Souffle acide du vent, larmes brulantes du ciel. Le monde ne ressemble plus aux paysages d'autrefois. Les cataclysmes ont frappé, des colonnes de flammes et de fumées se sont élevées sur l'horizon. La guerre. La guerre des hommes. Et nous, les loups n'avons eu d'autres choix que de fuir. Nombreux furent nos congénères emportés. Nous traversâmes les plaines cabossées, les forêts de cendres, poursuivis par la faim, traqués par la mort.

Notre salut, nous le devions malheureusement à ceux qui avaient provoqué notre malheur.


 

 :: Archives :: Archive des RPs :: Zones extérieurs :: La Surface

 Le fruit du dragon. | Solo.

Invité
Invité
avatar
En savoir plus
Sam 20 Juin - 10:24



Le fruit du dragon.

Quête : la meute manque de nourriture. Partir à la chasse

F. 19
A. 27.
E. 17

Indiana ne supporte plus la faim. Oh mon dieu, que ça fait mal au ventre ... ! Les crampes d'estomac l'attaquent. Le louveteau noir s'était rendu en terres du sud, là où il fait chaud. Il était plus déterminé que jamais à trouver quelque chose à manger. Ses pattes l'avait amené jusqu'à la plage blanche, un endroit encore inconnu pour lui. Indiana avait parcouru quelques kilomètres pour parvenir à son but : l'endroit où il y avait des poissons et des crabes, quelques mammifères comme les cochons sauvages ou autres.
Il était déterminé à trouver quelque chose à manger. Arrivant sur les lieux, il avait tout d'abord été ébloui par le soleil qui dardait de ses rayons lumineux. La plage de sable blanc lui faisait mal aux yeux. Et quant au sable, ça lui rentrait dans les coussinets. Ah, que c'est désagréable ! Mais il n'en prenait pas réellement compte et continuait son petit bout de chemin. Indiana apercevait aussi les arbres, non loin de la côte. Ces palmiers et arbustes faisaient une ligne droite vers la plage. Il devait y avoir quelques animaux à dénicher là-bas. Pensant à trouver quelque chose de relativement mangeable, Indiana se réfugia dans la forêt. Tous ses sens étaient en éveil. Et posant sa truffe contre le sol humide, le louveteau parcouru les environs. Quelques odeurs entraient dans ses narines, mais pour le moment, aucune ne lui était familière.
Mais les bruits, eux, étaient divers et variés. Les oiseaux chantaient, les grillons dansaient de feuilles en feuilles et les coccinelles voltigeaient les unes avec les autres. Mais ... Parmi-eux, y'aurait-il une proie à traquer ?

Invité
Invité
avatar
En savoir plus
Sam 20 Juin - 10:25

Dé.

Fiche de personnage
force:
100/100  (100/100)
agilité:
100/100  (100/100)
endurance:
100/100  (100/100)
avatar
En savoir plus
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 20 Juin - 10:25

Le membre 'Indiana' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé de chasse' : 9
Invité
Invité
avatar
En savoir plus
Sam 20 Juin - 10:40



Le fruit du dragon.

Quête : la meute manque de nourriture. Partir à la chasse

F. 19
A. 27.
E. 17

Parmi tous ces sons, un seul attira l'attention du louveteau. Il entendait une sorte de grognement, quelque chose de relativement étrange. Alors le petit s'enfonça dans cette jungle de palmiers. Le sable glissait sous ses pattes, ce qui le chatouillait un peu. Au coeur de la petite forêt s'était réfugié une petite famille de cochons sauvages. Ah ! Voilà ce qu'il cherchait ! C'était bien l'odeur qu'Indiana avait trouvée. Il y avait, parmi eux, un petit. Et les deux parents étaient à côté. Cela s'annonçait difficile et assez risqué ... Mais qui ne tente rien n'a rien.
Indiana se cacha parmi les feuilles des arbustes placés à ses côtés. Camouflé, il essayait maintenant de repérer la proie qu'il allait abattre. Les parents ? Trop dur. Le petit ? Facile, mais les parents seraient derrière pour contre-attaquer quoi qu'il arrive. Et s'il le prenait par derrière ? Indiana fit alors le tour des proies visées. Les cochons avançaient sans se douter de rien. Mais le loup lui, guettait comme un sniper. Derrière un buisson, lui-même placé derrière les cochons, Indiana était prêt à attaquer. Le petit était juste devant lui. S'il arrivait à le prendre dans ses crocs et le tirer jusqu'au buisson, le tour serait joué. Malheureusement, les adultes veillent eux aussi, et sont toujours aux aguets. Le louveteau sortit alors des buissons, sûr de lui. Il savait exactement ce qu'il allait faire. Le petit cochon remuait le sol à l'aide de son groin encore inexpérimenté. C'était mignon. Mais Indiana n'avait plus de pitié. Son estomac criait famine depuis quelques temps. Il était temps de reprendre des forces.
Il était lancé. Le sable jaillit des deux côtés. Les cochons, surpris, sursautèrent et prirent la fuite. Malheureusement pour eux, Indiana était là. Et il avait tout prévu. Le jeune loup solitaire s'en pris alors au porcelet. Il n'était pas si petit que ça, finalement ! Mais les deux parents foncèrent sur le vagabond pour le faire s'enfuir. Indiana se retira avant de recevoir un coup dans le flanc. La petite troupe pris aussitôt la fuite. Stupéfait, Indiana les poursuivit. Les cochons adultes étaient aussi peureux que leur petit, et eux aussi avaient peur. Alors c'était une course-poursuite qui s'engageaient à la lisière de la forêt entre un loup et une famille de cochons sauvages. Indiana sauta à temps sur le porcelet. Les parents ne pouvaient rien faire, étant donné qu'Indiana allait quand même tuer le petit et au risque de tuer les parents avec. Les adultes se retournèrent vers Indiana et, hésitant à charger, firent de drôles de bruits. Mais le jeune loup grognait violemment pour les faire fuir. Tous crocs et toutes griffes dehors. Les parents s'enfuirent, laissant leur petit livré au solitaire. Celui-ci plaqua le jeune porcelet au sol. Il était quand même assez lourd ! Indiana essayait tant bien que mal de l'immobiliser avec sa mâchoire. Mais le petit utilisa ses petites défenses pour se défendre. Il secouait la tête brutalement. En plus d'être lourd, sa peau était aussi dure qu'épaisse ; cela rendait les choses bien plus compliquées qu'elles ne l'étaient déjà.
Indiana parvint à le plaquer au sol en immobilisant son cou. Et hop ! Il planta ses canines dans sa jugulaire. Il attendait ensuite que le sang s'écoule et que le petit pousse son dernier soupire. Quelques minutes suffirent. Mais c'était de longues minutes. C'était maintenant fait. Le petit corps inanimé relâcha la pression des mâchoires d'Indiana. Fatigué, il entama sa carcasse. Le jeune vagabond l'avait réellement méritée, cette proie. Il garda cependant le reste pour plus tard. C'était rare de nos jours, les proies comme celles-ci. Il fallait économiser la viande fraîche, en ces temps-ci.


Invité
Invité
avatar
En savoir plus
Sam 20 Juin - 13:52

Dé.

Fiche de personnage
force:
100/100  (100/100)
agilité:
100/100  (100/100)
endurance:
100/100  (100/100)
avatar
En savoir plus
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 20 Juin - 13:52

Le membre 'Indiana' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé de chasse' : 2
Invité
Invité
avatar
En savoir plus
Sam 20 Juin - 14:17



Le fruit du dragon.

Quête : la meute manque de nourriture. Partir à la chasse

F. 19
A. 27.
E. 17

Indiana avait passé quelques longues minutes devant sa carcasse. Il l'avait entammée, et en avait laissé plus de la moitié pour plus tard. Il était presque repus. Mais s'il la terminait maintenant, il n'en aurait plus pour les jours suivants. Le solitaire tire donc le cochon grâce à ses mâchoires de béton. Il le lâche, et relève la tête. Où pouvait-il bien la mettre ... ? Ah, trouvé ! Le loup noir avait repéré un terrier non loin d'ici. Il s'en approcha, gardant un oeil sur sa carcasse. Le terrier était vide : une chance. Indiana s'empressa d'y cacher sa proie. Mettant quelques feuilles par dessus, il était sûr que personne ne pourra le lui prendre. Une fois cela fait, le loup se mis à chercher une autre trace de gibier. Les deux autres cochons étaient partis, et là, il n'y avait plus rien. Ah, si, il y avait les quelques oiseaux qui chantaient par dessus ses deux oreilles, mais rien de plus. Ils étaient bien trop hauts pour qu'Indiana puisse les attraper.
Le jeune mâle s'en alla alors vers la plage. La plage, où le sable et l'eau étaient roi. Il marchait, els pattes ensevelies de poudre blanche. La mer amenait tout le sel à lui. Son pelage semblait plus gris et légèrement plus sale qu'avant. Le solitaire entra dans l'eau et se mis à nager. Il n'avait jamais fait ça auparavent. Autant essayer ! Il agitait les pattes comme ci, comme ça. C'était un excellent entraînement pour lui. Indiana épuisait beaucoup de son énergie à nager. Il ne sentait presque plus ses pattes. Mais à moment, il se dit que s'il allait trop loin, il allait peut-être ne jamais pouvoir revenir. Alors il retourna sur la baie, avec quelques difficultés. Pour une première fois, c'était plutôt gagné ! Il s'ébrouait, secouant son pelage trempé. Le loup se mis à courir, pensant à l'entraînement. Il arpentait le long de la côte, la baie marine, la forêt, tout ce qui était autour de lui devenait terrain de jeu. Le loup faisait des allez-retours, par centaines, par milliers sans-doute ?

Un quart d'heure avait passé. C'était épuisant. Il avait arrêté de courir pour se réfugier une seconde fois dans la forêt. Beaucoup de troncs d'arbres parsemaient les environs, et quelques troncs étaient tombés, faisant de véritables altères pour Indiana. Ce dernier en pris un par les mâchoires. Il s'amusa à le tirer et à le faire passer sous lui, utilisant toute sa force. Il était épuisé. Mais il continuait. Certes, c'était dur, mais au moins, il deviendra fort, en faisant cela. Le loup noir pris quelques minutes à faire ces actions. Une fois qu'il n'en pouvait réellement plus, il lâcha tout et s'allonga sur le sable blanc. Son pelage devint crade, mais il ns'en fichait. Il était fatigué, et ne pouvait plus s'entraîner. Indiana revint au terrier pour aller chercher sa proie. Il la récupéra et la tira loin d'ici. Cela lui permis de s'entraîner encore un peu en chemin. Il s'en allait, persuadé que cet entraînement allait lui prodiguer le plus grand bien.


Invité
Invité
avatar
En savoir plus
Dim 21 Juin - 9:34

Dé.

Fiche de personnage
force:
100/100  (100/100)
agilité:
100/100  (100/100)
endurance:
100/100  (100/100)
avatar
En savoir plus
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 21 Juin - 9:34

Le membre 'Indiana' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé de chasse' : 7
Invité
Invité
avatar
En savoir plus
Lun 22 Juin - 14:47



Le fruit du dragon.

Quête : la meute manque de nourriture. Partir à la chasse

F. 19
A. 27.
E. 17

7 + 1 = 8. Chasse réussie.

Indiana continuait de tirer sa carcasse jusqu'à la sortie des terres du sud. La plage blanche allait bientôt s'arrêter, et plus loin commençait un tout autre paysage, une sorte de plaine où quelques touffes d'herbe venaient parfois pousser, où quelques rongeurs venaient parfois s'égarer. Indiana cacha son cochon dans un buisson qu'il trouva non loin de lui. S'il pouvait trouver quelque chose en plus à se mettre sous les crocs, Indiana ne ratera aucune occasion pour le faire. De nos jours, on a jamais assez de nourriture sous la main. Il avait caché son cochon sous quelques feuilles et branches abîmés par le temps. Même si le printemps est synonyme de renouveau et de jeunesse, cet endroit était un peu assombri par l'absence de soleil. Le loup noir se dirigea vers cet endroit semblable à une plaine : légèrement sèche, les fougères y poussaient à quelques endroits différents ; mais jamais regroupées. Elles étaient toujours espacées les unes des autres. Les campagnols devaient certainement les utiliser en guise de cachette pour leurs petits et leur famille au complet.

Il reniflait les endroits secs, remuant la terre de son museau tout humide. Le louveteau creusait parfois quelques trous entre les herbes folles pour essayer de trouver la moindre trace de nourriture. Un animal mort, un petit rongeur, un petit gibier, un oiseau, qu'importe. Il y avait beaucoup d'animaux dans ces endroits là. Mais Indiana ne sentait que l'odeur du poil et des excréments. Là, il ne voyait rien. Pas de proies, pas de carcasses. Le solitaire continuait de marcher et de fourrer son museau partout où il passait. Peut-être qu'il allait tomber sur une bonne proie, en continuant à faire cela. En même temps, les nuages commençaient doucement à couvrir les cieux. Le soleil se cacha dans l'épaisse couche grise et noire. Le vent commençait à souffler, le paysage s'assombrit lentement.

Soudain, dans la pénombre, une ombre se dessina. Le louveteau s'arrêta et plissa les yeux : Un blaireau ! Il bondit sur lui. Le louveteau noir n'avait même pas hésité : C'était une belle proie, ça ! Le blaireaux esquiva le bond d'Indiana, et se retourna contre lui. Woah ! Il était vraiment balèze, celui là ! Le blaireau bondit sur Indiana, toutes griffes dehors. Essayant de l'éviter, celui-ci sauta sur son échine toute noire. Le solitaire le tenait par ses deux mandibules, le secouant dans tous les sens pour lui faire perdre la tête. Mais la proie se rebellait, et elle semblait bien déterminée à s'enfuir et à s'en sortir. L'animal gris bondit alors en sortant ses crocs, essayant d'attraper le cou du louveteau. Mais agile comme il est, Indiana a réussi a s'en échapper. Mais, maladroit, le blaireau sauta dans un espace vide. Il retomba alors lourdement sur le sol, pendant que le vagabond en profita pour lui attraper la nuque. Et un violent coup de croc dans le cou lui permis de l'abattre. Avec ... Un peu de mal. Mais au moins, il avait réussi. Le blaireau retomba après de longues minutes de lutte acharnée dans la gueule d'Indiana. Le sang s'écoula le long de sa gorge. Le vagabond repris sa proie et rejoignit le cochon qu'il avait laissé près de la plage blanche. Cela lui faisait deux proies ! C'était génial !



Fiche de personnage
force:
100/100  (100/100)
agilité:
100/100  (100/100)
endurance:
100/100  (100/100)
avatar
En savoir plus
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 22 Juin - 14:47

Le membre 'Indiana' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé de chasse' : 11
Invité
Invité
avatar
En savoir plus
Dim 28 Juin - 11:11



Le fruit du dragon.

Quête : la meute manque de nourriture. Partir à la chasse

F. 19
A. 27.
E. 17

11 + 1 = 12. Découverte d'une petite source d'eau saine.

La pluie s'effondrait sur le sol de la plage blanche. On y découvrait alors des trous plus profonds dans le sable, remplaçant alors celui-ci par une sorte de boue. Indiana s'était rendu ici pour trouver une bonne proie à se mettre sous la dent. Il avait faim. Depuis hier, il ne voyait plus que des carcasses terminées. Alors au lieu d'aller chercher la bouffe là où il y a du soleil, la partie de chasse sous la pluie s'avérera peut-être un peu plus fructueuse. Il était déjà venu l'autre jour. D'ailleurs, il avait déniché de nombreuses proies. Un cochon et un blaireau. Magnifique ! Mais aujourd'hui il comptait retourner à la plage pour trouver soit à manger, soit à boire. L'eau de mer est dégoûtante et bien trop salée. Mais peut-être que l'Homme a laissé derrière lui un endroit où l'eau saine repose en paix.

Il marchait sans trop savoir où aller. Il suivait son instinct, et laissait ses pattes le mener là où bon lui semblaient. Le loup noir repéra, au loin, une ombre, vague, grande et mystérieuse. Qu'est-ce que c'est ? Il s'approche, encore et encore. Il arrive en face : une citerne d'eau. De l'eau, enfin ! Il s'approche en courant, de plus en plus vite. Indiana pouvait enfin boire comme il le désirait ! Le solitaire s'approcha d'une sorte de robinet ; l'eau s'écoulait lentement le long d'un tuyau relié à un énorme baril, lui-même relié à une sorte d’entrepôt crée par la main habile de l'Homme.

Ce point d'eau pouvait abreuver de nombreux loups ... Environ quatre ou cinq. Et Indiana continuait de réfléchir ... Allait-il le faire savoir aux autres ? Après tout, il devait être le premier à l'avoir découvert. Oui, il allait partager. Avec les gens qu'il connait. Qui connait-il ? Palladium, Althéa ... Si seulement Skull était encore là ... Malheureusement ce n'est pas le cas. Indiana connaissait aussi Elros, mais il n'avait plus de nouvelles de lui. C'était un bon camarade de jeu. Cela lui ferait certainement plaisir de pouvoir boire comme il le veut.



Fiche de personnage
force:
100/100  (100/100)
agilité:
100/100  (100/100)
endurance:
100/100  (100/100)
avatar
En savoir plus
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 28 Juin - 11:11

Le membre 'Indiana' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé de chasse' : 1
Invité
Invité
avatar
En savoir plus
Ven 3 Juil - 11:59


Fiche de personnage
force:
100/100  (100/100)
agilité:
100/100  (100/100)
endurance:
100/100  (100/100)
avatar
En savoir plus
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 3 Juil - 11:59

Le membre 'Indiana' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé de chasse' : 9
Invité
Invité
avatar
En savoir plus
Ven 3 Juil - 12:17



Le fruit du dragon.

Quête : la meute manque de nourriture. Partir à la chasse

F. 19
A. 27.
E. 17

Indiana était revenu près de la plage blanche. C'était le lendemain, et il faisait nuit. Le soleil s'était couché assez tardivement la veille. Seules les étoiles illuminaient les cieux. La lumière n'était que dans le ciel, et puis de toue façon, elle l'a toujours été. L’électricité, les loups ne connaissent pas.
Il sentait quelque chose. Une odeur bien connue. Indiana retrouvait les traces de pas d'un ovin. Un troupeau ? Des Hommes ? Ou alors ... Un animal égaré ? Les traces de pas le menèrent à une petite grande non loin de l'eau qu'il eut trouvée. Les traces s'arrêtèrent, l'odeur était de plus en plus intense. Il y avait une petite porte qui s'ouvraient sur une pièce sombre. Indiana la poussa alors, et y entra sans la moindre peur. Il n'avait senti aucun Homme dans le coin. Non, juste un simple animal. Il était vivant. Son odeur prenait toute la pièce. Le vagabond arrivait là, dans le noir. Il vu tout de suite la brebis au fond de la pièce. Elle était seule, attachée à un pilot, reliée par une chaîne en acier. Il s'en approcha. Quand soudain, un Homme sorti de l'ombre. L'odeur de la brebis l'avait masqué ! Surpris, Indiana sursauta. L'homme avait un fusil à la main. Il attendait justement que le loup entre pour tenter de l'abattre. Il pointa son fusil sur le loup. Il tira.

La balle failli heurter le loup noir. Très agile, il avait évité le tir d'un bond sur sa droite. Mais ce qu'il fallait faire, c'était empêcher l'Homme de tirer de nouveau sur son corps tout frêle. Il bondit, et agrippa l'arme de ses mâchoires d'acier. Indiana serrait du plus fort qu'il le pu, essayant de désarmer le bipède. Il croquait son fusil comme un chien enragé aurait croqué un loup pénétrant sur son territoire. Indiana était prêt à tout. Il bondissait comme une bête sauvage sur l'Homme, lui arrachant de la peau lorsqu'il en avait l'occasion. Il avait une combinaison de guerrier, une sorte de couche métallique assez fine l'enveloppait. L'Homme tirait encore dans tous les sens, espérant toucher le loup noir, paniqué. Il ne le voyait pas. Grâce à son pelage d'ébène, il se fondait parfaitement dans le décor. La pièce était des plus sombres, seules ses pupilles étaient visibles ... Et encore.
Indiana se fit de plus en plus grand et continua à arracher la combinaison du bipède. A force, l'Homme devint presque nu, et il s'enfuit par la porte de la grange, lâchant son fusil à l'entrée. Le loup s'assura que l'Homme ne revienne pas. Il le poursuit alors sur une longue distance, avant de lui mordre la jambe. L'Homme tomba. Il était terrorisé à l'idée de mourir. Le loup aboya pour le faire fuir. Il n'allait pas dépenser son énergie à le tuer. Une brebis l'attendait sagement à l'intérieur ; c'était bien mieux qu'un Homme tout transpirant de peur.

Alors, le vagabond rentra de nouveau dans la fameuse grange. La brebis était toujours là. Elle était apeurée. Indiana s'approcha d'elle, et lui sauta à la gorge ; elle se débattait, et sautait un peu partout dans la pièce. Malheureusement, sa chaîne la retenait. Le canidé en profita pour lui attraper la gorge sauvagement avant de serrer du plus fort qu'il le pu. Quelques longues minutes après, la brebis mourut. Son sang s'écoula le long de sa gorge, formant alors une grande flaque de sang. Et une proie en plus pour le jeune solitaire.
Contenu sponsorisé
En savoir plus

 Le fruit du dragon. | Solo.


 :: Archives :: Archive des RPs :: Zones extérieurs :: La Surface