Souffle acide du vent, larmes brulantes du ciel. Le monde ne ressemble plus aux paysages d'autrefois. Les cataclysmes ont frappé, des colonnes de flammes et de fumées se sont élevées sur l'horizon. La guerre. La guerre des hommes. Et nous, les loups n'avons eu d'autres choix que de fuir. Nombreux furent nos congénères emportés. Nous traversâmes les plaines cabossées, les forêts de cendres, poursuivis par la faim, traqués par la mort.

Notre salut, nous le devions malheureusement à ceux qui avaient provoqué notre malheur.


 

 :: Archives :: Archive des RPs :: Zones extérieurs :: La Surface

 No eden down there • [chasse continue]

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Fiche de personnage
force:
100/100  (100/100)
agilité:
100/100  (100/100)
endurance:
100/100  (100/100)
avatar
En savoir plus
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 13 Avr - 19:08

Le membre 'Zwey' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé de chasse' : 2
Déchéance Sarcastique

Fiche de personnage
force:
68/100  (68/100)
agilité:
79/100  (79/100)
endurance:
85/100  (85/100)
avatar
En savoir plus
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 13 Avr - 20:00


bonus : aucun.
malus : -4 (S02C02)

Zwey était désormais de passablement mauvaise humeur. Quelque part, il aurait plutôt dû se réjouir d'avoir une nouvelle preuve que cet endroit n'était pas totalement abandonné par toute forme de vie comestible. Seulement voilà, n'importe qui ressentirait un minimum de mécontentement en arpentant ce foutoir pendant des heures, en manquant se casser tous les os à chaque pas et en tombant sur des pièces de plus en plus improbables érigées à l gloire d'une humanité au cerveau déficient ; tout cela pour qu'au dernier moment, le seul potentiel repas qui veuille bien pointer le bout de son nez lui file entre les pattes. Au sens propre.
Zwey était donc furieux contres les usines, furieux contre le rat, mais avant tout, furieux contre lui-même. Ce qui n'était jamais le meilleur état d'esprit pour passer un bon moment.
Un nouvelle fois donc, lorsqu'il fut parvenu au sommet du gouffre, le jeune mâle se résolut à rentrer bredouille si Mère nature n'exerçait pas son tout-puissant pouvoir nourricier dans les minutes suivantes.

Fiche de personnage
force:
100/100  (100/100)
agilité:
100/100  (100/100)
endurance:
100/100  (100/100)
avatar
En savoir plus
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 13 Avr - 20:00

Le membre 'Zwey' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé de chasse' : 9
Déchéance Sarcastique

Fiche de personnage
force:
68/100  (68/100)
agilité:
79/100  (79/100)
endurance:
85/100  (85/100)
avatar
En savoir plus
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 16 Avr - 20:03


bonus : aucun.
malus : -4 (S02C02)

Mère nature toute-puissante entendit les prières de Zwey et décida qu'il n'était pas digne de ses bienfaisances. Le jeune loup sentit toute la puissance de son rejet lorsqu'un gazouillis retentit non loin, attirant son regard vers les hauteurs de la pièce en ruines. Perché dans les hauteurs entremêlées de métal tombé, poutres encastrées les unes dans les autres et tiges de métal encore recouvertes de béton, un petit oiseau aux plumes grisâtres l'observait. En pépiant.
L'Esobek avait désormais la confirmation que la nature tout entière se foutait de sa gueule.
Rageur, il lança un aboiement agressif - mais parfaitement inoffensif - à l'oiseau, lequel gazouilla de plus belle, manifestement bien au courant que le loup n'était pas une espèce volante. Saleté. Zwey cracha de dépit et d'exaspération. Il chercha du regard, une lueur de colère dans les yeux, un quelconque moyen, même un peu fou, même un peu suicidaire, de faire taire l'insupportable volatile à jamais. Evidemment, il n'y avait rien qu'il puisse faire. Le canidé se retrouva donc à quitter les lieux, oreilles plaquées sur le crâne comme pour ne plus jamais se redresser, profondément humilié et en colère.




Donc, son humeur ne s'améliorait pas à mesure que Zwey chassait dans les usines abandonnées. Pourtant, tenace, un brin inconscient, il s'accrochait à l'idée qu'il finirait bien par obtenir son dû. En la capture d'un rat bien gras et endormi, de préférence.
C'est donc animé d'une motivation quelque peu morbide que le jeune loup sauta vigoureusement dans l'enceinte du bâtiment, bien décidé, une nouvelle fois, à en découdre avec la vie.

lol

Fiche de personnage
force:
100/100  (100/100)
agilité:
100/100  (100/100)
endurance:
100/100  (100/100)
avatar
En savoir plus
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 16 Avr - 20:03

Le membre 'Zwey' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé de chasse' : 1
Déchéance Sarcastique

Fiche de personnage
force:
68/100  (68/100)
agilité:
79/100  (79/100)
endurance:
85/100  (85/100)
avatar
En savoir plus
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 16 Avr - 23:53


bonus : aucun.
malus : -4 (S02C02)

En parlant de vie, le silence de fin du monde qui régnait dans le coin - à l'exception notable du grondement perpétuel tiré des entrailles de la bête - aurait fait faire demi-tour à n'importe quel carnassier évolué. Non pas que Zwey ne le soit pas. Évolué. Mais la plupart des prédateurs se rendaient bien compte après quinze tentatives infructueuses qu'il valait mieux changer de terrain de chasse.
Par ailleurs, le loup lui-même était toujours dans les premiers à optimiser le temps passé à courir après un repas, en calculant soigneusement les bénéfices et inconvénients couplés à chaque décision qu'il prenait dans ce cadre.
Mais ces usines le narguaient vraiment désagréablement. Il commençait à penser qu'il devrait laisser sa vie pour attraper quelque chose là-dedans. Il devait être maudit, vraiment.
Plein d'une énergie qui se justifiait en réalité par bien peu de choses, Zwey colla la truffe au sol et commença à chercher.

Fiche de personnage
force:
100/100  (100/100)
agilité:
100/100  (100/100)
endurance:
100/100  (100/100)
avatar
En savoir plus
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 16 Avr - 23:53

Le membre 'Zwey' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé de chasse' : 5
Déchéance Sarcastique

Fiche de personnage
force:
68/100  (68/100)
agilité:
79/100  (79/100)
endurance:
85/100  (85/100)
avatar
En savoir plus
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 17 Avr - 23:05


bonus : aucun.
malus : -4 (S02C02)

Miam, les bonnes bouchées de vent. Museau levé pour humer l'air, le jeune loup parcouru plusieurs salles qui, si elles explosaient joyeusement les quotas de poussière réglementaires, avaient au moins le mérite de tenir plus ou moins debout. Cela dit, pas plus de trace de gibier que d'habitude. Sans doute qu'il faisait la fête dans les conduits d'aération ou quelque joyeuseté du genre. Tant pis, il se nourrirait de vent. C'était bien aussi, le vent.
Tourner en rond sans fin tendait à rendre Zwey légèrement acide à l'égard de la vie en général.
Avec un grondement, il balaya des antérieurs un énième tas de gravats dans une énième salle grise et silencieuse. L'écho de son agacement alla rebondir contre les murs.

La longueur et la qualité de ces posts diminuent à vue d'oeil.

Fiche de personnage
force:
100/100  (100/100)
agilité:
100/100  (100/100)
endurance:
100/100  (100/100)
avatar
En savoir plus
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 17 Avr - 23:05

Le membre 'Zwey' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé de chasse' : 5
Déchéance Sarcastique

Fiche de personnage
force:
68/100  (68/100)
agilité:
79/100  (79/100)
endurance:
85/100  (85/100)
avatar
En savoir plus
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 17 Avr - 23:37


bonus : aucun.
malus : -4 (S02C02)

Les pierres roulèrent, roulèrent, mais n'eurent pas l'amabilité de vomir la moindre musaraigne au passage. Flagrant manque de coopération que Zwey n'était pas loin de prendre personnellement.
Enfin, il commençait à avoir l'habitude.
Pas besoin de le lui dire deux fois : le jeune loup laissa le tas de pierraille tranquille et traça son chemin vers des cieux plus cléments. Dans la pièce suivante, il se retrouva devant un énorme trou : le centre du carrelage s'était effondré, laissant à nu la structure de métal dont certaines tiges de métal saillait dangereusement. Zwey se pencha au-dessus du vide en fronçant le nez, songeant qu'il n'aimerait vraiment pas tomber là-dedans.
Heureusement qu'il n'y avait personne pour le pousser, tiens. Cela dit, il aurait quand même dû emmener quelqu'un avec lui pour sa petite partie revanche, il se serait moins ennuyé.
Enfin. Pas sûr que quiconque soit enthousiasmé par l'idée d'aller chasser dans un endroit où le gibier tendait des pièges aux prédateurs juste pour ses beaux yeux. Mais on pouvait toujours rêver.

Rêve donc.

Fiche de personnage
force:
100/100  (100/100)
agilité:
100/100  (100/100)
endurance:
100/100  (100/100)
avatar
En savoir plus
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 17 Avr - 23:37

Le membre 'Zwey' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé de chasse' : 4
Déchéance Sarcastique

Fiche de personnage
force:
68/100  (68/100)
agilité:
79/100  (79/100)
endurance:
85/100  (85/100)
avatar
En savoir plus
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 20 Avr - 22:38


bonus : aucun.
malus : -4 (S02C02)

Ayant fini d'inspecter cet énorme trou qui, de tout évidence, n'allait lui servir à rien dans son entreprise du jour, Zwey s'en écarta et recommença à fureter dans les coin. En pure perte bien évidemment, et aussi de manière assez inintéressante car la narratrice commence à ne plus trop savoir quoi raconter. Il renversa des casiers, se glissa sous des bureaux, balaya d'un grognement plusieurs poubelles déjà éventrées et désespérément vides. Avec un léger espoir, il se glissa entre deux gros blocs de béton tombés à terre vers une fissure qui courait tout le long du pied du mur. La plaie noire et profonde qui s'ouvrait dans le plâtre lui avait parue prometteuse : elle aurait pu, potentiellement, être le refuge de quelques rats ou autres rongeurs adeptes des coins étroits et obscurs.
Malheureusement, il ne parvint à flairer aucune odeur appétissante se dégageant de la faille. Avec un soupir de frustration, le jeune loup recula, sans oublier la prudence réglementaire visant à éviter de se faire écraser tout net pas le tas de décombres au-dessus de sa tête. Ce qui aurait tout de même été dommage, mais aurait eu le mérite de les départager définitivement, les usines et lui.

OMG OMG OMGGGGGGG.

Fiche de personnage
force:
100/100  (100/100)
agilité:
100/100  (100/100)
endurance:
100/100  (100/100)
avatar
En savoir plus
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 20 Avr - 22:38

Le membre 'Zwey' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé de chasse' : 12
Déchéance Sarcastique

Fiche de personnage
force:
68/100  (68/100)
agilité:
79/100  (79/100)
endurance:
85/100  (85/100)
avatar
En savoir plus
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 24 Avr - 0:14


bonus : aucun.
malus : -4 (S02C02)

Grat, grat, grat - de petites griffes sur le sol. Pierre. Gratgrat clic taptaptap. L'humidité imprégnée du béton - clicliclic frrrr le frottement des corps gris et luisants ébouriffés.
Elle avait longtemps gratté dans le noir. Longtemps longtemps la terre la pierre - gratclacgrat - tâtonnant du bout de ses moustaches le monde entier en aveugle. Le monde de pierre où gouttait l'obscurité. Laper dans les flaques ou sur les murs. Plic. Plic. Frfrfr - elle n'était jamais seule. Ils fourmillaient, des milliers sous la terre à partager leur chaleur, des milliers de ventres affamés ou repus. Les insectes des profondeurs crissaient sous ses dents, elle léchait leur jus sur ses pattes. Sa progéniture innombrable se répandait dans les entrailles de la terre comme dans un animal dont elle éviderait les entrailles. La viande pourrie sous ses petit crocs - shrk, shrk.
Parfois elle avait faim, si faim - shak, shak, les crocs qui déchirent - dans la masse grouillante, couinante, vorace, il y avait toujours à manger. Aveugle dans le noir, elle courait dans l'eau et la vase, sur les graviers, dans la poussière, reniflant sans cesse, grattant tant et plus - gratgratclicliclic.

Et soudain, la lumière. Un craquement terrible, un terrible jet blanc perçant l'iris de ses yeux morts. La masse se désolidarisa en criant, frottement des fourrures contre les fourrures, débandade, fuite. Cent petit cœurs qui battent trop vite badam badam badam et un million de griffes affolées sur la pierre. La pierre qui écrase, crash, crash, frfrfr.
Elle s'enfuit en criant, grasse, encombrée. Mère, mère nourricière abandonnée par ses petits ses griffes crissent contre la pierre et sa gorge ricane un grognement de détresse.
Badam badam badam.
L'obscurité à nouveau, quelque chose devant la lumière, une odeur ignoble qui fronce son museau - badam badam badam badam. Trop haut trop loin ailleurs partout sa tête rase le sol ses yeux s'affolent dans leurs orbites. La pierre, la pierre, des incursions brèves et douloureuses dans la lumière. Elle se cogne contre la pierre, elle crie et crie.
Soudain des tenailles se referment sur son ventre et percent sa peau noire - crsh crsh crsh crsh badam badam badam - et du sang s'écoule, gras et épais sur son poitrail gonflé. Elle tressaute, se débat, hurle - badambadambadambadambadam - mais la prise se resserre - badambadambadam - et soudain plus - crac.

La chaleur la pierre le noir. Plus un bruit. Plus un souffle.

Il y a donc une justice en ce monde.

Fiche de personnage
force:
100/100  (100/100)
agilité:
100/100  (100/100)
endurance:
100/100  (100/100)
avatar
En savoir plus
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 24 Avr - 0:14

Le membre 'Zwey' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé de chasse' : 8
Déchéance Sarcastique

Fiche de personnage
force:
68/100  (68/100)
agilité:
79/100  (79/100)
endurance:
85/100  (85/100)
avatar
En savoir plus
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 24 Avr - 0:34


bonus : aucun.
malus : -4 (S02C02)

Oh, ciel, ce que ça faisait du bien à l'ego.
Malgré toutes les précautions qu'il avait pu prendre en s'extirpant de sa délicate position, Zwey cogna contre un bloc de béton. Apparemment le seul un peu bancal, pour ne rien arranger. Le jeune loup couina et recula avec précipitation, battant des pattes contre le carrelage, lorsque l'édifice émit un sinistre craquement. A peine se fut-il mis à l'abri que l'amoncellement de rochers s'effondrait dans un hurlement minéral, aussitôt suivi par un gros bout de mur et pas mal de plancher.
Et là, miracle. Une véritable marée de rats s'échappa de la faille en couinant à qui mieux mieux. Zwey en resta bouche bée.
C'était là que vous vous planquiez bande de petits-
Ni une ni deux, le jeune loup se jeta dans la mêlée, fouillant des crocs les petits corps noirs et luisants qui glissaient entre ses mâchoires. Mais comble de la chance, il tomba soudain sur un gros spécimen plus lent que les autres, qui n'eut rien de mieux à faire que de s'enfuir en criant pour aller trébucher sur les gravats à peine un mètre plus loin. Le loup se jeta sur le rat et lui brisa sèchement la colonne vertébrale.
Le goût du sang dans sa bouche lui fit tourner la tête. Il posa le cadavre sur le sol, en approcha les crocs, grondant, avide... et s'arrêta. Le coeur battant, il se força à reculer, puis à saisir la proie délicatement entre ses mâchoires. Sans serrer. Sans mâcher. Sans avaler. C'était plus difficile qu'on pouvait le croire.
Ainsi, Zwey quitta les usines pour filer vers la tanière Esobek sans demander son reste. Quoi qu'il en soit, il avait réussi sa journée.
Et égalisé le score, aussi. Prenez ça, usine de ses...




Quelques jours plus tard, le grand chasseur était de retour. Prêt à en découdre une nouvelle fois : sa dernière (et première, certes) prise lui avait donné du coeur au ventre, et c'est plein d'attentes - toute prêtes à se voir déçues - qu'il sauta par une faille dans le mur d'enceinte pour commencer ses investigations dans les murs mêmes du fort industriel.

MERE NATURE SE RATTRAPE

Fiche de personnage
force:
100/100  (100/100)
agilité:
100/100  (100/100)
endurance:
100/100  (100/100)
avatar
En savoir plus
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 24 Avr - 0:34

Le membre 'Zwey' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé de chasse' : 12
Déchéance Sarcastique

Fiche de personnage
force:
68/100  (68/100)
agilité:
79/100  (79/100)
endurance:
85/100  (85/100)
avatar
En savoir plus
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 26 Avr - 19:17


bonus : aucun.
malus : -4 (S02C02)

Zwey reconnut les lieux sans trop d'efforts : il était déjà passé par là. Il avait déjà fouillé le coin, d'ailleurs. C'était aussi par là, s'il se souvenait bien, qu'un sale oiseau avait jugé amusant de le narguer depuis son nid, bien trop haut perché pour qu'il puisse l'atteindre. Les volatiles avaient vraiment tendance à les prendre, eux, pauvres terriens, de haut. Un peu trop au goût de Zwey, qui aurait préféré, en fait de goût, sentir celui de leur chair délicate sur sa langue.
Mais ne vole pas qui veut. Le quadrupède dut se résigner, alors qu'il progressait à pas feutrés entre les gravats couverts de mousse grisâtre : sa chasse à lui se ferait au sol.
Ou pas totalement, songea-t-il soudain, oreilles dressées et encolure tendue, en repérant un mouvement un peu plus loin. Une masse noire s'ébroua : elle remuait vaguement, sautillait sur place. Zwey huma l'air et comprit, alors qu'un paquet de plumes noires se désolidarisait du lot : des corbeaux.
Un sourire à la fois appréciateur et carnassier se dessina sur la gueule du canidé. Peut-être Mère Nature avait-elle un cœur, au fond. Ou bien alors, merci la chance.
Silencieusement, très appliqué à ne pas faire rouler un seul caillou, le loup brun s'approcha en biais de la masse de volatiles. Il aimait ces bestioles.
D'une parce qu'elles indiquaient toujours là où on pouvait trouver à manger pour un moindre effort. De l'autre parce qu'il était ridiculement simple de les attirer à l'aide d'une carcasse fraîchement égorgée. Et les corbeaux étaient bien les seuls à ne pas manquer sur leurs terres brûlées et torturées ; s'ils n'étaient pas les seuls à festoyer sur le dos des cadavres.
Il y avait eu une époque où Zwey s'était fait une spécialité du piégeage de corbeau, de cette manière. De la bouffe facile.
Tout doux, tout doux, le canidé continua de s'approcher en se dissimulant derrière les rochers. Les oiseaux noirs croassaient vigoureusement, se prenant manifestement le bec au sujet de la carcasse de rat qui accaparait toute leur attention. Eh bien, tant mieux pour lui.
En un éclair, le loup se jeta au milieu des corbeau, grognant, claquant des dents. Les volatiles s'éparpillèrent avec des cris de détresse : Zwey reçu des coups d'ailes et de serres, alors que les oiseaux s'efforçaient de s'envoler au plus vite. Mais avant que la nuée ne lui échappe, il parvint à crocheter une aile entre ses crocs et, bondissant, à cogner violemment sa prise contre le sol. Le corbeau émit un râle de douleur, qui ne dura pas lorsque le prédateur l'acheva d'un coup de crocs à la nuque.
Légèrement haletant, Zwey observa les autres oiseaux disparaître en croassant par le trou du toit. Il était content de lu, pour le coup. Remuant la queue, le loup brun s'approcha du rat éventré qui avait été la proie de sa proie et la renifla un coup. Son ventre gargouilla.
A priori ça faisait un moment qu'elle était là. Mais il avait déjà mangé pire. Plus par superstition qu'autre chose, Zwey jeta un coup d'oeil autour de lui : ses pairs n'étaient pas adeptes du terme "charognards". Il est vrai qu'une carcasse pas trop vieille satisfaisait tout le monde en cas de famine grave. Mais dans l'ensemble, les loups avaient cet espèce d'orgueil qui les faisaient se placer au-dessus de vulgaires faiseurs de poubelles. Les loups étaient puissants. Ils chassaient. Ils tuaient.
Zwey en avait joliment rien à foutre, songea-t-il en plongeant le museau dans le rat pour en extirper les tripes, qu'il n'était pas fou au point de manger. Il se contenta de la chair que les corbeaux avaient laissé sur les os - un peu sèche et au goût assez fort, mais qu'est-ce qu'il en avait à faire au fond.
Les os nettoyés, le loup se lécha les babines puis, abandonnant sa proie au milieu des gravats, alla se cacher derrière un imposant rocher. Il s'assit confortablement, à l'affût, fixant le cadavre du corbeau en attendant de voir si un quelconque intéressé viendrait se joindre au repas.

Fiche de personnage
force:
100/100  (100/100)
agilité:
100/100  (100/100)
endurance:
100/100  (100/100)
avatar
En savoir plus
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 26 Avr - 19:17

Le membre 'Zwey' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé de chasse' : 7
Déchéance Sarcastique

Fiche de personnage
force:
68/100  (68/100)
agilité:
79/100  (79/100)
endurance:
85/100  (85/100)
avatar
En savoir plus
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 26 Avr - 19:33


bonus : aucun.
malus : -4 (S02C02)

Le jeune loup s'était préparé à une longue attente. Après tout, il n'avait pas particulièrement fait preuve de discrétion lors de son assaut sur les corbeaux, et les murs renvoyaient encore les échos de leurs cris effarouchés. Aucun animal ne s'aventurerait à venir rôder dans les parages avant de longues minutes, et Zwey se cala contre son rocher en conséquence, anticipant une attente qui risquait de s'éterniser. Sans compter que vu la configuration de la pièce - et notamment l'absence de toit - les oiseaux pouvaient parfaitement le voir depuis le ciel, et qu'il ne pouvait pas faire grand chose contre.
Alors il attendit. Le temps que les échos des ailes dans le ciel se taise, le temps que sa respiration ralentisse et que ses muscles se détendent. Le temps, presque, qu'une légère somnolence l'envahisse.
Mais Zwey savait se montrer à la fois patient et attentif. Il était plutôt polyvalent, raison sans doute pour laquelle il avait choisi de devenir sentinelle.
Egalement parce que peu de loups censés lui auraient laissé un monopole sur la chasse. Il ne pouvait pas leur en vouloir. Mais d'un autre côté, c'était la perspective d'attraper une deuxième proie qui le tenait ainsi aux aguets.
Une ou deux fois, le loup brun crut voir un museau curieux frémir entre deux gravats, mais ce n'était sans doute que son imagination, car cela ne se reproduit pas.
Contenu sponsorisé
En savoir plus

 No eden down there • [chasse continue]

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

 :: Archives :: Archive des RPs :: Zones extérieurs :: La Surface