Souffle acide du vent, larmes brulantes du ciel. Le monde ne ressemble plus aux paysages d'autrefois. Les cataclysmes ont frappé, des colonnes de flammes et de fumées se sont élevées sur l'horizon. La guerre. La guerre des hommes. Et nous, les loups n'avons eu d'autres choix que de fuir. Nombreux furent nos congénères emportés. Nous traversâmes les plaines cabossées, les forêts de cendres, poursuivis par la faim, traqués par la mort.

Notre salut, nous le devions malheureusement à ceux qui avaient provoqué notre malheur.


 

 :: Archives :: Archive des RPs :: Zones extérieurs :: La Surface

 Avant-poste

Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Fiche de personnage
force:
100/100  (100/100)
agilité:
100/100  (100/100)
endurance:
100/100  (100/100)
avatar
En savoir plus
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 1 Avr - 20:24



Avant Poste

Que s'élèvent les Enfers


Taille de l'avant poste : Moyen
Nombre d'humains : 14
Nombre de chiens : 6

PV & Nombres de chasse à réussir : 0

Description

Au coeur de la forêt, les hommes ont abattu ce qui restaient des troncs pour bâtir des protection semi-enterrées et habite des abris camouflés dans la terre. Une solide tronc a escalader leur sert de Mirador d'où ils tirent à vue.

Réserves à piller

– 16 Rations de nourriture
– 15 Médicaments
– 6 Armes

Ratio de Pillage :

De 12 à 7 --> Pillage réussi
De 6 à 0 --> Pillage raté


Invité
Invité
avatar
En savoir plus
Mer 8 Avr - 18:32

Jauges:
 

Je marchais la forêt, enfin dans ce qui restait de la forêt, lorsque je vis une grande barrière de bois devant moi. Immédiatement, je devinais que c'était l'oeuvre des hommes. Ça ne pouvait être qu'eux. Obligé. Sinon, pourquoi verrais-je des hommes en haut de leur barrière. Ils ne m'avaient pas vue. Temps mieux. Je pourrais ramener de la nourriture à la meute sans chasser comme ça. Fastoche. Je m'avançais, rejoignant la barrière. Aussi facile que c que j'avais pensé. Une petite ouverture était ouverte dans le bois. Je m'y dirigeais instinctivement, et passais la tête dedans. Rien, personne. Hormis certains hommes qui marchaient au loin. Rien de très difficile. Je passais entièrement es arrivais derrière une tente. Je déchirais le bord. Et, une fois à l’intérieur, une bonne odeur se fit sentir. Miam, de la nourriture. Certes humaine, mais de la nourriture quand même.

Fiche de personnage
force:
100/100  (100/100)
agilité:
100/100  (100/100)
endurance:
100/100  (100/100)
avatar
En savoir plus
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 8 Avr - 18:32

Le membre 'Rajaa' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé de Pillage' : 10
Invité
Invité
avatar
En savoir plus
Mer 8 Avr - 18:41

Je piochais un peu de nourriture, et sortis de la tente. Je regarderais plus tard ce que c'est, une fois que je serais à l'abri. Je lançais un regard dehors, et comme je ne vis rien, je sortis. Un aboiement retentit derrière moi. Oh zut, je l'avais pas vu celui-là. Et je compris lorsque je respirais à fond pour savoir combien ils étaient. Le vent était en sens contraire ! Je ne fis plus attention à rien, et je m'élançais vers la porte. Je sortis à toute allure, et un coup de feu retentit. Les aboiements continuèrent, et un cor de chasse sonna l'alarme. Je m'en fichais, je n'y prêtais aucune attention. Je courrais, du plus vite que je pouvais. Je ne m'arrêtais que lorsque j'eu vérifié qu'aucun homme ne se faisait voir. Je déposais la nourriture, et sentis le vent m’ébouriffer les poils de mon encolure. Super, deux gros lapins bien dodus, bizarrement vu la saison. Ah, mais suis-je bête, les hommes élèvent parfois des lapins pour se nourrir. C'est pourquoi ils sont si gros. Je repartirais une fois que j'aurais récupérer mon souffle. J'avais couru longtemps. Et maintenant, j'avais du mal à respirer.
Miroir des Silences
Miroir des Silences

Fiche de personnage
force:
105/100  (105/100)
agilité:
100/100  (100/100)
endurance:
100/100  (100/100)
avatar
En savoir plus
Voir le profil de l'utilisateur http://another-dna.forumactif.org/
Mer 8 Avr - 23:52

Jauges:
 
L'ombre.

C'était l'avantage de cette époque et de ce lieu. Très peu de lumière réussissait à se frayer un chemin parmi les quelques arbres à l'apparence calcinés.

Pour le moment il n'avait croisé aucun bipède, et apparemment les chiens étaient trop occupés pour faire attention à lui.

C'était pas curiosité qu'il se trouvait là.
Nocturne s'était fait poursuivre en compagnie d'une autre hordienne la fois dernière. Il n'avait pas particulièrement apprécié l'expérience et préférait donc virer ces êtres de ses terres plutôt que de prendre le risque qu'ils s' acharnent sur lui ou sur l'un des siens.

D'après ce qu'il avait observé, à l'abri de la maigre végétation, le camps d'humain n'etait pas très étendu. Ils devaient une vingtaine en comptant leurs molosses tout au plus.
Bon c'était certes déjà bien. Mais au moins, s'il tentait quelque chose, le hordien avait des chances de s' en sortir.

_________________
Miroir des Silences
Miroir des Silences

Fiche de personnage
force:
105/100  (105/100)
agilité:
100/100  (100/100)
endurance:
100/100  (100/100)
avatar
En savoir plus
Voir le profil de l'utilisateur http://another-dna.forumactif.org/
Mer 8 Avr - 23:55

Lancé de dès de pillage

_________________

Fiche de personnage
force:
100/100  (100/100)
agilité:
100/100  (100/100)
endurance:
100/100  (100/100)
avatar
En savoir plus
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 8 Avr - 23:55

Le membre 'Nocturne' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé de Pillage' : 5
Miroir des Silences
Miroir des Silences

Fiche de personnage
force:
105/100  (105/100)
agilité:
100/100  (100/100)
endurance:
100/100  (100/100)
avatar
En savoir plus
Voir le profil de l'utilisateur http://another-dna.forumactif.org/
Jeu 9 Avr - 0:04

Jauges:
 



Le hordien secoua sa tête noire. Son instinct lui soufflait que se jeter ainsi dans la gueule du loup n'était pas le meilleur moyen d'assurer sa survie.
Néanmoins, une partie de son être -la sauvage sûrement, celle qui lui donnait de mauvaises idees- le poussait à tenter la chose.


Pas franchement que de son action, le massif canidé tenta quelques pas en direction du camps. Mais un aboiement le fit se stopper. Non, il ne passerait pas.

Sa taille assez imposante pour un loup ne l'avantageait pas niveau discretion, et c'était un handicape qui se faisait à présent clairement ressentir.
Chaque fibre de son être en grogna de mécontentement.
Mais sa raison prit le dessus. Non, il ne fallait pas. Il risquait simplement de se blesser et l'énergie était un luxe qu'il se devait de conserver en ces temps durs.


Résigné, le hordien rebroussa chemin, retournant se dissimuler à son poste d'observation.

Pour le moment, il se contenterait d'élaborer divers stratégie, et d'observer les habitudes des bipèdes.
Toujours connaître sa proie.

_________________
Braise d'Hiver
Braise d'Hiver

Fiche de personnage
force:
105/100  (105/100)
agilité:
105/100  (105/100)
endurance:
105/100  (105/100)
avatar
En savoir plus
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 9 Avr - 14:24


Helya solo
Force : 70 - Agilité : 64 - Endurance : 60


Tu patrouille, les espions on remarquer un camps d'homme, un rassemblement, il abatte des arbres et on poser leurs fesses sur le sol de la meute. Grave erreur ... Je m'aprocha lentement, discrètement ... Tu passe a côté d'arbre abattu, et plus loin, ses propres arbres arraché son enfoncer dans la terre pour servir de murailles : intéligent ses humains. Mais leurs arbres son uniforme, certain son moins que haut que d'autre. Savez vous qu'avec de l'entraînement un chien comme un loup peu sauter 3 fois sa tailles. Je m’approche, restant a l'abri des regards et surtout contre le vent. J'écoute ... silence, la nuit était tomber, et tu n'entend que des ronflement, certain homme son positionnée en haut d'un tronc, ceux la tu les laisses ou il sont ...


_________________






Fiche de personnage
force:
100/100  (100/100)
agilité:
100/100  (100/100)
endurance:
100/100  (100/100)
avatar
En savoir plus
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 9 Avr - 14:24

Le membre 'Helya' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé de Pillage' : 10
Braise d'Hiver
Braise d'Hiver

Fiche de personnage
force:
105/100  (105/100)
agilité:
105/100  (105/100)
endurance:
105/100  (105/100)
avatar
En savoir plus
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 9 Avr - 14:28


Helya solo
Force : 70 - Agilité : 64 - Endurance : 60


Rien a l'horizon, et pas de bruit de l'autre côté de la murailles, je recule, prend de l'élan, et essaya d'escalader le tronc, j'y arriva au bout du second essai. Le premier je n'avais pas réussis a monter, mon élans étant trop court ... La discrétion est bien, mais bondir en silence n'est pas facile. A force, je connais les hommes, leurs moyens de nous tuer c'est leurs armes, leurs armes a feux, trop dangereux pour nous. Les hommes son des lâches, il on besoin d'objets pour combattre. réusisant a entrer, je me faufile, restant discrète pour ne pas me faire attraper. Je m'aprocha d'un endroits ou je savais que personne n'était autour. En face de moi, de la nourriture, des médicaments ou leurs armes ... actuellement nous chassons suffisamment pour avoir de la nourriture, j'hésita entre des médicamments et des armes. Mais mon choix fut décider par l'armes. Trop dangereuse pour nous il faut s'en débarasser. Je pris le fusil dans ma gueule et me dirigea vers ma sortie, celle ou je suis sur que le tronc est possible a grimper. Je pris un plus grand élan et fini par sortir de leurs camps, fière d'avoir piller un de leurs fusils.

[- 1 fusil ]

+ 1 A
+ 1 E


_________________





Invité
Invité
avatar
En savoir plus
Lun 13 Avr - 18:07

Ça me saoule. Vraiment. Ils m'énervent ces hommes. Quand vont-ils bien nous laisser en paix? Probablement jamais. Ils se fichent royal de ce qu'on pense. Et c'est pour ça que je retourne à leur foutu camps. J'aimerais les détruire tous, un par un. Mais je sais que c'est impossible. Il faut que les autres loups m'aident pour les détruire. Et je le sais. Alors, comme on a besoin de toute l'aide imaginable, j'y retourne. Je me mis à creuser, vérifiant de temps en temps que les hommes ne m'avaient pas vue. Bande d'aveugles. J'ai largement eu le temps de finir mon trou, et ils ne m'ont même pas remarquée. Et pour l'instant, leurs chiens non plus. Je me faufilais par le trou que je venais de faire dans la tente, guettant le moindre bruit.

Fiche de personnage
force:
100/100  (100/100)
agilité:
100/100  (100/100)
endurance:
100/100  (100/100)
avatar
En savoir plus
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 13 Avr - 18:07

Le membre 'Rajaa' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé de Pillage' : 9
Invité
Invité
avatar
En savoir plus
Lun 13 Avr - 18:16

J'entrais, sur mes gardes. Aucun bruit... Cool, voilà qui joue en ma faveur. Il n'y avait pas de bonne odeur. Temps pis. Je m'approchais, et vis, dans une grande boite, une bonne dizaine de bâtons qui crachent du feu dedans. Je pris le plus gros, et sortis. Cool et un en moins. Je repassais par le trou, et vérifiais que personne ne m'avait vue. Et voilà, c'est bien ce que je disais. Les hommes sont bigleux. Temps mieux pour moi en même temps. Je m'élançais dans la nuit. Assez fraîche par ailleurs. Je passais devant une faille, et balançais le bâton à feu dedans. C'est pas une perte franchement. En tout cas, pas pour moi.

- 1 fusil
Invité
Invité
avatar
En savoir plus
Lun 4 Mai - 21:05



pillage

Palladium solo


F. 54 | A. 58 | E. 55

Sans doute était-ce la peur qui l’avait empêché de donner sa contribution à la destruction des Hommes qui siégeaient sur leurs terres. Il avait longtemps hésité, les scrutant parfois de loin, d’un œil méfiant mais surtout très couard. Oui, il avait profondément peur de cette espèce imprévisible et tellement puissante. Tellement faible, tout à la fois. Il n’avait pas envie de se mesurer à leurs balles. La fois dernière, l’une d’entre elles l’avait frôlé de peu et il n’osait imaginer la catastrophe que ce serait s’il s’en prenait une, à condition qu’il en réchappe. La rébellion Sekmet approchait, et il voulait de tout cœur y prendre part. Hors de question de se blesser à l’approche d’un si grand combat. Il espérait tout de même secrètement qu’il serait dans le groupe d’éclaireurs destinés à délivrer Empress. Cela lui donnerait du baume au cœur, et en même temps il conservait l’espoir de ne pas se mêler à l’hémorragie qu’allaient subir les trois meutes.
Le Pantin se glissa rapidement entre les arbres, silhouette svelte et discrète que nul ne semblait apercevoir. Il faisait encore nuit, l’heure idéale pour passer inaperçu. Le loup brun s’arrêta à une distance très respectueuse du camp humain, épiant leurs moindres mouvements. Plusieurs sont postés au sommet d’un tronc. Ils ne manqueront pas de le canarder s’ils l’aperçoivent. Mieux valait donc rester en retrait pour les contourner, mais également pour voir quel genre d’autres menaces il se trouvait ici.


BY ACCIDENTALE

Fiche de personnage
force:
100/100  (100/100)
agilité:
100/100  (100/100)
endurance:
100/100  (100/100)
avatar
En savoir plus
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 4 Mai - 21:05

Le membre 'Palladium' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé de Pillage' : 2
Invité
Invité
avatar
En savoir plus
Lun 4 Mai - 21:15



pillage

Palladium solo


F. 54 | A. 58 | E. 55

Le loup brun s'avança silencieusement dan la pénombre, certain de ne pas avoir été repéré. Il contourna avec précaution les gardes, évasant sa trajectoire d'une bonne centaines de mètres. On n'est jamais trop prudent. Il s'approcha avec une infinie lenteur du camp, plus près, toujours plus près. Aucun sifflement, aucun tir ne venait perturber sa progression. Cela lui paraissait presque anormal. La peur tiraillait son estomac avec la prise de conscience de ce qu'il s'apprêtait à faire.
Soudain, un aboiement retentit dans la nuit. Puis un deuxième, un troisième : un véritable concert de chiens furieux venait de démarrer. Les chaînes produisaient un son métallique sous la tension que leur imprimaient les molosses, et Palladium en vint presque à remercier le ciel d'avoir été repéré par ses cousins. Enfin un bon prétexte pour fuir. Il ne demanda pas son reste et fila immédiatement rejoindre le couvert des arbres, à l'abri.

BY ACCIDENTALE
Invité
Invité
avatar
En savoir plus
Mer 6 Mai - 20:18



pillage

Palladium solo


F. 55 | A. 60 | E. 55

Douce ironie du sort… Il avait fui comme un lâche quelques jours à peine auparavant et le voilà de nouveau sur le pied de guerre, même lieu, même heure, guettant les moindres mouvements des hommes qui ne semblaient pas être très nombreux, au milieu de la nuit. Il avait ramassé ce qu’il lui restait de courage pour s’approcher à nouveau de l’avant-poste qui nuisait à leur territoire. De véritables envahisseurs, voilà ce qu’ils étaient. Cette simple idée suffisait à lui insuffler la haine nécessaire pour qu’il en oublie sa peur phobique de ces dangereux animaux à deux pattes. Il fallait exterminer cette vermine au plus vite, avant qu’elle ne prenne racine. Oh, bien sûr, les loups ne se débarrasseraient jamais d’eux, mais si la race humaine pouvait reculer, ce serait déjà ça de gagné.
Seuls les yeux brillants du Pantin le trahissaient dans la pénombre du petit matin. Le fauve se tenait parfaitement immobile, camouflé entre deux buissons épais. Il pouvait, de cette place, tout voir sans être vu. N’étais-ce pas la règle d’or lorsqu’on voulait réussir une chasse ? Mais à cet instant, la réussite de sa « chasse » était cruciale. S’il tentait une percée, et qu’il échouait ou pire, s’il se faisait repérer, il pouvait dire adieu à sa fourrure.


BY ACCIDENTALE

Fiche de personnage
force:
100/100  (100/100)
agilité:
100/100  (100/100)
endurance:
100/100  (100/100)
avatar
En savoir plus
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 6 Mai - 20:18

Le membre 'Palladium' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé de Pillage' : 8
Invité
Invité
avatar
En savoir plus
Mer 6 Mai - 20:59



pillage

Palladium solo


F. 55 | A. 60 | E. 55

Et puisque l’on parle de se faire repérer, le Pantin se retrouve soudain obligé de se plaquer contre le sol. Au sommet du mirador, deux hommes contemplent la forêt. Des éclats de voix parviennent au loup brun. En plus d’être complètement repérables, ils sont particulièrement bruyants. Palladium se demandait, chaque fois qu’il croisait un Bipède, comment une espèce aussi maladroite et si peu discrète avait pu s’imposer au sommet de la chaîne alimentaire. Fruit du hasard, probablement… Mais ces pensées entremêlées n’étaient qu’une diversion qui empêchait le loup brun de se jeter à l’eau. La peur, implacable, était immédiatement revenue dès qu’il avait posé les yeux sur ces deux Hommes qui causaient, tout là-haut. Palladium déglutit lentement, tentant de se raisonner. Il fit le vide dans son crâne, quelques secondes, avant de se lancer.
Il contourna soigneusement le mirador, comme la fois précédente, à une bonne centaine de mètres. Mieux valait se tenir à distance respectueuse des balles de ces sales cons. Le loup brun se faufila aisément et sans encombre jusqu’à l’endroit où il avait abandonné la partie, la fois précédente. Cette fois-ci, pas question de se laisser aller : il ne se servirait pas des chiens comme d’une échappatoire. Il fit très attention à la direction du vent ; heureusement pour lui, pas un souffle ne perturbait son avancée. Les chiens ne sentiraient pas son odeur. Le Pantin hésita une dernière fois, avant de se jeter dans la gueule du loup : il entra. Le camp puait les cendres fraîchement éteintes, la poudre et surtout, il puait l’Homme. Ce fut la seule pensée qui traversa le cerveau du loup brun tandis qu’il rasait les murs à toute vitesse en direction de la seule odeur qu’il releva : celle de la viande. Il aurait été plus stratégique de voler des armes ou des médicaments, réduisant les chances de survie des Hommes et augmentant l’espoir des loups, mais le Pantin n’avait guère le temps de farfouiller le camp pour savoir où ils entreposaient médicaments et munitions. Il alla droit à leur garde-manger et y préleva sa part d’une rapidité fulgurante. Une pintade, voilà qui ferait l’affaire. Il fit demi-tour et fila à toute vitesse, sans prendre garde à ne pas être vu. Il galopa droit jusqu’à la sortie, dépassa le mirador et, l’instant d’après, il était de nouveau caché dans la forêt, haletant, la pintade posée à ses pieds.

[ - 1 ration de nourriture ]


BY ACCIDENTALE
Contenu sponsorisé
En savoir plus

 Avant-poste

Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

 :: Archives :: Archive des RPs :: Zones extérieurs :: La Surface