Souffle acide du vent, larmes brulantes du ciel. Le monde ne ressemble plus aux paysages d'autrefois. Les cataclysmes ont frappé, des colonnes de flammes et de fumées se sont élevées sur l'horizon. La guerre. La guerre des hommes. Et nous, les loups n'avons eu d'autres choix que de fuir. Nombreux furent nos congénères emportés. Nous traversâmes les plaines cabossées, les forêts de cendres, poursuivis par la faim, traqués par la mort.

Notre salut, nous le devions malheureusement à ceux qui avaient provoqué notre malheur.


 

 :: Archives :: Archive des RPs :: Zones extérieurs :: La Surface

 Le moment est venu. [Rp évènement => Groupe d'attaque]

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
Invité
Invité
avatar
En savoir plus
Mer 13 Mai - 17:17

Le moment est venu
Esobeks, Sekmets, Hordiens et Plume Rousse



L'odeur du sang... Ils baignaient tous dans ce sang, Plume en était couverte. Elle avait fait une erreur, elle s'en était vite rendue compte quand le loup gris était venu s'acharner sur son ventre. Un couinement étouffé suivit d'un grognement se faisait alors entendre, elle tentait tant bien que mal de se dégager. Alors qu'elle allait mordre l'Hordien au niveau du dos pour qu'il la lâche, Freux avait été plus rapide et l'avait forcé à lâcher. Maintenant, les deux mâles étaient en plein corps à corps, Freux avait bien sûr le dessus et allait sûrement le garder. Ils s'étaient malheureusement éloignés, une louve noire qui apparemment était une solitaire s'était jetée sur Tybalt ce qui le fit lâcher Freux, au moins même avec sa piètre carrure la louve noire était utile. Grognant de plus belle, ne sentait finalement pas réellement la douleur à cause de l'adrénaline la rousse encerclait Tybalt, son ventre était certes en sang mais il en fallait bien plus pour la mettre à terre.

Elle s'élançait alors en direction du loup gris, mais elle se sentit bousculée, retombant alors au sol un Sekmet venait de lui rentrer dedans puis il avait reprit son chemin comme ci il ne s'était rien passé. Agacée elle allait se relevé mais un Hordien était venu l'écraser contre le sol la mordant alors immédiatement sur le haut du crâne. Un crie mêlant rage et douleur sortait alors de la gueule de la louve, puis, tout c'était enchainé si vite, la solitaire était revenue l'aider et avait apparemment prit le loup gris par surprise, ce qui lui avait donc permis de se dégager. Se redressant, son poil ayant doublé de volume elle observait l'autre loup, son regard était emplie de rage, elle était couverte de sang, puis elle dévoilait ses crocs... En soit, elle faisait peur à voir. Il l'avait aussi amoché à la nuque cet avorton, elle sentait son sang couler sur sa fourrure. Pas une ni deux elle s'était jetée sur le jeune loup.

Toute sa rage était en train de sortir, pas sur la bonne personne, elle ne le connaissait pas... Mais il avait fait l'erreur de s'en prendre à elle. Attrapant alors la nuque du loup gris elle le maintenait contre le sol, enfonçant petit-à-petit ses crocs dans celle-ci, pas assez profond pour le tuer, mais assez pour bien l'amocher. S'en prenant ensuite à son épaule droite vu qu'il se débattait elle ne le loupait pas, il allait certainement boiter, en soit elle lui avait rendu la pareil. S'écartant ensuite pour éviter une morsure elle l'observait lui laissant le temps de se relever, dans tout les cas elle savait qu'elle allait avoir le dessus, du moins elle l'espérait, elle ne voulait pas mourir ici même si au final c'était une belle mort... Mourir pour garder sa liberté, mourir pour protéger sa famille... Non, elle n'allait pas mourir, elle avait promis de rentrer à sa sœur, peut-être avec des plaies un peu partout... Mais elle rentrerait/

Spoiler:
 
Code by Reira


-->
Mange Lumière
Mange Lumière

Fiche de personnage
force:
105/100  (105/100)
agilité:
105/100  (105/100)
endurance:
105/100  (105/100)
avatar
En savoir plus
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 13 Mai - 21:08



Le moment est venu..

Force :76 - Endurance : 63 - Agilité : 52


Tu fut percuter par une chose, une louve, Rajaa, à nouveau. Tu tomba à terre tandis que celle ci reculer déjà. Lâche. Tu entendis alors des cris de batailles strident et reconnue de suite l'un de tes frères de meute: Fjorgur. Tu ignora totallement freux et tes blessure et te lança à sa rescousse, pas question de laisser un des tiens dans un tel état. Tu te souvin alors du premier jours ou vous vous etiez rassemblé, tous étranger, vous grognant les uns sur les autres, isha avait lâcher qu'il fallait avoir l'esprit de meute. Il avais raison et avec le temps tu avais appris à l'avoir, maintenant vous, hordiens, était unis. Pour longtemps? non, c'était sûr, la fin de la horde approcher, mais autant se battre côtes à côtes une dernière fois avant de redevenir solitaire non? Tu observa Rajaa, cette peste ne se battait pas vraiment elle ne faisais qu'aider tes adversaire à avoir le dessus en vous renversent et en s'enfuyant par la suite. C'était donc un potentiel danger. Tu bondit alors sur la louve noir. Elle était aussi frêle et fragile qu'un bâton, si bien que tu ne manqua pas de la mettre à terre. Tu planta avec fureur tes crocs dans sa gorge, pas assez pour la tuer mais elle aller les sentir passer, oh que oui. Tu sentait sa jugulaire battre sous ta mâchoire. De tes griffes tu lui griffa furieusement le flanc.
Code By Reira
Invité
Invité
avatar
En savoir plus
Jeu 14 Mai - 0:13

Jauges : 100 // 100 // 100

Je les ai senti venir. J'ai senti leur haine avant même de savoir qu'ils préparaient un mauvais coup. Je l'ai sentie parce que je la ressentais tout autant qu'eux. Je les ai toujours haïs et méprisés. Tous autant qu'ils sont. J'ai parlé de mes doutes à Skull. Elle savait que quelque chose ne tournait pas rond. Les Sekmets étaient trop dociles, il n'était pas logique de les voir se soumettre à elle si facilement. Ils sont cons et lâches, mais ils sont loyaux et ils avaient un grand respect pour leur ancienne Alpha. Je souffle tout l'air de mes poumons et les remplit aussitôt. Je cours depuis trop longtemps, je m'essoufflerais presque ... Pourtant je me concentre sur ma tâche. Avec Skull, nous avons un plan et je dois m'y tenir à la lettre. Personne n'est au courant hormis Appledore qui en connait une partie. Parce que j'ai soupçonné certains des nôtres d'être des traîtres ... L'objectif est net dans ma tête, je suis concentré sur le seul but que je me suis fixé. Après avoir déplacé Reaven et laissé Appledore se charger d'Empress, j'ai dû combattre Skull pour la forcer à rester en retrait. Je sais que les Sekmets sont en route, et je me doute qu'ils ne sont pas seuls. Je les soupçonne d'avoir prévu cette attaque depuis déjà longtemps, peut-être même leur revanche se met-elle en place depuis la période des sous-terrains. Je grogne en route, mes pattes frappent le sol de toute leur force et pourtant, à mesure que mes foulées se multiplient, j'ai l'impression d'avoir plus d'énergie en moi. L'odeur du sang appelle mes sens, titille mes narines, bande mes muscles. Ca a déjà commencé. Les miens sont en proie à une difficulté comme ils n'en n'ont encore jamais vu, et je ne suis pas là-bas avec eux alors que j'ai toujours prôné la loyauté et l'obéissance aveugle. Qui pensent-ils que je sois ? Un lâche ? Un déserteur ? Ils ne savent pas que j'ai passé ma journée à protéger notre Leader. Ils doivent penser que j'ai fui malgré mes discours et tous les entraînements que je leur ai fait endurer en vue de ce seul objectif, de cette seule journée. Mon corps semble fendre l'air, comme si mon pelage aspirait l'atmosphère pour qu'il ne gène pas ma course. Et lorsque j'arrive sur le champ de bataille, des corps jonchent déjà le sol. J'en vois deux, sans être tout de suite capable de les reconnaître. Sekmet ? Hordiens ? Je n'ai pas le temps de penser à nos morts. Je fonce sur la première masse que mon regard croise. Je me souviens son pelage même sous le sang puant qui le tâche. Je me souviens d'elle sans être capable de poser un nom sur cette femelle autrefois dorée, aujourd'hui rouge de sang. Je la percute de tout mon poids sans attendre que mon apprenti, que j'ai reconnu d'un simple coup d'oeil, ne réalise ma présence. La jeune louve s'étale au sol, je gronde d'une voix guturale et je me jette sur elle, espérant que Fjrogur aura l'intelligence de s'attaquer à un loup de son gabarit. Nous sommes trop peu nombreux, mes jeunes ne sont pas prêts à se battre pour leur survie. Je les ai entraînés à se battre, mais assez souvent, pas assez sérieusement. Où est Nocturne ? Où sont Arawn, Calypso, Néphtys et Thorium ? Morts ? Déjà ? Non, impossible. Nous ne sommes pas assez nombreux, mes jeunes ne sont pas assez expérimentés et les ennemis, bien trop supérieurs. Je gronde, je mords, mes crocs claquent dans la chair de mon ennemie. J'abats sur elle toute ma colère, maîtrisant mon rythme cardiaque et ma respiration, de sorte de garder le dessus le plus longtemps possible. Déjà amochée par mes frères de meutes, j'ai un avantage sur elle. Je m'efforce de l'immobiliser, de lui rendre les coups qu'elle me porte malgré ses faiblesses. Je coupe, déchire, arrache. J'essaie de faire gagner du temps aux miens, de nous donner une chance d'en réchapper. Tout n'est pas terminé. Nous avons encore le dessus, par-delà la vallée de la mort.
Mémoire des Mondes
Mémoire des Mondes

Fiche de personnage
force:
100/100  (100/100)
agilité:
100/100  (100/100)
endurance:
100/100  (100/100)
avatar
En savoir plus
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 14 Mai - 11:05



Le moment est venu
All I see is war path ahead of me
Each and every step I welcome readily


War

F 32 | A 28 | E 31
And if my lack of fear bring the death fo me
Let the spirits of my ancestors envelop me


Quelque chose bondit sur Fjorgur et prend prise sur sa nuque. Surpris, le Hordien relâche légèrement sa prise sur la louve blanche, assez pour que celle-ci se dégage rapidement. La pression sur sa nuque s’accentue. Il montre les crocs dans un grognement de rage et pivote rapidement sur le côté, ce qui projette la forme noire à plusieurs mètres. Il peut alors distinguer son assaillant : une jeune louve à l’air faiblard. Croyait-elle vraiment pouvoir se mesurer à lui ? Elle va le payer le prix de son insolence.

La louve rousse profite de ce moment de distraction pour se relever et foncer sur Fjorgur, qui ne la voit arriver que trop tard. Des crocs se plantent à nouveau dans sa nuque, bien plus fort cette fois, il peut les sentir rater de peu ses artères qui battent aussi vite que son coeur sous le coup de l’adrénaline. Il tombe au sol sous le poids de son adversaire, beaucoup plus forte que lui.

Le combat semble perdu d’avance, mais il ne se laissera pas vaincre sans se battre. Il se débat, envoyant des coups de crocs dans le vide et battant des pattes en espérant atteindre celles de la femelle et de la déstabiliser. Elle réagit en lâchant sa prise sur la nuque du Hordien, ce qu’il attendait, et il essaie de décocher un coup de mâchoire vers ses pattes mais elle est bien trop rapide pour lui. Ses crocs enserrent son épaule jusqu’à l’articulation. Jamais il n’a eu aussi mal. La douleur le rend encore plus ivre de rage, son corps ne lui appartient plus ; il rassemble ses forces pour essayer une ultime fois de la mordre, mais il rate son coup de peu. Elle esquive, lâchant sa prise, et il en profite pour se relever sur ses trois pattes encore valides. Des élancements de douleur partent de la quatrième et se propagent le long de sa colonne vertébrale. Du sang coule de toutes ses plaies, macule son pelage fauve déjà défiguré par ses cicatrices, coule le long de sa patte blessée pour finir sa course sur le sol qui s’abreuve du liquide rouge.

Il fixe intensément la louve rousse de ses yeux injectés de sang, les crocs dévoilés, la mettant au défi de venir l’achever, si elle ose.

Mais une ombre brune surgit de nulle part et percute la louve de plein fouet, la déstabilisant sur le coup. Dans l’enchevêtrement de pattes et de sang qui tombe au sol, Fjorgur reconnaît la masse impressionnante de son Mentor, Isha, qui rivalise sans peine avec celle de son adversaire. Le loup brun n’a pas l’air d’avoir essuyé une seule blessure, et Fjorgur se rend compte que c’est la première fois qu’il le voit depuis le début du combat. Vient-il seulement d’arriver ?

Pas le temps de se poser des questions, juste le temps d’agir. Avec Isha qui s’occupe maintenant la louve rousse, il faut que Fjorgur trouve quelqu’un d’autre à combattre, quelqu’un d’autre sur qui passer sa rage. La louve noire qui l’avait déstabilisé est maintenant à la merci de Tybalt, le loup gris qui accompagnait la rousse est introuvable. Un peu plus loin, Fjorgur aperçoit l’alpha Esobek, Yroen, qui, légèrement blessée, profite d’un moment d’accalmie avant de se relancer dans les combats. Il allait s’élancer vers elle, sans prendre en considération qu’il est déjà blessé et que la louve brune est aussi imposante que sa précédente adversaire, quand il vit Helya, la Sekmet aveugle, un peu plus loin. Qu’une telle infirme ait eu plus de respect que lui l’a toujours dérangé. Il est temps de la remettre à sa place.

Il se lance, sans faire attention à sa patte blessée, et s’effondre après quelques pas. Son épaule crie de douleur. Il grogne comme on aurait grogné après un louveteau qui a fait une bêtise. Même ses membres le trahissent maintenant. Il se relève sur ses trois pattes valides, chancelant et tente de recouvrer ses esprits au milieu de la confusion environnante.

On the precipice of slaughter is the Lord
Angels and those demons come together with a cause
And I don't think you really know the meaning of a storm
Let this serve a lesson on the essence of reform


Invité
Invité
avatar
En savoir plus
Jeu 14 Mai - 13:05






Tuer,tuer,tuer... Meute,meute,meute./span>


Feat



Carnage. C'était le mot maître dans l'esprit du Grand Mâle Grisâtre. Tout atour de lui, c'était un carnage. Un gros bordel. Une orgie de sang. Et c'était foutrement bon ! Freux se sentait dans son élément, au milieu de tout ces bruits de luttes. Au cœur de cette odeur de sang. Au cœur de ce charnier. Les loups tombaient, dans chaque camp. Élevant à chaque mort la hargne et la colère du groupe dont faisait partie le pauvre malheureux, ou malheureuse, car la guerre fauchait tout, sans différence. Mâle, femelle, enfants. Tous y passaient. Voilà pourquoi ils se battaient ! Pour délivrer les leurs. Mais aussi mettre un terme au joug des Hordiens.

L'heure était venue, de montrer de quoi les loups de Meute étaient capable ! Lâchant un puissant hurlement. Freux repartit au combat. La gueule écumante de bave écarlate. Le sang de ses victimes avait tâché chaque crocs de sa gueule. La fourrure de ses babines en était recouverte, à tel point qu'il semblait simplement enragé. Cette maladie qui transformait chaque être qui la développait en son sein.

Il n'y avait pas que du sang ennemis, sur le corps du Gris. Son oreille droite était totalement déchirée, lacérée. Tybalt s'en était prit à lui, après que Freux ne l'ait tiré de sous sa compagne de meute la plus chère. Une blessure, contre d'autre. Quoi qu'il en soit, l'autre loup en viendrait à pleurer la morsure à sa croupe. Du coin de l’œil, il vit que Plume était à nouveau aux prises avec un loup. Et ... étrangement. Les deux loups que Freux ne pouvait pas voir étaient réunit au même endroit. Une vengeance offerte sur un plateau d'or et d'argent.

Tandis qu'il offrait un coup de patte de toutes ses forces à un loup qui cherchait à s'interposer sur son chemin vengeur. Personne. PERSONNE. Ne pourrait voler à Freux le plaisir de pouvoir s'en prendre à ceux qu'il méprisait et pouvait bien détester. Surtout qu'ils venaient eux même s'offrir à ses griffes et à ses crocs. Et, en un sens. Personne. PERSONNE. Ne devait toucher à Plume ! Personne !

Lâchant un grondement sonore, Freux vint bousculer le loup qui s'en prenait à sa compagne de meute. Venant simplement lui donner un coup de crâne dans les côtes, jeté à pleine vitesse dans le combat. Mais il ne s'arrêtait pas là, venant chercher à abattre ses deux pattes jointes sur le ventre du loup. L'éloigner de Plume. Quoi qu'il en coûte ! Quoi qu'il puisse arriver ! Écumant toujours de rage. Il frappait comme un furieux.

La rage du combat avait emporté le Freux habituel... Comme à chaque fois lors d'un combat. Freux n'était plus lui même.




Invité
Invité
avatar
En savoir plus
Jeu 14 Mai - 13:28

Le loup gris pivota sur une patte, ce qui me projeta au sol. Il était bien plus gros que moi, et ça avait joué en sa faveur... Louve rousse, maintenant rouge de sang, l'attaqua, et avant que je n'eut le temps de me lever, je sentis un coup de crocs dans ma gorge, et vit Tybalt. Il ne me mordait pas pour me tuer, juste pour me faire souffrir, et se mit à me griffer furieusement les flancs. Je sentis mon sang couler, et me mis à me débattre. Mais il était beaucoup trop gros, trop fort pour moi, et ça se voyait... Si la dernière fois j'avais réussi à m'en sortir, c'était uniquement grâce au lac... Je n'aurais pas fait long feu sinon... Je sentis la rage décupler mes forces. Sûrement pas assez pour pouvoir faire beaucoup de mal à Tybalt, mais au moins assez pour m'échapper de son emprise. D'un puissant coup de pattes, je repoussais son ventre, et sentis ses crocs lâcher prise. Je profitais de ça pour sortir, et voir le grisâtre qui avait repoussé Tybalt la première fois attaquer le loup gris qui venait de s'en prendre à la rouquine. Je l'avais déjà vu lui... Oh oui, on était coincés l'autre fois... Je reportais mon attention sur le combat qui faisait rage, et vis le loup que j'avais repoussé s'élancer vers une Sekmet. Je courus à sa suite, mais il s’effondra sur le sol. Je m'approchais rapidement de lui, avec un regard sur la louve, qui n'avait pas bougé depuis le début de combat. Ses yeux, blancs, étaient fixés sur le combat qui faisait rage, et je compris à cet instant pour le loup voulait l'attaquer. Elle était aveugle. Quel lâche. Je m'approchais d'elle, et lui demandais :

-De l'aide ? Pour après, si au cas où...

Je me sentais idiote. Je n'avais pas le gabarit pour repousser le loup gris "si au cas où"... Mais bon, elle le saurait sûrement plus facilement...
Mange Lumière
Mange Lumière

Fiche de personnage
force:
105/100  (105/100)
agilité:
105/100  (105/100)
endurance:
105/100  (105/100)
avatar
En savoir plus
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 14 Mai - 13:59



Le moment est venu...

Force :76 - Endurance : 63 - Agilité : 52


Tu ne lâcha pas tandis que la louve se tordais en tout sens, son sang gicler, tes yeux fou plongèrent dans les siens tandis qu'elle japper de douleurs, au supplice. Enfin elle te repoussa, tu poussa un cris de rage et de protestation, t'apprêta à te jetter à nouveau sur elle mais elle fuyais déjà, Lâche. Fuyant le combat. Tu observais le chaos autour de toi, dans tout les sens des crocs, des griffes, du sang. La bave au lèvre mélanger à du liquide écarlate, tes yeux étaient injecté de sang, fou, luisant du fureur meurtrière. Ton pelage souillé par la terre, la poussière, la boue et ce liquide rougeâtre était gonflé et avais doublé de volumes. Tes muscles était tendues à rompre. Tu observa alors une louve brune au milieu du champ de bataille. Ne serais-ce pas Yroen l'alpha Esobek? Si c'était elle. Tu n'avais jamais rencontré cette louve mais tu en avais entendue parler. Elle était plus forte que toi tu le savais, mais ici cette bataille était peine perdue et le butte était au moin d'infliger le plus de dégat alors cela t'importer peu. Tu t'élença en sa direction, passant à côté du hordien à terre que tu était venue aider, ne le remarquant même pas, aveuglé par la rage tu sauta par dessus comme-ci ce n'était qu'un misérable cadavre. Comme celui d'Aion que tu avais tuer il n'y as que quelques minutes. Dans un hurlement puissant de rage tu bondit alors sur la louve, tu ignora ta patte arrière, boitante à cause de freux, ne te concentrant que sur ta cible l'Alpha Esobek. Toute griffe dehors tu rassembla tes deux pattes et donna un coup puissant sur la tête de la louve qui recula à cause du choc. Celle-ci aller t'attaquer, par cons"quent tu roula sur le côter évitant des crocs acérée, de peu. Tu planta alors tes crocs vivement dans son épaule, serrant de toute tes forces jusqu'à entendre un "crack" affreux.
Code By Reira
Invité
Invité
avatar
En savoir plus
Jeu 14 Mai - 21:08



war give fear

Esobeks, Sekmets et Hordiens


F. 55 | A. 60 | E. 55

Tout allait trop vite. Autour de Palladium, les mâchoires claquaient sur les muscles, les crocs arrachaient les poils et la chair, des grondements résonnaient partout dans ses oreilles et des gémissements traduisaient la douleur que tous éprouvaient lorsque le sang venait encore un peu plus abreuver le sol. Il avait marqué un temps d’arrêt, une hésitation, pendant laquelle il avait constaté l’ampleur de la bataille. Il avait tout d’abord vu du coin de l’œil Tybalt achever un jeune Sekmet, que Palladium n’avait guère eut le loisir de connaître plus que ça. C’était tout juste s’il se souvenait de son prénom. Une louve rousse s’élança sur le Hordien, tous crocs dehors, bien décidée à le mettre en pièces. Elle fut bientôt aidée par Rajaa et le bras-droit Esobek, et Palladium se détourna de ce combat-ci. Il ne serait guère utile dans cette lutte-là, puisqu’ils s’étaient déjà alliés à trois contre un.
Ses yeux se portèrent alors sur l’alpha Esobek, qui mordait, tranchait, courait en tous sens et faisait un véritable carnage. Elle semblait être une furie, et sa fourrure maculée de sang lui donnait une aura meurtrière qui faisait froid dans le dos. Un second Hordien ne tarde pas à faire son apparition pour voler au secours de Tybalt. Le Pantin ne l’a encore jamais vu, mais il est d’une carrure bien moins impressionnante que les autres loups de la Horde. Il se jette sans hésitation dans la mêlée, et il est visiblement en difficulté. Mais un éclair brun vient rapidement le tirer de ce mauvais pas. Isha. A cette pensée, les poils de Palladium se hérissent sur son échine et un frisson parcourt sa colonne vertébrale. Tout, tout sauf Isha. Il était celui, de tous, qui l’effrayait le plus. Il allait tailler la louve rousse en pièces, cependant. Palladium s’élança vers eux, avec une confiance en lui environ égale à zéro. Le second Hordien ressort du combat très amoché, claudiquant faiblement mais d’un pas déterminé jusqu’à Helya. Mais déjà, Rajaa volait à la rescousse de la louve aveugle. Alors que le Pantin allait intervenir entre Isha et la louve inconnue, il aperçut du coin de l’œil Tybalt qui fonçait droit sur Yroen. Quitte à aider un Esobek, autant sauver la couronne. Le Pantin dévia sa trajectoire et fonça droit sur Mange-Lumière. Dès l’instant où il se détourna de l’aura menaçante d’Isha, toute trace de peur s’envola et il ne restait de lui plus qu’un carnassier primitif et bestial. Sa foulée s’allongea, il prit son élan et bondit sur Tybalt, de toute la puissance dont il était capable. Il renversa l’autre loup brun, et ses crocs se décollèrent de l’épaule de l’alpha Esobek. Les deux loups roulèrent ensemble sur le sol dans un concert de grognements féroces. Tybalt était encore plus effrayant que d’ordinaire, mais cela n’empêcha pas à Palladium de parvenir à planter ses crocs dans son flanc gauche. Il tira violemment sur la chair qui déversait son sang dans sa gueule, serrant ses mâchoires dans une cruelle étreinte. Il esquiva d’un bond sur le côté le loup brun qui se retournait vers lui pour se défendre, et fut par conséquent contraint de lâcher prise.
En un éclair, le souvenir de cette lutte contre la mort à laquelle ils avaient fait face ensemble traversa sa mémoire, tandis qu’il croisait le regard fou de son ennemi. Ils se devaient tous deux la vie, et voilà qu’ils essayaient de s’entre-tuer. Douce ironie.


BY ACCIDENTALE
Braise d'Hiver
Braise d'Hiver

Fiche de personnage
force:
105/100  (105/100)
agilité:
105/100  (105/100)
endurance:
105/100  (105/100)
avatar
En savoir plus
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Jeu 14 Mai - 21:35


Sekmet & Esobek & allié solitaire Vs la Horde
Force : 100 - Agilité : 100- Endurance : 100


Le combat ne se fit pas attendre, après une attaque rapide de Tybalt et un mort de notre côté, les deux groupes reunis qu'étaients les Sekmet et les Esobek se lancère dans le combat, s'attaquant à plusieurs à Tybalt, honte à moi, mais je ne ferais rien, il est suffisamment résistant pour survivre ...
Peu de temps après ses compagnon hordien viennent l'aider en se jetant sur les notres, qui attaquais qui ? rien a battre, on fonce dans le tas si j'ai bien compris. Aimant le sens d'observation je laissa les loups se jeter les un des autres, quant a moi j'observais, j'attendais une cible précise, qui apparement ne prendra pas part au combat, quand je l'est compris il était trop tard, un loup hordien, déjà a moitié blesser me foncais dessus ... qu'elle ironie, croit-il réelement avoir une chance contre moi ? croyait-il qu'en visant une aveugle il reussirais ? je lacha un rire sadique, il n'eu même pas le temps de me toucher qu'il tomba au sol comme une merde ...

Rajaa s'était aproché de moi pour, sans doute me proteger ou me prévenir, je tourna la tête vers là ou je croyais qu'il était.

-De l'aide ? Pour après, si au cas où...

Je ne répondit pas tous de suite, d'un pas lent et fière, je m’approcha du hordien couché au sol, je m'aproche et pose une de mes pattes sur sa tête, appuyant suffisamment fort pour qu'il touche le sol, voir même qu'il mange la terre. Baissant la tête vers lui et lui grognant au visage je continue d'appuyer pour qu'il s'abaisse comme un chien, soumis et faible.

" Si tu crois qu'être aveugle n’empêchera de te tuer tu va le regretter. Je n'est pas besoin d'aide Rajaa, merci quand même ! "

Je lâcha ma patte et le poussa suffisamment fort pour renverser le loup, je l'attaqua par la peau du coup, enfonçant mes crocs dans sa chair, suffisamment pour pouvoir sentir son sang couler dans ma gorge.





_________________





Mange Lumière
Mange Lumière

Fiche de personnage
force:
105/100  (105/100)
agilité:
105/100  (105/100)
endurance:
105/100  (105/100)
avatar
En savoir plus
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 14 Mai - 22:16



Le moment est venu...

Force :76 - Endurance : 63 - Agilité : 52


Tu te fit alors percuter par un loup gris, fin et élançai. Tu le reconnue de suite: Palladium. Vous deux vous étiez entraider il n'y as pas si longtemps et vous deviez la vie. Mais là il fallait se battre. Le pantin attrapa ton flanc et esquiva agilement ta riposte. Tu te torda de douleur. Puis d'un geste vif tu attrapa la croupe de ton agresseur et le balança un peu plus loin. Boitillant tu t'approcha de lui, crocs à découvert et lui rendant l’appareil en sautant à ton tour sur son flanc, mordant et déchiquetant sa chair. Le sang chaud du mâle gris gicla, et le sol s'en abreuva. Tu plaça ta patte sur son visage, lui griffant l'oeil. Tu ne pris pas le temps de voir s'il avais fermé la paupière ou pas, tu était concentré sur son flanc que tu secouer avec une violence indéfinissable. Entendre les glapissement de douleur de ton adversaire ne faisais que te rendre plus avide de sang encore.
Code By Reira
Invité
Invité
avatar
En savoir plus
Ven 15 Mai - 10:35

La louve, qui n'était autre qu' Helya s'approcha de moi. Enfin, pas tout à fait, plutôt du loup qui s'était effondré. Elle appuya sa patte sur sa tête en grondant, et je compris qu'elle se défendrait toute seule.

-Si tu crois qu'être aveugle n’empêchera de te tuer tu va le regretter, me dit-elle ensuite. Je n'est pas besoin d'aide Rajaa, merci quand même !

Je souris, ravie qu'elle soit autant d'attaque. Peut-être qu'être aveugle n'est pas un souci pour elle. En tout cas elle saura se débrouiller.

-Temps mieux, dis-je simplement. Je ne tiens pas à mourir, alors je te laisse.

Sur ce, je m'élançais dans la bataille qui faisait rage. Du coin de l’œil, je vis Palladium qui se faisait attaque par Tybalt. Celui-ci lui lacérait les flancs, et je ne perdis pas une minute. La surprise eut l'effet escompté, et Tybalt laissa les flancs de Palladium lorsque je le percutais. Une fois sûre qu'il l'avait lâché, je bondis en arrière, refusant la même chose que tout à l'heure. Il ne m'aurait pas deux fois. Du moins, je l'espérais...
Invité
Invité
avatar
En savoir plus
Ven 15 Mai - 10:55

Le moment est venu
Esobeks, Sekmets, Hordiens et Plume Rousse



Une douleur venait d'apparaître sur son flan gauche, tandis qu'elle observait le premier Hordien un autre venait vraisemblablement de la percuter et de la faire chuter au sol. Le mordant alors au niveau du crâne la louve n'eut d'autre choix que de tomber, il avait eu l'effet de surprise et n'était pas blessé, contrairement à elle. Il venait alors de la mordre aussi au niveau du crâne, aggravant donc la plaie qu'elle avait déjà à ce niveau là. Elle luttait donc et alors qu'elle allait s'en prendre à la gorge du loup brun, qui lui l'offrait "gentillement" en était sur elle, il fut bousculé et elle, elle était libre. Se redressant avec mal elle observait les environs, rapidement. Elle souffrait, ses muscles était tendus, elle n'en pouvait plus mais elle ne pouvait pas abandonner, elle devait aider les siens... Retrouvant alors le loup qui lui avait sauté dessus, elle remarquait que c'était Freux qui l'avait en quelque sorte "sauvée".

Le grand mâle Hordien avait eu le dessus sur elle car elle était blessée, Freux lui, n'avait aucunes plaies si ce n'était que l'une de ses oreilles qui saignait. Les deux grands mâles étaient alors en plein corps à corps, lequel allait avoir le dessus ? Elle n'en savait rien, de toute manière elle allait aider Freux, ce n'était pas loyal étant donné qu'ils étaient à deux sur un loup... Mais l'honneur, en plein combat où chacun luttait pour ça survie ça n'existait plus. S'élançant donc sur Isha elle venait l'harceler, le mordant à l'arrière cuisse droite avant de s'éloigner légèrement, lui tournant autour tout en observant Freux. A deux contre un ils ne lui laissaient aucune chance, mais il valait mieux qu'Isha soit là, avec "eux" que sur un autre loup plus jeune qui n'aurait aucune chance face à une telle masse.

Spoiler:
 
Code by Reira


-->
Mange Lumière
Mange Lumière

Fiche de personnage
force:
105/100  (105/100)
agilité:
105/100  (105/100)
endurance:
105/100  (105/100)
avatar
En savoir plus
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 15 Mai - 11:14



Le moment est venu..

Force :76 - Endurance : 63 - Agilité : 52


Tu bascuma sur le coter, arrachant au passage un lambeau de chair de palladium. Tu te releva en titubant légèrement. Rajaa! encore? bordel là tu aller la démonter.

"oh putain toi tu va pas me faire chier longtemps."

Grogna tu en dévoilant tes crocs. Tu bondit alors sur la louve, ou plutôt sur son cou. Tu la mordais avec fureur, visant sa jugulaire. Puis tu la souleva et la balança contre un rocher. Tu t’approcha d'elle en boitant et posa ta patte sur sa gorge, l'étranglant tandis que tu te jeté sur ton poitrail. Déchiquetant sa chair avec rage. Tu gronda de ta voix rauque emplis de rage.

"ça t'amuse de sauter sur les loups et de fuir comme une lâche juste après? hein? on va voir si tu va sauter bien longtemps"

Tu lui attrapa la patte et tira de toute tes forces pour la déboiter. tout en gardant ta patte sur sa gorge.
Code By Reira
Invité
Invité
avatar
En savoir plus
Ven 15 Mai - 11:29

-oh putain toi tu va pas me faire chier longtemps, grogna Tybalt d'une voix menaçante.

Sur ce, avant que je n'eut le temps de réagir, il me bondit dessus, visant la gorge. Il m'attrapa, et profitant de l'avantage que pesait sa carrure sur la mienne, il me lança contre un rocher. J'en eut le souffle coupé, mais essayais quand même de me lever, tout en sachant très bien qu'il ne m'en laisserait pas le temps. Et j'avais raison, il appuya sa patte sur ma gorge, et me lacéra le poitrail.

-ça t'amuse de sauter sur les loups et de fuir comme une lâche juste après? hein? on va voir si tu va sauter bien longtemps, grogna-t-il ensuite.

Étouffant à moitié, je réussis à articuler :

-P't-être qu'avoir un adversaire plus gros, ça aide à partir. En attendant, si tu pense que j'suis une lâche, pourquoi tu t'attaque pas à plus fort que moi ? Parce que là, je sais pas lequel l'est le plus...

Il ne pris pas la peine de me répondre, et tira de toutes ses forces sur ma patte avant. Je m'y mis aussi, sachant très bien lequel de nous pourrait avoir le plus de chances d'y arriver. D'autant plus que je commençais à manquer d'air. Je toussais, et essayais de lui mordre la patte.
Mémoire des Mondes
Mémoire des Mondes

Fiche de personnage
force:
100/100  (100/100)
agilité:
100/100  (100/100)
endurance:
100/100  (100/100)
avatar
En savoir plus
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 15 Mai - 12:06



Le moment est venu
All I see is war path ahead of me
Each and every step I welcome readily


War

hrp:
 
F 45 | A 41 | E 44
+ 4 à chaque jauge pour 3 Hordiens en combat contre adversaire
+ 9 à chaque jauge pour le Hordien lors d'un combat contre 3 adversaires

And if my lack of fear bring the death of me
Let the spirits of my ancestors envelop me


Fjorgur n’a pas le temps de se relever qu’il sent une pression s’exercer sur sa tête et le maintenir au sol. Il tente de relever la tête en grognant mais la force de celui ou celle qui le maintient au sol est bien plus grande que la sienne. Il n’abandonne pas pour autant, mais peut importe ses efforts, sa tête reste maintenue contre le sol. De la terre rentre dans sa gueule. Il la recrache. Il hait se sentir ainsi humilié. D’autant que le visage de celle qui le colle au sol apparaît devant ses yeux : Helya. Une infirme est en train de l’humilier, qui plus est une infirme Sekmet. Ses grognements redoublent d’intensité alors qu’il essaie toujours de dégager sa tête.

“Si tu crois qu'être aveugle n’empêchera de te tuer tu vas le regretter. Je n'ai pas besoin d'aide Rajaa, merci quand même !”

La pression sur sa tête diminue alors que les crocs de l’aveugle se plantent dans sa gorge, créant de nouvelles blessures. Fjorgur ne cesse de grogner et donne vivement un coup de patte arrière en direction de celles de la louve, ce qui la fait vaciller juste assez pour qu’il puisse se dégager de son emprise. Plutôt que de se relever tout de suite, il roule sur le côté jusqu’à atteindre une flaque de boue et recouvre son corps de la tête aux pattes. Ses blessures crient de douleur à cause de l’intrusion de matière étrangère, mais celle-ci permet également de boucher les plaies et de réduire sa perte de sang ; et surtout de masquer son odeur.

Il se relève alors sur ses trois pattes valides et fixe, immobile, la louve aveugle et maintenant incapable de le tracer à l’odeur, masquant autant que possible le bruit de sa respiration rapide.


Mange Lumière
Mange Lumière

Fiche de personnage
force:
105/100  (105/100)
agilité:
105/100  (105/100)
endurance:
105/100  (105/100)
avatar
En savoir plus
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 15 Mai - 12:24



Le moment est venu..

Force :76 - Endurance : 63 - Agilité : 52


Tu n'écoute pas les paroles de la louve, tu ne perds pas ce temps là. Celle-ci tente de faire de même avec ta patte, tu gronde et au lieu de tirais tu referme fermement tes mâchoires sur la patte de la louve noir. Un crac se fait entendre. Et celle-ci, en sang est tordue dans un drôle d'angle. Tu te jette alors sur son oreille, la déchiquetant. Tu observe la louve à terre, grogne une ultime fois et te retourne vers la bataile. Fjorgur est en bien mauvaise posture face à Helya...et merde. Mais un mouvement te fait tourner la tête. Palladium, ah oui tu l'avais oublier lui. Tu te retourne et fonce sur lui à nouveau plantant tes crocs dans ses côtes et lui fauchant les pattes avant d'un coup d'épaule essayant de le faire basculer en avant. Tu resserre tes mâchoires dans une entreinte douloureuse. Tu peu etendre le chaos de la bataille qui fait rage autour de toi, les hurlements de douleurs mais aussi de haine et de peurs. les grognements fou. La douce mélodie de la guerre. Mais tu le crain, tu le sais les ennemis sont en surnombre et vous ne gagnerez pas cette bataille là. Mais ils y as des plans en réserve n'es pas? Palladium et toi vous battez férocement. Vos crocs s’entrechoque, vos griffes pénètre dans la chair de l'autre et vs yeux brille d'une rage intense. La douleurs tu l'ignore. Ton corps est salement amoché. La gorge et la nuque en sang, l'oreille aussi sans parler de ton flanc de ton épaule et de ton poitrail. Mais il y a cette instinct primitif qui te force à te battre, et plus tu souffre plus tu te sens puissant, plus on te fait mal plus cette folie meurtrière semble grandir en toi.
Code By Reira
Invité
Invité
avatar
En savoir plus
Ven 15 Mai - 13:08


La victoire ou la mort

« Regarde autour de toi ca s'appelle la guerre. Tu la ressens ! »


Un nuage de poussière accompagne notre charge sur la ligne de front hordienne. Un nuage de poussière prouvant que dans cette bataille nous aurons largement l'avantage du nombre. Mais aurions nous l'avantage de la surprise. Ça, je ne le sais pas. Je pense que les hordiens ne sont pas tous complètement débiles et que certains doivent se douter de quelque chose. Mais qu'importe en ce jour il n'y a que deux options envisageables. Mourir en se battant pour notre liberté et notre honneur ou vaincre ces pourritures de hordiens. J'accélère la cadence et atteins ma vitesse de pointe ce qui me permets de dépasser mes camarades de meute et alliés Esobeks. Je passe la ligne des hordiens le premier. Néanmoins, je n'ai malheureusement pas le temps de me jeter sur un adversaire à mon niveau. Car malgré les apparences la horde n'est pas du tout impressionnante, elle ne compte que quelques monstres comme Isha,Skull ou cet imbécile de Tybalt. Le reste ne vaut pas grand chose. Il y a même des loups et des louves plus faible que moi dans leurs rangs pourtant, je suis très loin d’être puissant. Je n'ai pas le temps de bondir sur un adversaire à ma portée qu'une masse brune s'abat furieusement sur moi. Evidemment, le loup brun ne pouvait qu’être là. J'aimerais bien dire que j'admire sa force et son abnégation pour sa "leader" mais je mentirais car tout ce que je ressens pour ce loup est de la haine et du mépris. Le hordien me bondit dessus et plante ses crocs dans mon cou tout en me secouant de toutes ses forces. Cela fait affreusement mal. Je me débats de toutes mes forces. Mais, il resserre son emprise sur ma gorge. C'est donc ainsi que je vais mourir. Bah au moins tant que cette saleté d'hordien s'occupe de moi il ne peut pas s'en prendre à l'un de mes frères de meute. Soudain, une louve noire percute le hordien qui me lâche. Je m'effondre sur le sol. Je n'ai qu'une seule plaie importante au niveau du collier, mes flancs vont bien j'ai connu pire. Je reste au sol le temps de reprendre mes esprits et observe la bataille du coin de l’œil. Nous avons le dessus pour le moment. Tybalt est le seul problème majeur. Et les Esobeks veulent visiblement l’abattre. Ils ont la force et la puissance pour cela. Malheureusement, je vois un de mes frères de meute aussi jeune que moi si ce n'est plus tombé sous la folie meurtrière du Hordien. Je me relève péniblement en me disant que les effectifs de la horde ont du chuter radicalement. Tant mieux si la moitié du groupe a déserté. Cela nous facilitera la tache. Je me relève péniblement et pousse un hurlement de douleur pour prévenir qu'un des nôtres est tombé espérant redonner de la fureur aux combattants. Le chaos, le sang c'est un véritable carnage. J’aperçois l'Alpha Esobek faire un véritable massacre. Son pelage est couvert de sang et cela lui donne l'air d'une déesse meurtrière. Je suis admiratif d'une telle force. Qui au final n'est pas très différente de celle d'un hordien comme Tybalt. Seulement, la différence porte sur les raisons de l'utilisation de cette force. En la voyant ainsi mordre, trancher et piétiner nos ennemis, je ne doute pas de l'issue de cette bataille. Mais, la roue tourne. Car, je vois deux hordiens rejoindre le champ de bataille à toute allure. Esprit du dragon en personne et un ancien Sekmet dont le nom m'est inconnu. Ce traître me dégoûte, je sais finalement contre qui je vais me battre. Je galope vers le hordien qui est en plein corps à corps avec Helya. La guerrière a largement le dessus alors je reste à bonne distance pour ne pas la gêner. Mais, le hordien parvient à se dégager et se roule dans la boue pour masquer son odeur. Helya est aveugle. Je fonce sur le Hordien et lui bondis dessus. Je plante mes crocs dans son épaule. Il est juste un peu plus fort que moi. Puis, une fois que je sens le gout du sang sur ma langue. Je recule du loup et dis à Helya ou se trouve le Hordien. 

Jauges:
 
   

Code By AFTERGLOW

Braise d'Hiver
Braise d'Hiver

Fiche de personnage
force:
105/100  (105/100)
agilité:
105/100  (105/100)
endurance:
105/100  (105/100)
avatar
En savoir plus
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Ven 15 Mai - 13:24


Sekmet & Esobek & allié solitaire Vs la Horde
Force : 100 - Agilité : 100- Endurance : 100


Goutant le sang du hordien, j'était suffisament attacher a son coup pour qu'il est du mal a m'en defaire. Neanmoins s'il le souhaitait vraiment, alors soit, mais je prenderais avec moi un bout de ta chair. Cela ne durera pas longtemps, le hordien me donna un coup de patte pour me faire reculer, je recula mais, comme promis garda un bout de sa chair avec moi. Je tourna la tête, crachant le bout arraché, le sang giclais, j'en était recouvert, ma gueule même était emplis de son sang.
Celui-ci recula et se roula dans la boue, je pouvais déjà prévoir ses geste et sa façon de faire, ne crois tu pas qu'en temps que guerière aveugle je n'ai pas penser a tous ce qui pouvait me faire faillir ? ton plan aurait put marcher, pour un loup normal que tu aurait rendu aveugle pour une courte durée ... je vis avec mon handicap, mes sens son plus aiguisé qu'un loup jouant au espion essayant de masquer sa respiration ou ses pas. Tu rêve mon cher .. même si tu respire moins vite, tu respire toujours ... et même si tu souhait retenir ta respiration, l'ouie est plus supérieur à la tienne, en me concentrant uniquement sur toi il m'est possible d'entendre ton corps battre, légèrement, mais je l'entend ...
Et puis quoi encore ? n'a tu pas penser que la boue que tu te trimballe fasse du bruit ? elle ne sont pas dur, elle goute, elle tombe de ton corps, laissant au sol un "ploc" il me suffit de les suivre, bref temps de manière de te reperer ... m'enfin je n'en est pas eu besoin, Ebène, je sentis son odeur arriver a toute allure, le bruit de ses pas, le bond sur le hordien attrapant son épaule, il m'indique sa position sans que j'ai besoin de le chercher moi-même, trop de bonté.

Je grogna, me préparant a agir, connaissant sa position je cours, accélérant mes pas, prenant de la vitesse, je bondis sur le loup pour l'applatir sur le sol. Je suis une femelle, et j'ai toujours eu horreur des mâle se prenant supérieur au sexe opposé. Posant tous mon corps sur le loup, l'empêchant de me renvoyer un coup de patte, son seul moyen d'attaque ? sa gueule et ses crocs ... pour éviter de me les prendre j'attaqua le haut du coup pour l'obliger a tourner la tête vers le sol. Je vais t'humilier, te rendre faible, comprend ta douleur.





_________________





Mange Lumière
Mange Lumière

Fiche de personnage
force:
105/100  (105/100)
agilité:
105/100  (105/100)
endurance:
105/100  (105/100)
avatar
En savoir plus
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 15 Mai - 13:51



Le moment est venu..

Force :85 - Endurance : 72 - Agilité : 61
+ 9 à chaque jauge pour le Hordien lors d'un combat contre 3 adversaires



Tu entends des cris strident, tu bondit en arrière. Fjorgur. Tu dois l'aider. Vas tu devoir alors te battre contre Helya? tu ne le souhaite pas. Tu ne le veut pas. Ce serais une véritable torture de le faire! mais tu ne peu pas laisser le jeune mâle se faire ainsi tuer! Alors tu préfère choisir comme cible Ébène. tu délaisse Palladium, éspéront qu'il ne viendra pas te faire chier plus tards. Tu te jette a-à nouveau dans la mélée sanglante de loup. Isha se bat contre deux loups que tu connais très bien plume rousse et freux. Lui aussi est dans la merde. Mais il à plus de chance que Fjorgur et puis de toute manière c'est un véritable survivant il sera s'en sortir. Du moins tu l’espérait, perdre ton meilleur ami serait une peine insupportable. Tu atteint bientôt les trois loups. Tu saute alors sur le mâle noir qui n'est autre qu'Ebène; Vous vous battez avec fureur et rage. Il te repousse et tu bondit à nouveaux sur lui, vous deux rouliez loin d'helya et du jeune hordien. Ce que tu voulais, t'éloigner d'elle, l'éloigner de lui. Tu passe plus furieusement à l'attaque. Plantant tes crocs dans sont oeil mais il baisse la tête et tes crocs se plante juste au dessus. Tu ne lui à pas crevé l'oeil certe, mais c'est une zone bien douloureuse et tu le sait. De tes pattes arrières tu lui lacère avec violence le bas du ventre. Le sang gicle, encore et encore. Cette bataille aura t-elle une fin? Quel camp abandonnera t-il en premier, Qui en sortira vainqueur? ces questions doivent revenir dans la tête de chacun. Sekmets, Esobeks, Hordiens. Ton regard ambré brûle d'un feu dévastateur. Tu t'attaque maintenant au flanc gauche de ton ennemi.
Code By Reira
Invité
Invité
avatar
En savoir plus
Ven 15 Mai - 14:19

Tybalt se mit à tirer plus énergiquement encore sur ma patte, et, étouffant toujours, je ne réussis à l'en empêcher. Lorsque le crac se fit entendre, ma vu se brouilla légèrement, mais je sentis l'odeur acre du sang. Tybalt se déchaîna sur mon oreille, sans que je ne l'en empêche. De toute façon, ce n'est pas à moitié en train de d'étouffer que je réussirais à l'obliger à me lâcher. La pression sur ma gorge s'arrêta, et je sus qu'il m'avait enfin lâché. J'attendis quelques instants que ma vue revienne, et lorsque ce fut fait, j'observais ma patte du coin de l’œil. Je réussis à retenir mon glapissement quand je remarquais l'angle que ma patte formait. Même un louveteau aurait compris que ce n'était pas normal un tel angle. Mon oreille aussi saignait. Certes, c'était moins important, mais ça me faisait mal. Il y a pas été de main morte. Je me relevais sur trois pattes et compris pourquoi le loup s'était effondré tout à l'heure. Déjà, tenir sur trois pattes c'est pas cool, mais lorsque celle qui ne peut plus toucher le sol vous fait souffrir, c'est encore pire. Comprenant que je ne pourrais rien faire de plus dans cet êta, je reculais, en prenant bien garde où je marchais. Du coin de l’œil, je vis Helya qui attaquait le loup boiteux, aidée par le noiraud que j'avais aidé au début du combat. Je vis aussi Tybalt foncer sur lui. Je me surpris à le plaindre. La première fois, il avait eu de la chance. Mais là, il n'y aura peut-être pas quelqu'un pour l'aider... Tybalt s'en pris à ses flancs, et je me mis à courir, du moins à essayer de courir, vers lui.

-Hey Tybalt, tu t'en prend encore à plus faible, et tu me traite de lâche ?

Sans attendre de réponse, je claudiquais jusqu'à lui, et lui attrapais l'oreille en tirant. Juste le déconcentrer, c'était le mieux en ce moment.
Contenu sponsorisé
En savoir plus

 Le moment est venu. [Rp évènement => Groupe d'attaque]

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

 :: Archives :: Archive des RPs :: Zones extérieurs :: La Surface