Souffle acide du vent, larmes brulantes du ciel. Le monde ne ressemble plus aux paysages d'autrefois. Les cataclysmes ont frappé, des colonnes de flammes et de fumées se sont élevées sur l'horizon. La guerre. La guerre des hommes. Et nous, les loups n'avons eu d'autres choix que de fuir. Nombreux furent nos congénères emportés. Nous traversâmes les plaines cabossées, les forêts de cendres, poursuivis par la faim, traqués par la mort.

Notre salut, nous le devions malheureusement à ceux qui avaient provoqué notre malheur.


 

 :: Archives

 LYAAM - Envolée Sauvage

Invité
Invité
Anonymous
En savoir plus
Dim 5 Oct - 21:37

UNE MODIFICATION SERA FAITES AFIN D'INSERER UN CODAGE


NOM : Lyaam
AGE : Viens de passer le cap des 2 mois
SEXE : Femelle
MEUTE : Sekmet
RANG : Louveteau
AUTRES INFORMATIONS : Elle a les yeux vairons sans quoi tout va bien pour elle.

JAUGE : Répartissez 20 points entre les jauges (Pour PV, reprendre les infos de la fiche)
Force :5
Agilité : 7
Endurance : 8


CARACTÈRE : (5 lignes minimum.)
Une loupiote calme et patiente. Elle fait attention à tout ce qui l'entoure et elle connaît les dangers de ce monde... Si vous pensez comme cela alors vous avez tout faux. Elle est loin d'être la petite idéal et modèle que vous espériez.

Une règle à suivre ? Ça veut dire quoi ? L'envie de tout découvrir et puis sa curiosité font d'elle une petite intrépide qui n'écoute pas tellement. Ajoutez à cela de l'inconscience et vous avez un danger public mais c'est la jeunesse qui veut ça, elle se calmera avec le temps … enfin j'espère !
Pourquoi tu viens pas me voir ? La pot de colle ! Elle va voir tout le monde, elle les pousse, elle les câline enfin elle fait chier quoi ! Impossible de rester tranquille et sans bruit avec elle. En plus elle fait que parler et poser des questions à tout va que ça en devient invivable.
Me laisse pas ! La solitude ne lui va pas tellement. Quand c'est elle qui choisit de partir à l'aventure (et encore, jamais très loin des autres) tout va bien mais dès lors qu'elle a l'impression qu'elle est abandonné plus rien ne va. Elle panique en quelque sorte. Si elle se retrouve perdu au milieu de la forêt, elle court partout pour retrouver la personne avec qui elle était.
T'es gentil toi ! Toi aussi et puis toi aussi ! Tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil et tout le monde je l'aime. Mais quel inconsciente cette petite ! Bien sûr que non, il y a des gens méchants, on est pas chez les bisounours … Mais quand est ce que cette loupiote va grandir ?
Et après ? Vous découvrirez bien assez vite toutes ses autres qualités parce que oui ! Tout ce qui a été dit plus haut, ce sont bien évidemment des qualités !


PHYSIQUE : (4 lignes minimums)
Un louveteau au fond d'une grotte qui dort tranquillement. Puis, deux oreilles noires se mettent en mouvement suite à un bruit extérieur de la grotte. Deux petits yeux s'ouvrent, l'un est marron et l'autre est bleue et soudain ces deux même yeux voient une louve faire son apparition à l'entrée de la grotte. La loupiote noir s'empresse de se lever afin de rejoindre la femelle solitaire. Elle était enfin là, sa mère était enfin revenu. La mère s'attela à son travail et commença à lécher sa fille dans tout les sens afin de rendre son poil noir, propre et brillant. La petite n'était pas très costaud et elle ne mangeait pas assez pour avoir un poids correcte pou son âge. Elle n'était pas non plus très grande mais cela est aussi dû à sa croissance lente au vue de sa nourriture.


HISTOIRE :(7 lignes minimum)
Une grotte assez petite avec, à l’intérieur, une louve solitaire mettant au monde une portée de trois petits. Malheureusement seulement un sur les trois était en vie. C'était une petite femelle noir qui était tout de même assez faible. La louve resta auprès de sa loupiote afin de tout faire pour la faire vivre. La tenir bien au chaud dans sa fourrure et la nourrir avec son lait. Dès la deuxième journée, la petite chose semblait aller nettement mieux. Elle était beaucoup plus vive et bruyante mais sa mère ne la laissa pas seule. Elle ne l'abandonner que pendant quelques minutes afin d'aller boire mais c'est tout et cela pendant deux semaines.
La loupiote grandissait bien.
Toutes ses odeurs me semblait innombrables. Toutes étaient si différentes les unes des autres que j'en devenait folle. J'avais envie de voir a quoi elle correspondait. Puis le jour tant attendu est arrivé et enfin mes yeux, tout doucement, s’ouvrirent. La lumière de l'extérieur m'aveugla quelques peu mais je m'y habitua rapidement. Je vis que l'extérieur semblait beaucoup plus clair et puis c'était encore l'inconnu. Je voulais y aller et pour ce faire, je bougea mes pattes afin de me faire glisser sur le sol. Je n'arrivais pas encore à marcher mais bientôt ce serait la cas. A peine une dizaine de centimètre parcouru que ma mère me ramena plus près d'elle. Tout ce chemin balayait en deux secondes...

Depuis une semaine, je m’entraînais à marcher et j'y arrivais de mieux en mieux jusqu'au moment où ça y est, je pouvais marcher sans problème. J'avais trois semaines, j'étais désormais une grande fille mais ma mère m'empêchait encore de sortir. Cependant, j'avais remarqué qu'elle sortait de plus en plus longtemps depuis que j'avais grandi donc il me suffisais de patienter afin de pouvoir sortir discrètement.
L'heure de repas pour ma maman semblait se rapprocher puisqu'elle se leva et après m'avoir dit de ne pas bouger d'ici, elle s'est dirigé vers l'extérieur et disparu un peu plus loin. L'heure de l’aventure venait de sonner ! A toute vitesse, je me dirigea vers la sortie et dès lors que je l’atteignis, ma mère me bloqua la route : « Eh toi là !! Je t'avais dis de ne pas bouger ! » me dit elle. Mais comment avait elle deviner ce que je voulais faire ? C'était vraiment pas de chance. Le seule moment où j'aurais pu sortir pour voir dehors : « j'ai pas bouger ! Je suis pas encore sortie tu as vu ! » lui répondis-je. Elle m'empoigna l'encolure dans sa gueule pour me ramener au fond de la grotte puis après m'avoir posé elle me dit : « C'est pas beau de mentir ! ».

Je n'étais toujours pas parvenu à aller dehors alors que j'avais bientôt 2 mois. Dans seulement quelques jours. Il fallait bien qu'un jours j'aille dehors.

Comme tout les jours, ma mère se rendit dehors, désormais elle devait aussi me ramener à manger. Je voulais bien l'aider mais elle ne voulait pas que je l'accompagne. Je ne comprenait pas pourquoi et je trouvais ça vraiment nul. Il ne fallait pas que je tente de sortir trop tôt au cas où ma mère revenait pour vérifier. Donc, j’attendis en faisait une petite sieste.

- La suite dans le RP avec Atom afin de rentrer officiellement dans la meute -
Invité
Invité
Anonymous
En savoir plus
Dim 5 Oct - 21:38

UNE MODIFICATION SERA FAITES AFIN D'INSERER UN CODAGE
EN COURS EN COURS
Invité
Invité
Anonymous
En savoir plus
Dim 5 Oct - 21:38

UNE MODIFICATION SERA FAITES AFIN D'INSERER UN CODAGE
EN COURS EN COURS
Contenu sponsorisé
En savoir plus

 LYAAM - Envolée Sauvage


 :: Archives