Souffle acide du vent, larmes brulantes du ciel. Le monde ne ressemble plus aux paysages d'autrefois. Les cataclysmes ont frappé, des colonnes de flammes et de fumées se sont élevées sur l'horizon. La guerre. La guerre des hommes. Et nous, les loups n'avons eu d'autres choix que de fuir. Nombreux furent nos congénères emportés. Nous traversâmes les plaines cabossées, les forêts de cendres, poursuivis par la faim, traqués par la mort.

Notre salut, nous le devions malheureusement à ceux qui avaient provoqué notre malheur.


 

 :: Archives :: Archive des RPs :: Zones extérieurs :: La Surface

 Chassons les souvenirs

Aller à la page : Précédent  1, 2
Invité
Invité
avatar
En savoir plus
Mar 26 Mai - 21:32


Fiche de personnage
force:
100/100  (100/100)
agilité:
100/100  (100/100)
endurance:
100/100  (100/100)
avatar
En savoir plus
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 26 Mai - 21:32

Le membre 'Nymeria' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé de chasse' : 10
Invité
Invité
avatar
En savoir plus
Mar 26 Mai - 21:41

encore un ...
f. 69 - a. 84 - e. 64

Réveillé par un énième cauchemar, la louve se redressa d'un seul coup dans sa tanière, le poil hérissé, elle regarde partout autour d'elle, perdu, perturbé. Expirant toute l'air de ses poumons, elle pose un regard à la fois tendre et triste sur le jeune qui dort contre elle et, lui caresse doucement la tête de son museau avant de se redresser et, sortie de sa tanière … Levant les yeux vers le ciel, la lune était bien haute, quelques nuages la couvrant par moment. Il fait encore bien nuit et, cela pour quelques heures encore. La louve décide alors d'aller faire un tour, elle a besoin de se dégourdir les pattes et d'oublier ses rêves …

Marchant, elle finit par se mettre à trotter un peu puis, se mit à courir. Elle courut à perte d'haleine, quittant les terres Esobek pour s'enfoncer dans les terres neutres. Le froid de la nuit commence à l'engourdir mais, elle augment sa course, se réchauffant peu à peu à force d'effort. Lorsqu'elle fut suffisamment loin et, commençant à fatiguer à force de courir, elle ralentie le pas avant de s'arrêter complètement, langue pendante. Haletant, elle reprit doucement son souffle, marchant désormais d'un pas lent en cherchant un point d'eau où elle pourrait s'hydrater, en espérant toutefois trouver de l'eau potable bien sûr. Flairant le sol, elle finit par trouver un petit point d'eau et, y risque sa langue, lapant la surface au début timidement puis, avec avidités. Trop occupé à se désaltéré, elle faillit ne pas voir l'animal qui se rapprochait discrètement pour pouvoir boire également. Redressant la tête, elle le vit alors, une petite belette, les babines de la louve se redresse et, tandis que la belette commence à se rendre compte du danger, se jette sur lui en bondissant au-dessus du point d'eau.

Attrapant la belette, la louve le tient fermement dans sa gueule alors que l'animal gémit de douleur et de panique, gesticulant pour tenter de se libérer de l'emprise du prédateur mais, la louve ne fit qu'une seule bouché de lui et, finit par le laisser tomber au sol avant d'en faire son repas de nuit ...

10 + 5 (bonus) - 4 (malus) = 11 (réussi)
+1 belette

Code © N3m0

Fiche de personnage
force:
100/100  (100/100)
agilité:
100/100  (100/100)
endurance:
100/100  (100/100)
avatar
En savoir plus
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 26 Mai - 21:41

Le membre 'Nymeria' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé de chasse' : 8
Invité
Invité
avatar
En savoir plus
Mer 27 Mai - 7:08

une illusion ...
f. 69 - a. 84 - e. 64

Dévorant la belette, la louve se lèche les babines avant de retourner près du point d'eau et, bu goulûment, entreprenant ensuite une petite toilette pour se débarrasser du sang qui souille son pelage. Une fois propre, la louve se redressa et, s'éloigne, se remettant en mouvement, elle finit par se perdre dans ses pensées. Elle en a marre … Marre d'être faible, marre de vivre avec son passé, marre de devoir attendre … A quoi bon attendre lorsqu'on ne sait même pas si celui qu'on attend reviendra un jour ? Un rêve éphémère qu'elle ferait mieux d'oublier, un rêve qu'elle devrait bannir de son esprit. Oui, peut-être est-il plus préférable pour elle d'oublier, de passer à autre chose, d'avancer. Avancer est chose bien difficile, lorsqu'on est seule mais, elle ne l'est pas totalement, c'est elle qui souhaite être seule, intérieurement, elle fait tout pour rester à l'écart de ceux qui souhaitent l'approcher …

Ses oreilles se dressent, quelque chose vient de passer sous son museau à quelques mètres de là, elle se mit à humer l'air, se rapprochant de l'endroit où l'animal est passé et, flaire le sol. Redressant la tête, les oreilles bien droite, la louve regarde dans la direction où a disparu la silhouette puis, finit par suivre ses pas. La distance entre les deux animaux se rétrécis, la louve semble intrigué, cette odeur … Cette odeur, elle n'arrive pas à la reconnaître et pourtant elle lui semble si familière … Ses pas finirent par la mener jusqu'à la silhouette qu'elle aperçu. Sur le coup, son cœur cesse de battre alors que ses yeux sont figés sur ce corps qu'elle connaissait fort bien, du moins, qu'elle croyait connaître … Lorsque l'individu tourna la tête, ce ne fut pas celui qu'elle pensait, non, ce n'était là qu'un maudit chien galeux. Directement les oreilles de la louve se baissèrent et un grondement s'élève de ses entrailles. Comment a-t-elle pu le confondre lui avec un chien ? Non, cela est inadmissible et, cela est inadmissible que ce canidé lui ressemble !

Sans prévenir, elle se jette à la gorge du chien qui riposta tant bien que mal. Les deux canidés roulèrent sur le sol, échangeant crocs, griffes, poils et sang. Pourquoi faut-il que ces maudits chiens soient de partout ? Pourquoi faut-il toujours qu'elle tombe sur eux ? Chaque fois qu'elle en croise un elle ne peut s'empêcher de s'élancer vers eux, de vouloir les mettre en pièces, leur ôter la vie. Ce chien là ne fit pas exception à la règle … Le canidé croyait peut-être pouvoir avoir le dessus car la louve ne possède pas des plus gros gabarit des contrées, loin de là mais, à force d’entraînement, sa force égale bien des loups et, ce n'est pas un vulgaire chien qui pourra l'abattre !

Elle mit fin à la vie de cet être sans valeur, de ce chien à la botte des Hommes, de cette animal réduit à l'esclavage … Mort et, gisant dans son propre sang, la louve observe la carcasse inerte, le regard lointain ...

8 + 5 (bonus) - 4 (malus) = 9 (réussi)
+1 chien

Code © N3m0

Fiche de personnage
force:
100/100  (100/100)
agilité:
100/100  (100/100)
endurance:
100/100  (100/100)
avatar
En savoir plus
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 27 Mai - 7:08

Le membre 'Nymeria' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé de chasse' : 12
Invité
Invité
avatar
En savoir plus
Mer 27 Mai - 13:10

ne pas trouver
f. 69 - a. 84 - e. 64

Suite à son altercation avec le défunt canidé, la louve s'était posé dans un coin, les yeux rivés vers le ciel nuageux. La pluie menacerait peut-être encore aujourd'hui mais, elle ne sent rien qui lui dit d'esquiver cette pluie, peut-être ne sera-t-elle pas nocif cette fois-ci. Allongé tranquillement, la louve remettait ses idées en place, cherchant à trouver ce qui lui permettrait de tenir enfin sur ses pattes, ce qui lui permettrait de continuer de vivre. Malheureusement, cela n'est pas une mince affaire lorsqu'on ne possède rien, sa question reste donc sans réponse … Jusqu'à quand encore devra-t-elle vivre ainsi ?

Plus le temps de réfléchir … Quelque chose se rapproche d'elle … Levant la tête, elle croisa alors le regard d'une biche qui avait eu le courage de s'aventurer aussi près. La louve l'observe un moment sans bouger, tout comme la biche puis, son instinct finit par prendre le dessus et elle se redresse d'un seul coup, ses crocs luisant. Elle saute sur la biche qui réussit à fuir avant que la louve ne l'atteigne. La poursuivant, la louve tente de la rattraper mais, encore fatigué de son combat avec le chien, elle a bien du mal et dut faire un gros effort pour forcer ses muscles à la porter plus vite.

Peu à peu, la distance entre la biche et elle diminue et, elle réussit à lui saisir une patte arrière, tirant d'un seul coup pour la faire basculer. La biche tomba à terre et, la louve se jette à sa gorge pour lui ôter la vie. La biche essaya de se défendre, coup de sabot, elle tente de s'extirper de sous la masse du loup mais, celle-ci est bien plus forte qu'elle et bientôt, elle fut à la merci des crocs du prédateur ...

12 + 5 (bonus) - 4 (malus) = 13 (réussi)
+1 biche

Code © N3m0

Fiche de personnage
force:
100/100  (100/100)
agilité:
100/100  (100/100)
endurance:
100/100  (100/100)
avatar
En savoir plus
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 27 Mai - 13:10

Le membre 'Nymeria' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé de chasse' : 1
Invité
Invité
avatar
En savoir plus
Mer 27 Mai - 13:14

vouloir changer
f. 69 - a. 84 - e. 64

Après un passage rapide au camp des Esobek, la louve est retourné se dégourdir les pattes. L'estomac plein, elle a bien besoin d'exercice pour digérer tout cela. Elle courut longuement sans s'arrêter, attendant que ses pattes lui fassent mal avant de s'arrêter et, se laisse tomber à terre, profitant de la légère fraîcheur de la terre de cendre. La louve passa sa langue sur ses babines, fermant les yeux alors que son esprit commence à vaquer ci et là. Et si elle recommençait sa vie ? Et si elle reprenait tout de zéro ? Le peut-elle seulement ? Y arrivera-t-elle ? Elle aimerait tant mais peut-être n'est-ce qu'un rêve, un rêve qu'elle ne pourra jamais effleurer ...

1 + 5 (bonus) - 4 (malus) = 2 (raté)
+

Code © N3m0

Fiche de personnage
force:
100/100  (100/100)
agilité:
100/100  (100/100)
endurance:
100/100  (100/100)
avatar
En savoir plus
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 27 Mai - 13:14

Le membre 'Nymeria' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé de chasse' : 1
Invité
Invité
avatar
En savoir plus
Mer 27 Mai - 13:19

vouloir se débarasser
f. 69 - a. 84 - e. 64

Rouvrant les yeux au bout d'un moment, la louve se redresse, baille puis s'étire puis, se met à se gratter, son collier la gêne … Les paroles du Hordien lui reviennent alors. Au Styx, des pierres très solides et coupantes, peut-être devrait-elle tenter sa chance là-bas pour se faire ôter cette chose ? En même temps, elle ignore comment s'y prendre et, l'idée du loup noir de se fracasser dessus n'est vraiment pas la bonne, non, hors de question de se blessé bêtement pour ce stupide collier. La louve réfléchit, il lui faudra aller là-bas pour se faire une idée du tranchant de ses pierres et de leur dureté, voir ce qu'elle peut en faire, voir si elle peut réellement se débarrasser de cette chose qui la maintient prisonnière d'une certaine façon ...

1 + 5 (bonus) - 4 (malus) = 2 (raté)
+

Code © N3m0

Fiche de personnage
force:
100/100  (100/100)
agilité:
100/100  (100/100)
endurance:
100/100  (100/100)
avatar
En savoir plus
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 27 Mai - 13:19

Le membre 'Nymeria' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé de chasse' : 11
Invité
Invité
avatar
En savoir plus
Jeu 4 Juin - 7:21

chasser
f. 69 - a. 84 - e. 64

Chassant ses sombres pensées, la louve marchait, flairait et, bientôt, quelque chose attire son attention, ses oreilles se dressent sur le haut de son crâne, attentive, ses babines se retroussent, dévoilant ses crocs luisante alors qu'elle passe sa langue dessus. Sans un bruit, elle se mit à avancer vers l'odeur qu'elle avait capter et, bientôt, arrive non loin d'un blaireau … Tapis dans un coin, elle l'observe, l'animal ne semble pas l'avoir aperçu, il est occupé à fouiller, probablement pour se nourrir. Se baissant, la solitaire contemple sa proie et, ses pattes finirent par la propulser. Rapidement elle arrive sur sa proie, rapidement elle la saisit par la gorge. L'animal se met à hurler, se débattre, il la griffe, cherche à la mordre, elle tente de l'immobiliser. Le blaireau réussi à s'extraire de ses pattes, cherchant à fuir, la louve l'attrape de nouveau et le bloque sous son poids. Elle résiste face aux coups de sa proie, cherche à le saisir à la gorge et, lorsque le blaireau lui donna enfin une ouverture, plonge ses crocs et le saisit fermement, secouant son cou pour le faire craquer avant d'attendre que les spasmes de l'animal se calme, que sa vie s'achève … Le relâchant, la louve passe sa langue sur ses babines et crocs ensanglanté puis, tire son butin plus loin, là où elle pourra le dévorer en paix ...

11 + 5 (bonus) - 4 (malus) = 12 (réussi)
+1 blaireau

THE END

Code © N3m0
Contenu sponsorisé
En savoir plus

 Chassons les souvenirs

Aller à la page : Précédent  1, 2

 :: Archives :: Archive des RPs :: Zones extérieurs :: La Surface