle observait chaque loup présent, sa famille en soit. Certains loups étaient affolés à l'idée de devoir se battre, pourtant la meute n'avait pas le choix les temps étaient durs et les autres meutes se réjouissaient à l'idée d'en faire partir une de ses terres natales pour leur les voler... Pourquoi ? Parce qu'une meute en moins annonçait plus de nourriture pour les autres, c'était la dure vie que menait les loups. Dressant ses oreilles la rousse écoutait alors ce que chacun avait à dire, Arès était contre l'idée de se battre il voulait négocier, ce qu'il ne savait pas c'est qu'ils avaient tenté cela à la dune et Freux eu vite fait de le lui rappeler en faisant son discours. Par la suite son amie avait prit la parole, soutenant les deux alphas lançant un regard qui voulait tout dire à Plume qui en fut touchée, elle savait que Nymeria la suivait jusqu'au bout, les deux louves étaient liées. Enfin fut venu le tour de Zwey qui demandait ce qu'était le plan puis Reaven qui à la grande surprise de Plume était aussi pour répliquer.

- Notre plan est simple, nous avons des mercenaires de notre côté pour commencer et nous devons très prochainement avec Freux rencontrer les Sekmets, pour le moment nous devons donc seulement nous concentrer sur les Navniks. Nous allons donc attaquer pour commencer leur Dune et en prendre possession, par la suite nous demanderons l'aide des Mercenaires pour les chasser totalement de leurs terres puisqu'ils nous ont promis ce sort là, nous allons leur montrer que défier les Esobeks est une chose à éviter. Certains loups resteront donc ici pour se préparer à défendre nos terres quand nous partirons au combat, les espions devront rencontrer les mercenaires où travailler d'eux même pour avoir des informations, toutes seront bonnes à prendre avant de partir au combat.

Elle n'avait pas encore énoncée le plan concernant les Sekmets, mais elle préférait éviter de motiver sa meute contre eux pour les moment. Pourquoi ? Parce qu'elle attendait d'être sûre d'elle les concernant, se précipiter n'était pas ce que faisait la rousse et même si le temps manquait elle voulait faire les choses correctement. Quand les combattants seront prêt la rousse annoncerait alors le fonctionnement du groupe en "combat", car pour cela elle devait savoir à quoi ressemblerait leur terrain de "bataille" et combien de loup ils allaient trouver sur place. Restant là, assise, elle attendait de voir si certains voulaient ajouter quelque chose, autrement elle allait se retirer pour préparer ceux qui allaient se battre à la fin de cette réunion.

Spoiler:
 
Code by Reira


Invité
Invité
avatar
En savoir plus
Mer 9 Sep - 21:54



Au clair de lune ...,
Les Esobeks

J'étais arrivé un peu à la traîne par rapport aux autres. Juste à temps pour entendre le début du discours de Plume Rousse. Elle parlait de la récente alliance des Navniks avec les Sekmets. Elle voulait que l'on récupère la dune. Il est vrai que nous sommes en devoir de réagir. Nous ne pouvons pas laisser cette meute nous prendre tous ce qui nous appartient sans rien faire. Il est clair que les Navniks sont une véritable menace.
Beaucoup de mes camarades ont réagis à cet appel. Personnellement je préférais resté silencieux, un peu à l'écart. Je ne faisais qu'écouter très attentivement sans rien dire.

- Notre plan est simple, nous avons des mercenaires de notre côté pour commencer et nous devons très prochainement avec Freux rencontrer les Sekmets, pour le moment nous devons donc seulement nous concentrer sur les Navniks. Nous allons donc attaquer pour commencer leur Dune et en prendre possession, par la suite nous demanderons l'aide des Mercenaires pour les chasser totalement de leurs terres puisqu'ils nous ont promis ce sort là, nous allons leur montrer que défier les Esobeks est une chose à éviter. Certains loups resteront donc ici pour se préparer à défendre nos terres quand nous partirons au combat, les espions devront rencontrer les mercenaires où travailler d'eux même pour avoir des informations, toutes seront bonnes à prendre avant de partir au combat.

Avec des mercenaires à nos côtés nous devrions nous en sortir. La paix n'est de toute façon pas la solution de toute manière. Et elle ne le sera jamais tant que les Navniks menacent nos terres. Nous n'avons pas le choix. Même si notre meute est plutôt pacifique, le combat est un passage obligatoire dans certaine situation comme celle-ci.

Stats:
 
Twist © LDD 015



Invité
Invité
avatar
En savoir plus
Jeu 10 Sep - 10:42


Fight for survive?


▽  Why do we have to fight? Could we just be in peace?

La guerre, ils n'avaient tous que ça à la bouche. Ne valions nous donc pas mieux que ces humains qui s’entre-tuent? Je les regardais à tour de rôle, parler de la perception que les autres avaient de nous, notre "réputation"... Mais n'étais-ce pas cette réputation qui avait donner confiance en tout ces loups qui l'avaient rejoins, cette belle meute, pacifique.  
Nous serions tellement plus puissant si tout les loups s'unissaient! Nous pourrions battre les humains qui nous chassent, et récupérer bien plus qu'une parcelle de sable aride amer.
Je les regardais. Un par un. Certains approuvaient, certains semblaient confus.
Comment les en blâmer? Même moi j'étais deçu de la tournure que prenait les événements. Avais-je finalement bien fais de quitter ma vie de solitude pour m'attacher à une meute qui ne rêve que de prouver sa force, et pourquoi? Perdre des vies inutilement, au prix d'une terre de sable qui n'apportera ni eau ni nourriture propice à la vie de dixaine de loups.


-"Je ne me joindrai pas à vous, je crois que j'en ai assez entendu. Quand vous planterez vos crocs dans la chair de vos semblables, pensez à ces mots. Vous ne valez pas mieux que des humains."


Je me retourna, leur tournant le dos, boitillant vers la sortie. Je ne voulais pas de cette guerre, de ce carnage. Ceux qui parlaient ainsi connaissaient-ils seulement la dureté de la vie? Savaient-ils à quel point ils étaient chanceux d'avoir une meute aimante douce et pacifique? Non, clairement que non, vu qu'ils étaient prêt à sacrifier la vie de leur membres. J'aperçu Reny du coin de l'oeil. Quel exemple donnions nous à la génération futur? Une vie de tristesse, de mort, de désolation. 
Même au sein de la meute, je sentis la solitude m'envahir. Il était trop tard pour changer les choses. 








Spoiler:
 



(c) AMIANTE

Invité
Invité
avatar
En savoir plus
Ven 11 Sep - 16:34



Au clair de lune, tous les légumes, étaient en train de s'amuser, de s'amuser, hey ! ♩

f.18 — a.15 — e.20
Astral se réveille en sursaut. Il venait de faire un cauchemar terrible qui ressassait de mauvais souvenirs : ses horribles combats contre les molosses. Il frissonne à cette idée, et jette un coup d'oeil à sa cicatrice. Il grommelle et fait les cent pas. Qu'est-ce qui l'a réveillé? Des aboiements s'entendent au loin, puis il se rend compte que dans son rêve, il a entendu un hurlement et beaucoup de cris. Un grognement sourd accompagne son mécontentement, il a loupé le début d'une réunion.

En un bond, il est hors de sa tanière, et s'élance vers la cave soufflée. La meute est à l'écoute, Plume et Freux trônent sur une pierre et s'adressent à l'assemblée. Astral secoue la tête et papillote des yeux pour s'habituer à l'obscurité, puis reconnait peu à peu les autres membres qui sont attroupés devant les Alphas.

Discrètement, il se faufile dans la masse et se même aux autres, pour se poster à proximité de Reaven. Un discours a déjà commencé, des protestations se sont déjà élevées, et Astral n'ose prononcer un seul mot. Il est honteux d'être en retard et rabat ses oreilles. Il lance ensuite un regard insistant sur la rousse qui observe minutieusement sa tribu, tandis que certains prennent la parole pour se mettre en colère ou approuver les dires de la femelle. Un peu plus loin, il entend Nymeria hausser la voix pour rassurer les siens. Le mâle gris tend l'oreille, et semble tendu par ce qu'elle est en train de raconter.

- Nous ne partons pas en guerre pour le plaisir, nous le faisons pour protéger nos terres, nos familles, nos amis. Les Navnik ne veulent aucune paix, ils veulent s’agrandir et nous l'ont clairement fait comprendre. Qu'importe ce qu'ils doivent faire pour cela. Meute comme solitaire, ceux qui se placeront sur leur chemin finiront dans un bain de sang. Aucune négociation n'est possible malheureusement...

Une guerre? Un bain de sang? Est-ce donc cela qui les attend? La meute Esobek qui lui avait semblé pourtant si pacifiste était-elle donc en train de se durcir pour quoi déjà? Astral plisse les yeux, peu rassuré. Mais cette bataille semble importante pour la rousse, il se demande donc s'il a raté un détail. Reaven, son compère, rajoute aussi son grain de sel, puis donne sa position pour le combat.

- Moi-même ne participerai pas à l’affrontement, mais je serai juste derrière la ligne de front, près à soigner ceux qui seraient blessés pendant le combat ; mais si je peux me permettre, je conseillerais à tous ceux qui sont en âge et en condition de se battre de rejoindre la bataille, car l’avenir de notre Meute en dépend.

Le gris hoche la tête, et adresse un regard amical à son camarade. Il a entièrement raison, et Astral fera de même. Malgré tout, si des combattants il manque, le mâle se proposera naturellement pour protéger les siens. Une question reste tout de même marquée dans son esprit, si bien qu'un point d'interrogation se dessine presque sur son visage.

- Et ce plan dont tu nous parles, c'est... ? interroge Zwey.
- Notre plan est simple, nous avons des mercenaires de notre côté pour commencer et nous devons très prochainement avec Freux rencontrer les Sekmets, pour le moment nous devons donc seulement nous concentrer sur les Navniks. Nous allons donc attaquer pour commencer leur Dune et en prendre possession, par la suite nous demanderons l'aide des Mercenaires pour les chasser totalement de leurs terres puisqu'ils nous ont promis ce sort là, nous allons leur montrer que défier les Esobeks est une chose à éviter. Certains loups resteront donc ici pour se préparer à défendre nos terres quand nous partirons au combat, les espions devront rencontrer les mercenaires où travailler d'eux même pour avoir des informations, toutes seront bonnes à prendre avant de partir au combat.
- Je ne me joindrai pas à vous, je crois que j'en ai assez entendu, s'offusque Ares, un compagnon qu'Astral a rencontré en entrainement. Quand vous planterez vos crocs dans la chair de vos semblables, pensez à ces mots. Vous ne valez pas mieux que des humains.

Astral se retourne vers lui, tous les regards sont braqués sur le mâle au pelage roux, et pas les plus chaleureux. Il peut le comprendre, mais que doivent-ils faire? Se laisser marcher sur les pattes? Ils doivent se défendre, pour l'avenir de leurs descendants. Cette meute n'a pas l'intention de mourir, ils vont donc se battre avec dignité pour prouver leurs valeurs aux autres meutes. Le mâle aux yeux vairons comprend maintenant l'urgence de cette guerre, il assimile les phrases de l'Alpha et tire la conclusion que le problème vient avant tout de la prise de la Dune. Astral se demande même si cette bataille n'est pas créée d'abord par fierté, mais quand il réfléchit, il comprend bien que cette terre pourrait bien les ruiner s'ils ne l'obtiennent pas.
© LIITCHY
Invité
Invité
avatar
En savoir plus
Sam 12 Sep - 14:31

[J'archive donc le rp, vous aurez un mp pour le prochain rp "général" il sera très certainement lancé la semaine prochaine =)]
Contenu sponsorisé
En savoir plus

 Au clair de lune... [PV - Esobek]


 :: Archives :: Archive des RPs :: Zones extérieurs :: La Surface