Souffle acide du vent, larmes brulantes du ciel. Le monde ne ressemble plus aux paysages d'autrefois. Les cataclysmes ont frappé, des colonnes de flammes et de fumées se sont élevées sur l'horizon. La guerre. La guerre des hommes. Et nous, les loups n'avons eu d'autres choix que de fuir. Nombreux furent nos congénères emportés. Nous traversâmes les plaines cabossées, les forêts de cendres, poursuivis par la faim, traqués par la mort.

Notre salut, nous le devions malheureusement à ceux qui avaient provoqué notre malheur.


 

 :: Archives :: Archive des RPs :: Zones extérieurs :: La Surface

 Le moment est venu. [Rp évènement => Groupe d'attaque]

Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
Invité
Invité
avatar
En savoir plus
Ven 8 Mai - 11:51

Le moment est venu
Esobeks, Sekmets, Hordiens et Plume Rousse



Le jour "j", voilà ce que c'était aujourd'hui. Tous étaient en train de s'activer au camp des Esobeks, il était temps de partir... Où ? De partir pour aller attaquer la Horde. Une boule à l'estomac était en train de naître chez la louve rousse, pour elle cette guerre aurait pu être évitée... Mais à quel prix ? Rejoignant son alpha et les membres de sa meute la tête droite elle cachait son stress, car après tout elle était Impérial, elle devait montrer l'exemple et la peur ne devait pas prendre le dessus sur son "travail", en soit sur ses agissements. Il y avait donc deux groupes, Plume faisait bien sûr partie du groupe des attaquant, se séparant alors en deux certains se dirigeaient en direction de la "prison" donc dans les sous terrains, pendant qu'elle elle suivait les autres pour rejoindre les Sekmets concernés avant l'attaque. Elle appréhendait tout de même une chose, est-ce-que les Sekmets allaient s'en prendre à eux après l'attaque ? Si oui elle se tenait prête à réagir en conséquence, elle ne tenait pas à perdre sa vie aussi bêtement.

La forêt, il la traversait tous étaient silencieux, personne ne parlait, chacun semblait savoir que les temps étaient graves, beaucoup trop graves pour être joyeux... Ils devaient gagner cette bataille pour gagner cette guerre, c'était la bataille décisive, celle qui devait-être la dernière et qui allait tout chambouler dans l'histoire... Mais si ils perdaient ? Allaient-ils être les prisonniers de la Horde ? Seraient-ils tous abattu ? Si oui, comment se débrouilleraient ceux qui étaient restés...? Comme sa sœur et ses petits...? Ils étaient condamnés, tout simplement et ça, ça lui donnait une raison de plus de vouloir donner son maximum pour lutter et ne pas périr, enfin... Si elle devait y rester, elle y resterait, mais comme tous elle préférait éviter que ce soit le cas... Elle lançait alors un léger regard à Freux, son frère de cœur, elle allait se battre à ses côtés et ça c'était une belle chose qui lui rappelait le bon vieux temps, même si elle avait été gravement blessée ce jour là...

Les Sekmets étaient là, sur le chemin, ils étaient sortit de leur camp sans doute avaient-ils dit qu'ils partaient chasser en meute ce qui expliquerait pourquoi la Horde ne les avait pas accompagnés. Après avoir rejoins leur "rang" temporairement, tout le monde s'était remit en marche sous cette chaleur insupportable qu'offrait le soleil... Il n'y avait pas de vent ici, le temps était "lourd" rajoutant par là une ambiance pesante. Ils allaient bientôt l'apercevoir ce camp Sekmet, là où se trouvaient les Hordiens. Ralentissant l'allure ils se contentaient d'observer, d'attendre le bon moment pour agir, s'élancer et faire un "massacre" qui allait sans doute rester gravé dans les esprits de chacun. C'était partit, et alors que la rousse avait à peine eu le temps de souffler ils couraient en direction du camp, la discrétion c'était pour l'autre groupe, eux, ils devaient faire "diversion".

Spoiler:
 
Code by Reira


-->
Invité
Invité
avatar
En savoir plus
Ven 8 Mai - 13:56


Un vent de liberté

« Les idéaux sont pacifiques, l'histoire est violente. »


Jauges:
Force : 19
Agilité :12
Endurance : 20


C'est aujourd'hui, le grand jour est arrivé. Enfin, cela ne fait que trop longtemps que nous sommes sous le joug de la Horde. Chaque jour passé depuis mon intégration dans la meute a été un jour d'humiliation. Prisonnier sur nos propres terres. Quel paradoxe ! Une délicieuse ironie ne trouvez vous pas. Mais aujourd'hui, tout va changer. Ce jour rentrera dans l'histoire. En ce jour nous allons retrouver notre liberté, notre honneur et notre vie. Car vivre sous les ordres de Skull n'est pas une vie. Je rejoins mes frères et sœurs de meute en silence. Le silence qui accompagne nos pas peut paraître effrayant mais personnellement je le trouve apaisant. L'expression calme avant la tempête prend tout son sens dans un moment comme celui ci. Et puis à quoi bon parler. Se dire aux un et aux autres que nous nous apprécions, nous respectons et que nous sommes fiers de nos actions. Les actions valent infiniment plus que les mots et ce que nous allons accomplir aujourd'hui est bien plus éloquent que tous les discours du monde. Nous atteignons enfin les Esobeks. Ils sont venus en nombre. Et, je suis rassuré de voir qu'ils sont déterminés à se battre. Je donnerais ma vie s'il le faut mais j'espère tout de même ne pas la perdre. Ce monde a beau être dévasté. La vie vaut tout de même la peine d’être vécue. Je m'approche de la ligne de combattants qui vient de se former. J'espère ne pas faire face à Esprit du dragon. Non pas parce qu'il pourrait me tuer d'un seul mouvement mais parce que j'apprécie ce loup. Hordien ou non. Et soudain, je pense à Adriel mon petit apprenti. J'espère qu'Isha ne sera pas tué aujourd'hui. Par contre, le cimetière est la place ou devraient être les autres hordiens. Je me place à coté d'un autre Sekmet et contracte mes muscles. Le signal tacite est donné et nous nous élançons vers l'ennemi les crocs découverts.   

Code By AFTERGLOW

Invité
Invité
avatar
En savoir plus
Ven 8 Mai - 14:21






Saignant, ou à point ?


Feat



L'heure était enfin arrivée. Cette heure que le Grisâtre avait si longtemps fantasmé. Le moment d'abattre les froides cartes de la vengeance. Sur qui ? Sur la Horde, simplement. Mais il avait un nom en tête. Un nom qui revenait frapper son coeur et son esprit. Et chaque fois que ce loup apparaissait dans son crâne, son regard se faisait de plus en plus brillant, au fur et à mesure que la haine dégoulinait de son âme. Comme la bave dégoulinait des babines d'un animal atteint de la rage.

Ce loup s'en était prit à son amie et son petit. A son apprentie. Et, plus récemment, à sa propre enfant. Freux n'avait jamais hurlé haut et fort qu'il n'était pas cruel. Qu'il n'était pas prêt à briser certaines logiques pour le bien de sa meute. Mais quel bien cela faisait-il de s'en prendre à des louveteaux ? Des jeunes qui n'avaient même pas encore conscience de ce qu'était réellement la vie ?

L'honneur. ça, Freux, pouvait s'enorgueillir d'en avoir un. Mais la Horde, elle, n'avait aucun honneur. Ce n'était qu'un ramassis de pleutres et de dégénérés qui n'avait pour but que de foutre le bordel et de vivre dans leur décharge. Ces bêtes là n'avaient comme futur qu'une chose : Une longue et douloureuse agonie...

Et le mâle était, bien sûr, prêt à offrir de sa personne dans cette agonie. Ô combien il rêvait depuis quelques temps, de plonger ses crocs dans la chair encore chaude du loup qui était sa proie numéro un. Goûter à son sang, se délecter de ses hurlements, puis ... Déchiqueter son corps tandis qu'il couinait.

Mais l'esprit de Freux s'égarait. Secouant dès lors le museau, il capta le regard de Plume. Le Grisâtre ne se battait pas uniquement pour lui, ni pour venger ses proches. Il se battait pour sa Meute, tout ses camarades. Il se battait aussi pour les Sekmets, indirectement. Quoi que, plus directement qu'il ne l'aurait voulu, mais la vie était ainsi, il n'y pouvait rien.

Il était le Bras-Droit d'Yroen à présent. Et il devait rendre fier, non seulement cette Louve. Mais aussi tout les autres membres de sa meute. S'il ne survivait pas à ce conflit, il avait bon espoir d'au moins marquer les mémoires pendant des générations et des générations. Freux offrirait sa force, sa rage, sa haine et son coeur dans cette bataille.

Et, tandis qu'ils approchaient de leur destination... Ces simples mots fusèrent d'entre ses babines ..

- Tremble, Tybalt ... J'arrive te chercher ...

100/100/100




Invité
Invité
avatar
En savoir plus
Ven 8 Mai - 19:31



war give fear

Esobeks, Sekmets et Hordiens


F. 55 | A. 60 | E. 55

C’était comme si le sol s’était littéralement ouvert sous ses pattes, au moment où il vit approcher les Esobeks, ce jour-là. Jusqu’au moment où il les avait aperçu, tout semblait encore irréel, impossible, irréalisable. Tout ceci n’était qu’une vaste mascarade, et tout allait être annulé au dernier moment. Mais à présent, tout était bien réel. Et il ne pouvait plus faire marche arrière. Il allait devoir se battre. A cette idée, le Pantin se sentait nauséeux. Dans son cœur, l’envie profonde de défendre sa meute et son territoire s’opposait à sa peur phobique des autres de son espèce. Il voyait cette armée s’élever peu à peu, et pas un instant il ne doutait de leur réussite. Mais il avait peur. Il avait profondément, et cruellement peur. Elle le saisissait à l’estomac, et lui tordait les tripes. Il se sentait comme tétanisé, à l’idée de devoir affronter des bêtes puissantes et endurcies telles que Tybalt, Isha ou encore Skull en personne. A force de vivre à leurs côtés, chaque jour, le loup brun avait vu de quoi ils étaient capables et surtout, quel genre d’animaux ils étaient. Il éprouvait pour eux une certaine admiration, mais teinté de cette haine qui aurait du lui donner la détermination nécessaire pour se joindre au combat. Mais il n’avait qu’une envie : fuir.
Le Pantin fit taire avec difficulté cette petite voix qui lui commandait de se barrer tant qu’il en était encore temps. Il devait se battre. De quoi aurait-il l’air, s’il fuyait la queue entre les jambes ? Il savait très bien de quoi il aurait l’air, et mieux valait mourir que d’endurer ça. Choisir la moins pire des deux solutions, voilà à quoi il en était réduit. De toute façon, il allait mourir. Il en était certain. Les couards comme lui ne faisaient pas long feu. Il allait se contenter de jouer sur les apparences, comme toujours. Montrer ses crocs, coucher ses oreilles, avoir une attitude agressive et féroce. Voilà ce qu’il devait montrer. Les prunelles du loup brun suivent soudain le mouvement d’Ebène, qui s’élance dans les premiers dès le signal donné. Ses pensées allèrent un bref instant à leur Alpha, Empress, toujours enfermée il ne savait guère où, ce qui lui insuffla une petite dose de courage, pour qu’il s’élance à la suite de son ancien apprenti. De quoi aurait-il l’air, s’il se battait après son élève ? Ses pensées éclatèrent, son esprit était vide de toute constatation, il n’était plus qu’un animal primaire et bestial, il se devait d’être ainsi. La moindre pensée lui serait fatale. Il pouvait mourir, à présent.

BY ACCIDENTALE
Invité
Invité
avatar
En savoir plus
Ven 8 Mai - 19:42








 Enfin !



 Guerre




Elros... tu participes aujourd'hui au combat contre la Horde, tu as accepté pour montrer aux autres que tu sais te battre, mais aussi parce que ton père n'y ai pas. Tu aurais eu peur de l'affronter. Mais tu veux ta liberté, tu en as marre de l'oppression des Hordiens et tu as hâte de te battre enfin pour de vrai. Mais tu as un peu peur, je le sais, tu n'as pas dormi cette nuit, tu n'as pas arrêté de penser à ça. Tu n'as pas arrêté de te retourner. Mais tu tes dis que si tu restes avec Liar tout ce passerais bien, tu lui as demandé la veille si tu pourrais rester avec lui pendant la bataille, il a dit qu'il te répondrait aujourd'hui. Tu stress a l'idée qu'il te dise non et que tu dois rester seul pendant le combat. Mais tu ne seras pas seul, les Sekmet te protégerons et quelques Esobeks seront là pour aider, tu n'as rien à craindre petit loup.

Tu marches silencieusement avec tes camarades, tu cherches ton grand-frère et tu le vois au loin. Tu te rapproches et tu lui dis.

"Liar... alors je pourrais rester avec toi ?"

La vous vous arrêter, tu t'assois à côtés de ton frère, les Esobek arrive, tous ensemble vous aller en direction des Hordiens, tu vas les faire souffrir, tu espères que ton père ne sache pas que tu les as attaqués.

Tu commences à courir et tu dis.

"J'attends ce moment depuis tellement longtemps !"

Et tu saute sur le premier Hordien que tu voit.

(Hrp: Un Hordien pourrais défoncer Elros si il veut, merci !)

Force: 15/100
Agilité: 8/100
Endurance: 7/100


Mange Lumière
Mange Lumière

Fiche de personnage
force:
105/100  (105/100)
agilité:
105/100  (105/100)
endurance:
105/100  (105/100)
avatar
En savoir plus
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 8 Mai - 19:44



Le moment est venu..

Force :76 - Endurance : 63 - Agilité : 52


Tu avais réussi à t'échapper des traqueurs il y a peu. Ton corps s'était remis de ces combats dans l'arène et heureusement tu n'avait jamais manquer de nourriture. Tu était couhé sur le sol, la tête posé sur tes pattes et tu était heureux. La raison? et bien tu avait appris la nouvelle! Helya avait accouché, tu avait de nouveaux petits. Mais que cela était frustrant de ne pouvoir les voir! de les confier à un faux père alors que tu était le vraie. Qu'importe. La chaleur était étouffante, et tu était couché sur l'épave de l'avion, profitant d'un bain de soleil les yeux mis-clos. Pourtant, quelque chose t'empêcher de fermé l'oeil, tu avait l'impression qu'une chose ne tournait pas rond. Ô! tu devais certainement devenir paranoïaque avec toutes les choses qui t'était arriver. Pourtant, une odeur monta à tes narines, tu leva la tête, des bruits de pas, de course, de charge. Un nuage de poussière qui foncer droit sur vous. Tu réalisa alors que peu de Sekmet était rester au camp. Tu bondit alors sur tes pattes et lança un hurlement puissant pour sonner l'alerte, vous étiez attaquer. Une fois l'alerte sonné tu paniqua un peu. Les Sekmets, Les Esobeks! ils était bien plus nombreux. Tu secoua la tête, tu avait fait une promesse, te battre jusqu'au bout, mais tu le savait, toi, les autres. Si Skull mourrait, tu n'aurais plus aucune raison de te battre et tu allait fuir. Tu bondit alors sur l'aile de la bête de fer et puis à terre, montrant les crocs. Tes frère de meutes formèrent une lignes alors que les premiers ennemis passèrent l'entrée du camp. Tu ne te posa pas beaucoup de question et fonça, te jetant sur le première ennemis qui te passa sous la patte. Un mâle noir aux yeux ambré que tu connaisser, tu avait chasser avec lui. Ebène. Dans un grognement de rage tu planta tes crocs dans sa nuque, secouant de toutes tes forces et lacérant son flanc de tes griffes. Tu pouvait sentir déjà le gout du sang dans ta bouche, et tes yeux ambré reflété de la fureur.

(IMPORTANT:

Alors je tient à demander quelque chose.Plume rousse, Freux etc, ne m'attaquer pas de suite. Lors de cette bataille Aion dois mourir, tuer par Tybalt. Ainsi vous pourrez m'attaquer seulement, et SEULEMENT une fois que je l'aurait tuer XD Et de plus important, je souhaite que Tybalt reste en vie, alors ne l’égorger pas please XD)
Code By Reira

Invité
Invité
avatar
En savoir plus
Lun 11 Mai - 17:05

4/0/0
Le moment était venu. La Horde allait payer. Pourquoi ? Pour avoir sali l'honneur des Sekmet en les soumettant à sa volonté. Pour moi, il n'y avait pas que ça. Certains Hordiens ne s'étaient pas gênés pour me sauter dessus à la première occasion. Bon, ok, la plupart du temps, je les avais cherché... Mais ils ne s'étaient pas fait prier non plus. Comme Tybalt. Mais, j'étais sûre que c'est pas moi qui aurait le dernier mot contre lui. Mais aussi que je n'était pas la seule à lui en vouloir. Il y avait sûrement des Sekmets, ainsi que des Esobeks qui se feraient une joie de l'étriper.

Enfin, le signal est lancé, et nous nous élançons à la suite des Esobeks que nous avons rejoint, prétextant une chasse en meute. Notre course n'était pas silencieuse, loin de là. Il nous fallait faire du bruit. Pour que le groupe des Discrets puisse libérer Empress et Reaven. Les Hordiens étaient déjà là lorsque nous sommes arrivé. Tybalt se jeta sur un loup noir, le mordant et lui lacérant les côtes. Je me jetais sur lui, le déséquilibrant un peu. Mais mon but avait réussi. Il avait lâché le noiraud sous le choc. Je sautais sur le côté, pour éviter que Tybalt ne me morde. Je ne tenais pas à être blessée au début de la guerre.
Invité
Invité
avatar
En savoir plus
Lun 11 Mai - 18:26



Le moment est venu...


Aion


Jauges:
 

L'heure du combat venait de sonner... Le jeune loup eut la permission de se rendre sur le champ de bataille. Il s'y rendit à vive allure. Le goût du sang lui pendait au nez. La rage de vaincre et le désire de tuer, il y a que ça de beau en c'est temps là. Arrivé à une clairière de cendre, il continua à ça droite et là, des cris, des hurlements même de loups déchaînés s'élevaient dans les airs. Aion prit le chemin le plus cours et traversa les sentiers à vive allure. Au loin devant lui, derrière un léger nuage de poussière se dressait des loups... des loups enragés. Il n'avait jamais vu de bataille tel qu'elle. Il leva la tête au ciel, lorsqu'il aperçut du coin de l'oeil au loin, son rival, celui qui avait assassiné ses parents, qui l'avait attaqué l'autre fois et qui lui avait dit clairement:

-Je te laisse pour l'instant, le moment n'est pas encore venu, il faut que je m'amuse...

Aion baissa la tête, murmura dans sa petite tête:

-C'est pour vous que je le fais...

A ce moment là, le jeune loup inexpérimenté se jeta dans la foule, esquivant de droite à gauche, les coups de pattes et les crocs qui passaient devant lui. Il aperçut Tybalt esquiver les coups d'un de ses ennemis. Sans hésité, il se jeta sur le mâle plutôt imposant et s'accrocha à son dos. D'un coup de griffes, il entailla l'oreille de celui-ci...



Mange Lumière
Mange Lumière

Fiche de personnage
force:
105/100  (105/100)
agilité:
105/100  (105/100)
endurance:
105/100  (105/100)
avatar
En savoir plus
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 11 Mai - 18:39



Le moment est venu..

Force :76 - Endurance : 63 - Agilité : 52


Tu sentis alors quelque chose te mordre, tu poussa un grondement de douleur et te secoua, Rajaa. Tien ne serai-ce pas le poisson qui adore nageait dans les nappes fumantes? Tu lança un vif regard autour de toi. Le chaos, seul mot pouvant décrire la scène, mais cela te grisait. Il fallait le dire. Quand soudain, une chose s'agrippa à ton dos. Tu hurla, te torda en tout sens, rien n'y faisais, alors tu te roula sur le dos et enfin sentit les griffes de l'ennemi sortir de ta chair.Tu sentit aussi ton sang chaud couler le long de tes flancs. Une fourrure argenté, un corps long, une musculature peu désenvelopper. Tu le reconnue de suite, cet avorton. Aion. Tu afficha un sourir, était-ce temps de le tuer? de finir le travail commençer? certainement. Tu plongea sur lui, plantant tes crocs dans sa nuque, le jetant avec une force phénoménale sur le sol. Le mâle sembla déjà avoir le souffle couper, mais cela t'importait peu. Tu plaça ta patte sur sa gorge.

"Un dernier mot à dire merdeux?"


(IMPORTANT:

uiui, vous l'avez compris Aion va mourir, il dois mourir donc PERSONNE n'interrompe le combat, ou moi et Aion on vous pète la nuque XD)
Code By Reira

Invité
Invité
avatar
En savoir plus
Lun 11 Mai - 18:48



Le moment est venu...


Aion


Jauges:
 

Le mâle assommé par ce coup puissant, resta quelques instants sur le sol. Alors qu'il tentait de se relever, Tybalt le prit à la gorge.

"Un dernier mot à dire merdeux?"

-Ouais! Fils de **** J'espère que tu le garderas à vie!
Le mâle lança un coup de pattes arrières dans le ventre de son ennemis. Il lui attrapa d'un coup de dent le premier bout de chair se présentant à lui et, il tira de toutes ses forces. Il sentit d'abord le sang couler, lui un grondement puissant. Le mâle ne voulait pas lâcher prise.



Mange Lumière
Mange Lumière

Fiche de personnage
force:
105/100  (105/100)
agilité:
105/100  (105/100)
endurance:
105/100  (105/100)
avatar
En savoir plus
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 11 Mai - 19:01



Le moment est venu..

Force :76 - Endurance : 63 - Agilité : 52


Tu Gronda quand tu sentis un énorme coup de patte dans ton ventre. Tu en eu le souffle couper. Mais laà une atroce douleurs, vive et brulante se fit ressentir au niveau de ton poitrail. Aion y était fermement accroché. Tu gronda et plaqua ta patte sur son poitrail, tu poussa de toute tes force et le mâle tomba à nouveau au sol, mais la douleurs fut plus inssuportable encore, et tu compris pourquoi quand tu vis un lambeau de chair dans la gueule du jeune espion. Tu regarda alors ta poitrine et y observa un trou profond, mais pas mortelle en forme de croix. (une cicatrice à vie spotted uhuhuh) Tu lacha un hurlement de douleur, tes yeux fou se plongèrent dans ceux du mâle argenté.

"Il est temps de finir le travail."


Tu avais lâcher ces mots avec rage, haine et satisfaction. Un sourire malsain se dessina sur tes babines quand tu plongea sur sa gorge, tout crocs à l'air. Ta puissante mâchoire se referma sur sa jugulaire. Tu sentis alors l'artère battre sous tes dents, celles qui apporterons la mort à cet idiot. Il te fixa, des yeux emplis de terreur, mais pas que. De haine, de douleurs. Tu lui assena le coup final en exerçant une ultime pressions. Le sang gicla, les griffes de l'espion lacérèrent ton flanc, mais tu ignora la douleurs, tu ne lâcha sa gorge seulement quand ta bouche fut remplis de son sang et que le liquide écarlate te gicla dans les yeux. Tu te releva, avalant le délicieux liquide rouge de ton ennemie. Tes yeux ambrés regardèrent sont corps inanimé. Tu avait terminer ton travail, décimé sa famille et l'arbre généalogique d'Aion prenait fin.

(IMPORTANT:

C'est bon! vous pouvez me péter la gueule 8D Bon! n'oublions pas que je tien à ce que Tybalt reste en vie donc pas tous en même temps, merchiiiii d'avance <3)
Code By Reira

Invité
Invité
avatar
En savoir plus
Mar 12 Mai - 7:25

Le moment est venu
Esobeks, Sekmets, Hordiens et Plume Rousse



La haine, oui la haine de vaincre, il n'y avait que ça ici, des loups pleins de haines et Plume en faisait partit. La rage de vaincre avait envahie la rousse depuis que le combat avait commencé, elle avançait étant pour le moment sans adversaire, puis croisant le premier Hordien et donc pour le moment le seul en plein combat, Tybalt elle se rapprochait, mais le temps qu'elle arrive Tybalt fonçait dans un loup noir, le massacrant bel et bien même si celui-ci n'était pas gravement blessé, il allait pouvoir se relever car il avait été sauvé par un autre loup noir. Puis était venu le tour du loup gris, le temps que la rousse parvienne aux deux loups qui étaient en plein corps à corps le jeune loup gris était mort. Elle n'avait pas eu le temps de le sauver... Elle n'avait pas le temps de le pleurer, grognant elle venait d'entrer en contact "physique" avec le Hordien, le bousculant par la contre le sol avant de le mordre sèchement au niveau de la nuque.

Le plaquant alors contre le sol quelques instants tout en le secouant, elle venait là de bien l'amocher, mais mordre un loup à la nuque n'était pas mortel, heureusement pour le loup marron elle n'avait pas réussi, du moins pour le moment à atteindre sa gorge. Après avoir secouer sa prise, sentant le sang du Hordien dans sa gueule elle reculait, lâchant prise pour cependant ne pas lui laisser de repos, elle était là et elle lui faisait face, tournant autour de lui crocs à découverts elle attendait qu'il tente d'agir. Elle avait un avantage dans ce combat, oui, le collier que les Humains lui avaient "offert", en quelque sorte, la protégeait des morsures au cou, et là elle n'allait pas s'en plaindre. Si un loup tentait de la mordre à ce niveau là, donc un Hordien, il risquait de s'y péter les crocs.

Voyant qu'il ne se passait "rien", elle fonçait de nouveau vers le loup marron s'attaquant cette fois-ci à son flan droit. Le mordant une nouvelle fois, ne le loupant pas, elle sentait qu'il se débattait, le reste elle ne pourrait le décrire étant donné qu'elle avait sa gueule fourrée dans le flan du grand loup. Il avait du le sentir passé, il avait du comprendre ce qu'avait ressentit le jeune loup gris avant de mourir et de voir qu'il n'avait pas le dessus. Avait-il peur ? Elle n'en savait rien, elle l'espérait cependant oui... Qu'il ait peur pour sa vie, sa vie de lâche, de "monstre".... Qu'il ait peur que ses derniers instants soient loin de ceux qu'il aimait, de ses amis, de sa famille. Finissant par reculer une nouvelle fois, la rousse restait attentive, elle n'était pas à l’abri des autres Hordiens qui risquaient d'arriver, c'était donc pour ça qu'elle était prête à se jeter sur un autre loup si il le fallait, de toute façon l'autre devait désormais boiter et n'était plus aussi "rapide" qu'au départ.

Spoiler:
 
Code by Reira


-->
Mange Lumière
Mange Lumière

Fiche de personnage
force:
105/100  (105/100)
agilité:
105/100  (105/100)
endurance:
105/100  (105/100)
avatar
En savoir plus
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 12 Mai - 7:42



Le moment est venu..

Force :76 - Endurance : 63 - Agilité : 52


Tu Hurla quand tu sentis une vive douleurs, tu tomba à terre tandis que des mâchoires puissantes se refermait sur ta nuque et te secouer dans tout sens avant de te lâcher. Une louve blanche tournait autour de toi, crocs à découvert. Tu examina la situation, tu n'était pas idiot et savait que bouger d'un minimètre t'apporterais une mort certaine, mais avant que tu est le temps de sortir de cette merde les crocs de Plume rousse, que tu reconnu de suite se plantèrent dans la chair de ton flanc. Tu hurla et d'un bond vif tu te releva, plantant tes crocs dans sa gorge, mais quelque chose te bloquer, un collier? Elle aussi? Elle aussi sortait-elle de l'emprise des traqueurs? Bref, pas le temps, tu glissa sous elle et planta tes crocs dans son poitrail tandis que te tes pattes arrières tu lui labourait le ventre, fou de rage.
Code By Reira

Braise d'Hiver
Braise d'Hiver

Fiche de personnage
force:
105/100  (105/100)
agilité:
105/100  (105/100)
endurance:
105/100  (105/100)
avatar
En savoir plus
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 12 Mai - 14:29


Sekmet & Esobek & allié solitaire Vs la Horde
Force : 100 - Agilité : 100- Endurance : 100


Le moment était enfin arriver, celui de l'attaque contre la horde. Nous avions décider de crée deux groupes distinct, celui qui libèrerais les prisonnier, et ceux qui ferons partie du groupe d'attaque pour distraire les hordiens. Je fessais partie du groupe d'attaque, hors de question de fuir le combat temps attendu contre la horde. Arriver au point de rendez vous on remarqua des Sekmet déjà présent, ainsi que des Esobek, une trève avait été conclus, une trève contre notre ennemie commun.

Chacun s'avancais, lentement, silencieusement, pas un seul bruit ne me venait à l'oreille, une fois en place sur le champ de bataille nous fixons l'ennemie, longuement, très longuement ... Ce ne fut que très rapidement qu'un hordien s'attaqua à un Sekmet, on pouvais voir les tension entre les deux clans, et surtout les envie de vengeance et de meurtre. Je ne fut pas surprise de voir Tybalt faire partie des attaquant, neanmoins tuer devant moi un des notres était une chose dur, très dur a suporter, surtout quand on ne peu faire aucun geste, cela me trahirais. Pourtant j'hésitais entre l'envie de le dégager de ce champ de bataille, et celui d'empêcher quiconque l'attaquer. Je décida de rester neutre et de ne pas faire attention a ses attaques. Temps que l'on ne se rencontre pas cela va bien se passer. Au fond de moi j'esperais qu'il reste en vie, mais je ne put m'empêcher de savoir comment mon propre corps reagirais ? vais-je ignorer son combat ? ses blessures ? s'il venait a être gravement blesser le laisserais-je ainsi ? j'esperais que cela ne se passe pas comme çà. Mon objectif ? Skull, si on la vains, ou la tue tous est fini, la horde est morte ...

Je fut prise d'une tension particulière quand je sentis Plume Rousse, l'alpha intendant se lancer sur Tybalt, je fut prise d'envie de lui arracher la chaire, et celui de partir ailleurs, quitte a buter de l'hordien autre part. Je pris donc mes distance, ne souhaitant pas voir la suite du combat, par contre toute la colère et la confusion que j'ai moins me servira contre les autres loups de la horde, j'en fais la promesse.





_________________





Invité
Invité
avatar
En savoir plus
Mar 12 Mai - 17:25






Le tanneur est là !


Feat



Le premier mort était déjà à déplorer. La victime n'avait même pas eu le temps de connaître la vie. Ce loup semblait si jeune. Et maintenant, il était mort. Une vie fauchée. Et pourquoi ? Car un groupe de sombres idiots s'étaient installé et avaient prit le contrôle d'une meute. Et à présent, la rébellion avait été lancée. Aucun quartier. Ce mot là sonnait dans la tête de Freux. La mort du jeune loup ne passerait pas inaperçue. Même pour les loups et louves combattant à quelques distances de l'endroit où il avait succombé. L'air était déjà saturée de l'odeur du sang. Mais celle de la mort approchait. Combien d'autre allaient devoir passer l'arme à gauche en cette journée ? Le grisâtre ne pouvait pas répondre à cette question. Et ce qui l'importait, était de sortir de là vainqueur, et non vivant.

Freux avait repéré sa cible. Le loup qui était à l'origine de quelques uns de ses soucis. Tybalt. Et, comme par hasard. C'était lui qui avait mit fins aux jours de l'autre gamin. Une ordure comme lui n'avait aucun droit de repos en ce monde. Et le choix du Grisâtre entre deux hésitations existentielles fut rapidement prit. Il allait le faire souffrir. S'arranger pour lui offrir des blessures dont il se souviendrait toute une vie. Pour tout ce qu'il avait fait. Il était à présent l'heure de payer pour ses si nombreux crimes.

Se détournant des ennemis qu'il avait autour de lui, le Grisâtre s'approcha rapidement de l'endroit où il avait perdu de vue Tybalt. Jusqu'à s'arrêter net, les oreilles plaquées au sol, grondant en gardant ses crocs cachées sous ses babines. Plume était au dessus de Tyblat, certes. Mais celui-ci attaquait sa soeur de cœur. Un autre crime qui, cette fois, était bien plus grave que tout ce qu'il aurait pu faire dans sa vie. S'en prendre à Plume Rousse ...

Il profita perfidement de la position de Tybalt, se glissant dans son dos, afin de lui mordre l'arrière-train, pile au dessus de la queue, de toutes ses forces et de tirer le loup de sous la Rousse; une fois qu'il aurait lâcher son ventre. Il avait attaqué un point stratégique. Le premier d'une longue série.

Son cœur battait à tout rompre. Pas de peur. Mais d'excitation.

100/100/100


Mange Lumière
Mange Lumière

Fiche de personnage
force:
105/100  (105/100)
agilité:
105/100  (105/100)
endurance:
105/100  (105/100)
avatar
En savoir plus
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 12 Mai - 18:39



Le moment est venu..

Force :76 - Endurance : 63 - Agilité : 52


Tu ne savais plus vraiment ou donner de la tête, tout ces loups qui t'attaquer! tu avez l'impression d'être le seul à combattre. Peu importe tu te concentra à te tâche, massacrer le ventre de plume rousse. Le sang de la rouquine gicla, mais soudainement tu sentis une vive douleurs à la croupe. Tu lança un regard derrière toi et tu aperçus une fourrure grise, tu fut alors délogée de ta place. Tu donna un coup de patte arrière dans la mâchoire de ton assailant, poussant un grondement puissant ce qui eu effet de le faire lâcher et reculer de quelques pas. Tu bondit alors sur tes pattes, observant le mâle face à toi. Freux, ton pire ennemi. Tu le haissait, Ô que oui. Mais tu le savait, plume rousse, freux, contre toi, tu n'avais aucune chance. Ces derniers te traitaient de lâche, souvent quand tu les croisait. En certain actes oui tu l'était, en t'attaquant à plus faible que toi. Mais tu n'hésitait pas à te battre contre ton égale ou même ton superieur. Tu aurais put fuir, courrir aussi vite que tes pattes te le premettais, mais non. Non, tu n'allait pas fuir. Depuis combien de temps attendais t-il ce moment? certainement longtemps. Jubilez, jubilez. Il y aura bien un jour ou tu les rattrapera, si les événements précédents ne t'avais que peu laisser le temps de t'entrainer voilà que tu était prêt à t'y mettre. A nouveau.Soudain tu aperçut du coin de l'oeil une fourrure brune que tu conaissais tant, Helya. Tu éspérait alors qu'elle ne se ferais pas tuer, si c'était le cas peu être alors commaîtrait tu un meurtre fratricide, envers l'un des tiens. Elros courrait non loin de liar, tu les observa d'un oeil froid. Tu pensait qu'Elros ne serait pas assez loyal pour se battre du côter des Sekmets, quand à Liar tu t'y attendais, il n'avais pas le choix, c'était ainsi. Qu'importe, tu t'égarais, il fallait se concentré sur freux et l'autre. Tu bondissa alors sur le dos du grand loup gris, plantant furieusement tes crocs dans sa nuque, déchiquetant son oreille droite de tes griffes.
Code By Reira
Fleuve d'Amandes

Fiche de personnage
force:
100/100  (100/100)
agilité:
100/100  (100/100)
endurance:
100/100  (100/100)
avatar
En savoir plus
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 12 Mai - 22:53

95/100/94

Le jour de la revanche avait enfin sonné. Marchant aux côtés de ses frères Esobeks, Yroen savourait avec délice le son de dizaines de pattes martelant le sol, marchants d'un même pas vers l'ultime bataille. Tant de guerriers farouches, tant de chasseurs aguerris, mais aussi tant de jeunes loups à peine sortis de l'enfance. Yroen le savait, nombre d'entre eux ne reviendraient pas, mais elle savait aussi que seul le sang pouvait vaincre la Horde.

Les Esobeks étaient prêts à payer leur tribu à la guerre. Du sang frais pour acheter la paix ... La paix, mais aussi sa propre vengeance ... Bientôt la Horde allait payer pour avoir cru pouvoir mettre à genoux le clan des Sekmets et des Esobeks si facilement. Elle allait payer pour le mal fait à sa meute, et payer également pour ces longues semaines de convalescence passées dans l'obscurité de sa tanière ... Oui, la vengeance serait si douce lorsqu'Yroen sentirait le sang tiède d'un Hordien couler entre ses crocs, et si enivrante lorsqu'elle marcherait sur le champ pourpre de la victoire ...

La bataille fut vite engagée, de part et d'autre, les crocs et les griffes s'entre choquèrent. Yroen aperçu au loin Freux et Plume Rousse au corps à corps avec leurs adversaires. Bien très bien, le clan avait ajourd'hui l'occasion de montrer aux Sekmets que la meute de l'Œil de Lune était toujours aussi redoutable que du temps de Toriac ... Yroen se lança à son tour dans la mêlée. Bientôt ses crocs et ses pattes furent empourprés de sang. Celui de ses adversaires ? Oui, mais également celui de l'Alpha elle même.

Son premier adversaire, un jeune loup au pelage banc comme la neige et qui ne devait pas avoir plus de deux hivers ne lui avait pas offert un grand divertissement. Il avait succombé après quelques instants de combats, la nuque brisée et les yeux figés de stupeur. Le second, un loup à la fourrure noir ébène et à la carrure imposante avait donné plus de fil à retordre à l'Alpha. Jeune, fringant et bien plus puissant que la louve, Yroen ne devait sa victoire qu'à son agilité et sa vitesse. Un coup de crocs bien ajusté trancha nette la jugulaire du Hordien qui se vida se son sang à ses pattes en hoquetant pitoyablement. Mais à peine la louve avait elle fait un pas qu'une douleur cuisante lui déchira le flan. Un bref coup d'œil lui indiqua que le dernier coup porté par son adversaire était plus qu'une égratignure... Oui, Yroen aussi devrait s'acquitter de son propre tribu ...

S'accordant juste une courte pause durant la quelle elle grimaça de douleur, Yroen s'élança à nouveau au cœur de la bataille.

Invité
Invité
avatar
En savoir plus
Mer 13 Mai - 12:02

Je me retournais, pendant que le loup se vidait de son sang. Un Sekmet... Il était jeune en plus... Je soupirais, pendant que Tybalt, l'assassin du Sekmet se faisait attaquer par une Esobek. Une rouquine avec un collier. Il s'attaqua à son ventre, et, alors que je voulais intervenir, un loup gris venait de le sortir de là. Un autre Esobek. Tybalt se releva, se tourna et lacéra l'oreille du grisâtre. Je m'élançais, pendant qu'il venait de tourner son regard vers une louve brune. Une Sekmet que j'avais déjà vue. Mais dont le nom m'était inconnu. Je bondis, et lui atterris sur le dos. Je lui mordis férocement la nuque, et son sang coula dans ma gueule. Berk, le sang de ce foutu Hordien. Mais pas le temps de rechigner pour ça. Je m'éloignais sur le côté, en position de combat, histoire de me préparer s'il lui venait l'envie de m'étriper.
Mémoire des Mondes
Mémoire des Mondes

Fiche de personnage
force:
100/100  (100/100)
agilité:
100/100  (100/100)
endurance:
100/100  (100/100)
avatar
En savoir plus
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 13 Mai - 14:46



Le moment est venu
All I see is war path ahead of me
Each and every step I welcome readily


War

hrp:
 
F 32 | A 28 | E 31
And if my lack of fear bring the death fo me
Let the spirits of my ancestors envelop me


Le moment tant attendu est donc arrivé. Celui de la confrontation, de la vengeance ; l’heure pour tous de payer leurs dettes et de mettre fin à ce conflit qui n’a que trop duré. Fjorgur le sent. Tous les Hordiens, tous les loups de ces terres, le sentent. L’affrontement final.

On s’active dans le camp. Les Sekmets ont pour une bonne partie disparu. On n’ose en parler, mais on s’attend déjà au pire. Un hurlement d’alerte : les deux Meutes attaquent. Fjorgur saute sur ses pattes et sort précipitamment de l’épave. Les combats commencent.

That creature of the deep that leaves a pit inside your stomach
That rumbling beneath that bodes arrival from above, and
That nature of the beast that feeds upon the will to numb it
That monster brought the seed of life, well now I have become it

Toute la rage envers les Sekmets qu’il avait contenue se déversent en même temps que son adrénaline dans ses vaisseaux sanguins. Il est temps pour eux de payer et de faire face à ce qu’ils ont créé, de rembourser le sang par le sang.

Déjà un loup de meute est tombé au sol, tué par Tybalt, qui bien vite est encerclé par plusieurs ennemis à la carrure qui rivalise même avec celle d’Isha, mais Fjorgur ne se laisse pas impressionné, la colère l’aveugle, il se sent invincible. Personne ne touchera plus jamais à sa famille sans en payer le prix.

Il fonce avec un grognement, et tant pis s’il se fait massacrer, tant pis s’il meurt, il n’abandonnera jamais, il ne sera plus jamais un lâche, et il compte bien à ce que les Sekmets le comprennent.

Tybalt riposte contre le gros loup gris qui l’a attaqué en s’accrochant à sa nuque ; Fjorgur fonce donc sur la femelle plus rouge que rousse à cause du sang qui la macule, et bondit pour planter ses crocs à la base de son crâne avant qu’elle ne se relève. Le goût métallique du sang renforce encore plus sa rage alors qu’il secoue la tête pour essayer de briser la nuque ou du moins d’infliger le plus de douleur possible à l’imposante louve.

A self once masked by these stains
That filth washed out with the rain
When I'm done only thing that remains
Is a tombstone etched with my name


Invité
Invité
avatar
En savoir plus
Mer 13 Mai - 17:07

Un Hordien, qui venait d'arriver se jeta sur la rouquine. Il essaya de lui tordre le cou, mais je ne lui laissais pas le temps. Alors que la rousse essayait de sortir de son emprise, je m'élançais en avant. Une fois devant la rouquine, je pivotais sur une patte et passais à l'attaque. Je bondis sur le Hordien, lui mordant la nuque. Surpris, il lâcha la rouquine. Je mordis plus fort encore, avec la bonne intention de lui faire regretter d'être venu et son sang s'écoula sur sa fourrure et dans ma gueule.
Contenu sponsorisé
En savoir plus

 Le moment est venu. [Rp évènement => Groupe d'attaque]

Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant

 :: Archives :: Archive des RPs :: Zones extérieurs :: La Surface