Souffle acide du vent, larmes brulantes du ciel. Le monde ne ressemble plus aux paysages d'autrefois. Les cataclysmes ont frappé, des colonnes de flammes et de fumées se sont élevées sur l'horizon. La guerre. La guerre des hommes. Et nous, les loups n'avons eu d'autres choix que de fuir. Nombreux furent nos congénères emportés. Nous traversâmes les plaines cabossées, les forêts de cendres, poursuivis par la faim, traqués par la mort.

Notre salut, nous le devions malheureusement à ceux qui avaient provoqué notre malheur.


 

 :: Archives :: Archive des RPs

 Cache cache. [=> Défi]

Invité
Invité
avatar
En savoir plus
Mer 10 Déc - 17:31



A la recherche des louveteaux





A
lors qu'elle pensait tout simplement qu'elle allait passer une matinée tranquille, une louve venait de la trouver, c'était l'une des nourrices de la meute, et celle-ci n'avait pas le temps aujourd'hui pour garder les petits, elle devait trouver un guérisseur pour des soins, ou quelque chose dans ce style là. Étant donné qu'elle était l'une des seules louves à ne pas être encore partit pour une chasse ou une patrouille, elle allait devoir garder les louveteaux, l'avenir de la meute comme ont les nommait si souvent. Ils étaient trois, dont deux relativement jeunes, et Plume n'avait aucune expérience dans ce domaine là, pourquoi était-ce tombé sur elle ? Se disant que cela n'allait pas être si "horrible" elle s'allongeait devant la cave, guettant les petits au loin, ils s'amusaient, ils étaient tellement innocents, avait-elle été ainsi à leur âge ? Elle ne le savait pas...

L'un d'eux sautillait dans la neige, c'était leur premier hiver, mais surtout la période ou ils grandissaient le plus, et ou les plus chanceux découvraient la joie de la chasse en meute, ils apprenaient en observant. Gardant sa tête posée sur ses pattes la louve commençait à somnoler, quelle bonne gardienne celle-là ! Heureusement que personne ne pouvait la voir, surtout les mères, autrement elle se serait faite remonter les poils. Voilà, à force de somnoler elle s'était endormie, et c'est en ouvrant les yeux qu'elle venait de se rendre compte que les petits n'étaient plus là, prenant le temps de réaliser ce qu'il se passait elle venait d'avoir un sursaut en comprenant que cela était bien réel, elle les avait perdu ! Se redressant elle commençait tout d'abord à humer l'air, l'odeur des petits étaient encore présente ce qui montrait qu'ils étaient partit il y a peu de temps, cela la rassurait car elle avait au moins une chance de les retrouver avant le retour de la nourrice.

Commençant à pister la première odeur, suivant aussi les traces de pattes qui étaient visibles dans la neige, elle se dirigeait en dehors du camps, dans la forêt. Ces louveteaux étaient tellement curieux qu'ils en oubliaient les dangers, la Horde, et tout ce qui allait avec, prédateurs etc... Plaquant alors ses oreilles, elle commençait à faire le tour d'un arbre avant de se rendre compte qu'il y avait un espèce de rocher non loin, ou dessous se trouvait une vieille tanière abandonnée, l'odeur de l'ancien propriétaire était encore présente, mais celle du louveteau aussi. Elle s'approchait donc du rocher, du moins de la tanière, avant de commencer à creuser comme elle le pouvait, celle-ci était trop petite pour qu'elle puisse entrer. En remarquant que le rocher servait de "toit" pour la tanière, elle utilisait alors sa force pour le déloger, après maintes tentatives, c'est seulement au bout de la dixième fois qu'elle y parvenait enfin, le souffle court. Elle venait donc de trouver le premier louveteau qui dormait tout simplement.

Continuant ses recherches, elle gardait le petit dans sa gueule, cela n'allait pas être facile mais en même temps elle ne pouvait pas le laisser seul dans la cave, cela aurait été encore plus irresponsable. La seconde odeur la menait vers les collines, elle s'y dirigeait alors le souffle court, et surtout pressée d'en finir. Posant le premier louveteau vers une souche, elle cherchait l'autre, la truffe dans la neige. Cependant, le louveteau l'avait trouvé avant elle, et le temps qu'elle ouvre sa gueule pour tenter de lui dire ne serais-ce qu'un mot, celui-ci avait filé à toute vitesse, Plume s'empressait donc de le rattraper, lui courant après. Le petit en question était agile, il venait de se faufiler sous un tronc d'arbre cassé, et notre louve, à son plus grand malheur, devait une nouvelle fois faire attention en dégageant le tronc avec ses pattes avant, usant une nouvelle fois de ses forces, du moins de ce qui lui en restait.

Un petit dans sa gueule, l'autre qui la suivait sagement, elle cherchait le dernier louveteau. Son odeur menait notre louve à un petit fleuve et où elle l’apercevait au loin, elle était en train de boire. Mais la petite n'était pas seule, un coyote venait de faire son apparition. Lâchant le louveteau qu'elle avait dans sa gueule, Plume fonçait sur l'autre canidé qui venait donc de prendre ses pattes à son coups, il ne voulait sûrement pas risquer un coup de croc qui aurait pu lui être fatal. Après cette peur qu'elle venait d'avoir, elle ramenait enfin les petits à la cave, cette-fois tous étaient réveillés et la suivaient tête basse, ils avaient compris qu'agir de la sorte n'était pas "bien". A son plus grand soulagement la nourrice n'était pas encore de retour, elle pouvait donc attendre ici sans se prendre une remarque désagréable. C'est ainsi que Plume venait de comprendre que garder des petits étaient aussi mouvementé qu'une chasse ou qu'une patrouille, voir même plus.


Spoiler:
 








 Cache cache. [=> Défi]


 :: Archives :: Archive des RPs