Souffle acide du vent, larmes brulantes du ciel. Le monde ne ressemble plus aux paysages d'autrefois. Les cataclysmes ont frappé, des colonnes de flammes et de fumées se sont élevées sur l'horizon. La guerre. La guerre des hommes. Et nous, les loups n'avons eu d'autres choix que de fuir. Nombreux furent nos congénères emportés. Nous traversâmes les plaines cabossées, les forêts de cendres, poursuivis par la faim, traqués par la mort.

Notre salut, nous le devions malheureusement à ceux qui avaient provoqué notre malheur.


 

 :: Archives :: Archive des RPs :: Zones extérieurs :: La Surface

 Le dernier chapitre. [RP Horde]

Mange Lumière
Mange Lumière

Fiche de personnage
force:
105/100  (105/100)
agilité:
105/100  (105/100)
endurance:
105/100  (105/100)
avatar
En savoir plus
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 24 Mai - 15:01


Le dernier chapitre.
là où tout à commencer, tout se termine.

force 100 - agilité 100 - endurance 100


Tybalt marchais au milieu de cette forêt dévasté. Il ressentait au fond de lui une profonde tristesse, une profonde mélancolie. Mais les traits de son visage ne laisser paraître qu'une froideur glaciale. Il portait sur son dos un jeune mâle, Fjorgur, celui-ci s'était plaint pendant la moitié du voyage, refusant de laisser le cadavre de Skull derrière lui. Rake maâr marchais à ses côtés, sa fourrure blanche était intacte, pas une poussière, contrairement à celle des deux mâle, souillé par le sang et la boue suite à cette grande bataille. La plupart des Hordiens n'avaient pas était présent, s'était enfui ou encore était mort. Seul lui, Fjorgur et Isha s'étaient ainsi battue jusqu'au bout, avais eu la force de remonter jusqu'à la cabane du chasseur et avais assisté à la mort de Skull. La leadeuse n'avait pas survécus après ce terrible combat contre son neveu, Torka. Et personne, ni lui, ni Isha n'avais eu le droit d'intervenir. Il boitait ainsi tandis que la terrible averse trempé leur pelage jusqu'au os et faisais couler leur sang le long de leur corps. Il espéré que le jeune mâle Hordien sur son dos aller survivre. Il avais pour ordres de rassembler les troupes au cimetière. Là où tout avais commencer, là ou tout se terminer. Il se souvenais encore de se jour ou il avais rejoins sa leader en ce lieu. Où il avais rencontrer les autres Hordiens, les premiers. Isha, Rake maâr, Lawrence, Alwelda, Kora et quelques autres. Ils avait passer leur temps à se grogner dessus alors que maintenant la plus part d'entre eux était souder. Prenons comme exemple lui et Isha, il ne se supportait pas autrefois et maintenant, plus rien ne pouvais les séparer.

Ils arrivèrent au cimetière, le pas lent. Tybalt déposa Fjorgur au sol laissant Rake maâr prendre place à ses cotés et éventuellement prendre soins de ses plaies. Tybalt alla s'installer plus loin, là où Skull s'était installé autrefois lors du grand rassemblement, au centre, un peu en hauteur. Il observa un peu les alentours, la pluie torrentiel rendais les pierres glissantes et le terrain boueux. Mange lumière se leva et lâcha un long hurlement, rauque et puissant. Pendant de longues minutes il laissa ce chant harmonieux parcourir les terres d'Angels fall first. Ainsi, appelant ses camarades Hordiens, ceux qui n'avaient pas étais présent, ceux qui s'était enfuie. Ainsi, rendant hommage à ceux qui avais péris, ainsi accompagnant l'âme de Skull dans les cieux, ou en enfer, qui sais. Ses yeux ambré se fermaient tendis qu'il lâchait ces dernières notes. Il s'asseya alors, droit, les yeux brillants dans la pénombre. La nuit tombait, tout comme la pluie. son visage froid ne laisser paraître aucun sentiment. petit à petit alors que les minutes s'écouler les buissons remuer, petit à petit les Hordiens arrivaient. Ils ne semblaient pas comprendre pourquoi Skull n'étais pas présente, pourquoi Tybalt était assis à sa place. Ceux qui n'avaient participé au combat ne comprenaient pas pourquoi tant de sang coulais des blessures du mâle. Pourquoi Fjorgur étais à terre, le regard emplis de désespoir et de tristesse. Mais ils allaient bientôt comprendre. Des mots fusèrent alors des babines de Tybalt, sa voix rauque annonça alors la fin du dernier chapitre de la Horde:

"Skull n'est plus"

Oui elle n'étais plus, c'était finis, la cheffe semblant immortel et invincible n'était plus. Son cœur avais cessé de battre et celui de la horde avec. Mange lumière, le visage toujours de marbre observa les mines choquais des loups autour de lui. Il attendais maintenant une personne, son meilleur ami, Isha.
Code © N3m0
Mémoire des Mondes
Mémoire des Mondes

Fiche de personnage
force:
100/100  (100/100)
agilité:
100/100  (100/100)
endurance:
100/100  (100/100)
avatar
En savoir plus
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 24 Mai - 16:45



Le dernier chapitre
Don't tell the gods I left a mess
I can't undo what has been done

With
the Horde

F 36 | A 34 | E 39

Quand Tybalt l’avait arraché au cadavre de Skull, Fjorgur avait lutté comme il le pouvait, ce qui ne dura pas bien longtemps vu son état. Après quelques mordillements et mous coups de griffes qui semblaient faire à Tybalt le même effet que des mouches qui se poseraient sur sa peau, il avait abandonné, trop fatigué, presque endormi. Mises à part quelques fois où il lui prenait pendant le voyage d’essayer de se dégager du dos de Tybalt, il fut calme tout le long de la marche jusqu’au cimetière, le silence de la marche funèbre troublé uniquement par ses sanglots.

Maintenant que Tybalt l’a enfin dépose, il ne lutte plus. Ca ne sert à rien. Il laisse Rake Maar lui soigner sommairement ses plaies, le regard perdu, un sentiment de vide l’enveloppant petit à petit. Ce qu’il ressent passe outre la tristesse, outre la colère ou l’indignation, ça le dépasse tellement qu’il a l’impression de ne plus rien sentir, d’être coincé entre deux mondes, que tout ce qui se passe devant lui n’a rien de réel, qu’il va se réveiller dans sa tanière à l’Épave et trouver Skull aboyant des ordres par-ci par-là.

Il reconnaît cet endroit. L’endroit de sa première rencontre avec Sora, qui a tout changé. C’est un lieu symbolique pour lui, comme pour beaucoup de Hordiens, même si ce n’est pas pour les mêmes raisons. Le lieu où tout a commencé, et le lieu où tout fini.

“Skull n’est plus.”

Ces trois mots heurtent Fjorgur comme une balle de fusil. Il avait vu Skull mourir, il avait vu son cadavre, mais jusqu’ici c’était comme si tout cela était abstrait. Le mettre en mots l’ancre dans la réalité, le force à faire face à la dure vérité. Skull n’est plus. Il le répète plusieurs fois mentalement. Skull n’est plus. La Horde n’est plus. Que va-t-il se passer maintenant ?


Miroir des Silences
Miroir des Silences

Fiche de personnage
force:
105/100  (105/100)
agilité:
100/100  (100/100)
endurance:
100/100  (100/100)
avatar
En savoir plus
Voir le profil de l'utilisateur http://another-dna.forumactif.org/
Lun 25 Mai - 14:37

Jauges:
 


Dernier chapitreFeat La Horde

Il s'était réveillé, à un endroit qu'il ne connaissait pas. Il ne savait pas où il était, rien de ce qu'il voyait n'évoquait en lui un quelconque souvenir. Arbre, sol, fumet animal, non rien. Nocturne ne savait pas, tout ce qu'il savait c'est qu'il fallait qu'il se relève, ne pas rester allongé là, dans la boue.
Se redressant bien que difficilement sur ses quatre pattes endolories, le hordien redressa sa tête vers la lune grimpante à l'horizon. Depuis combien de temps était-il allongé là, à même la boue et les caillasses, sans aucun souvenir de ce qu'il était ni d'où il allait.
Soudain, un hurlement sonore et lugubre emplit sa chair toute entière, la faisant frissonner de douleur, de tristesse sans qu'il en comprenne pourquoi.
Mue par un subliminal instinct, le canidé entreprit une longue marche en direction de ce hurlement.

Peu à peu, les souvenirs lui revenaient. Il avait quitté sa tanière afin d'aller se battre aux côtés de sa meute, et de son alpha. Il était même partit avant les autres, histoire d'être le premier sur la scène de bataille. Mais quelque chose d'intérieur l'avait attaqué, l'empêchant de prendre le partit de sa meute, de défendre les siens. A présent, la nuit se levait, recouvrant ces terres de son manteau bleuté, alors qu'il ne connaissait pas l'issue du combat. Après quelques minutes de marche, Miroir des Silences arriva dans le cimetière, en même temps que quelques autres hordiens. De là, il pouvait voir une des têtes de sa meute, les surplombant. A la place de Skull. Où était son alpha? Où était celle qu'il s'évertuait à suivre?

-Skull n'est plus.

Non... Bourreau d'agonie avait bel et bien rendu son dernier souffle au court de cette bataille à laquelle le hordien n'avait pas pu prendre part. Tout à coup, c'est comme si le monde s'effondrait une nouvelle fois. Skull n'est plus... La horde non plus. Le vide s'installa en lui, alors qu'à l'extérieur, un silence pesant prenait place. Le hordien laissa son regard vide vagabonder autour de lui. Combien avaient pris les armes face aux sekmets et aux esobeks? Combien s'étaient salis les mains, à sa place, alors que lui ne rêvait que de ça? Si il avait été plus fort, pour se battre contre lui-même, aurait-il pu sauver son Alpha? Probablement pas, mais plus que tout à cet instant, Nocturne s'en voulait. Il s'en voulait de tout, d'être aussi faible, de ne plus avoir de meute. Il s'en voulait de ne pas avoir pu plonger ses crocs dans la tendre chair de ses ennemis.

Rien n'aurait pu combler le vide qui demeurait à présent en lui. Son regard vairon balaya l'assemblée à la recherche de son mentor. Il voulait aller le voir, mais que pourrait-il lui dire? Ils se détestaient, en tout cas ne s'appréciaient pas, à part lui dire ce qu'il s'était passé, que pourrait-il faire? Et encore, il fallait qu'Isha le croit, ce qui n'était pas gagné. Mais le désormais ex-hordien ne voulait pas se chercher des excuses. Peu à peu, il sombrait dans la folie, des passages de son existence lui étaient arraché, et bientôt, il ne serait plus qu'un fantôme de souffrance et d'agonie.
Le horde ne faisait que retarder l'inévitable, mais à présent que Skull avait rejoint sa sœur, qu'adviendrait-il de sa meute? Rien. Il n'y avait rien de plus à dire. Il était seul.
Ils étaient seuls.


© Lady sur Epicode

_________________
Invité
Invité
avatar
En savoir plus
Ven 12 Juin - 12:05

Jauges :
Force : 100
Agilité : 100
Endurance : 100



Le dernier chapitre



J'VOUS AIME BANDE DE PETSHOPS

Là, devant une tanière de bois, cubique et puante, je regarde mes loups partir et mes ennemis disparaître entre les arbres. Il ne reste bientôt plus que moi. Moi, et cet être qui fut si important à mes yeux, durant les longs mois d'un hiver sans fin. J'ai cette sensation de perte, comme si je venais de voir disparaître un être cher, un membre de ma famille. Skull n'a jamais été ainsi pour moi, mais il semblerait que je m'étais attaché à elle bien plus qu'à une simple donneuse d'ordres. J'étais capable de sentir sa colère, de comprendre la haine qu'elle éprouvait. Si elle n'avait aucune notion d'attachement, elle n'en n'était pas moins la seule qui pouvait savoir à quel point je peut haïr les Sekmets. Alors oui, Skull. Cette promesse que j'ai faite, je la tiendrais. Je ne chercherais pas tes descendants, ni ce loup qui sera digne de marcher dans tes traces. Mais, je ferais savoir au fil de mon chemin, qu'il pourra me trouver pour prendre ta suite. Je lance un nouveau hurlement vers le ciel. Je renvoie vers l'infini toute ma peine et toute ma rage. Parce que désormais, tout est terminé pour moi. La Horde n'est plus, et je ne dois aspirer qu'à la vie et la prospérité des miens. D'autres batailles m'attendent, mais elles ne seront alors menées que pour le bien des miens. Je repose mon regard saphir sur les yeux entrouverts de ma défunte Leader, et je laisse passer un soupire las entre mes babines. Nulle victoire, mais la promesse d'un nouveau départ. J'entends au loin la voix de Tybalt qui rassemble nos troupes. Alors, parce qu'elle a été pour moi si importante et parce qu'elle m'a tant apportée, je passe les heures suivantes à creuser jusqu'à m'en faire saigner les pattes, et je tire dans cette tombe de fortune, le corps d'une vieille amie. D'une alliée unique, que je n'oublierais jamais. Et lorsque la dernière motte de terre recouvre son enveloppe charnelle, la protégeant des charognards et des Hommes, je pose ma patte sur la terre meuble pour y graver ma trace, qui disparaîtra aux prochaines pluies. C'est, en tant que loup, tout ce que je peux faire pour elle. Je fixe la tombe et je souris, de ce sourire sincère que si peu de loup ont eu la chance de connaître.

- Tu restera dans les mémoires. N'est-ce pas là tout ce que tu souhaitais ? A bientôt, Skull d'Agonie. Parce qu'un jour, nous nous retrouverons.

Je m'en vais sans un regard en arrière, parce que la mort de Bourreau d'Agonie n'est que la renaissance d'un nouveau monde, le début d'une nouvelle route.


Lorsque mes pattes foulent la boue du cimetière, c'est un silence de mort qui l'envahit. Mais, ce qui m'emplit moi, c'est cette déception profonde quand je regarde les membres de ma meute. Nous étions quinze. Quinze assassins, quinze tueurs prêts à tout pour goûter au sang et à la chair de nos ennemis. Quinze meurtriers recrutés par une Leader qui aura donné sa vie à sa cause, aux siens. Et là, devant moi, pas plus de quatre loups. Quatre loups dont seulement deux qui auront combattu à mes côtés. Ou du moins, deux qui y auront survécu. Mes dents se serrent les yeux sur les autres. Un grondement sourd menace de passer entre mes babines, mais je m'efforce de ne laisser aucun son en sortir. Je m'avance entre les loups, je lance un regard fier à Fjorgur qui aura été prêt à donner sa vie, lui aussi, pour assouvir sa destinée. Je me refuse à porter mon regard sur Nocturne dont je perçois la présence du coin de l'oeil. Il était pourtant prometteur. Je m'avance, et j'escalade le promontoir qui autrefois appartenait à Bourreau d'Agonie. Tybalt s'y trouve, faible mais plus fier que tout. Je redresse la tête, maculé de boue à cause de ma dernière besogne, mais toujours bien vivant. Je reste debout, campé sur mes quatre puissantes pattes, et je détaille les trois loups qui me font face. Je sais qu'ils savent. Et, inconsciemment, je me refuse à le répéter, comme si je pouvais me le cacher encore un peu.

- Vous constaterez que nous avons essuyé de lourdes pertes. Très lourdes. J'ai compté les cadavres de Thorium et ... d'Elle ... de mes propres yeux. les autres corps sont introuvables parmi le carnage, aussi j'ignore qui a fui lâchement, et qui est mort dignement.

Je laisse passer les secondes, je veux les voir encaisser cette verité. Nous avons eu des lâches dans nos rangs. Nous avons liés nos destins à des loups indignes de confiance. Nous avons, d'une certaine façon, tous été trahis par les membres de notre meute. J'échange un regard avec Tybalt. Il est temps d'annoncer la suite.

- Nous ne sommes plus que cinq loups solitaires, désormais. Mais, la fin d'un chemin n'est que le commencement d'un autre. D'aucun ne l'a appris avant parce qu'il était de mon devoir de protéger les miens, quel que soit la direction de leurs regards. Mais, je vous l'annonce ce soir : je suis père. J'ai une compagne, une ancienne Sekmet, et j'ai des louveteaux de cette même compagne.

Doucement, la fierté de cette vie que j'ai donnée, prend place autour de la douleur et l'enserre dans un étau. Il est temps d'avancer.

- Ceux d'entre vous qui souhaitent un nouveau départ, sont les bienvenus parmi les Navniks.

Mon regard saphir se pose dans celui de Tybalt. Tu me suivra, mon frère ? Me suivras-tu ? Et c'est dans un sourire sincère, que je lis sa réponse négative dans son regard jaune. Il a déjà trouvé une autre voie. Une vois parallèle à la mienne. Nos chemins ne se croiseront pas, mais nous resterons à jamais des frères. Je descends de ce promontoir qui n'a jamais été mien et ne le sera jamais. Je pense à ce premier jour, sous une pluie acharnée, qui a vu se former la Horde. Rake Maâr, Tybalt, Sora, Altaïr, Alweda, Kora, Lauwrence, Likas ... Moi. La pluie me semble laver le monde de notre passage, sans savoir que nous ne pourrions être effacés des mémoires. Je m'avance parmi les miens, parmi ces survivants. Et je les regarde tous, un à un, cherchant une réponse dans leurs regards. Qui suivra cette nouvelle voie avec moi ?

Mange Lumière
Mange Lumière

Fiche de personnage
force:
105/100  (105/100)
agilité:
105/100  (105/100)
endurance:
105/100  (105/100)
avatar
En savoir plus
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 14 Juin - 12:15


Le dernier chapitre.
là où tout à commencer, tout se termine.

force 100 - agilité 100 - endurance 100


Eenfin une forme fauve tant attendu s'approche, sa silouhette se découpe du reste des arbres. Un loup aux larges épaules, un être que Tybalt connais par coeur. Isha. Le grand mal l'obsèrve. Esprit du dragon est boueux, sale, sans doute à t-il entérré le corps du bourreau. Peu importe, celui-ci s'approche du promontoire et bondit aux côtés de Mange lumière.

Vous constaterez que nous avons essuyé de lourdes pertes. Très lourdes. J'ai compté les cadavres de Thorium et ... d'Elle ... de mes propres yeux. les autres corps sont introuvables parmi le carnage, aussi j'ignore qui a fui lâchement, et qui est mort dignement. Nous ne sommes plus que cinq loups solitaires, désormais. Mais, la fin d'un chemin n'est que le commencement d'un autre. D'aucun ne l'a appris avant parce qu'il était de mon devoir de protéger les miens, quel que soit la direction de leurs regards. Mais, je vous l'annonce ce soir : je suis père. J'ai une compagne, une ancienne Sekmet, et j'ai des louveteaux de cette même compagne. Ceux d'entre vous qui souhaitent un nouveau départ, sont les bienvenus parmi les Navniks.

Son meilleur amis soutenat son regards, mais celui de Tybalt était négatif. Malgré tout il se devais d'éxpliquer pourquoi. Après tout Isha ne savais pas pour Helya, Pour ses petits. Pour tout. Alors il lui répondit.

J'aurais aimais mon frère, Mais je ne peu me joindre à ta cause. En effet j'ai à mon tour rencontrer une louve, une Sekmet, moi aussi j'ai eu des petits don je ne connais même pas le nombre ni les noms. Je ne peu me premettre de rejoindre une autre meute si je souhaite garder un contact avec ma famille.

Cela brisais le coeur du mâle brun de devoir dire ça à Esprit du dragon. Mais la famille de Mange lumière avais besoin de lui. Et puis de toute façons cela ne voulais pas dire qu'ils ne se reverraient plus.
Code © N3m0
Contenu sponsorisé
En savoir plus

 Le dernier chapitre. [RP Horde]


 :: Archives :: Archive des RPs :: Zones extérieurs :: La Surface