Souffle acide du vent, larmes brulantes du ciel. Le monde ne ressemble plus aux paysages d'autrefois. Les cataclysmes ont frappé, des colonnes de flammes et de fumées se sont élevées sur l'horizon. La guerre. La guerre des hommes. Et nous, les loups n'avons eu d'autres choix que de fuir. Nombreux furent nos congénères emportés. Nous traversâmes les plaines cabossées, les forêts de cendres, poursuivis par la faim, traqués par la mort.

Notre salut, nous le devions malheureusement à ceux qui avaient provoqué notre malheur.


 

 :: Archives :: Archive des RPs :: Zones extérieurs :: La Surface

 Nice catch • Asak&Minuit [E]

Déchéance Sarcastique

Fiche de personnage
force:
68/100  (68/100)
agilité:
79/100  (79/100)
endurance:
85/100  (85/100)
avatar
En savoir plus
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 2 Avr - 23:32


feat Asak & Minuit.
better watch your ass
F : 7/100 • A : 6/100 • E : 9/100


Zwey éternua bruyamment. Il maudit le vent qui lui envoyait insidieusement de la poussière dans la gueule, et aussi les petits plaisantins qui avaient décidé de le traîner là aujourd'hui. Enfin, petits. Ils avaient tous les deux au moins deux printemps de plus que lui mais voilà. Ce n'était pas une raison : le jeune loup n'avait même pas pu objecter avoir une ronde à effectuer, puisqu'il était manifestement en train de dormir dans un coin lorsque le prince Esobek et l'espionne l'avaient racolé. Il avait été bien obligé de les suivre, histoire de ne pas se faire taxer de mauvaise volonté.

En réalité, Zwey n'était pas de si mauvaise humeur que cela. Après des mois passées à se terrer sous terre comme un rat et à souffrir de l'humidité, revoir le jour le rendait à moitié euphorique. Même si c'était un soleil masqué par des nuages sales et lourds, même si le vent était aigre et charriait des odeurs de fumée. C'était toujours mieux que l'odeur de moisi là-dessous.
Il avait passé des semaines à se plaindre que ses os d'handicapé lui faisaient mal.
Aujourd'hui, il fallait bien l'avouer, il avait plus envie de courir partout comme un chiot qu'autre chose. Bon, le paysage ne s'y prêtait pas trop : en plus, allez savoir pourquoi, les trois loups se retrouvaient juste à côté de leur ancien repaire. Celui de la période lapin de garenne. A croire que ça leur manquait, vivre sous dix mètres de terre.
Mais bref.
Zwey agita les oreilles, secoua la tête, et s'assit à côté d'un vieux pneu crevé, à moitié enseveli dans la terre. Il ne sentait aucune odeur animale aux environs, ce qui signifiait que tous trois devaient être à peu près seuls. La séance de torture pouvait commencer.

« Allons-y doucement les gars. Faut pas trop brusquer les handicapés. »

Au pire il pouvait peut-être se planquer - pardon, aller faire le guet - derrière une voiture et les laisser s'en mettre plein la figure. Genre, se dévouer.
Non, de manière plus réaliste, il allait déguster. Paraît que ça rend plus fort. Mouais.
Invité
Invité
avatar
En savoir plus
Ven 3 Avr - 17:49

Baston !
Zwey, Asak et Minuit



Bon, elle était là, allongée au plein milieu du camp elle fixait ses petites jouées. Saphir était plus imposante que sa soeur, en fin de compte cette gosse était plus grande que tout les louveteaux de son âge... Pourquoi ? Peut-être à cause des conditions du lieu où elle était née...? En tout cas, Minuit n'avait pas à se plaindre, alle n'avait pas eu de mort né, ses deux filles étaient en vie et en pleine forme, donc le petit soucis de taille elle n'en avait que faire en y repensant. Cherchant Asak du regard elle avait une idée en tête, alors elle laissa ses filles sous le regard attentif de la nourrice avant d'aller le chercher directement dans le camp. Il était encore un peu mal vu, mais les loups ne l'avaient pas agresser, ils s'étaient contenter de l'accepter. Après l'avoir trouvé elle lui avait proposé de la suivre pour un entrainement, et sur le chemin ils avaient croisé une Sentinelle, Zwey, et à la grande surprise de la louve... Bah il n'était pas attentif du tout, il se prélassait, donc ils l'avaient emmené avec eux, ils étaient tout les trois vers une espèce de route humaine.

« Allons-y doucement les gars. Faut pas trop brusquer les handicapés. »

Un handicapé, oui, il ne fallait pas oublier ce détail là... Sa patte abimée, mais dans un vrai combat les autres loups ne feraient pas attention à ça, au contraire ils en profiteraient, surtout les hordiens. Regardant Asak, Minuit attendait qu'il prenne la parole, si il ne proposait pas quelque chose alors elle le ferait, mais elle n'aimait pas "contrôler" ce qu'il se passait, elle préférait laisser faire et écouter ce qu'on lui disait de faire, elle n'avait pas du tout l'âme d'une meneuse notre pauvre louve... Donc elle ne prenait pas l'initiative de faire quoique ce soit.
Spoiler:
 
Code by Reira


-->

Invité
Invité
avatar
En savoir plus
Dim 5 Avr - 13:32






La réalité

Feat


Asak avait simplement suivit Minuit. Ils étaient tombé sur un loup sur la route. Superbe scénario. Une journée lambda dans une meute lambda. Car après tout, c'était comme ça que ça marchait tout les jours. Et tandis qu'ils se posaient à l'endroit de leur futur petit entraînement. Et Zwei leur avait glissé quelques mots, qui venaient de faire sourire le Prince Sekmeth. Ne pas y aller trop fort avec un handicapé ? Tseuh. C'était quoi cette remarque ? Cette poule mouillée était donc à ce point un trouillard qu'il en avait quasi peur de ses camarades de meute ?

Asak se pencha vers le loup. L'observant en tout sens. Tandis qu'il lui glissait quelques mots.

- Tu sais mon gars. Si jamais on se fait attaquer. Les autres n'essayeront pas de te faire de cadeaux. Ils seront là pour essayer de te casser les crocs. Pourquoi te faire des cadeaux alors qu'en temps réel, personne ne t'en fera ? Hum ?

Sur ces mots, le loup se mit en position de combat. La queue dressée, les crocs à l'air. Le Prince Sekmeth cherchait à adopter une position des plus menaçante. Allons voir comment le gamin réagirait face à ça ?



Déchéance Sarcastique

Fiche de personnage
force:
68/100  (68/100)
agilité:
79/100  (79/100)
endurance:
85/100  (85/100)
avatar
En savoir plus
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 5 Avr - 20:02


F : 7/100 • A : 6/100 • E : 9/100


Zwey passa la langue sur ses crocs en remarquant les têtes que tiraient ses deux aînés du jour. Vous reprendrez bien un peu de second degré ? Comme la moitié des loups à qui il soulignait qu’il avait une pauvre patoune abîmée, ils avaient l’air de le prendre au mot. Pas grave. En tout cas, il espérait que la séance n’allait pas virer au coaching complet, parce qu’il avait beau être moins expérimenté que les deux Esobeks, le jeune loup préférait nettement une confrontation sur un pied d’égalité. Mais peut-être n’était-ce pas vraiment à l’ordre du jour.
Il n’allait pas se plaindre non plus.

« Tu sais mon gars. Si jamais on se fait attaquer. Les autres n'essayeront pas de te faire de cadeau. Ils seront là pour essayer de te casser les crocs. Pourquoi te faire des cadeaux alors qu'en temps réel, personne ne t'en fera ? Hum ? »

Zwey esquissa un sourire de loup sans chercher à démentir. Cela ne le dérangeait pas qu'on le prenne pour plus faible ou plus couard qu'il ne l'était en réalité. Cela desservait plutôt ses besoins naturels en matière de tranquillité et sécurité. De plus, il est toujours plus facile de surprendre un adversaire qui vous sous-estime.
Et Asak étant manifestement plus grand et plus fort que Zwey, ce dernier n'allait pas manquer d'en avoir besoin, de cet élément de surprise.
Malgré tout, le mâle gris ne pouvait pas lui demander de réagir comme si sa vie était en jeu alors qu’il était évident que la journée n’allait pas se terminer par la mort de l’un des trois loups présents (déjà parce qu’entre membre d’une même famille ça ne se fait pas, et qu’en plus à priori Asak ne devait pas avoir envie qu’on le prenne pour un tueur en série d’Esobeks en ce moment). Zwey se remit donc sur ses pattes avec une feinte répugnance, encolure baissée et jarrets imperceptiblement fléchis. Puisque le prince avait l’air de le prendre pour un trouillard de première, il n’allait pas le démentir pour l’instant. Plutôt l'encourager, même. La queue basse et battant légèrement contre ses pattes, oreilles aplaties comme si on l’avait vexé, il répliqua :

« C’est bon Asak… t’énerve pas non plus, y a pas le feu. »

Les yeux du jeune loup s’attardèrent sur son opposant, tout en effectuant de réguliers détours du côté de Minuit. Parce que celle-ci, bien que silencieuse, n’en restait pas moins dangereuse. A deux contre un, ils auraient vite fait de le prendre en tenaille. Zwey se décala un peu pour les avoir tous deux dans son champ de vision. Derrière sa décontraction de façade, il se tenait prêt à esquiver. Ou encaisser, le cas échéant.
Non, dans son univers, on n’attaquait pas le premier si on ne voulait pas se prendre une raclée mémorable.
Invité
Invité
avatar
En savoir plus
Lun 6 Avr - 12:34

Baston !
Zwey, Asak et Minuit



Ils continuaient de se charrier, Asak avait, semblait-il, eu du mal à comprendre que Zwey faisait de l'humour. En même temps, Zwey était connu pour avoir un humour bien à lui et que la majorité des loups ne comprenaient pas... Mais bon, le temps n'était pas à savoir qui avait raison ou non, là ils devaient s'entrainer, et comme une bonne grosse "lâche" Minuit allait attendre le bon moment pour frapper, donc elle restait dans son coin observant la scène qui s'offrait à elle. Asak avait alors dressé sa queue et montrait les crocs, ainsi, il était impressionnant, il fallait l'avouer, son mâle avait une bonne carrure, bon pas autant que les grands guerriers de la meute, mais il en avait tout de même plus qu'elle, heureusement au passage, car bon, elle était une femelle... Pas un mâle. Zwey lui n'avait pas montrer de signes agressifs, il s'était contenter de plaquer ses oreilles sur son crâne et gardait sa queue basse, qu'attendait-il ?

Se redressant légèrement, la louve remarquait que celui-ci la suivait tout autant du regard que son compagnon, en fin de compte, il ne voulait pas attaquer le premier et attendait que l'un d'eux agisse. Réfléchissant alors, la louve avait finalement décidé d'attaquer la première, le fait que le loup gris se concentre sur elle quand elle ferait ça permettrait à Asak d'agir sans qu'il n'y fasse grand chose. Elle continuait donc de tourner autour de lui avant de tenter de lui sauter dessus pour pouvoir le mordre légèrement au niveau du dos, étant en entrainement il n'allait pas être blessé, mais allait-il arrêter de se concentrer sur Asak ? C'était tout ce qu'elle voulait faire, l'empêcher de se concentrer sur l'autre loup.

Spoiler:
 
Code by Reira


-->

Invité
Invité
avatar
En savoir plus
Lun 6 Avr - 23:39






If they know ...

Feat


Asak n'allait pas laisser le temps continuer de tourner sans rien faire. L'ambiance était plutôt palpable. Chaque loup semblait attendre que l'autre commence. Mais là, c'était trop long. Le Prince Sekmet était peut-être quelqu'un d'invisible, d'habitude. Mais il y avait des limites. Il allait entamer les hostilités. Et en beauté qui plus est !

Faisant un bond en avant, il se glissa tout proche du Mâle. Et, dès les premiers instants. Il dévoila ce qu'il était réellement. Un fourbe. Sekmet un jour, Sekmet toujours ! Le mâle allait feinter. Bougeant comme s'il allait donner un coup de crocs; avant de se reprendre et, plantant une de ses pattes face à lui, chercha à envoyer un petit nuage de poussière vers les yeux de Zwey.

Technique fourbe. Technique parfaite. Aveugler l'adversaire en utilisant le terrain autour de soi. Profiter d'une feinte, donc d'un coup de surprise. C'était largement génial ! Du moins. Si la technique marchait. Tout n'était pas gagné dans un monde. Pendant ses mouvements, le loup en face avait peut-être bougé ? Esquivé ? Ou s'était-il fait prendre dans le subterfuge ?

Il allait très vite avoir sa réponse !



Déchéance Sarcastique

Fiche de personnage
force:
68/100  (68/100)
agilité:
79/100  (79/100)
endurance:
85/100  (85/100)
avatar
En savoir plus
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 9 Avr - 2:14


F : 7/100 • A : 6/100 • E : 9/100


Le loup brun avait beau savoir que Minuit lui tournait autour, sans doute prête à l'attaquer dans le dos - quoi que, elle n'avait pas l'air très décidée à prendre les devants non plus - il ne pouvait pas s'empêcher d'accorder les trois quarts de son attention à Asak. Tout simplement parce qu'il était celui qui prenait les devants et lui grondait dessus ; la nature est ainsi faite.
S'il connaissait déjà son erreur, il n'allait pas tarder à apprécier ses retombées désagréables.
Cela dit, que la louve soit celle qui ouvrît les hostilités le surprit. L'attaque vint sans prévenir et, concentré un instant de trop sur le mâle, Zwey ne put l'anticiper : par réflexe, il se retourna vivement lorsque les crocs de Minuit se posèrent sur sa colonne vertébrale. Un aboiement rauque et ses propres crocs claquèrent près de la fourrure de la louve - mais il n'alla pas plus loin, car au même moment, autre chose bougea dans un coin de son champ de vision.
Réflexe à nouveau, réflexe malheureux : embrouillé par l'attaque de Minuit, Zwey tomba les deux pattes en avant dans le piège de son compagnon. Il sauta de côté pour éviter un coup de crocs qui ne vint pas, pour mieux se prendre un jet de poussière en plein dans les yeux.
Ah, le fourbe.
Momentanément aveuglé, le loup brun recula en éternuant, et passa une patte sur son museau pour essayer de se débarrasser des particules qui lui brûlaient la cornée. Ce faisant, son cerveau s'affolait : il était vulnérable, c'était le cas de le dire. Et stupide aussi, oui, lui qui se targuait souvent de réfléchir avant d'agir. Belle démonstration d'incompétence. Remonter la pente allait être ardu.

Réfléchissant à toute vitesse, le loup agit en quelques secondes. Il se déplaça, épaule du côté d'où pouvaient venir ses deux adversaires, tête basse pour préserver sa gorge. Parce qu'ils allaient venir : on n'aveugle pas un adversaire juste pour l'embêter. Pour les quelques instants qui allaient suivre, Zwey ne pourrait cependant pas anticiper précisément l'attaque qui allait lui tomber dessus. Il ne pouvait même pas voir venir l'un des deux loups. Contre son instinct, il se força donc à attendre le choc pour répliquer au corps à corps, lorsqu'il serait certain de pouvoir toucher l'assaillant. Clignant des yeux pour en chasser la poussière qui l'aveuglait, Zwey planta les pattes dans le sol et dénuda les crocs : le premier à lui sauter dessus allait recevoir tout son poids dans la figure, qu'il puisse clairement voir ce qui se passait ou non.
Après, il y avait le problème du surnombre. Le deuxième loup ne manquerait pas de venir à la rescousse de l'autre si Zwey arrivait à l'attraper. A moins qu'ils ne lui sautent dessus tous les deux en même temps. Ça en tout cas, il n'allait pas tarder à le savoir.
Invité
Invité
avatar
En savoir plus
Jeu 9 Avr - 17:28

Baston !
Zwey, Asak et Minuit



La voilà, elle était sur le pauvre loup gris qui n'avait finalement pas eu le temps de faire grand chose, pourquoi ? Parce qu'il était à "fond" sur Asak et elle... Bah il l'avait jugé comme n'étant visiblement pas un très grand danger. Pourtant Minuit se donnait du mal pour parraitre imposante ! Enfin de toute façon aucuns d'eux n'était un véritable guerrier, Asak était Chasseur, Zwey Sentinelle et elle... Bah Espionne. D'ailleurs elle allait bientôt devoir filer, pour pouvoir reprendre ses recherches sur les plans de la Horde et tout ce qui allait avec... Elle était suicidaire dans l'âme, oui ! Mais elle ne pouvait pas songer à vivre sans cette petite poussée d'adrénaline qu'elle avait quand elle faisait ça. Tandis qu'Asak chargeait, Minuit se décalait alors, elle laissait les deux mâles se faire du rentre dedans, attendant le bon moment pour s'en prendre à l'un comme à l'autre, après tout ils n'avaient pas fait d'équipe... Si ?

Mais Zwey semblait avoir vu le coup d'Asak venir, seulement il ne s'attendait pas à ce qu'ensuite, le loup gris lui balance de la terre dans les yeux, ça devait piquer... Asak n'avait pas été un tendre à ce moment là. Prenant un peu de recule, elle attendait de voir ce qui allait se passer, elle s'en prendrait au vainqueur par la suite. Zwey ne se laissait visiblement pas démonter, il clignait des yeux pour tenter de dégager la "poussière", mais faisait en sorte de protéger sa gorge, il s'attendait vraisemblablement à ce que les deux loups fondent sur lui, hors Minuit n'allait pas faire ça, du moins pas pour le moment.

Spoiler:
 
Code by Reira


-->

Invité
Invité
avatar
En savoir plus
Ven 10 Avr - 16:50






La fourberie a un nom : Moi

Feat


Un combat n'est jamais gagné d'avance. Mais en l'heure. Il ne s'agissait que d'un entraînement. Malheureusement, pour ce qu'Asak avait eu la malchance de voir de là où il venait, les entraînements n'était pas synonyme de petit combat entre copains. Il avait déjà vu des entraînements à griffes et à crocs découverts. L'un sortait victorieux et l'autre piteux. La vie était dure, chez certaines personnes. Comment ? Qui a dit que la horde était un ramassis de fou ?

Par reflexe. Par instinct. Par habitude. Asak s'était éloigné de sa cible après l'avoir aveuglé. Malgré son rôle de Chasseur, le combat commençait à entrer dans son corps. Il commençait à en prendre les habitudes. Et, au grand dam de l'hôte du corps du loup. Il allait peut-être prendre goût dans cette petite démonstration de force car, après tout, n'est-ce pas comme ça qu'un mâle peut se différencier d'un autre, parfois ? Asak avait montré qu'il était stratège. Qu'il n'avait pas eu peur de trahir la Horde en rejoignant les Esobeks. Qu'il avait un honneur de Père. Alors pourquoi pas qu'il pouvait être fort dans les moments tragiques, hein ? Autant pousser le vice de sa personne jusqu'au bout !

Et pour ce faire. Le Prince Sekmet devrait utiliser de quelques autres subterfuges. L'honneur en combat, c'était pour les faibles. L'honneur n'est utile en rien, lorsqu'on est mort. Attrapant une roche entre ses crocs, il la balança aux pattes du loup. Cherchant à attirer son attention vers ce son là. Après tout, il avait du mal à voir, mais ses oreilles marchaient très bien.

S'il arrivait à être distrait. Le loup ne verrait pas Asak se glisser furtivement dans son dos, lui frappant faiblement l'arrière train d'un coup de patte. Pour ensuite, lorsqu'il bougerait, lui donner un coup de crâne dans le flanc pour le faire s'écrouler.

Le soucis, de se défendre comme un damné. Et surtout, l'handicap d'une cécité passagère. Etait le fait que l'on devenait une proie facile pour les embuscades. Non ? En tout cas, Asak semblait certain de cette hypothèse là. Est-ce que Zwey allait lui démontrer l'inverse ? Ou, justement, allait-il lui montrer que le Prince avait eu raison de penser à ça ?



Déchéance Sarcastique

Fiche de personnage
force:
68/100  (68/100)
agilité:
79/100  (79/100)
endurance:
85/100  (85/100)
avatar
En savoir plus
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 11 Avr - 19:21


F : 7/100 • A : 6/100 • E : 9/100


Zwey attendit, et l'attaque ne vint pas. Le loup retint un grondement de fond de gorge perplexe et impatient : ce n'était pas logique. Asak lui affirmait vouloir se battre en conditions réelles et soudain, il prenait son temps ? Personne n'a le temps de se poser lorsqu'une bagarre éclate, sauf lorsque les deux protagonistes en sont à se tourner autour. L'adrénaline pour en avant, les griffes et les crocs font le reste. La réflexion ne prenait qu'une place fulgurante et rarement significative, malheureusement.
Le jeune loup cligna plus pressement des yeux, chassant dans quelques larmes les dernières traces de poussière qui les voilait.
Le problème avec les plans à répétition, c'est que la fulgurance en prend un coup. Et en l’occurrence, les oreilles de Zwey marchaient toujours très bien, et il avait eu le temps de se reprendre. Et donc d'analyser les sons qui l'entouraient.
C'est pourquoi le bruit de roche raclée lui sembla étrange, et c'est également pourquoi il distingua très bien le roulement de la brique à ses pieds du frottement ténu des pattes du canidé qui se glissait dans son dos. Une attaque par-derrière, bien. Une belle technique d'escroc. Zwey trouvait que c'était trop de précautions prises, alors qu'on venait de l'aveugler.
Quelque part, ils avaient laissé passer leur chance.

Lorsque l'attaque vint, Zwey ne se laissa pas le temps de sentir si elle était sérieuse ou non. Au lieu de se retourner brutalement pour tenter de mordre son adversaire et ainsi perdre son fragile équilibre, le jeune loup bondit sur le côté, hors de portée, et se retourna. Il se retrouva légèrement en biais du loup gris, se ramassa sur lui-même et, découvrant les crocs, se jeta proprement sur Asak, qu'il discernait désormais parfaitement. L'autre mâle était certes plus massif que lui, mais qui ne tente rien n'a rien, et il ne devait pas s'attendre à ce que cette fois son plan ne se passe pas comme prévu. Zwey ne se retint donc pas, lançant tout son poids contre le prince Esobek et cherchant à le crocheter à la nuque en grondant, toutes griffes dehors.
Distrait par Asak, il en avait malheureusement quasiment oublié sa partenaire.
Invité
Invité
avatar
En savoir plus
Dim 12 Avr - 15:03

Baston !
Zwey, Asak et Minuit


Ils se sautaient dessus, Asak semblait avoir perdu le dessus sur le loup gris qui l'avait, quelque part, dupé. Mais il avait fait une erreur en agissant de la sorte, il avait oublié la louve grise qui, dans un coin, attendant sagement pour agir fourbement. Se plaquant alors au sol, avançant lentement, elle attendait alors le bon moment pour se jeter sur Zwey, roulant ensuite avec lui, elle se dégageait alors rapidement. Le but de cette attaque avait tout simplement été d'aider Asak à pouvoir l'aider à se "reprendre" si il devait se reprendre. Au moins, ça c'était fait, essoufflée ainsi que couverte de terre et de boue l'espionne faisait pitié à voir. En même Minuit n'était pas le genre de louve à se pavaner fièrement pour son "allure", non, elle avait une petite carrure, un pelage "banal"... La seule chose qui au final la rendait si différente était ses yeux vairons... Car oui, des loups avec des yeux vairons de "naissance" on en voyait pas beaucoup.

Éternuant alors à cause de la poussière, elle prenait une nouvelle fois du recul laissant passer son compagnon devant elle, il était là pour prendre les coups et les donner, elle, elle était juste là pour déconcentrer l'adversaire ou retourner la situation si elle n'était pas à leur avantage. Ce n'était pas loyal, certes, mais la vie fonctionnait ainsi... Personne n'était "loyal" quand il était question de survie, entre elle et lui, elle choisissait-elle, et ça c'était le fonctionnement de tout loup dans un combat. Entre lui et l'autre, le loup se choisirait toujours... A moins qu'il ait envie de crever, mais ça c'est un cas encore plus rare. Observatrice elle attendait donc de nouveau dans son coin, prête à agir si il le fallait.

Spoiler:
 
Code by Reira


-->

Invité
Invité
avatar
En savoir plus
Sam 18 Avr - 15:21






Touch down

Feat


Asak avait été libéré grâce à l'intervention de sa compagne. Au final, tout deux, ils formaient une bonne petite équipe malgré tout. Sa compagne restait dans son coin, et attendait gentiement qu'Asak soit en mauvaise posture pour agir. Elle était lâche et fourbe. C'était un côté que le Prince Sekmet aimait bien chez elle, dans un sens. Il avait ce côté là, lui aussi. Cette fourberie. Chercher à duper l'adversaire, lui faire croire des choses qui ne sont pas du tout la réalité.

Mais il était temps de montrer de quoi il était réellement capable. Bien sûr. Le loup devrait impressioner. Montrer qu'un Prince n'est pas seulement le fils d'un puissant loup. Mais qu'il est un puissant loup lui-même. Pas au niveau de son Frère. Pas au niveau de certains loups Sekmet ou alors Esobeks. Mais qu'il était quelqu'un, quand même.

Se jetant alors à nouveau dans la mêlée tandis que Minuit, elle, s'en écartait. C'était une sorte de combat relais entre eux deux, au final. Mais Asak allait se méfier de sa compagne. Il avait apprit à ne faire confiance à personne, avec les évènements récents. Réellement personne...

Et tandis qu'il pensait à ça. Il cherchait à sauter sur le dos du mâle pour le bloquer au sol et venir agripper sa nuque entre ses crocs.



Déchéance Sarcastique

Fiche de personnage
force:
68/100  (68/100)
agilité:
79/100  (79/100)
endurance:
85/100  (85/100)
avatar
En savoir plus
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 20 Avr - 22:40


F : 7/100 • A : 6/100 • E : 9/100


C’était vraiment le ballet des coups dans le dos.
Est-ce que tous les Esobeks se battaient comme ça maintenant ? Zwey avait toujours cru comprendre qu’ils étaient les gentils, dans l’histoire. Ou en tout cas les loups droits sur leurs coussinets : même lui avait plutôt tendance à se battre à la loyale lorsqu’il se trouvait au milieu de ses camarades, et ce n’était pas un mince effort.
Pensée un peu raciste mais non dépourvue de bon sens ; peut-être Asak tirait-il sa fourberie des Sekmets, au final. Zwey l’aurait cru plus rentre-dedans, plus du genre à prendre des risques. Son imagination, sans doute.
En revanche, vu l’allure de Minuit, les coups dans le dos de sa part ne l’étonnaient pas tant que ça.
Quand bien même il n’arrivait vraiment pas à les voir venir.

Bon, d’accord - reconnut Zwey lorsque la louve le crocheta à la nuque, l’entraînant valser à sa suite dans la poussière avec un grondement de protestation. Fourberie n’était pas le mot. En fait, ils avaient surtout un sacré bon travail d’équipe sur pied, et ils ne lui faisaient pas de cadeaux.
Il aurait pu crier à la triche, vu qu’ils étaient deux plus âgés contre lui – handicapé de surcroît, hein, ne l’oublions pas. Mais comme il l’avait pressenti dès le départ, là n’était pas le sujet de leur entrainement. Alors il n’avait qu’à continuer à faire de son mieux.
Qui sait, avec un peu de chance il pourrait peut-être en avoir un.
Sans compter qu’il n’était même pas sûr que l’un des deux tourtereaux n’allait pas se retourner contre son compagnon : après tout, ils avaient déjà assez démontré que se battre à la stricte loyal n’avait pas grand intérêt pour eux.

Le loup brun n’eut pas l’occasion d’y réfléchir plus, car à l’instant où il se remettait sur ses pattes d’un bond et où Minuit s’écartait, Asak lui fondit dessus à nouveau. Aussitôt qu’il sentit le poids du mâle sur son dos, Zwey rua et se jeta à nouveau à terre, cherchant à le faire lâcher prise sous le choc. En soi, harcelé de toutes part, il agissait plus par réflexe qu’autre chose. Cependant, un éclair le fit changer d’avis, alors qu’il s’apprêtait à bondir derechef sur Asak ; une ou deux passes avaient démontré que ce n’était pas la bonne solution, sans doute son cerveau s’en souvenait-il.
Le jeune loup fit donc volte-face, bondit en avant et sauta délibérément à la gorge de l’espionne à la fourrure grise.
Invité
Invité
avatar
En savoir plus
Sam 25 Avr - 0:28

Baston !
Zwey, Asak et Minuit



Elle commençait à s'amuser, en même temps le pauvre loup gris ne savait plus d'où donner de la tête ! Et à ce rythme là il allait s'épuiser, du moins c'était ce que pensait Minuit. Continuant donc de lui tourner autour elle attendait une chose, qu'Asak saute sur lui pour pouvoir l'immobiliser, même si elle faisait tout de même attention à son compagnon, si elle savait bien une chose sur lui c'est qu'il était du genre fourbe, comme elle en soit, un loup en qui on ne peu jamais avoir confiance en combat... Mais bon, même en restant attentive elle ne s'était pas attendu à ce que Zwey se jette à sa gorge, pourquoi elle ? Avait-il compris que de faire face à Asak ne servait à rien ? Ce petit n'était pas si bête que ça finalement ! Se retrouvant alors plaquée contre le sol Minuit ne bougeait plus, en soit elle faisait la morte, c'était une très bonne technique en combat... Ça évitait justement de mourir, car gigoter en étant prit à la gorge n'était pas du tout une bonne idée.

Restant là, elle attendait simplement qu'il la lâche ou que son compagnon vienne l'aider, seulement allait-il l'aider ? Telle la question... Car il pouvait très bien profiter du moment pour "gagner" ce combat, en tout cas elle lui en voudrait, pourquoi ? Juste pour le faire chier. Tentant tout de même de se dégager elle comprenait finalement que c'était impossible, le jeune loup ne semblait pas vouloir la lâcher et la maintenait fermement. Comment avait-elle pu se faire avoir...? Franchement ? Grognant alors, agacée, elle ne pouvait que rester là et attendre de voir qui allait la "massacrer" en premier. Asak ou Zwey ? Elle pariait plus sur le petit Zwey vu que pour le moment s'était lui qui se trouvait au dessus d'elle.

Spoiler:
 
Code by Reira


-->

Invité
Invité
avatar
En savoir plus
Dim 3 Mai - 14:50






La réalité

Feat


Et la vie était injuste. Terriblement injuste. Zwey venait de plaquer Minuit par terre. Asak eu un faible pincement au coeur lorsqu'il vit sa compagne en mauvaise posture. Elle qui l'avait aidé à s'en sortir. Mais en fin de compte, autant lui qu'elle n'avait pas dit qu'ils étaient en alliance pour cet entraînement. Et la situation actuelle offrait une victoire des plus simples pour Asak. C'était terriblement offert sur un plateau d'Or !

S'approchant discrètement. Asak sauta sur le dos de Zwey, attrapant sa nuque entre ses crocs, profitant qu'il soit totalement occupé par Minuit. Par malheur pour sa compagne, elle se trouvait sous les deux loups. Et ainsi, elle ne pourrait pas s'échapper. Le Prince Sekmet faisait donc d'une pierre deux coups.

Allait-il gagner si simplement ? Aucun doute. Il bloquait fermement les deux loups au sol, de cette façon.



Déchéance Sarcastique

Fiche de personnage
force:
68/100  (68/100)
agilité:
79/100  (79/100)
endurance:
85/100  (85/100)
avatar
En savoir plus
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 8 Mai - 0:47


F : 7/100 • A : 6/100 • E : 9/100


Il est vrai que, l'espace d'un instant, Zwey crut avoir saisi la chance au vol.
Ses crocs s'enfoncèrent dans la fourrure grise et douce de la gorge de Minuit : à la faveur de l'effet de surprise, combiné avec son propre poids supérieur à celui de l'espionne, il n'eut pas de mal à la jeter à terre. D'une ruade, elle faillit lui échapper ; car étant donné qu'il s'efforçait de ne pas lui percer la gorge de ses crocs, ce qui aurait été assez dommageable, sa prise était nettement amoindrie. Cependant, le loup brun parvint tout de même à la resserrer, et à l'aide de ses antérieurs, garder la louve au sol.
Un grondement involontaire naquit au fond de la gorge du loup, réponse directe et instinctive à l'agacement de sa victime, dont les cordes vocales vibraient sous sa mâchoire.

Seulement, quoi que Zwey ait prévu de faire ensuite, il avait malheureusement perdu de vue les alliances potentielles. Ou la potentielle absence d'alliance, en l'occurrence. Eut-il gardé une occasion d'y réfléchir, cela dit, qu'il n'aurait certainement pas réussi à déterminer si Asak allait décider de jouer en solo, secourir Minuit ou se retourner contre sa compagne.
Après tout, un entrainement restait un jeu sans conséquences.
Du coup, Zwey ne fut pas particulièrement surpris de se sentir attrapé par-derrière par une paire de mâchoires puissanteS. Game over, c'était tout ce qu'il y avait à dire. Les crocs enfoncés dans la fourrure de Minuit, Zwey se contenta de grogner plus fort encore pour manifester son énervement, mais l'issue de la partie était déjà claire.
Pourtant, une impulsion lointaine le fit serrer dangereusement les crocs sur la gorge de la louve. Juste assez pour semer le doute. Il s'arrêta au dernier moment, juste avant que la première goutte de sang ne perle, et maintint le carcan un instant.
Et puis il lâcha l'espionne au poil gris et s'aplatit, ventre à terre, espérant par là faire lâcher la prise d'Asak sur sa nuque. Le grondement faiblit, s'étouffa dans sa gorge, et sa queue frappa le sol avec impatience.
Invité
Invité
avatar
En savoir plus
Ven 8 Mai - 13:26

Baston !
Zwey, Asak et Minuit



Non mais il n'allait pas bien celui-ci ! Complètement achevé, voilà ce qu'il était ! Grognant il resserrait la pression sur la gorge de la pauvre grise qui grognait de plus belle, si elle se dégageait elle le massacrerait réellement, tout simplement. S'étant alors débattue elle semblait l'avoir encore plus énervé, il avait même fait gouter son sang. Heureusement qu'Asak avait été là, même si il avait voulu lui écraser tout les deux il ne semblait pas avoir compris que Zwey était en train de reculer, donc la grise était libre. Dévoilant ses deux gros elle était plus énervée qu'autre chose, fixant Zwey qui s'était alors aplatit au sol, heureusement pour lui qu'Asak le maintenait sinon elle n'aurait pas hésité une seconde de plus pour réellement le mordre à son tour, tu parlais d'un entrainement tien !

-T'es complétement fou toi hein ?! Je te rappelle que c'est sensé être un entrainement !

Agacée, prête à exploser à cause de son tempérament de "feu", la louve grise s'éloignait alors pour rentrer au camp, elle ne voulait pas rester là, en plus elle était couverte de terre, les deux autres n'avaient cas se débrouiller sans elle pour le moment. Une fois là-bas elle s'allongeait pour pouvoir reprendre des forces et aussi se calmer, ses petites jouant à côté elle se contentait de veiller sur elle étant donné que la nourrice avait autre chose à faire aujourd'hui, ou du moins ce soir vu que la nuit était tombée.

Spoiler:
 
Code by Reira


-->
Invité
Invité
avatar
En savoir plus
Ven 15 Mai - 14:46

/Rien à rajouter pour moi ^^/
Invité
Invité
avatar
En savoir plus
Ven 15 Mai - 14:48

(Zwey tu veux ajouter quelque chose ? ^^)
Contenu sponsorisé
En savoir plus

 Nice catch • Asak&Minuit [E]


 :: Archives :: Archive des RPs :: Zones extérieurs :: La Surface