Souffle acide du vent, larmes brulantes du ciel. Le monde ne ressemble plus aux paysages d'autrefois. Les cataclysmes ont frappé, des colonnes de flammes et de fumées se sont élevées sur l'horizon. La guerre. La guerre des hommes. Et nous, les loups n'avons eu d'autres choix que de fuir. Nombreux furent nos congénères emportés. Nous traversâmes les plaines cabossées, les forêts de cendres, poursuivis par la faim, traqués par la mort.

Notre salut, nous le devions malheureusement à ceux qui avaient provoqué notre malheur.


 

 :: Archives :: Archive des RPs :: Zones extérieurs :: La Surface

 Sous les flammes de l'enfer ...

Invité
Invité
avatar
En savoir plus
Dim 3 Mai - 22:16

marches dans les flammes ...
f. 45 - a. 54 - e. 43

Un grondement sourd et sinistre ébranla la tanière. Ouvrant doucement les yeux, la louve eut l'impression d'entendre couiner. Relevant la tête, cherchant partout autour d'elle, elle essayait de retrouver Keres. Le couinement venait-il de lui ? Oui, elle en était persuadé … Un nouvel éclair éclaira la tanière, lui permettant ainsi de voir que celle-ci est vide, complètement vide et, pourtant, elle l'a entendu, à moins que cela ne soit son imagination ? Peut-être … Reposant la tête sur le sol, la louve allait fermer les yeux mais, un nouveau couinement lui fit dresser les oreilles. Relevant directement la tête, elle regarde de nouveau partout autour d'elle avant qu'un éclair ne déchire le ciel, éclairant la tanière, faisant vibrer les murs et, l'assourdissant. Secouant la tête, la louve se redressa. Quelque chose cloche … Pourquoi est-ce qu'une partie de la tanière reste allumé ? Elle s'approche de l'entrée de sa tanière …

Une chaleur immense, une lumière brûlant votre rétine, la louve recula l'intérieur de la tanière alors qu'à l'extérieur, tout semble prendre feu … Osant se rapprocher de nouveau, elle leva la tête vers le ciel zébré d'éclair. Alors qu'elle s'attendait à voir des oiseaux de fer, elle vit des flammes tomber du ciel tel de la pluie et, s'abattant sur les terres. Les rares arbres qui n'étaient pas calciné prenaient peu à peu feu, certaines de ces petites goûtes de flammes restaient allumé en touchant le sol mais, moururent ensuite …

Elle allait rebrousser chemin mais, une nouvelle plainte se fit entendre, baissant les oreilles en comprenant que les couinements proviennent de l'extérieur de la tanière, la louve trépigne sur place, se mettant à couiner à son tour. Il était là, dehors, sous cette pluie de feu, sous ces Larmes du Soleil … Elle sentie son estomac se tordre sous la peur, non, il faut qu'elle sorte, qu'elle aille l'aider, elle ne peut pas rester terrer ici alors qu'elle peut ressentir sa terreur ! Fermant les yeux, elle tente de faire le vide dans son esprit, de se calmer et, essaye de localiser la position exact de son fils mais, ses sens semblent brouillé … Tant pis, s'élance hors de la tanière !

Bravant les Larmes du Soleil, la louve fila droit devant elle, esquivant les endroits qui prenaient peu à peu feu, essayant d'aller plus vite que les goûtes de flammes qui tentent de lécher son poil. Ses muscles roulant sous sa fourrure, elle se mit à accélérer alors qu'elle tente de localiser son petit. Les jappements de douleur et de terreur semblaient résonner partout autour d'elle, elle ne savait plus où aller, elle n'arrive plus à le sentir. S'arrêtant, essayant de s'orienter, l'une des goûtes de flamme vint brûler son poil mais, elle ne le sentie pas. Comme si on venait de lui rendre son odorat, elle sentie l'odeur de poil brûlé et, tournant la tête, vit qu'elle était en train de prendre feu. Prise de panique, elle se mit à courir à perte d'haleine …

Essayant de se débarrasser du feu qui est en train de la ronger, elle entendit de nouveau les couinements apeuré de son petit et, oublia complètement son poil en train de roussir, s'élançant dans sa direction tant qu'elle arrivait à capter sa piste. Rapidement, elle arrive vers lui mais, un cercle de flamme l'empêche de passer et, en son centre, son petit, son petit sous sa forme de louveteau. Martelant le sol de ses pattes en essayant de savoir comment faire pour le sauver, elle finit par reculer, se mettant à trotter en cercle avant de s'élancer vers le mur de flamme et, d'un bond, elle passa de l'autre côté. Attrapant le petit dans sa gueule, elle reprit de la vitesse avant de bondir de nouveau et, une fois hors du cercle, couru aussi vite que possible, tête baissé pour éviter à son louveteau de se prendre la moindre goûte enflammé. Se terrant dans une tanière, elle lâcha le petit enfin sauf mais, elle, elle ne l'était pas, les flammes la rongeaient encore sans qu'elle puisse s'en défaire. Peu à peu englouti sous le regard du louveteau, la louve émit un long hurlement avant que tout ne devienne noir ...


Elle se réveilla brusquement, le cœur battant, regardant partout autour d'elle avant de retrouver le louvard blottit contre elle. Encore un cauchemar ... Oui, s'en était encore un … Fatigué de ces nuits agités, la louve resta alors éveillé ...

Code © N3m0

 Sous les flammes de l'enfer ...


 :: Archives :: Archive des RPs :: Zones extérieurs :: La Surface