Souffle acide du vent, larmes brulantes du ciel. Le monde ne ressemble plus aux paysages d'autrefois. Les cataclysmes ont frappé, des colonnes de flammes et de fumées se sont élevées sur l'horizon. La guerre. La guerre des hommes. Et nous, les loups n'avons eu d'autres choix que de fuir. Nombreux furent nos congénères emportés. Nous traversâmes les plaines cabossées, les forêts de cendres, poursuivis par la faim, traqués par la mort.

Notre salut, nous le devions malheureusement à ceux qui avaient provoqué notre malheur.


 

 :: Archives :: Archive des RPs :: Zones extérieurs :: La Surface

 We're common people

Invité
Invité
avatar
En savoir plus
Dim 28 Juin - 11:24



We're common people

Quête : la meute manque de nourriture. Partir à la chasse

F. 21
A. 29.
E. 22.

Allez, cette fois il fallait tenter le tout pour le tout. La dernière fois qu'Indiana était venu ici, au village des Hommes, il s'était fait prendre par un Homme et ses deux chiens. Oh, un défi, oui. Un grand défi. Car il aurait pu y laisser sa peau. Mais grâce à tous les entraînements qu'il eut fait, le solitaire réussit souvent à s'en sortir grâce à son agilité et son endurance. Mais aussi sa force, car il arrive qu'Indiana soit obligé de se battre, parfois. Mais cela n'arrive pas tout le temps. En effet, certains loups se font prendre la main dans le sac, et ne reviennent jamais. Mais Indiana est courageux, et la plupart du temps, il trouve l'audace d'affronter les choses en face, comme elles viennent. Il arrivait à destination sans grande difficulté. Une prairie, deux sous-bois et un chemin parsemé d'odeurs diverses et variées, et le tour était joué. Le village des Hommes était dangereux. Indiana le savait très bien. Il arrivait devant les maisons, se faisant discret. Il ne sentait que l'odeur des Hommes. La nourriture ? Elle devait se trouver à l'autre bout du village. Le solitaire faisait le tour en se faufilant derrière de grandes bâches, des sacs, ils se camouflait parfaitement avec le bois peint en noir.

Indiana parcourait les environs. Il avait enfin repéré un petit garde-manger. Mais l'endroit était trop bien gardé : il lui était impossible de prendre quoi que ce soit. En revanche, non loin de là, on pouvait apercevoir les troupeaux gardés dans des enclos. Ils étaient quelques dizaines de veaux et de bovins, d'ovins et de caprins à manger de l'herbe dans les pâturages. Il n'y avait pas plus de gardiens que ça. Indiana avait vu un chien allongé dans l'herbe, mais c'était tout. Une chance : Il pouvait tenter son pillage.

Invité
Invité
avatar
En savoir plus
Dim 28 Juin - 12:04


Fiche de personnage
force:
100/100  (100/100)
agilité:
100/100  (100/100)
endurance:
100/100  (100/100)
avatar
En savoir plus
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 28 Juin - 12:04

Le membre 'Indiana' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé de Pillage' : 5
Invité
Invité
avatar
En savoir plus
Ven 3 Juil - 11:33



We're common people

Quête : la meute manque de nourriture. Partir à la chasse

F. 21
A. 29.
E. 22.

Indiana se faufila discrètement derrière les clôtures de l'enclos. A l'intérieur, des vaches, des moutons, et quelques chèvres. Le chien guettait plus loin derrière. Mais le loup lui, se camouflait parmi le bois noir entassé derrière une bâche. Intelligent. Rusé. Son odeur se confondait parfaitement avec celle des autres animaux. Mais le chien a un très bon odorat, et il n'était pas impossible qu'il le remarque. Indiana contournait discrètement l'enclos. Caché derrière l'ombre d'un bovin, il attendait le bon moment pour tenter une offensive, une attaque qu'il ne pourra pas reproduire s'il échoue. Malheureusement, le chien l'avait u. Il se lève, furtivement, et se lance à sa poursuite. Démasqué, le vagabond s'enfuit. Mais les Hommes ont entendu l'alerte et prennent leur fusil ! C'est une question de vie ou de mort. Indiana doit s'enfuir, au plus vite ! Prenant le chemin le plus court, il abandonne les proies qu'il avait remarquées. Il fallait retourner à la forêt ! Il ne fallait pas rester ici. Indiana courait le plus vite possible. Il sautait par dessus tous les obstacles qu'il voyait en chemin. Les haies, les énormes sacs remplis de munitions et de provisions. Malheureusement, il n'avait pas eu le temps d'en prendre un en chemin. Les hommes lui couraient après, les fusils et couteaux dans la main.

Le chien rattrapa Indiana avec facilité. Il était très rapide ! Le loup ne pouvait pas s'échapper. Le chien était trop rapide pour lui. Il fallait se battre. Se battre, ou mourir ici. Autant prendre la première issue ! Le mâle noir s'arrêta alors et se tourna furtivement vers le canidé. Gros débile.
❝ On est pas obligés de faire tout ça. Tu peux gentiment me laisser partir et je ne reviendrai plus vous embêter, toi et tes foutus Hommes. ❞ Lança le solitaire. Le chien bondit sur Indiana. Celui-ci semblait déterminé à tuer l'ennemi.

❝ Ou je peux très bien choisir de te tuer, saleté de loup. SI t'étais pas venu ici, t'aurai pas eu d'emmerdes. Moi j'fais mon boulot. J'essaye de te tuer. Toi fais l'tiens. Essaye de fuir. Enfin ... Si t'y arrive hein, haha. ❞ Lança-t-il en ricanant.
Le loup esquiva grâce à son incroyable agilité. Ce chien était très rapide, mais pas très fort. Indiana lui sauta donc au cou pour le faire se taire. Le chien couina, en faisant semblant. Mais très vite, il répliqua et s'en pris au jeune louvard.
Il était coriace, intelligent.
Il était rusé, narquois.

Indiana n'abandonnait pas, lui non plus. Il avait tenté de piller les Hommes, certes, mais il ne voulait pas mourir ici. Et s'il devait tuer ce chien, alors il le ferait. Pour sa survie, pour son honneur, et pour enfoncer les Hommes six pieds sous terre. Il fallait déjà commencer par donner une bonne leçon à ce doberman.
Le loup noir s'agrippa à sa nuque, mordant son échine autant qu'il le pu. Le chien se débattait, mais au bout d'un moment, il se fatigua bien vite. Indiana fermait les yeux, il semblait suer. Il serrait de toutes ses forces ! Il n'avait jamais serré autant que ça, auparavant. ❝ Ok, arrête ! Arrête ! ❞ Grogna le chien, se soumettant au loup.
Il se mis sur le dos, les quatre pattes en l'air.

❝ Je te laisse la vie pour cette fois-ci. Mais ne t'avise plus à me courir après comme si j'étais ta proie. Maintenant, je te le demande gentiment pour la dernière fois ... Casse-toi. ❞ Aboya le solitaire, les oreilles plaquées en arrière.

Le chien s'enfui en courant, la queue rentrée entre ses deux pattes antérieures.
C'était un combat vraiment bien gagné ... Mais la prochaine fois, Indiana restera dans les bois. Oh oui, si le chien n'est plus là, il y a toujours l'Homme qui reste planté derrière avec son fusil. Mais peut-être que, un jour, lorsque le village dormira, Indiana reviendra ... Peut-être, oui ... Pour se régaler d'un bon lièvre alpin. Tout cela a cependant un coût, et ça, il le sait bien. On verra ça.

Contenu sponsorisé
En savoir plus

 We're common people


 :: Archives :: Archive des RPs :: Zones extérieurs :: La Surface