Souffle acide du vent, larmes brulantes du ciel. Le monde ne ressemble plus aux paysages d'autrefois. Les cataclysmes ont frappé, des colonnes de flammes et de fumées se sont élevées sur l'horizon. La guerre. La guerre des hommes. Et nous, les loups n'avons eu d'autres choix que de fuir. Nombreux furent nos congénères emportés. Nous traversâmes les plaines cabossées, les forêts de cendres, poursuivis par la faim, traqués par la mort.

Notre salut, nous le devions malheureusement à ceux qui avaient provoqué notre malheur.


 

 :: Archives :: Archive des RPs :: Zones extérieurs :: La Surface

 Avant-poste

Aller à la page : Précédent  1, 2
Pierre d'Été
Pierre d'Été

Fiche de personnage
force:
100/100  (100/100)
agilité:
100/100  (100/100)
endurance:
100/100  (100/100)
avatar
En savoir plus
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 6 Mai - 9:50


Avant poste
Force : 30 - Agilité : 29 - Endurance : 35

Les camps et avant poste présent sur le territoire Esobek devenait de plus en plus encombrant. Les hommes se baladent tous près de nous sans la moindre hésitation, au fur et à mesure il continuera a s'aventurer et venir nous déloger. C'est impossible, il faut empêcher çà. Plusieurs membres de la meute on décider de s'attaquer a cette avant poste, a plusieurs nous devenons meilleurs. Je m'aproche lentement, vers le lieux qui leurs sert de rassemblement, je les sens et vois de la fumée, je continue a avancer, lentement mais surement. Je finis par voir de loin les silhouette de deux loups, Yroen et Zwey, j'avance et leurs fit un signe, sans faire de bruit.

« Qu'est-ce qu'on fait ? »

Doucement je sentis l'odeur un autre loup, Minuit était présente elle aussi. Je reflechis, on pouvais attendre et agir ensemble, ou partir un peu en vadrouille voir ou en est le camp ?




_________________


Fiche de personnage
force:
100/100  (100/100)
agilité:
100/100  (100/100)
endurance:
100/100  (100/100)
avatar
En savoir plus
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 6 Mai - 9:50

Le membre 'Emarok' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé de Pillage' : 7
Invité
Invité
avatar
En savoir plus
Mer 6 Mai - 16:52



Assaut


Groupe
F 26 | A 24 | E 27

Si Koschei s'aventurait sur les terres Esobeks pour s'attaquer au campement humain qui s'y était installé aujourd'hui, ce n'était certainement pas pour le bon plaisir d'aider la Meute de loups, mais cela personne n'avait à le savoir.

Non, s'il était venu aujourd'hui c'est surtout parce que bien qu'il voue une fascination aux hommes, il n'est pas aveugle à leurs défauts et ne voit pas d'un bon oeil qu'ils s'installent impunément sur les terres lupines. Et puis se battre aux côtés d'autres loups était quelque chose qu'il n'avait pas eu souvent l'occasion de faire.

Ainsi donc se retrouva-t-il sans prévenir près de la cave soufflée en compagnie de la Meute Esobek, prêt à en découdre avec les humains qui s'y trouvaient.


Fiche de personnage
force:
100/100  (100/100)
agilité:
100/100  (100/100)
endurance:
100/100  (100/100)
avatar
En savoir plus
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 6 Mai - 16:52

Le membre 'Koschei' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé de chasse' : 4
Invité
Invité
avatar
En savoir plus
Mer 6 Mai - 19:51



Assaut


Groupe
F 26 | A 24 | E 27

Pas si prêt que ça finalement.

Le loup noir avait utilisé un tunnel précédemment creusé par un de ses comparses lupins pour infiltrer le camp. Du sang séché en recouvrait le fond, le pauvre n’avait pas eu beaucoup de chance.

Le problème étant qu’à peine passa-t-il son nez à travers l’autre bout du tunnel qu’un énorme molosse arriva en aboyant et tenta de lui arracher le museau. Heureusement, Koschei se retira avant que les crocs de son cousin canin ne se referment sur lui et le chien était trop gros que pour passer à travers le trou.

Le molosse continuait d’aboyer et d’essayer frénétiquement de passer la tête sous la palissade mais sans succès. Koschei reboucha bien vite le trou avec le tas de terre qui se trouvait à l’extérieur de la palissade -sûrement formé par le loup qui l’avait creusé.

Il allait falloir trouver une autre entrée.


Fiche de personnage
force:
100/100  (100/100)
agilité:
100/100  (100/100)
endurance:
100/100  (100/100)
avatar
En savoir plus
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 6 Mai - 19:51

Le membre 'Koschei' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé de chasse' : 6
Fleuve d'Amandes

Fiche de personnage
force:
100/100  (100/100)
agilité:
100/100  (100/100)
endurance:
100/100  (100/100)
avatar
En savoir plus
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 6 Mai - 21:12

Yroen fut rapidement rejointe par Zwey, Minuit et Emarok. Très bien, il était désormais temps d'agir. L'Alpha se tourna vers ses compagnons et déclara sur un ton déterminé :

- Zwey a raison, nous ne sommes pas les seuls ce soir ... tant mieux, plus nous serons nombreux et plus le coup que nous porterons au humains sera fort ! Allons y, mais ne prenez aucun risque inutile. Privilégiez la discrétion dans un premier temps, puis lorsque nous n'aurons plus d'autres choix l'offensive ...

Au même moment, un aboiement de chien de fit entendre. Yroen dressa les oreilles en direction du bruit. Puis s'élança d'un bon vers la palissade de bois.

Fiche de personnage
force:
100/100  (100/100)
agilité:
100/100  (100/100)
endurance:
100/100  (100/100)
avatar
En savoir plus
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 6 Mai - 21:12

Le membre 'Yroen' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé de Pillage' : 11
Fleuve d'Amandes

Fiche de personnage
force:
100/100  (100/100)
agilité:
100/100  (100/100)
endurance:
100/100  (100/100)
avatar
En savoir plus
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 6 Mai - 21:32

Alors qu'un chien aboyait avec rage au sud du campement, Yroen profita de cette diversion pour longer la palissade nord à la recherche d'une entrée. La louve ne mit guère de temps à trouver ce qu'elle cherchait. En effet, le campement humain avait beau être imposant, il n'en avait pas moins été construit à la hâte ... Les défauts de constructions ne manquaient donc pas ...

Yroen repéra entre deux panneaux de bois qui constituaient la palissade un espace trop étroit pour laisser passer un humain adulte, mais assez large pour laisser un loup svelte s'y glisser. L'Alpha saisit sa chance et pénétra à l’intérieur du camp non sans quelques difficultés ... Le chien continuait à japper au loin, une lumière brillait à l’intérieur d'un bâtiment, des voix s'élevaient de l'obscurité ... Il fallait faire vite.

Silencieuse comme une ombre, Yroen jeta un bref regard autour d'elle et avança avec précautions. Arrivée à deux pas de l'entrée d'une petite cabane de bois, la louve huma l'air qui dégageait une appétissant. Intriguée, la louve poussa la porte restée entre ouverte du bout du museau. A l’intérieur l'obscurité régnait, mais les yeux de la louve plus perçant que ceux des humains ne s'en sentait pas gênée. La pièce était remplie de toute sorte de brique à braque dont elle ignorait l'utilité, mais peu lui importait. Au centre de la pièce, étalé sur une planche en bois était entreposaient les reste d'un repas. Yroen se dressa sur ses pattes de derrière et attrapa entre ses mâchoires les restes d'une grosse miche de pain. Les loups n'avaient que faire de cette nourriture d'humain, mais Yroen s'en fichait, son but était d'affaiblir les humains par tout les moyens et voler de la nourriture en était un.

Rapide comme le vent, la louve se glissa hors de la cabane de bois et se faufila par le trou de la palissade pour sortir du camp et rejoindre le couvent des arbres.

Fiche de personnage
force:
100/100  (100/100)
agilité:
100/100  (100/100)
endurance:
100/100  (100/100)
avatar
En savoir plus
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 6 Mai - 21:32

Le membre 'Yroen' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé de Pillage' : 11
Fleuve d'Amandes

Fiche de personnage
force:
100/100  (100/100)
agilité:
100/100  (100/100)
endurance:
100/100  (100/100)
avatar
En savoir plus
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 6 Mai - 21:45

Yroen déposa rapidement son maigre butin au pied d'un arbre avant de faire demi-tour. Les humains n'allaient pas tarder à s’apercevoir de la présence des loups. Il fallait donc se dépêcher de piller tout ce qu'il était possible avant que le combat ne débute.

L'Alpha repassa par l'entrée qu'elle avait découverte peut de temps auparavant et fonça directement vers la petite cabane de bois. Elle fois-ci, son choix se porta sur un petit panier de plantes séchées d'où s’échappaient une étranges odeur. A première vue, ces herbes mortes ne devaient être d'aucune utilités, mais la louve se rappela soudain de l'étrange aspect des plantes qu'utilisaient les guérisseurs de la meute. Peut-être arriveraient-ils a faire quelque chose d'utile avec cette trouvaille.

Yroen attrapa entre ses crocs les deux hanses du panier qui contenait les herbes et s'échappa du camp à toute allure ! Une fois hors du camp, la louve déposa son butin et reparti prêter mainforte à ses compagnons !
Déchéance Sarcastique

Fiche de personnage
force:
68/100  (68/100)
agilité:
79/100  (79/100)
endurance:
85/100  (85/100)
avatar
En savoir plus
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 7 Mai - 0:28


F : 19/100 • A : 29/100 • E : 28/100


Zwey accueillit Minuit d'un signe de tête amical, et Emarok d'un gémissement de bienvenue enthousiaste. Parce que c'est pas que, mais une petite partie de mise à sac entre amis, c'était tout de même plus convivial.
Enfin, mise à sac était un bien grand mot, étant donné que les loups étaient supposés se faire discrets, en tout cas pour le moment. Zwey se releva, sentant que le coup de départ n'allait pas tarder à être donné. Yroen n'avait pas tort. Encore heureux.

« Ça roule, boss. » Marmonna-t-il en filant en tête avant même que la louve ait eu le temps de reprendre son souffle.

Il n'était même pas le premier d'ailleurs. Nonobstant le hordien, un autre loup noir avait couru en avant. D'après les cris qu'entendit Zwey en s'écorchant aux échardes saillant de la palissade sous laquelle il se glissait, droit dans la gueule des chiens. Il lui semblait connaître ce loup - c'était quoi déjà son nom ? Stanner ? Quelque chose comme ça ? - à l'odeur. Mais pour l'instant, il était plus concentré sur celle des chiens. Il y en avait plus d'un, en tout cas, deux, peut-être trois. Zwey se glissa dans l'ombre du mirador, évitant le feu, quand le chien qui aboyait après le loup noir fit volte face et dévoila les crocs.
Super. Au moins on pouvait dire qu'il détournait l'attention de la clôture. Génial, faire l'appât était son rôle favori.
Sentez l'ironie.
Apercevant la fourrure de son alpha du coin de l'oeil, Zwey fit demi-tour dare-dare et s'enfuit, attirant le chien de l'autre côté, tandis que des lumières s'allumaient et des voix s'élevaient près du feu. Se faisant le plus petit et léger possible, le loup se glissa derrière des barriques à l'odeur corsée, comptant sur les ombres et l'odeur pour égarer le chien un moment.
Mer-vei-lleux.

Fiche de personnage
force:
100/100  (100/100)
agilité:
100/100  (100/100)
endurance:
100/100  (100/100)
avatar
En savoir plus
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 7 Mai - 0:28

Le membre 'Zwey' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé de Pillage' : 4
Déchéance Sarcastique

Fiche de personnage
force:
68/100  (68/100)
agilité:
79/100  (79/100)
endurance:
85/100  (85/100)
avatar
En savoir plus
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 7 Mai - 0:37


F : 19/100 • A : 29/100 • E : 28/100


Malheureusement pour Zwey, l'avant-poste était petit. Ce qui signifiait peu de chiens, peu d'hommes, mais aussi pas beaucoup de place pour leur échapper.
Et en l'occurrence, si le chien était passé devant sa cachette sans le remarquer, ce ne fut pas le cas du deux-pattes qui surgit soudain dans son dos. Une flamme orangée surgit de la nuit, et Zwey bondit hors de sa cachette en entendant l'exclamation furibonde exploser derrière lui.
Maintenant on sait pourquoi tu n'es pas espion. Songea-t-il. Plus qu'à espérer que Minuit soit plus douée que moi.
Il ne voyait plus Yroen, mais les chiens avaient recommencé à aboyer.
Soudain, le loup se retrouva face à la gueule béant d'un canon de fusil. Empêtré entre son arme et sa torche, l'homme le tenait en joue en lançant des hurlements à l'adresse de ses compagnons. On dirait que c'est bel et bien moi l'appât, ce soir... Énervé par les cris de l'homme, Zwey retroussa largement les babines sur ses crocs en une grimace menaçante : un grondement sourd et sauvage monta de son gosier et sa fourrure se hérissa. La lueur du feu se refléta dans ses yeux, tandis qu'il évaluait fébrilement ses chances de s'en sortir. Il pouvait retenir l'attention des hommes quelques instants de plus avant de se prendre une balle dans la tête. Un camarade de son adversaire arrivait, un chien sur ses talons.

Fiche de personnage
force:
100/100  (100/100)
agilité:
100/100  (100/100)
endurance:
100/100  (100/100)
avatar
En savoir plus
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 7 Mai - 0:37

Le membre 'Zwey' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé de Pillage' : 9
Déchéance Sarcastique

Fiche de personnage
force:
68/100  (68/100)
agilité:
79/100  (79/100)
endurance:
85/100  (85/100)
avatar
En savoir plus
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 7 Mai - 0:47


F : 19/100 • A : 29/100 • E : 28/100


Allez, on se ramène... Zwey attendit aussi longtemps qu'il était raisonnablement possible : lorsque le premier coup de fusil claqua, il estima que le raisonnablement possible était dépassé.
A trois contre deux, le combat était plus qu'inégal. Heureusement pour Zwey, il avait été doté d'un cerveau à la naissance, et plutôt que d'esquiver et reculer, il fonça dans le tas. La manoeuvre eut le mérite de surprendre ses adversaires, qui s'écartèrent par réflexe : le loup brun n'avait juste pas anticipé le fait qu'un des hommes abaisse sa torche sur lui à ce moment-là. Un aboiement douloureux lui échappa au contact du feu, mais il avait d'autres chiens à fouetter : celui qui lui collait au train, par exemple.
Le loup ne perdit pas son temps à essayer de jouer à qui est le plus fort. Il bondit en avant et contourna le feu de camp, se dirigeant vers l'entrée empruntée par Yroen. Au dernier moment, il songea que si les hommes découvraient leurs passages, ses camarades de meute risquaient d'être pris au piège.
Mouais. Ça vaut vraiment le coup de risquer de se faire cribler de plombs ?
Ils s'en tireraient bien de leur côté. Et puis, ils avaient largement eu le temps d'en finir dans le coin. Zwey décida d'aviser une fois dehors.
Histoire de ne pas perdre son temps, le loup attrapa le premier sac refoulant des odeurs de nourriture qui lui passa sous le crocs, puis recula lentement, échine hérissée, en grognant hostilement sur les hommes qui s'approchaient.
Allez Esobeks, on se dépêche... Songea-t-il avant de bondir à l'extérieur du camp par la palissade et de courir rejoindre les autres.
[-1 ration de nourriture]
Invité
Invité
avatar
En savoir plus
Jeu 7 Mai - 12:01






VENGEANCE


Feat



En retard. Il l'avait toujours été, et semblait devoir à toujours le rester. Cette mauvaise habitude s'était installé chez lui quand il était devenu le garde du corps de Daemeth, quelques lunes auparavant. A quoi bon essayer de chasser la malédiction qui s'était abttut sur lui à présent. Damned, il n'aurait su dire si c'était réellement une malédiction ou l'habitude de la louve qui s'était incrustée dans son âme.

Quoi qu'il en soit. Lorsqu'il arriva sur les lieux, discrètement, ses compagnons étaient déjà tous en train de s'attaquer à leur petit plan machiavélique. Et la simple vue de leur travail fit sourire Freux. Mais c'était un beau bordel, en tout cas. Coup de feux, hurlements de chiens. Mais tout ça, Freux le connaissait bien. Ces saloperies d'humains avaient risqué de le tuer, quelques temps plus tôt.

Et il était bien décidé à leur rendre la monnaie de leurs pièces.




Invité
Invité
avatar
En savoir plus
Jeu 7 Mai - 12:01

Dès
Ce dé n'est pas existant.
Invité
Invité
avatar
En savoir plus
Jeu 7 Mai - 12:06






VEANGEANCE... Plus tard


Feat



Quoi qu'il en soit. Le mâle avait agit avec bravoure. Mais sans trop penser à ce qui l'attendait là-dedans. Il avait prit le temps de se glisser par l'arrière. Afin de pouvoir entrer sans se faire voir. L'action se déroulait plutôt un peu plus loin devant lui. C'était parfait.

Mais dès lors qu'il s'était approché de l'endroit présumer garder les rations des humains. Un grognement se fit entendre dans le dos du loup Gris. Jusqu'à sentir des crocs se planter dans son dos. Dévoilant ses propres canines blanches, il lâcha un faible grognement, avant de rouler au sol pour déloger le chien qui venait de le mordre. Lui écrasant le museau par terre, de par son mouvement rapide.

Se redressant alors d'un bond. Le mâle était prêt à se défendre griffes et crocs face à cette menace. Au moins, il pouvait capter l'attention d'un chien, ce serait un batard de moins sur le dos de ses compagnons. Mais n'y allait-il avoir qu'un seul chien, avec tout les grognements et hurlements que cette sale bête poussait ?




Contenu sponsorisé
En savoir plus

 Avant-poste

Aller à la page : Précédent  1, 2

 :: Archives :: Archive des RPs :: Zones extérieurs :: La Surface